AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-35%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Excee à moins de 80€
71.47 € 109.99 €
Voir le deal

is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz)

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) Empty
is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) - (Jeu 4 Juil - 18:50)

oscar bertram
je suis un négationniste de moi-même

Nom Bertram, au nom du père. c'est son héros, Bertram, mais il faut dire qu'il n'avait que lui, pour exemple et puis pour parent tout simplement. on n'ose jamais trop demander ce qui lui est arrivé, à maman, et à raison, parce qu'aucun des hommes Bertram n'aime la question. Oz, il a toujours pas trouvé comment adoucir les mots « elle est morte ». Prénom(s) Oscar, sa mère lisait sans cesse Wilde, il faut croire que ça l'a inspirée. pour sa part, s'il apprécie l'écrivain, le prénom lui semble dater d'un autre siècle et il a eu vite fait de le raccourcir en Oz, simple et efficace, et puis il peut se vanter que cela reste dans le registre littéraire. il aurait dû s'appeler Rodrigo, comme son père, et son grand-père avant lui, mais l'intervention de sa mère en a à la place fait son second prénom. Âge il est trop jeune, Oz, pour assumer tout ça. du haut de ses vingt-sept printemps, il était pas prêt à être père, et encore moins à ce que cela soit si éphémère. Naissance il a vu le jour à Turin, un vingt-et-un mars. malgré les risques, sa mère avait insisté pour mener sa grossesse à terme, elle s'en est trouvée affaiblie mais n'a jamais regretté son choix et a tout fait pour s'assurer qu'Oz le sache, avant de s'éteindre quelques années plus tard. Nationalité une année s'étant muée en deux, trois, puis une petite dizaine, Oz, il a fini par demander la nationalité néo-zélandaise. Origines un quart de sang britannique seulement, tout le reste italien, du moins de ce qu'il en sait. Statut civil il serait bien incapable de le définir. son couple ressemblant désormais plus à une cohabitation qu'autre chose, il ne se prononce généralement pas sur la question. il faut dire qu'ils viennent de perdre leur fils, et parviennent à peine à se regarder dans les yeux. Orientation sexuelle après quelques expériences pour être sûr, il se définit comme hétérosexuel. Occupation il a presque toujours su qu'il serait enseignant, raison pour laquelle il a choisi de passer un an à Wellington, en tant qu'assistant en langue, avant d'emprunter le chemin de l'université de Turin. en fin de compte, il n'a jamais revu l'Italie, tombé amoureux de la Nouvelle-Zélande dès les premières semaines de son stage. il a cependant bel et bien fréquenté les bancs d'une université, et enseigne aujourd'hui dans le primaire. Argent son salaire lui permet une vie dans la moyenne, ce qui lui convient tout à fait. Caractère franc, optimiste, curieux, sensible, attentionné, chaleureux, rêveur, protecteur, calme, orgueilleux, patient, doux, susceptible, tenace, bordélique, nonchalant, tolérant, borné, extraverti, volontaire, souriant, créatif, bienveillant. Groupe positive minds. The Fortune Teller no limit is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 2201629221 Avatar luke pasqualino is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 2201629221 (©tumblr)

we're not dead, just out of tune
il a grandi avec son père pour seul repère, le décès de sa mère étant survenu alors qu'il n'avait que quatre ans. à vrai dire, il se souvient à peine d'elle, quelques bribes, un sourire, sa voix sur la cassette qu'elle lui a enregistrée il y a tant d'années. elle voulait qu'il sache, ne se sente pas coupable, parce que c'était son choix à elle d'aller contre l'avis médical, malgré sa santé fragile. il l'a tuée, Oz, à petit feu, mais c'était pas grave, elle l'avait choisi, lui plutôt qu'elle. il a eu de la chance, le gosse, que son père accepte cette décision et qu'au lieu de le haïr pour cette perte, il le chérisse. Oz, il s'est jamais senti coupable, il n'était, comme tout enfant d'ailleurs, absolument pas responsable, il n'avait rien demandé. ☾ son père, il a tout fait pour que ça fonctionne, cette vie à deux. ils étaient, l'un comme l'autre, pleins de bonne volonté, alors ils s'en sont pas mal sortis. Oz était calme, comme enfant, doux, compréhensif, même à l'adolescence. écouter en boucle l'enregistrement de sa mère lui demandant d'être patient avec son père, d'être attentionné, et de surtout bien comprendre qu'ils l'aimaient tout les deux plus que tout, l'y a beaucoup aidé. il lui arrive encore d'écouter la cassette, sur ce vieux lecteur qu'il a emporté avec lui. ☾ s'il a eu des scrupules, à laisser son père derrière, il voulait vraiment voyager, découvrir, et vivre. l'année suivant son diplôme, à dix-neuf ans seulement, il s'est donc envolé pour la Nouvelle-Zélande, engagé par une école pour assister dans un cours d'italien. grâce aux origines britanniques de son père, il connaissait déjà pas mal la langue, mais l'expérience fut véritablement donnant-donnant, lui perfectionnant son anglais jusqu'à presque faire disparaître son accent chantant, et les étudiants profitant d'une sorte d'immersion. ☾ après son contrat d'un an, il voulait plus partir, Oz. il avait profité des vacances pour découvrir le pays, c'était comme chez lui. alors il est resté, son père l'a convaincu qu'il était temps de suivre ses rêves. huit ans, maintenant, qu'il vit à Wellington, Bertram. huit ans qu'il n'a plus revu Turin que derrière son père, durant leurs appels skype. ☾ sorti de la Victoria University après trois années d'études, financées par son père et de petits boulots (professeur particulier, serveur, caissier et barman), Oz a un peu galéré avant d'être engagé dans le domaine qu'il souhaitait. d'abord cantonné aux cours d'italien, ses candidatures incessantes au poste d'enseignant primaire ont payé il y a deux ans et demi de cela. ☾ c'est à peu près à la même époque qu'il l'a rencontrée. Ella, c'était l'aînée de l'un de ses élèves, elle avait pris l'habitude de jouer les chauffeurs pour celui-ci, attendant qu'Oz la remarque, comme si ce n'était pas déjà fait depuis le tout premier jour. ce fut cependant une question de mois, avant qu'ils ne s'adressent véritablement la parole, mais après cela le couple eu vite fait de se former. il l'aimait tellement, Oz, il pensait pas l'histoire terminable, l'amour tarissable. ☾ il a fallu qu'elle tombe enceinte, qu'il prenne peur, un coup bas de la part du destin. Oz, il y avait jamais vraiment pensé, aux enfants, amusant étant donnée sa vocation, compréhensible vu le sort de sa mère. peur pour Ella, peur pour l'enfant à venir, il n'était qu'appréhensions, alors qu'elle s'attendait à le voir sauter de joie. elle voulait le garder, il voulait en discuter, leur histoire était terminée. cent fois, elle l'a chassé. il est toujours revenu. malgré leurs disputes incessantes, ils avaient un bébé en route, et ont fait en sorte que cela fonctionne. c'était sans compter sur le fait qu'Oz, il avait raison. le bébé était bien malade, par sa faute, ses gênes. ☾ malgré les réticences répétées et rabâchées d'Oz, la grossesse fut menée à terme, et ils accueillirent Harrison le 13 novembre 2018. à la seconde où il a pris son fils dans ses bras, Oz, il a oublié craintes et réserves, pendant quelques heures ils étaient une vraie famille, unie, ravie, son père avait même fait le déplacement. puis il leur a été rappelé, qu'Harrison était malade, et pas qu'un peu. fragile, pour ne pas dire condamné. une question de mois, d'années s'ils avaient beaucoup de chance. les reproches sont repartis de plus belle, parce qu'Oz il comprenait pas, pourquoi elle leur faisait ça, Ella. pourquoi elle voulait d'un enfant qu'ils perdraient, pourquoi elle avait choisi de les condamner tous les trois. l'espoir auquel elle se raccrochait férocement, il n'en avait pas un once, connaissant trop bien la fatalité de la maladie. ☾ en avril, au bout de combats incessants, féroces, et vains, ils ont perdu leur fils de cinq mois. pour la seconde fois de sa vie, Oz, il était au chevet d'une victime de la même maladie, et cette fois il n'était pas exempt de culpabilité. Ella et lui partagent les torts, ce qu'ils n'ont de cesse de se rappeler depuis lors. aucun médecin, pour le trouble qui les ronge et les sépare. aucun psychiatre suffisamment éloquent, aucun remède si ce n'est le temps. toutes les excuses sont bonnes, pour se remettre à hurler, pleurer, se déchirer. se rejeter mutuellement la faute est leur exutoire, du moins lorsque leurs regards se croisent sans s'embuer de larmes. Harrison, il avait le sourire d'Ella, alors peut-être bien qu'Oz s'évertue à la faire pleurer pour ne pas avoir à le revoir. ☾ Oz, il a repris le boulot au bout de deux semaines de deuil. on lui en offrait plus, bien plus, mais il s'était mis à tourner tel un lion en cage. Ella, ça l'a confortée dans l'idée qu'il n'avait pas de cœur, pas de regret. à la vérité, il en est bourré, assailli, complètement inondé, mais il s'évertue à suivre l'exemple de son père, et à continuer d'avancer. il en parle, régulièrement, à ses proches, parce que ça lui fait du bien, parce qu'il lui est impossible d'avoir une conversation posée entre les murs de son appartement. elle s'enfonce, lui aussi, mais il garde la face, et l'optimisme, il faut bien que quelqu'un le fasse.

en vrac: une cigarette de temps en temps ☾ une pile de livres entamés ☾ écologiste en herbe ☾ pas un mot avant son café matinal ☾ un végétarisme occasionnel ☾ une passion pour les sports nautiques ☾ des cours de guitare pour les enfants, après l'école ☾ aucun sens de l'orientation ☾ des lunettes de lecture ☾ un pitbull, bowie, trop souvent appelé baby ☾ inarrêtable une fois lancé sur le sujet du rock ☾ amateur de films de guerre ☾ une passion débordante pour les requins, avec lesquels il lui est arrivé de nager. ☾ pas tout à fait germaphobe ni hypocondriaque, il a tout de même une peur panique de tomber gravement malade, vu ses antécédents.

Pseudo/Prénom guess is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 1485733704 Âge 10+10-1 is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 3810423794 Pays Lièche (oue c'est un pays, c'est mis sur les panneaux sur l'autoroute is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 2323293812) et son accent distingué is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 1646603530 Connexion 4j/7 en temps normal mais soyons fous, c'est les vacances, 7j/7 is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 2223749420 Où as-tu connu le forum? partenariat avec tboe il y a quelques années maintenant is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 4264229651 Personnage inventé is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 941185746 Dernière bafouille je réalise que j'ai un souci avec les acteurs qui ont eu les cheveux longs, après diego et ben voilà luke is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 3810423794 et puis demandez-moi des liens siouplait, je vous aime is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 2201629221 is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 2201629221
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) Empty
Re: is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) - (Jeu 4 Juil - 18:50)


( j'ai cent fois refait le match, j'ai compté les points, chacune de nos larmes. mais quand on aime, on ne compte pas, on ne veut juste pas perdre, mais personne ne gagne à ce jeu-là )

27 juin 2018

« C'est de ta faute », son poing s'abat contre le torse d'Oz, qui ne bronche pas. La nouvelle est tombée, le choc avec. Oz, il le savait, comme un foutu pressentiment, une sorte de prémonition. Il savait que ça tournerait mal, comme si son absence de culpabilité vis-à-vis du décès de sa mère devait se déporter ailleurs, lui coûter un second membre de sa famille. S'il avait su, jamais il n'aurait écouté la cassette, accepté le fait qu'il était innocent. Il aurait vécu repentant, souffert tout sa vie durant, si c'est ce qu'il fallait pour que son fils aille bien. Il hésite, à s'excuser, à la supplier de le pardonner, mais se contente de la laisser cogner sans conviction contre lui, contre sa cage thoracique qui répond au centuple, son cœur menaçant de s'extirper de sa poitrine. Aucune excuse n'y fera, c'est toujours la même histoire, et toujours de sa foutue faute. « C'est de ta faute. » Je sais, pourrait-il dire, voudrait-il dire, mais qu'est-ce que ça changerait ? A vrai dire, ils ne parlent pas de la même chose, si Ella l'accuse, c'est de n'y avoir jamais cru, d'être parti vaincu. Elle l'accuse d'avoir jeté une sorte de mauvais œil, sur cette grossesse et leur bébé. Oz, il ne croit pas à ces choses-là, plutôt convaincu qu'elle aurait dû l'écouter, qu'il savait, lui qui n'avait pourtant aucun moyen de prouver qu'il était porteur sain – jusqu'à aujourd'hui. « On peut pas le garder. » Ça s'extirpe douloureusement de sa gorge, il s'entend le dire et n'y croit pas lui-même. Ça lui arrache le cœur, et la langue au passage, de prononcer ces mots, mais il se veut et doit responsable. « Ella, le choix est simple. On perd un fœtus maintenant, ou notre bébé à peine né. Je... Je peux pas faire ça, s'il naît on souffrira tous les trois. » Elle le regarde comme s'il venait de l’électrocuter, muette et les yeux écarquillés. Elle en croit pas ses oreilles. Finalement, une gifle s'abat contre sa joue et il se retrouve seul au milieu du salon, la porte de la chambre claquant violemment, la clé tournant dans la serrure. Oz, il passe la nuit assis devant cette porte, le sommeil le fuyant. Il sait que, derrière, elle n'a pas fermé l’œil non plus.


19 décembre 2018

Penché au dessus du berceau, il a le cœur serré, la boule au ventre, la gorge nouée. Il a pas pleuré, Oz, pas une seule fois, ni à l'annonce de la maladie, ni en parlant d'avortement, ni à la naissance, ni même au diagnostic définitif. Il a traversé cela comme un rêve, ou plutôt un cauchemar, espérant s'en éveiller, au plus vite. Mais ce soir, la main minuscule d'Harry dans la sienne, il se sent plus démuni que jamais. Plus coupable, aussi, d'avoir laissé les choses aller jusque là, de ne pas avoir su convaincre Ella. Il s'excuserait, si seulement le petit comprenait. Mais il n'est qu'innocence, dépendance, et incompréhension, il compte sur eux, en dépend totalement, et avant même qu'il ne naisse ils avaient failli à la tâche. Cette fois, Oz, il pleure. Il lâche tout, tout ce qu'il a enfoui, réprimé, ravalé, il pleure de longues minutes, des heures, il en sait rien. Il pleure jusqu'à ne plus savoir respirer, jusqu'à ne plus pouvoir pleurer.


03 mai 2019

Sous le regard désapprobateur de celle qui l'a toujours soutenu, il a dépoussiéré son bureau, préparé un cours, et son sac. L'enfermement et l'apitoiement, il supporte plus ça, il ne pourrait continuer un jour de plus. « T'as pas de cœur. » Il aurait probablement ressenti la même chose si elle lui avait craché dessus. Le mépris, le dégoût, la haine. Il sait, qu'elle n'en pense rien, qu'elle a simplement mal, autant que lui, et il devrait comprendre, mais il est susceptible, Oz, et il en peut plus. Il a mal, il est fatigué, et il a pas à s'excuser, pas pour ça, cette tentative de sortir la tête de l'eau, de faire quelque chose, parce qu'il faut bien qu'ils vivent, survivent, et c'est elle qui les a condamnés à cela. « J'ai... Moi, j'ai pas de cœur ? C'est culotté venant de celle qui m'a fait regarder mon fils mourir. » Il le regrette, instantanément. Bien sûr, il lui en veut, estime qu'ils seraient moins dévastés si seulement elle l'avait écouté, mais les mots dépassent inévitablement sa pensée, transpercent le cœur, empirent leurs relations. Et c'est un cercle sans fin, dès qu'ils s'adressent la parole, dès qu'un regard se partage. De l'extérieur, on peine à croire qu'ils se soient jamais aimés. Aujourd'hui, elle s'enfuit plutôt que de répliquer, ce dont il ne pourrait lui être plus reconnaissant. Les heures défilent, et plus un mot n'est échangé. Pas avant le soir, alors qu'ils se trouvent nez à nez dans la chambre qui fut brièvement celle d'Harrison. Elle n'a pas bougé, ils n'ont pas osé la ranger. Le silence règne, pour une fois, alors qu'ils sont côte à côte face au berceau, dans le no man's land. Oz, il en profite pour un aveu: « Je t'aurais demandé de m'épouser. » Après, une fois la tempête passée, si leur fils s'était rétabli, si la vie était envers eux belle et non cruelle, que le monde tournait encore rond. « J'aurais dit oui. » Ça plane un moment, entre eux, puis elle s'éloigne et s'enferme, comme toutes les nuits, dans ce qui était leur chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Emilia Kennedy
positive minds › je suis un optimiste
Emilia Kennedy
positive minds › je suis un optimiste


Who you are
› posts : 1487
› faceclaim : lauren german + neverland.
› multinick : (sutton fitzgerald)
› âge : trente sept ans, elle approche doucement de la quarantaine.
(andrew + intrigue + jocelyn + isaac + phoebe)
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité :
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t9887-emilia-i-ll-be-your-girl http://www.thegreatperhaps.org/t9891-emilia-be-strong-and-fight-back#427202

is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) Empty
Re: is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) - (Jeu 4 Juil - 21:32)
rebienvenue à toi is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 2227089788


je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) Empty
Re: is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) - (Jeu 4 Juil - 21:42)
Rebienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) Empty
Re: is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) - (Jeu 4 Juil - 21:47)
(re)bienvenue is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 2227089788
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) Empty
Re: is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) - (Jeu 4 Juil - 22:05)
Je m’attends encore à une merveille.

Rebienvenue ici is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 2150563227
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) Empty
Re: is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) - (Jeu 4 Juil - 22:12)
ohlala, j'ai déjà hâte de lire is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 4135354924 is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 4135354924 is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 4135354924
tu vas encore nous faire un truc formidable. is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 1321790767
rebienvenue à la maison, chaton. is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 2201629221 is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 2201629221 tu connais le chemin si besoin. is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 41734297
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) Empty
Re: is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) - (Jeu 4 Juil - 22:47)
encore trop de beauté chez toi is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 3686473356 is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 4135354924
j'aime déjà ce que je lis is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 1485733704 is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 4207362787
rebienvenue is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 2201629221 is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 2201629221
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) Empty
Re: is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) - (Ven 5 Juil - 9:22)
Rebiiiiiiiiiienvenue parmi nous beau gosse is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 2701566492

Bonne chance pour ta nouvelle fiche is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 2228807512
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) Empty
Re: is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) - (Ven 5 Juil - 10:08)
Rebienvenue avec ce petit gars plutôt très intéressant is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) 3694128851
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Who you are
Bad Karma



is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) Empty
Re: is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz) - ()
Revenir en haut Aller en bas
is it an apocalypse or nihilism on your lips ? (oz)
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sauter vers: