AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

cécylia - the heart never lies

Aller à la page : 1, 2  Suivant
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



cécylia - the heart never lies  Empty
cécylia - the heart never lies - (Sam 15 Juin - 21:24)

cécylia hallowood
cause the heart never lies

Nom hallowood, le prénom pris en se mariant avec le sublime Jonathan, avant elle n'était qu'une Martins Prénom(s) Cécylia, prénom que sa mère avait brodé le soir où elle a appris qu'elle était enceinte d'elle, une sorte de signe divin, comme ses parents s'amusaient à le lui répéter à chaque fois qu'elle s'indignait de l'écriture ou de ne pas être plus originale Âge 35 ans, les années étant passées plus rapidement qu'elle ne l'aurait pensé Naissance 20 avril 1984, à Londres  Nationalité anglaise bien que sa mère ait longtemps supplié son père de lui donner la double nationalité. pourtant,il n'y eut rien à faire, ce fut la principale nationalité qui l'emporta Origines père irlandais, fier de son trèfle et des légendes qu'il racontait à sa fille pour le soir pour l'endormir, mère venue d'ailleurs, d'un autre pays, d'un autre hémisphère, néo-zélandaise Statut civil mariée depuis 12 ans à Jonathan, cet homme qui lui a fait un fils et qu'elle n'a jamais cessé d'aimer, toujours un peu plus qu'hier, et un peu moins que demain Orientation sexuelle elle ne s'est jamais vraiment posé la question, hétérosexuelle, et plus précisément jonathansexuelle.  Occupation Développeuse informatique, elle a su se faire une place dans ce monde et a monté sa boite elle-même avec très peu d'économies Argent n'a pas à se plaindre de son niveau de vie à présent, aisée Caractère Enjouée + sensible + têtue + rancunière + méfiante + souriante + intelligente + charismatique + parfois fleur bleue + curieuse Groupe POSITIVE MINDS The Fortune Teller sa famille, ça on y touche pas svp Avatar emily bett rickards (c)tumblr

it was just a dream, right? but it's my dream

Pseudo/Prénom Aurélie Âge toujours le même, 30 ans au compteur  cécylia - the heart never lies  1846787581  Pays la France, ses deux étoiles, la coupe du monde féminine actuelle, la finale de top14, le béret, la baguette, la tour Eiffel. Connexion tous les jours de la semaine . Où as-tu connu le forum? par Madalen, et parce que j'avais fait une brève apparition l'an passé je crois . Personnage scenario de @jonathan hallowood Dernière bafouille merci d'avance, tellement hâte de jouer cette blonde, et de replonger dans Arrow  cécylia - the heart never lies  4125275393
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



cécylia - the heart never lies  Empty
Re: cécylia - the heart never lies - (Sam 15 Juin - 21:24)


Partie histoire :

* once upon a time - Londres, ville où tu étais née, où tu avais poussé ton premier cri, puis grandi entourée de ton frère et de tes deux soeurs. une belle et grande famille que vous formiez, un seul clan, celui des Martins, toujours là les uns pour les autres, toujours main dans la main, du moins presque, car il y existait toutefois une certaine pudeur chez ton frère David et ta soeur ainée, Lena. mais cela ne vous empêchait pas de remplir tout un tas d'albums photos tant ta mère adorait vous mitrailler de son appareil photo. pour avoir des souvenirs , ne cessait-elle de répéter. tu ne comprenais pas vraiment le sens de ses propos, et pourtant. tu souriais, prenais la pose, même lorsque tu devais sortir rejoindre ton groupe d'amis au coin de la rue. mais c'était l'essence même des Martins. même Joanna le savait, elle la petite dernière, que tu chérissais de par vos 5 ans de différence.

et un jour, l'année de tes quatorze ans,  tu compris le sens des paroles de ta mère, lorsqu'on vint sonner à la porte, quelques heures après l'heure à laquelle ton père aurait dû franchir le seuil de votre demeure. tu avais suivit ta mère, à pas de loup, et tu avais vu la mine grave de cet agent, puis le cri de ta mère t'avait transpercé de part en part, celui-là même qui avait ameuté toute la tribu. une tribu dont il manquait à présent le chef, la figure paternelle. tu pleuras en silence, et vins te blottir tout contre ta mère, pour la soutenir, pour lui montrer que vous étiez toujours là. le moyen de lui donner la force nécessaire pour continuer, pour s'accrocher, pour tenir, pour lui, pour vous. pour continuer à le rendre fier....


* i don't want to leave - les valises faites, tu étais assise sur les cartons, croisant les bras sur ta poitrine. ton téléphone ne cessait de sonner, et tu lanças un regard noir à tes frères et soeurs qui collaboraient, sans se soucier de ce mal-être qui te rongeait. Londres était ta ville, tu ne voulais pas partir là-bas, dans un pays qui t'était totalement méconnu et dans lequel tu ne connaitrais personne. " allez-y, je ne viens pas" . tu tournas le dos, même lorsque ta mère arriva et te prit dans ses bras. "Cé... s'il te plait" . tu chérissais ta mère, mais tu ne pouvais pas, tu avais la sensation de laisser ton père, ici et de t'enfuir loin de tous les souvenirs que vous aviez ensemble. comme si tu allais le voir franchir cette porte. alors que là-bas, tu n'aurais pas ce genre d'images. les larmes montèrent, et tu les effaças d'un revers de la main, pour ne pas causer plus de peine à ta mère. "il sera toujours avec nous, dans nos coeurs", te murmura-t-elle à l'oreille. elle te connaissait par coeur, et tu te retournas pour lui tomber dans les bras. fini Londres, nouvelle destination...

une fois arrivés sur place, tu eus la sensation que tes pires craintes devenaient réalité. tu étais l'étrangère, et à l'adolescence, les mots désagréables fusaient de part et d'autre, au point que tu pris l'habitude de t'enfermer dans ta chambre plutôt que de sortir. rien à faire, à part lire, lire et de te découvrir une passion pour l'informatique. ton ordinateur était devenu la seule ' personne' qui ne t'assassinait ni par un regard ou par des mots violents. personne ne comprenait ce nouveau passe-temps, et tu n'y portas pas attention. car tu avais trouvé ta voie, bien malgré toi. et si, Lena ou David s'évertuaient à poursuivre des études en médecine ou en droit, tu choisis ce qui t'attirait, ce que souhaitait ta mère au fond. juste ton bonheur...


* et puis un jour, on rencontre le grand amour - une nouvelle soirée de prévue, comme si le campus était sponsorisé pour amuser ses étudiants et non pas leur permettre de réussir. car, c'était pour cette raison que vous étiez là, pour obtenir un diplôme. on t'agita la feuille sous le nez, et tu la déchiras avant de la mettre à la poubelle sous les yeux médusés de ton amie. "putain, t'es pas marrante, Cé. tu avais dit une soirée. or, tu trouves toujours un prétexte. donc ce soir, tu vas te changer et on y va. c'est non négociable... sinon je te laisse tomber sur notre projet" . tu manquas d'éclater de rire, car cela faisait plus d'une semaine que tu travaillais sans relâche sur ce programme que tu avais réussi à créer, et qui fonctionnait à merveille. tu te pinças les lèvres afin de ne pas dévoiler trop tôt ton secret, et tu abdiquas " très bien, on y va" . parce que tu avais promis, et qu'au moins tu serais débarrassée. mais ce n'était pas pour autant que tu allais t'habiller comme la dernière des trainées, avec robe quasi-inexistante. non, tu avais su miser sur la simplicité et pénétré dans cette tanière où tu ne te sentais pas du tout à l'aise. pas un seul instant, pas même quand ton regard croisa celui du mec le plus sexy du campus. Jonathan Hallowood. le stéréotype par excellence, le type auquel tu ne pourrais jamais accorder ta confiance, car tu avais eu vent de sa réputation.

et bien évidemment, il avait fallu qu'il te choisisse toi, qu'il te fasse son numéro, un numéro qui ne te trompait pas, qui te laissait de marbre. arrête de te fier aux apparences , te murmura ta conscience. parce que plus tu passais du temps avec lui, plus tu découvrais une facette qui te plaisait. Les filles continuaient de lui tourner autour, mais il semblait s'en ficher. au point que ton coeur ne semblait battre que pour lui, que tu voulais passer davantage de temps à ses cotés, et qu'enfin, tu lui avouas tes sentiments naissants, auxquels tu ne te pris pas une porte mais bel et bien la chaleur de son corps. l'amour qui s'éveillait, votre histoire s'écrivait avec vos deux mains liées, une victoire dans un premier temps puis un diplôme obtenu, qui signifiait un pas en avant et l'avancée vers quelque chose de plus fort, de plus solide...


* i will always love you : un oui, je le veux qui franchit vos lèvres avant que vous ne vous embrassiez et que tu ne deviennes officiellement sa femme. petite cérémonie mais qui vous correspondait. en fait, il y avait aussi le fait que Jonathan devait s'engager dans l'armée peu de temps après, et vous aviez décidé d'officialiser votre amour de la plus belle des manières possibles. indécis, tu l'avais poussé à marcher dans les traces de son père, tu espérais juste qu'il ne lui arriverait rien, la culpabilité te rongerait, t'anéantirait, tu en avais pleinement conscience. et quand ton mari fut déployé lors de sa première mission, tu te rongeas les sangs, te retournant maintes et maintes fois dans ce grand lit vide, froid, et tu ne trouvas rien de mieux que de monter ta boite pour t'occuper l'esprit et les journées trop longues alors que tu étais toute seule. il était devenu ta vie, ton souffle, un oxygène qui te manquait au quotidien. le retour n'en fut que plus beau, surtout lorsque tu découvris que tu étais enceinte. votre enfant, votre bonheur. un fils qui naquit en bonne santé, et qui vous comblait de bonheur. l'éclat dans les yeux de Jonathan resterait à jamais ancré en toi, tes deux hommes. ton héros, tes héros que tu gardas quelques temps auprès de toi, en alliant vie familiale et vie professionnelle. un bonheur vu comment ton affaire marchait et qui remplissait votre compte en banque.

¨Pourtant, la nouvelle tomba. nouvelle mission. ton coeur se serra, tu refusais de le revoir partir, de connaitre à nouveau l'angoisse de la première. surtout que vous aviez un enfant à présent, et que tu ne concevais pas de l'élever sans son père. tu gardas tes larmes, les lui cachas et acceptas. tu n'avais pas le choix, si ce n'était peut-être celui d'aller vivre avec ta belle-mère, que tu savais malade et qui avait besoin de vous à ses cotés. un cocon pour l'homme qui revint du front, changé, désirant se reconvertir. un choix que tu ne pus qu'approuver, heureuse de le savoir sain et sauf à la maison. même si tu percevais des légers changements, tu ne pouvais que l'accompagner, l'épauler, répondre présente pour lui comme tu avais toujours su le faire. parce que tu l'aimais. parce que tu essayais de le calmer la nuit lorsque les cauchemars l'engloutissaient, le faisant hurler. tu pleurais en silence, le gardant contre toi, lui murmurant que tout irait bien. même si tu ne pouvais rien lui garantir, rien, si ce n'était ton amour éternel. cet amour familial qui vous porterait, vous sauverait, tu en étais convaincue...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



cécylia - the heart never lies  Empty
Re: cécylia - the heart never lies - (Sam 15 Juin - 21:41)
Re-Bienvenue ici cécylia - the heart never lies  2787995557
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



cécylia - the heart never lies  Empty
Re: cécylia - the heart never lies - (Sam 15 Juin - 21:45)
merci cécylia - the heart never lies  2787995557
Revenir en haut Aller en bas
Lazaro Vasquez
carpe diem › admin sexy comme un zizi
Lazaro Vasquez
carpe diem › admin sexy comme un zizi


Who you are
› posts : 31976
› faceclaim : bob morley (antiope).
› multinick : nova la meuf de thor (natalie portman), loevan le dothraki (jason momoa), alvin king roan (zach mcgowan), eliazar, le mec de lost (henry ian cusick), isaias bby oberyn (pedro pascal), ella queen nancy (natalia dyer).
› âge : trente-quatre ans (né le 20 décembre 1984).
zachariah / lazian#42 / vivian & alan / georgia#3 / théoxane.
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t2480-lazaro-faith-falls-h http://www.thegreatperhaps.org/t7910-lazaro-we-re-still-breathing#337855

cécylia - the heart never lies  Empty
Re: cécylia - the heart never lies - (Sam 15 Juin - 21:48)
rebienvenue cécylia - the heart never lies  2227089788
bonne chance pour ta fiche cécylia - the heart never lies  2227089788 si tu as des questions, n'hésite pas cécylia - the heart never lies  613702535


-- Where love is true  --
I walk this road It takes me home, Where skies are blue. I walk this road Because I know It leads to you. No matter when, No matter why I have a place to go. When you’re by my side, I always know  When it’s you and I, I’m always, always home.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



cécylia - the heart never lies  Empty
Re: cécylia - the heart never lies - (Sam 15 Juin - 21:54)
merci cécylia - the heart never lies  107302656

promis cécylia - the heart never lies  613702535 cécylia - the heart never lies  613702535
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Henderson
positive minds › je suis un optimiste
Charlotte Henderson
positive minds › je suis un optimiste


Who you are
› posts : 888
› faceclaim : rose leslie-harington - ©eilyam
› âge : 28 ans
cécylia - the heart never lies  190928025511547668
rps en cours ;
charmaszach

rps en attente ;
toi ?

rps terminés ;


rps abandonnés ;



Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t10500-as-long-as-i-m-in-trustful http://www.thegreatperhaps.org/t10515-charlie-we-had-no-fear-in-that-moment http://www.thegreatperhaps.org/t10514-charlie-memories-through-the-hands#443431

cécylia - the heart never lies  Empty
Re: cécylia - the heart never lies - (Dim 16 Juin - 0:40)
re-bienvenue à la maison ♥


it's just me and you, give me what i need to live
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



cécylia - the heart never lies  Empty
Re: cécylia - the heart never lies - (Dim 16 Juin - 10:56)
la fameuse cécylia - the heart never lies  1646603530 cécylia - the heart never lies  41734297
contente que tu puisses jouer la miss cécylia - the heart never lies  2227089788 cécylia - the heart never lies  2227089788 hâte de découvrir ce personnage cécylia - the heart never lies  1318934201
rebienvenue ma belle cécylia - the heart never lies  2025025955
Revenir en haut Aller en bas
Elijah Albarn
carpe diem › je suis un audacieux
Elijah Albarn
carpe diem › je suis un audacieux


Who you are
› posts : 5036
› faceclaim : alfie enoch ©champagne supernova (av), excelsior (sign), you me at six, fauve (lyrics)
› multinick : ariel (d.luna), kane (amy adams), colm (d. smith), zachariah (j. o'connell), oz (l. pasqualino)
› âge : trente-deux ans.
ethel (4) ☾ date (5) ☾ sebastian
georgia & ethelethel (6)

Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t6637-my-blood-once-was-my-own-bu http://www.thegreatperhaps.org/t6660-lost-in-nostalgia-elijah

cécylia - the heart never lies  Empty
Re: cécylia - the heart never lies - (Dim 16 Juin - 11:19)
rebienvenue cécylia - the heart never lies  613702535 cécylia - the heart never lies  613702535



j'aime toujours ce que tu es,
en fait même plus qu'avant
alors il faut rattraper le temps perdu, le temps passé loin l'un de l'autre. je suis un peu fébrile et toi t'as cet air un peu songeur, tu fais ce bruit avec tes lèvres que je connais par cœur. les mots se font rares mais peu importe, les silences comptent aussi (fauve ≠ tallulah)
cécylia - the heart never lies  2201629221 cécylia - the heart never lies  2201629221:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



cécylia - the heart never lies  Empty
Re: cécylia - the heart never lies - (Dim 16 Juin - 11:30)
merci à vous trois cécylia - the heart never lies  2227089788

@luke egerton un peu de ta faute tout ça cécylia - the heart never lies  1485733704
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞


Who you are
Bad Karma



cécylia - the heart never lies  Empty
Re: cécylia - the heart never lies - ()
Revenir en haut Aller en bas
cécylia - the heart never lies
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers: