AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

(we are the universe)

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(we are the universe) Empty
(we are the universe) - (Mar 2 Juil - 1:45)

reanna gonzalez
glisser sur les ondes ensemble, se dérober au monde

Nom gonzalez trône fièrement sur ses papiers d'identité, la rattachant officiellement à cette famille qu'elle aime tant. reanna, elle a toujours été proche des siens, mais le sens de la famille ne lui a révélé tout son sens que lorsqu'elle est devenue maman à son tour. plus qu'un simple patronyme, c'est l'héritage d'un patrimoine, d'une histoire commune. et plus le temps passe, plus l'envie d'en savoir plus lui tiraille les entrailles. Prénom(s) reanna est son seul et unique prénom. assez original pour être la seule prénommée ainsi à l'école, pas assez farfelu pour faire tiquer les professeurs. reanna, elle l'aime bien son prénom, même si les surnoms sont nombreux : rea, nana, sont les principaux. elle s'en fiche un peu, tant qu'on s'adresse à elle avec respect, reanna n'y fait franchement pas attention. Âge elle a vingt-trois ans. elle est jeune et pourtant, dans son cœur, une maturité rare. cependant, elle a encore le sourire candide, reanna, le sourire enfantin. elle se trouve perdue entre deux mondes : celui de l'enfance et celui bien plus terrifiant des adultes. pourtant, elle se sait responsable et consciente, son rôle de jeune maman lui faisant prendre des années d'une seule traite, mais elle ne regrette rien et parvient à trouver son équilibre. Naissance c'est un matin d'avril que reanna a vu le jour, brisant la quiétude d'une matinée jusqu'ici paisible. elle est fonceuse, reanna, et bien qu'elle ne croit pas vraiment en la science de l'astrologie, on a tendance à lui dire que son signe qu'est le taureau lui va bien. c'est en nouvelle-zélande qu'elle a vu le jour, ici même, à wellington et si l'envie de partir et de voyager lui tiraille les entrailles, elle est bien trop attachée à sa contrée natale pour réellement partir. Nationalité elle est néo-zélandaise, reanna, un pur produit de wellington. si elle se considère bien plus citoyenne du monde, qu'appartenant à un pays en particulier, la jeune femme est tout de même consciente de la chance qu'elle a d'avoir grandi au sein d'un pays comme la nouvelle zélande. . Origines maman est néo-zélandaise, papa vient du hondura... une double culture avec laquelle elle a grandi et qu'elle tente de transmettre également à sa fille, tant elle a apprécié ce brassage marqué dans son héritage. Statut civil reanna est célibataire. de premier abord, ce n'est pas vraiment choquant. elle n'a que vingt-trois ans, après tout, elle semble avoir beaucoup de temps devant elle pour trouver chaussure à son pied. pourtant, lorsque l'on constate la petite fille qui se promène à côté d'elle, on a tendance à tiquer un petit peu. reanna, elle l'a aimé le père de sa fille. une expérience qu'elle ne regrette pas, un amour qui ne s'envolera probablement jamais complètement. mais il y a eu la vie, les autres, et les sentiments qui évoluent. aujourd'hui et depuis quelques temps déjà, elle embrasse son célibat avec sérénité... et pourtant, il y a ce garçon qui lui plait... ces frissons revenant lui tordre le ventre comme ça n'est pas arrivé depuis bien longtemps. Orientation sexuelle elle ne s'est jamais imposée de limites sur ce sujet. reanna a abordé son adolescence sans complexe à ce niveau là. peu importait au final, elle suivrait son cœur. et puis, finalement, seuls les hommes sont parvenus à éveiller cette flamme de désir au plus profond de son être. elle ne se déclare pas catégorique pour autant. peut-être qu'un jour, une femme parviendra à entrer dans son cœur, la jeune femme pense sincèrement que l'on tombe amoureux d'une personne et non d'un sexe. pour autant, jusqu'ici, seuls des hommes ont partagé sa couche... enfin, un seul, au final. pas de quoi prôner une expérience incroyable. Occupation elle est étudiante, reanna. malgré les obstacles, elle a fait le choix de suivre les pas de son père. elle deviendra médecin. sa spécialité reste encore vague dans son esprit, mais le désir d'aider son prochain lui fait garder le cap. pour autant, si les cours lui prennent énormément de son temps, elle a une petite bouille à prendre soin. et même si son ex conjoint l'aide énormément financièrement, tout comme ses parents, reanna se veut aussi indépendante. alors, elle travaille également comme serveuse au starbucks près de son université. Argent elle n'est pas pauvre, sans pour autant rouler sur l'or. reanna gagne sa vie grâce à ses stages en médecine et le petit emploi de serveuse qu'elle a obtenu grâce à une connaissance de sa soeur. et puis, son père l'aide un peu, tout comme le père de sa fille, qui n'hésite jamais à y mettre du sien. Caractère gentille, drôle, cultivée, curieuse, déterminée, impulsive, protectrice, maligne, intelligente, travailleuse, sérieuse, idéaliste, optimiste, enjouée, sociable, altruiste, enfantine, volontaire, rêveuse, féministe, amicale, peureuse, amicale, douce, maladroite, rancunière, loyale. Groupe positive minds. The Fortune Teller le lien avec sa fille. Avatar jehane paris. (©️️️️créditimage)

Butterflies And Hurricanes.
(one) reanna, c'est une enfant de wellington. gamine, elle adorait parcourir les rues sur sa bicyclette à la recherche de nouveaux territoires. plus jeune, elle aimait dire à qui voulait bien l'entendre que plus tard, elle voyagerait, elle découvrirait de nouvelles choses... finalement, rares ont été les voyages et si aujourd'hui encore le monde la fait rêver, ses responsabilités sont trop grandes pour qu'elle réussisse à mettre tout ça en place. (two) elle est proche de sa famille. enfant du milieu, elle s'estime à la meilleure place. souvent admiratrice de sa grande sœur, enfant, elle pouvait passer des heures à la suivre de partout, devenant son fidèle bras droit. et puis, y a eu louis qui est entré dans leurs vies. un petit frère, ce qui ne lui a tout d'abord pas bien plu... et puis, y a eu la première rencontre, et le coup de foudre. reanna, elle a traîné son frangin de partout, lui donnant toute l'affection dont elle était capable. (three) elle avait dix-sept ans, lorsqu'elle est tombée enceinte. au départ, elle pensait franchement avorter. sur le papier, ça ne lui posait pas de problème : elle était trop jeune, et elle a toujours milité pour le droit à l'avortement... et puis, durant l'une des séances, elle a pris conscience de la vie qui se formait en elle. ce n'était pas la décision la plus raisonnable, mais elle ne la regrette pas. pour autant, ses positions sur l'avortement n'ont absolument pas changé, son choix fut le sien, influencé par rien d'autre que son ressenti sur le moment. (four) elle n'a connu qu'un seul amour dans sa vie. ezra. le premier, celui qu'on n'oublie probablement jamais. ils partageaient les mêmes classes, et elle a toujours un peu craqué sur lui. c'est au début de l'adolescence qu'il a fini par la remarquer et que leur histoire a commencé. ça a duré six ans. une éternité pour une jeune femme de son âge. et puis, ils se sont séparés. peut-être trop jeunes pour cette vie là, et puis ezra était souvent absent à cause des compétition... pour autant, leurs rapports sont très positifs et c'est ensemble qu'ils élèvent leur fille. (five) devenir maman lui a véritablement donné le sens de la famille. jusqu'ici, elle adorait ses parents, mais ça a pris une toute autre envergure lorsqu'elle a donné la vie à son tour. alors, depuis l'annonce de la maladie de sa mère, reanna le vit mal. elle évite de trop y penser, mais ça l'affecte bien plus qu'elle ne le laisse croire.

Pseudo/Prénom petit point. Âge 26 ans. Pays france. Connexion le week-end principalement. Où as-tu connu le forum? sur bazzart. Personnage pré-lien (@eliazar gonzalez) Dernière bafouille  (we are the universe) 4125275393
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(we are the universe) Empty
Re: (we are the universe) - (Mar 2 Juil - 1:45)


Elle ouvrit un œil, puis l'autre, avant de refermer brièvement ses paupières. Son corps se tendit et alors que les bras de Morphée s'éloignaient petit à petit d'elle, un énorme sourire prit place sur les lèvres de l'enfant. Une seconde plus tard, elle sautait de son lit, les cheveux en bataille, sortant en trombe de sa petite chambre. Elle dévala les escaliers, manquant de trébucher sur le vieux parquet et ouvrit en grand la chambre de sa grande sœur. "DEBOUT IZZIE, DEBOUT !!!", hurla-t-elle en sautant à pieds joints sur le lit de la pauvre Isabella, qui se voyait brutalement sortie de son sommeil. L'aînée grommela quelques mots, enfonçant son beau visage dans l'oreiller. Ça ne découragea pas Reanna. "C'EST NOËL, LÈVE-TOI !!!". L'annonce sembla faire un électrochoc à la plus grande, qui ouvrit immédiatement les yeux, se réveillant d'un coup. La porte claqua à nouveau et une petite frimousse sauta elle aussi sur le lit de Isabella. "LE PAPA NOËL EST PASS/". Le pauvre Louis n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'il tomba de l'autre côté du lit. Reanna stoppa tous mouvements, le souffle coincé dans sa gorge. Isabella sembla avoir la même réaction... mais le silence fut de courte durée. Louis se redressa rapidement, sa petite main venant frotter le haut de son crâne. "J'suis tombé...", lâcha-t-il tout penaud, mais un sourire tendre sur les lèvres. Les deux gamines se mirent à exploser de rire, Reanna venant s'effondrer sur sa grande sœur. "Mais qu'est-ce qu/", entendirent-ils alors, se tournant d'un même mouvement vers la porte de la chambre. Leurs parents, Eliazar et Daisy se tenaient devant, constatant avec surprise le bazar que leurs trois rejetons avaient mis de bon matin. Le père lâcha un léger rire, avant d'ouvrir la bouche : "Au lieu de mettre la chambre d'Izzie à l'envers, vous feriez mieux de descendre... j'crois que le père noël a laissé quelques cadeaux sous le sapin !". Il n'en fallut pas plus aux trois gamins pour se mettre en route, se bousculant dans les couloirs de la maison familiale. Isabella et Reanna se disputaient la première place alors que Noah était à la traîne, son jeune âge ne l'aidant franchement pas. Alors, Daisy lança un regard désespéré, mais non moins tendre à son époux, avant de lâcher ces quelques mots, le sourire aux lèvres. "Me regarde pas comme ça, c'est de toi qu'ils tiennent !".


"Okay, te retourne surtout pas, mais y a Ezra qui te regarde depuis tout à l'heure...". Reanna ouvrit de grands yeux, lâcha la fourchette qu'elle tenait de sa main droite et le plat de lasagne qui lui donnait l'eau à la bouche depuis quelques minutes. Elle s'agita sur sa chaise et chercha instinctivement le jeune garçon du regard. "Quoi ? Où ?". Elle entendit alors Willa pouffer de rire et Maisie frapper son front à l'aide de sa main. Elle les connaissait par cœur et pour cause, ces deux filles là avaient toujours été là. Une amitié qui s'était forgée à l'école maternelle et qui, maintenant qu'elles étaient au lycée, continuait à s'enrichir. "J't'ai dit de pas regarder, bordel !". Elle sentit une frappe sur son épaule et lâcha un petit gémissement. Son regard se concentra sur ses deux amies, assises en face d'elle et sa main vint masser le point douloureux au niveau de son épaule. "Mais...", commença-t-elle, comme une gamine. Willa se pencha alors vers elle, baissant le son de sa voix. "Bon, j'ai appris un truc tout à l'heure pendant le cours de maths... mais tu dois pas paniquer, okay ?". Reanna ouvrit à nouveau de grands yeux, prête à acquiescer avant que Maisie ne la coupe. "Elle va paniquer". Willa porta son attention sur Maisie, ignorant presque Reanna. "Mais non, j'lui ai dit de pas paniquer, alors elle va pas paniquer !". Maisie lâcha un léger rire. "Mais si, regarde là, elle va complètement paniquer !". Reanna abandonna définitivement sa fourchette, un peu paumée. "Euuh/", pas le temps de finir que le dialogue continuait. "Mais non, tu dis n'importe quoi, t'as pas confiance en elle ou quoi ?". Maisie s'enfonça un peu plus dans sa chaise. "Bien sûr que si, mais si on t'apprenait que ton crush de toujours avait enfin des vues sur toi, tu réagirais comment ?". Et là, ce fut la claque, la douche froide... Reanna ouvrit grand la bouche tant elle était étonnée... Ses copines semblèrent comprendre leur erreur et leur attention se porta de nouveau sur l'adolescente face à elles. "J'crois qu'elle bugue", commenta Maisie. "Rea, ça va ?", demanda doucement Willa, posant sa main sur celle de Reanna. Cette dernière mit plus de cinq secondes à bouger, sa bouche se referma, pour enfin se rouvrir. Elle finit par réussir à sortir quelques mots. "Ezra... il a des vues sur moi ?". Elle peinait à y croire. Elle avait toujours partagé les classes du garçon. Il ne l'avait jamais remarqué, malgré les regards amourachés qu'elle avait pu lui lancer... "Elle est vivante, halleluya !", railla Maisie, récoltant un regard menaçant de la part de Willa, avant que son regard ne capte autre chose un peu plus loin dans le réfectoire. "Oh mon Dieu, il arrive...".


Ça tournait en boucle dans sa tête. Elle était dans l'incapacité de penser à autre chose. Une nouvelle fois, elle eut envie de pleurer, mais elle mordit sa lèvre inférieure si fort, que ça lui passa. L'impatience commençait à la gagner, mais l'appréhension était toujours là, bien présente, lui tordant affreusement le ventre. "Hey, salut !". Elle sursauta, alors qu'il se penchait vers elle, posant rapidement ses lèvres sur les siennes. Elle ne réagit pas, alors qu'il s'éloignait pour balancer son sac dans un coin de la pièce, enlevant sa casquette et sa petite veste. Il était beau Ezra, avec son bronzage qui ressortait l'été. Il était lumineux. Ils étaient ensemble depuis plus de deux ans et pourtant, elle était toujours subjuguée par sa présence. "Désolé pour le retard, l'entrainement a pris plus de temps que prévu...". Il finit par s'asseoir à côté d'elle, sur le bord du lit, et porta enfin son attention sur l'adolescente. Elle souffla un léger : "C'est pas grave", avant que son regard ne se baisse sur ses mains. Il n'était pas rare qu'elle le retrouve chez lui. Voilà quelques mois qu'il avait quitté le lycée. Ça ne l'intéressait pas vraiment et puis, Ezra, il était surtout passionné de surf. Et il était doué. Alors, il commençait sa carrière, les quelques compétitions qu'il avait remporté jusqu'ici et les sponsors qui le soutenaient lui permettant de quitter le domicile familial pour vivre en colocation avec quelques amis à lui. C'était la belle vie, au final. "Tout va bien ?", finit-il par demander, enfin conscient de l'état de son amoureuse. Les épaules basses, le regard fuyant, elle avait le teint pâle et les lèvres rouges à force de les mordiller. "Je suis enceinte", sortit-elle alors, si brutalement qu'elle peina à croire qu'elle l'avait bien dit. Elle avait répété cette scène dans sa tête, ce moment où elle lui annoncerait... et jamais elle n'avait pensé prendre si peu de pincettes. Le jeune homme ouvrit de grands yeux, avalant difficilement la nouvelle. Elle osa relever son visage, observant les traits choqués de celui qu'elle aimait. Son regard se baigna de larmes, et elle ouvrit la bouche, la voix vacillante. "Je suis désolée... On s'est protégés, pourtant... mais la nana du planning familial m'a dit que ça pouvait arriver, que rien n'était fiable à cent-pour-cent... J'suis vraiment désolée Ezra, c'est d'ma faute et je sais pa/", il posa sa main sur la sienne, la coupant rapidement. "Eh...". Elle renifla, inspirant une grande bouffée d'air alors que ses joues étaient désormais trempées. "C'est de notre faute, à tous les deux, okay ?". Il essuya ses larmes et enfin, au contact de ses doigts sur son visage, elle se sentit rassurée, apaisée. "Tu veux faire quoi ?", lui demanda-t-il. Elle haussa ses frêles épaules. "Je sais pas...". Elle était paumée, une pauvre gamine mise face à des responsabilités bien trop grandes pour elle.


"Maman, pourquoi tu l'aimes plus papa ?". Reanna lâcha son livre de révisions pour poser ses yeux sur sa fille. Ely était désormais âgée de cinq ans. Le temps était passé si vite. Elle se souvenait encore de tous ses doutes, de l'annonce auprès de ses parents et ceux de Ezra. Elle se souvenait de la peur qui s'était envolée grâce au soutien de ses proches, de cette décision d'avorter qui l'avait abandonnée lorsqu'elle avait pris conscience de la vie qui grandissait en elle. Et puis, il y avait eu la rencontre, ce moment magique où on lui avait présenté sa progéniture. Ely. Une adorable petite fille qui, désormais, posait bien trop de questions sur tout et n'importe quoi. "Je l'aime encore ton papa", répondit-elle alors, posant son livre pour se concentrer sur la petite. Ça faisait trois ans que Ezra et elle s'étaient séparés. La pression du quotidien, l'immaturité de la jeunesse, les absences professionnelles du jeune homme, la dureté des cours de la jeune femme... Un mélange qui leur avait coûté leur couple. "Bah pourquoi il vit pas avec nous ?". C'était compliqué à expliquer. Reanna se pencha vers sa fille, venant caler une mèche de cheveux derrière sa petite oreille. "Parce qu'on est plus ensemble... Ça veut pas forcément dire qu'on ne s'aime plus, c'est juste qu'on s'aime d'une manière différente... mais on sera toujours une famille, toi, lui, et moi...". Ely sembla songeuse quelques secondes, avant de hausser ses petites épaules. "C'est bizarre", lâcha-t-elle alors, faisant rire Reanna, qui prit soudainement conscience de l'heure qu'il était. "Oh mince, on est en retard... Papy va pas être content !", pressa-t-elle, en bondissant d'un coup. Si elles arrivaient trop en retard, son père ne serait pas très content. Et Reanna voulait éviter ça. La situation était loin d'être facile depuis que sa mère avait été diagnostiquer d'un Alzheimer précoce. Ses souvenirs s'envolaient peu à peu, alors que la femme qu'elle avait toujours connu et qui l'avait élevée s'éloignait à grands pas...

"Reanna, y a la table 5 à nettoyer !". Elle serra la mâchoire, se retenant d'envoyer balader son patron. Pas facile de travailler dans ces conditions. En plus de suivre des études de médecines prenantes, Reanna avait fait le choix de l'indépendance et pour cela, elle devait bien gagner un peu sa vie. Alors, elle travaillait dans un Starbucks, non loin de son université. Ely était chez son père et ça lui laissait l'esprit tranquille. "Oui, j'y vais", concéda-t-elle docilement. Il y avait du monde, bien trop de travail, mais elle tenait le coup. Alors, arrivée à la table numéro cinq, la jeune femme s'attela à dégraisser la surface en bois... concentrée à la tâche jusqu'à ce qu'une voix qu'elle connaissait peu lui fit relever la tête. "Hey !". Elle fronça les sourcils, son regard se posant sur un jeune homme. Le regard amical, un sourire sur ses lèvres. Il ne lui était pas tout à fait étranger. "Reanna, c'est ça ?". Elle semblait encore plus dans l'incompréhension, alors qu'elle ne parvenait à mettre un nom sur ce visage, pourtant charmant. Il sembla comprendre. "Alex. On suit les mêmes cours...". Ah, ça lui revenait enfin. Alex. Son regard s'illumina et un sourire franc dessina ses lèvres. "Ah oui, excuse-moi, j'ai vraiment pas une super bonne mémoire", lâcha-t-elle, embarrassée. Il se mit à rire, mettant de côté le café qu'il avait commandé plus tôt. "Pas de soucis". Ils échangèrent un sourire, Reanna se sentit étrangement à l'aise. Elle n'était pas du genre associable, mais cette espèce de connexion qu'elle ressentait soudainement, ça ne lui était pas arrivé depuis très longtemps. "J'savais pas que tu travaillais là... ça doit pas être facile entre les cours et les stages...". Elle lâcha un léger rire, passant une main nerveuse dans ses cheveux. "Haha, oui, je t'avoue que je dirais pas non à une grasse mat' !". Il se mit à rire, puis, ouvrit la bouche, un peu hésitant, avant de prendre son courage à deux. "Ça te dirait de... d'aller boire un verre un de ces jours... ? Enfin, si tu trouves du temps dans ton emploi du temps de ministre !". Elle hésita un peu, tout d'abord bien trop surprise par sa requête. Il la draguait ? Elle ne savait même plus ce que ça faisait, d'être désirable aux yeux de quelqu'un... Depuis sa rupture avec Ezra, elle ne s'était concentrée que sur les cours et sa fille, pas de quoi laisser beaucoup de place à l'amour là dedans... Enfin, pas le temps de répondre, qu'on la coupait. "Rea, bouge-toi, y a d'autres tables à nettoyer !". Elle lança un regard à son manager, avant de retrouver celui bien plus rassurant du jeune homme. Gênée, elle sentit ses joues prendre feu... "Je... j'dois retourner bosser... désolée". Il lui sourit et elle tourna les talons, perturbée par cet échange... C'était peut-être mieux ainsi... Elle était maman après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Elijah Albarn
carpe diem › je suis un audacieux
Elijah Albarn
carpe diem › je suis un audacieux


Who you are
› posts : 5036
› faceclaim : alfie enoch ©champagne supernova (av), excelsior (sign), you me at six, fauve (lyrics)
› multinick : ariel (d.luna), kane (amy adams), colm (d. smith), zachariah (j. o'connell), oz (l. pasqualino)
› âge : trente-deux ans.
ethel (4) ☾ date (5) ☾ sebastian
georgia & ethelethel (6)

Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t6637-my-blood-once-was-my-own-bu http://www.thegreatperhaps.org/t6660-lost-in-nostalgia-elijah

(we are the universe) Empty
Re: (we are the universe) - (Mar 2 Juil - 6:30)
bienvenuuue (we are the universe) 2211289881
bon courage pour la suite de ta fiche (we are the universe) 4264229651 (we are the universe) 4264229651



j'aime toujours ce que tu es,
en fait même plus qu'avant
alors il faut rattraper le temps perdu, le temps passé loin l'un de l'autre. je suis un peu fébrile et toi t'as cet air un peu songeur, tu fais ce bruit avec tes lèvres que je connais par cœur. les mots se font rares mais peu importe, les silences comptent aussi (fauve ≠ tallulah)
(we are the universe) 2201629221 (we are the universe) 2201629221:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(we are the universe) Empty
Re: (we are the universe) - (Mar 2 Juil - 8:52)
Bienvenue, j'aime beaucoup le prénom de ta demoiselle (we are the universe) 2150563227
Revenir en haut Aller en bas
Emma Forbes
positive minds › je suis un optimiste
Emma Forbes
positive minds › je suis un optimiste


Who you are
› posts : 580
› faceclaim : Dianna Agron * Ava : Lux Aeterna Gif : isassyy
› multinick : Alaina Foster
› âge : 29 ans
Candelaria R. * Quartier Jervoy * Vivian V. * Enzo M. * Constance H. * Sam G. * James R. * April E. * Ariel R. * Tomas W. * Gabriel M.
Terminés :
Virgil K.(1) * Tasmin H. (1) * Narcisse M. * Virgil K.(2) * Jace F. * Gabe J. * Jade J. * Tasmin H.(2)
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : sorry, i'm closed.
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t9014-les-contes-de-fees-n-existe http://www.thegreatperhaps.org/t9021-la-vie-est-belle-quand-elle-est-remplie-damour http://www.thegreatperhaps.org/t9020-emma-forbesplay-with-me

(we are the universe) Empty
Re: (we are the universe) - (Mar 2 Juil - 9:02)
Bienvenuuuuuue parmi nous (we are the universe) 2701566492

Bonne chance pour ta fiche (we are the universe) 2425387542


Love me like I Do.
Sublime&Silence Autour de moi tu danses Et moi j'oublie C'est à toi que je pense Ta bouche brûlante Comme tu souris
Revenir en haut Aller en bas
Saez Harris
murphy's law › je suis un fataliste
Saez Harris
murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
› posts : 360
› faceclaim : alex fitzalan ©lunaeye
› multinick : nao (l. maymac)
› âge : à l'approche de la majorité, la vingtaine bien entamée, saez survit plus qu'il ne vit, en regardant les années défiler et les regrets s'accumuler.
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t10353-recharge-mes-batteries-j-a http://www.thegreatperhaps.org/t10354-come-back-to-me-saez

(we are the universe) Empty
Re: (we are the universe) - (Mar 2 Juil - 9:07)
Bienvenuuuuue

Ce choix (we are the universe) 2477874054
Revenir en haut Aller en bas
Enzo Mulligan
carpe diem › je suis un audacieux
Enzo Mulligan
carpe diem › je suis un audacieux


Who you are
› posts : 240
› faceclaim : Joel Kinnaman
› multinick : Constance & Sam
› âge : 36 ans (25 novembre)
Bad Karma



(we are the universe) Empty
Re: (we are the universe) - (Mar 2 Juil - 9:26)
Une nouvelle Gonzalez (we are the universe) 2195293790
Bienvenue parmi nous (we are the universe) 2150563227


astra; bb — my hands are shaking and I wanna get you out of my head @waves-the vamps
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(we are the universe) Empty
Re: (we are the universe) - (Mar 2 Juil - 10:23)
bienvenue ici (we are the universe) 2150563227
Revenir en haut Aller en bas
Eliazar Gonzalez
carpe diem › admin sexy comme un zizi
Eliazar Gonzalez
carpe diem › admin sexy comme un zizi


Who you are
› posts : 487
› faceclaim : henry ian cusick (valtersen).
› multinick : la team zizi :lazaro + oliver + diego + alvin
› âge : cinquante-et-un ans (né le 17 avril).
liesel (3) / isabella
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t7575-eliazar-let-s-call-it-hope http://www.thegreatperhaps.org/t7593-eliazar-we-re-running-out-of-time

(we are the universe) Empty
Re: (we are the universe) - (Mar 2 Juil - 10:45)
Ma fille (we are the universe) 613702535 (we are the universe) 613702535 (we are the universe) 613702535
Bienvenue sur le forum (we are the universe) 2227089788 bonne chance pour ta fiche si tu as des questions, n'hésite pas (we are the universe) 107302656


Revenir en haut Aller en bas
Isabella Gonzalez
carpe diem › je suis un audacieux
Isabella Gonzalez
carpe diem › je suis un audacieux


Who you are
› posts : 599
› faceclaim : Eiza Gonzalez + @Alaska + tumblr
› âge : 28 ans ( 30 janvier 1991)
ENZO#3 - LIESEL - ELIAZAR- SAM


(we are the universe) Tumblr_n9ufkf36gX1rjn473o4_250
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t9603-isabella-party-girls-becaus

(we are the universe) Empty
Re: (we are the universe) - (Mar 2 Juil - 11:58)
Oh la petite soeur (we are the universe) 107302656

Bienvenue ici (we are the universe) 2227089788


† just a young girl, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞


Who you are
Bad Karma



(we are the universe) Empty
Re: (we are the universe) - ()
Revenir en haut Aller en bas
(we are the universe)
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sauter vers: