AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

/ snow is coming (groupe 2)

The Fortune Teller
pnj › the game master
The Fortune Teller
pnj › the game master


Who you are
› posts : 1543
› faceclaim : sweet poison.
Bad Karma



/ snow is coming (groupe 2) Empty
/ snow is coming (groupe 2) - (Lun 19 Aoû - 19:08)

snow is coming

alan, josephine, avery et louis
mardi vingt août
La tempête était plus rude que ce qui avait été prévu, elle en avait surpris plus d'un. Au moins, il avait été possible de trouver refuge dans certains commerces du coin, comme le Daisy, c'est là qu'Alan Eades s'était réfugié, mais s'il avait évité la neige et le froid, il n'avait pas anticipé la suite. Un chauffard avait perdu le contrôle de son véhicule à cause de la neige et était rentré du bar explosant la fenêtre et une partie du mur de la bâtisse. Alan s'est retrouvé la jambe coincée sous un bloc de béton, quelques plaies au visage, l'épaule douloureuse, probablement une luxation, incapable de déplacer le bloc de béton par lui-même. Josephine Maximoff était elle aussi venue se réfugiée au bar, en attendant que la neige se calme. Propulsée quand le camion est entré dans le bar, la jeune femme se retrouve avec des plaies un peu partout, mais surtout, la jambe cassée. Louis Gonzalez s'était également réfugié dans le bar et comme les autres, l'entrée fracassante du camion l'avait éjecté de sa table, la table volant en éclat, un morceau du pied de cette dernière s'était enfoncé dans sa jambe. Il y avait aussi Avery Thompson, le patron du bar, qui avait gentiment ouvert les portes aux gens dans le besoin. Un feu s'était déclenché suite à l'impact et il s'est retrouvé brûlé au bras par les flammes. L'essence qui s'écoule du camion pourrait bien aggraver les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Maximoff
murphy's law › admin plus belle qu'une hirondelle
Josephine Maximoff
murphy's law  › admin plus belle qu'une hirondelle


Who you are
› posts : 453
› faceclaim : Katherine Langford (hoodwink).
› multinick : georgia vasquez (g. arterton ☽ lukas morello (m. daddario) ☽ louisa mansfield (m. patterson) ☽ xavier egerton (o. jackson-cohen) ☽ ophélia henstridge (p. tonkin) ☽ aurora callaghan (j-l. coleman) ☽ julian finch (j. mcdorman)
› âge : Joe elle a fêté ses vingt-et-un ans. A peine une adulte et déjà tant de choses vécues. Tant de malheurs qui l’ont frappé et qui l’empêche d’être une jeune femme comme les autres.
☾ ☾ ☾

EN COURS
isaias
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t9857-joe-here-comes-the-night http://www.thegreatperhaps.org/t9875-joe-you-got-to-lose-to-know-how-to-win

/ snow is coming (groupe 2) Empty
Re: / snow is coming (groupe 2) - (Mer 21 Aoû - 15:23)
Oui, quand Joe avait entendu parler de neige à Wellington, elle avait haussé les yeux au ciel. Même si la neige était rare dans cette partie du pays, elle ne craignait pas la neige, la brune. Elle se souvenait très bien de ce à quoi ressemblait le mois de décembre à New-York Joe, la neige était d’ailleurs ce qui lui manquait le plus, depuis qu’elle avait quitté le pays. Alors elle s’était simplement munie de son beau manteau pour se protéger du froid et elle n’avait pas craint le pire, quand elle était partie de chez elle. Mais la tempête annoncée avait été bien plus forte que prévu. La jeune femme s’en était rendue compte, quand elle se promenait dans les rues, que le vent soufflait en bourrasque et que la neige tombait violemment. Elle aurait peut-être dû se méfier d’avantage, Joe. Alors elle avait décidé de se rendre à l’hôpital Joe, parce que tout le monde savait ce que ça voulait dire, une tempête de neige : des trottoirs glissants, des chaussées verglacées et une forte affluence aux urgences pour divers petits accidents. Mais elle dû bientôt renoncer, la neige tombant trop fort et elle trouva refuge dans un bar appelé le Daisy. Elle commanda une bière, bien qu’elle aurait préféré une bonne tasse de chocolat chaud et s’installa à une table près de la fenêtre, savourant la chaleur de l’intérieur. La suite se passa à toute vitesse, comme dans un rêve, un songe. Elle vit la voiture déraper sur la chaussée, percuter la bâtisse et le bruit qui s’ensuivit lui donna l’impression qu’une bombe venait d’exploser à côté d’elle. Joséphine se retrouva propulsée plus loin, sa tête heurtée par un bloc de béton. Pendant un moment, la jeune femme resta inconsciente, assommée par un bloc de béton. Lorsqu’elle reprit connaissance, elle n’entendait plus rien, des étoiles brillaient dans ses yeux et une douleur insupportable la lança dans la jambe. Mâchoire crispée, elle risqua un regard vers sa jambe endolorie, pour constater ce dont elle se doutait déjà : sa jambe était cassée, fracture ouverte, le sang maculant son jean déchiré. Sa tempe saignait, elle avait du verre dans les cheveux, la respiration haletante. Elle tenta de bouger Joe, mais la douleur dans sa jambe fut telle qu’elle manque de s’évanouir. Abasourdie, elle regarda autour d’elle, cherchant une aide, n’importe qui qui pourrait l’aider. Mais les gens autour d’elle ne semblaient pas en meilleur état. Elle jeta un regard à l’homme le plus proche d’elle. « Est-ce que ça va ? », demanda-t-elle, quoi que la réponse semblait évidente. Elle était formée, en théorie, à ce genre de situation. Mais qu’est-ce qu’elle devait faire, alors qu’elle était elle-même incapable de bouger ? « Vous ne trouvez pas que ça sent le brûler ? », s’inquiéta-t-elle, en regardant autour d’elle, d’où pouvait provenir cette odeur de fumée.

Spoiler:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
❝ keep bleeding love ❞
I may cry ruinin' my makeup. Wash away all the things you've taken and I don't care if I don't look pretty. Big girls cry when their hearts are breaking.
Revenir en haut Aller en bas
Alan Eades
positive minds › je suis un optimiste
Alan Eades
positive minds › je suis un optimiste


Who you are
› posts : 1271
› faceclaim : Liam Hemsworth (© avatar : blood eagle - gif : silver & tumblr)
› âge : Trente-quatre ans (34)
-- EN COURS --


Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t9163-when-i-grow-up-i-ll-be-a-he http://www.thegreatperhaps.org/t9164-and-in-the-bad-times-i-fear-myself

/ snow is coming (groupe 2) Empty
Re: / snow is coming (groupe 2) - (Mer 21 Aoû - 19:14)
Alan avait toujours trouvé la neige magique, elle l’avait fasciné pendant toute son enfance mais aujourd’hui, face à la tournure des événements, le brun regretta l’humeur enthousiaste qu’il avait en se levant son matin. Si j’avais su, je serais resté chez moi pensa-t-il en sentant ses pieds se détacher du sol. Cette sensation était aussi agréable que désagréable, pendant une fraction de seconde il se senti aussi léger qu’une plume mais rapidement ce sentiment de plénitude s’effaça laissant place à une douleur qu’il n’avait encore jamais ressenti. Tout était allé très vite, trop vite, mais Alan revoyait la scène dans son esprit comme si elle se répétait sans cesse, il était entrait, cet homme, après avoir perdu le contrôle à vive allure dans ce bar. Pendant une seconde il ferma les yeux essayant de se remettre les idées en place mais lorsqu’il les ouvrit, le spectacle était des plus cauchemaresques. Il balada son regard à droite puis à gauche avant de sentir une douleur lui bruler l’épaule, loin d’être médecin, il comprit rapidement qu’elle était en mauvaise état. Puis il tenta de se redresser mais un cri de douleur s’échappa de ses lèvres, sa jambe, en dessous de son genou était écrasée sous un immense bloc de béton et pendant un bref moment il se visualisa sans cette partie de son anatomie. C’était l’enfer, un cauchemar, un chaos, il devait se réveiller à tout prix, il pria pendant un instant pour que tout ceci ne soit qu’un mauvais rêve mais la voix féminine et tremblante d’une jeune femme le tira de ses prières. « J’ai connu mieux » il la rechercha du regard, il y avait plusieurs femmes ici, certaines étaient endormie ou peut-être pire mais finalement, il la trouva, à moitié allongé sur le sol, les cheveux bruns dans tous les sens, le visage griffé et parsemé de sang « Vous allez bien ? » elle était jeune, bien trop jeune pour se retrouver dans un pétrin pareil. L’avocat ressembla le peu de force qui lui restait pour essayer de dégager sa jambe mais il n’y avait rien à faire, ses séances à la salle n’était pas suffisante, c’était trop lourd, bien trop lourd pour un seul personne. De la fumée, il ne l’avait pas remarqué avant qu’elle n’en parle, il chercha sa provenance avant de sentir cette odeur de chaleur bien trop forte arriver à ses narines « Il va falloir qu’on sorte d’ici, d’une manière ou d’une autre » il lui lança un regard qu’il espérait être rassurant mais c’était impossible, il le savait au fond. Alan balada son regard un peu partout essayant de repéré quelqu’un debout mais entre les débris de verre, la fumée et les câbles tombant du plafond, il n’y voyait rien « Vous pouvez bouger ? Vous avez un téléphone ? » il sorti le sien de sa poche mais vu l’état dans lequel il se trouvait, il comprit sans difficulté qu’il était hors d’usage.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
you were not born of stardust, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Louis Gonzalez
carpe diem › admin mimi comme une souris
Louis Gonzalez
carpe diem › admin mimi comme une souris


Who you are
› posts : 362
› faceclaim : noah centineo (avatar ; ©blood eagle)
› multinick : raphaël (m. huisman), gabbie (e. watson), nohea (m. benoist), madalina (a. vikander), leonie (n. dobrev), evan (c. evans)
louise (z. deutch)
› âge : vingt-et-un ans, la jeunesse dorée au bout des doigts.
Bad Karma



/ snow is coming (groupe 2) Empty
Re: / snow is coming (groupe 2) - (Mer 28 Aoû - 22:32)

C’était encore une façon de jouer les durs. Aller contre la météo. Louis, il n’avait peur de rien. Il se fichait bien des tempêtes. Lui, il était prêt à jouer les kamikazes jusqu’au bout. La neige, Louis n’en avait plus vu depuis longtemps. Lointain souvenir heureux, là où sa mère se souvenait encore de tout. Des petits détails, des petits riens. Un brin de mélancolie, sans doute. Louis, il avait bravé le froid, le vent jusqu’à ne plus en pouvoir. Jusqu’à ne plus sentir son nez, ses doigts et mêmes ses orteils. Il avait atterri dans ce bar. Le Daisy. Curieux, comme nom. Intriguant même. Peu de gens avaient franchi les portes de l’établissement. Cet igloo pour humains en mal de chaleur. Louis, il avait commandé une bière. Il s’était installé sur un siège, le match de rugby pour fond sonore. C’était l’occasion de ressasser. De se plonger dans le noir de ses pensées. Il pouvait être Pasquin envers lui, se critiquant encore et encore. Façon méthodique de se faire culpabiliser. Ou d’oublier une nouvelle fois la maladie.
Perdu dans ses pensées, il n’avait même pas entendu le fracas. Il avait simplement senti son corps s’envoler, se tordre, s’écraser sur le sol. Il avait simplement senti cette douleur dans sa jambe. Dans un cri incoercible, il s’était déchargé du mal qui s’était abattu sur lui. Et l’effroi avait survenu. Le sang, le pied de la table près de laquelle il se trouvait planté dans sa cuisse. Pire encore, l’odeur de fumée qui venait imprégner ses narines. La situation n’était pas bonne. Bien solidement coincé, il avait essayé en vain de trouver une solution. Personne près de lui. Son téléphone s’était brisé dans sa chute. Le pire s’était installé dans son esprit. La honte, la peur, la culpabilité. Le désespoir. « Aidez-moi … » Il n’avait rien trouvé de mieux. Il n’était même pas sûr qu’on l’entendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Avery Thompson
carpe diem › admin jazzy comme un grizzli
Avery Thompson
carpe diem › admin jazzy comme un grizzli


Who you are
› posts : 4627
› faceclaim : boyd holbrook ©chrysalis
› âge : trente-trois ans
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t1155-maybe-we-found-love- http://www.thegreatperhaps.org/t1165-close-your-eyes-and-lose-the-feeling-that-s-been-sinking-avery

/ snow is coming (groupe 2) Empty
Re: / snow is coming (groupe 2) - (Dim 8 Sep - 13:45)
C’était inhabituel comme situation, ici, à Wellington. Assez inattendu, presque irréaliste pour certaines personnes faisant preuve de scepticisme. Pourtant, c’était un fait, les flocons continuaient de tomber, de tourbillonner violemment dans le ciel comme pour prouver à la ville entière que cette tempête n’était pas prête de s’arrêter. Dehors, le paysage néo-zélandais s’était terni, avait changé d’allure. Un manteau de neige venait habiller les rues de la ville alors que la luminosité avait faibli. Dans un soupir, je vins attraper mon téléphone, mes doigts pianotant rapidement sur le clavier de ce dernier. Un message pour avoir de ses nouvelles. Un message pour savoir qu’elle était en sécurité, loin du froid et de la neige qui tenait solidement au sol. Louise, elle occupait toutes mes pensées, même maintenant, même lorsque le chaos s’abattait sur la ville. Je relevai les yeux pour servir une bière à l’une des clientes, un sourire traversant mes lèvres. Les portes du bar étaient restées ouvertes dans le simple but de laisser entrer les passants à la recherche d’un peu de chaleur et de réconfort, en attendant que la tempête se calme. Pourtant, il ne fallu que d’un instant, d’une fraction de secondes pour que ce lieu qui se voulait sûr et protégé des perturbations extérieurs ne se transforme en champ de bataille. Tout s’était déroulé rapidement, beaucoup trop rapidement pour que je ne comprenne réellement ce qu’il venait de se passer. Un brouhaha fracassant avait fait trembler les murs de la bâtisse, alors que des cris incoercibles s’étaient élevés dans l’air. Personne ne l’avait vu venir, ce camion. Soudain, une odeur de brûlé vint chatouiller mes narines, puis cette douleur, lancinante, brûlante. L’impact avait propulsé des éclats de verre à travers l’ensemble de la pièce, et par réflexe, je m’étais couché au sol, ne remarquant pas les flammes qui commençaient à danser autour de moi. Sous mon regard effaré, les étincelles sautaient du feu qui continuait de se propager. Près de moi, un jeune homme appelait à l’aide. Je me glissai difficilement vers lui, la douleur dans mon bras m’arrachant une grimace, pour m’éloigner des flammes. Mes yeux se posèrent sur le jeune homme, sur le pied de table qui avait échappé à mon regard. Il était mal en point, immobilisé au sol par ce morceau de bois qui traversait sa cuisse. Dans un geste qui se voulait réconfortant, je vins poser une main sur son épaule. « Ça va aller… on va vous sortir de là. » Promesse que je souhaitais sincère, malgré le chaos qui régnait à l’intérieur du Daisy.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
-  i can't tell you why, but i'm trapped by your love and i'm chained to your side.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Maximoff
murphy's law › admin plus belle qu'une hirondelle
Josephine Maximoff
murphy's law  › admin plus belle qu'une hirondelle


Who you are
› posts : 453
› faceclaim : Katherine Langford (hoodwink).
› multinick : georgia vasquez (g. arterton ☽ lukas morello (m. daddario) ☽ louisa mansfield (m. patterson) ☽ xavier egerton (o. jackson-cohen) ☽ ophélia henstridge (p. tonkin) ☽ aurora callaghan (j-l. coleman) ☽ julian finch (j. mcdorman)
› âge : Joe elle a fêté ses vingt-et-un ans. A peine une adulte et déjà tant de choses vécues. Tant de malheurs qui l’ont frappé et qui l’empêche d’être une jeune femme comme les autres.
☾ ☾ ☾

EN COURS
isaias
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t9857-joe-here-comes-the-night http://www.thegreatperhaps.org/t9875-joe-you-got-to-lose-to-know-how-to-win

/ snow is coming (groupe 2) Empty
Re: / snow is coming (groupe 2) - (Mer 11 Sep - 19:59)
Elle commençait à revoir son jugement sur la neige, Joséphine. Si elle sortait d’ici vivante, elle prendrait bien soin de toujours éviter d’être dehors, quand il neigeait. Ce genre de chose ne serait peut-être pas arrivé à New-York, où les habitants étaient bien plus habitués à la neige, préparé pour les intempéries. Elle avait l’impression que c’était sa pénitence pour toutes les erreurs qu’elle avait commises, Joe. Et elle se maudissait intérieurement de sa stupidité. Mais elle n’avait pas le temps de se plaindre. Autour d’elle, c’était un véritable cataclysme. Près d’elle, se trouvait une autre victime de l’accident. Un homme, la jambe coincée sous un bloc de béton. « Euh … ça va », mentit-elle. C’était évident que ça n’allait pas. Le sang tâchait son pantalon, déchiré à l’endroit où l’os de sa jambe était apparent. Elle avait beau travailler dans le milieu, la vision de sa chair mutilée lui donnait horriblement envie de vomir. Mais elle devait garder son sang-froid Joe. « Mon téléphone est mort. Et j’ai bien peur qu’on ne doive pas compter sur une intervention des secours. Ils doivent avoir été appelés dans toute la ville », rétorqua-t-elle en grimaçant. Elle était bien placée pour le savoir, Joe. Les secours devaient sans doute être dans toute la ville, tentant de trouver des victimes à secourir. Les lignes téléphoniques devaient être saturées. Joe sentait une peur irascible la prendre aux tripes. S’ils ne faisaient rien, ils allaient tous mourir ici. « Hey ! », brailla-t-elle pour tenter d’attirer l’attention des autres. Elle agita la main dans les décombres, grimaça à cause des tremblements douloureux qui agitaient sa jambe. Elle tentait d’attirer l’attention des deux hommes plus loin. « Vous devriez mettre des linges humides partout, avant que le feu ne se propage », suggéra-t-elle. Visiblement, un homme semblait encore en état de se déplacer. Quant à elle, elle chercha des débris de bois autour d’elle. Elle réussit à attraper des débris de pieds de chaise et s’en servit pour se faire une attelle avec sa ceinture. Elle avait l’impression qu’on lui arrachait la jambe, Joe. Mais en se servant de sa jambe valide, elle réussit à se hisser vers l’homme à la jambe coincée. « On doit vous sortir de là, pour aider les autres. Vous voyez quelque chose qu’on pourrait utiliser pour faire pivot ? », demanda-t-elle en haussant les sourcils, lutant pour rester éveillée. Elle avait un méchant traumatisme crânien, Joe. Et si un hématome commençait à se former, il fallait surtout qu’elle ne s’endorme pas.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
❝ keep bleeding love ❞
I may cry ruinin' my makeup. Wash away all the things you've taken and I don't care if I don't look pretty. Big girls cry when their hearts are breaking.
Revenir en haut Aller en bas
Alan Eades
positive minds › je suis un optimiste
Alan Eades
positive minds › je suis un optimiste


Who you are
› posts : 1271
› faceclaim : Liam Hemsworth (© avatar : blood eagle - gif : silver & tumblr)
› âge : Trente-quatre ans (34)
-- EN COURS --


Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t9163-when-i-grow-up-i-ll-be-a-he http://www.thegreatperhaps.org/t9164-and-in-the-bad-times-i-fear-myself

/ snow is coming (groupe 2) Empty
Re: / snow is coming (groupe 2) - (Dim 6 Oct - 14:15)
Si Alan devait donner une définition au terme cauchemar, il choisirait probablement cette scène, lui, la jambe coincé sous un immense bloc de béton, incapable de bouger alors que le feu commençait peu à peu à gagner du terrain. Rien ne pouvait être pire mais l’avocat savait que prononcer ces mots risqueraient de rendre la situation encore plus chaotique, alors il se tue même s’il priait secrètement pour pouvoir se réveiller. A en juger par les voix qu’il venait d’entendre, Alan comprit rapidement qu’ils étaient au moins quatre ici, trois hommes et la jeune femme qu’il avait vu quelques secondes plus tard. Une énième fois, il tenta de bouger, il tenta de tirer sa jambe mais il n’était même pas certain de la sentir encore, un râlement de douleur s’échappa de ses lèvres alors qu’il abandonna le souffle court. Face à la jeune femme, Alan hocha la tête, il voulait aider, il voulait sortir de là mais il n’était pas dupe, elle était mal en point et un brin maigrichonne « Euh… il faudra essayer de trouver une poutre assez solide et je ne suis même pas sûr que ce soit suffisant » il n’était pas de nature pessimiste mais pendant une demi seconde, il s’imagina vivre le reste de sa vie avec une jambe en moins. Ce n’était pas la fin du monde mais il n’était pas certain d’encaisser. Il inspira afin de calmer les battements de son cœur « Est-ce que vous pouvez vous déplacer ? Votre jambe à l’air… douloureux et vous n’avez vraiment pas l’air bien… » elle semblait presque lutter pour tenir débout et Alan eut un pincement au cœur, elle devait avoir l’âge de sa plus jeune sœur et comme toujours, il avait tendance à s’inquiéter pour tout le monde avant de penser à lui. Il passa sa main dans ses cheveux avant de tenter de se redresser un peu, il constata une légère sensation dans le haut de sa jambe ce qui raviva l’espoir qui était en train de s’éteindre en lui « J’ai entendu un homme, il avait l’air cohérent, essayer de voir s’il peut vous aider » il ne fallait, pour qu’il puisse sortir et aider les autres avant qu’ils ne finissent tous brûler vifs.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
you were not born of stardust, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Louis Gonzalez
carpe diem › admin mimi comme une souris
Louis Gonzalez
carpe diem › admin mimi comme une souris


Who you are
› posts : 362
› faceclaim : noah centineo (avatar ; ©blood eagle)
› multinick : raphaël (m. huisman), gabbie (e. watson), nohea (m. benoist), madalina (a. vikander), leonie (n. dobrev), evan (c. evans)
louise (z. deutch)
› âge : vingt-et-un ans, la jeunesse dorée au bout des doigts.
Bad Karma



/ snow is coming (groupe 2) Empty
Re: / snow is coming (groupe 2) - (Dim 27 Oct - 18:59)

Louis, il déraillait. Il savait qu’il aurait dû rester à la maison, bien sagement. On lui avait dit. On l’avait mis en garde. Déraisonnable, il avait choisi de sortir. De fouler la neige, sans prendre en compte la tempête qui allait métamorphoser la ville. Il avait marché avant d’atterrir dans un bar, rattrapé par le froid vif. Dans la chaleur de l’établissement, il pensait être en sécurité. Le temps que ça se calme. Sempiternel petit con, Louis n’avait pris conscience de sa faute que lorsqu’il avait entendu le bruit. L’instant d’après, un bourdonnement sourd dans ses oreilles et une douleur ineffable dans la cuisse. Louis, il avait senti la colère monter en lui. Il avait tenté de bouger, étouffant un cri de douleur. Un regard vers sa jambe pour comprendre la situation. Le pied de la table y était enfoncé. A l’instant, il pensait à la difficulté qu’il aurait à remonter sur sa planche de surf, il ressentait cette peur effroyable à l’idée de rester ici à jamais. Un homme s’était approché de lui. Dans la pénombre, il avait reconnu celui qui lui avait servi son verre. Le propriétaire sans doute. Louis, il pouvait voir dans ses yeux un profond désespoir. Une tristesse. Cet étranger lui faisait de la peine. La réalité était digne d’un film d’action, d’horreur aussi sans doute. Une mauvaise comédie dans laquelle il fallait trouver au plus vite un plan d’évasion. Louis, il aurait voulu être un magicien, simplement pour pouvoir sortir d’ici. Les paroles réconfortantes de l’homme à ses côtés ne suffiraient pourtant pas à l’apaiser. « J’aimerais bien vous croire, mais là, j’ai plutôt l’impression qu’on va finir notre vie ici. » Un regard autour de lui. Le feu continuait à se propager. L’odeur était forte. Louis n’était plus aussi ragaillardi qu’habituellement. « Vous devriez sauver votre peau, pendant que vous le pouvez. » Il était blessé, Louis le voyait. Une blessure incarnat à son bras. Mais il pouvait encore se déplacer. « Votre téléphone fonctionne encore ? » Lucidité soudaine. Un dernier espoir. « Il y a d’autres personnes à sauver, il nous faut de l’aide. » Parce qu’il les entendait, les voix. La gravité de la situation n’allait pas en s’arrangeant.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Who you are
Bad Karma



/ snow is coming (groupe 2) Empty
Re: / snow is coming (groupe 2) - ()
Revenir en haut Aller en bas
/ snow is coming (groupe 2)

Sauter vers: