AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Oh, what might be the cost ! |50%|

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



Oh, what might be the cost ! |50%| Empty
Oh, what might be the cost ! |50%| - (Jeu 31 Oct - 23:27)
- Paige Oakhill -

Que les apparences soient belles, ils ne jurent que par elles.

Image 1 Image 2
nom : Oakhill  prénom(s) : Paige âge : 27 ans et, plus elle approche de la trentaine, plus elle a le sentiment d'avancer trop lente. naissance : 31 octobre à Wellington. nationalité : Nouvelle Zélande origines : Son père était Irlandais pure souche et elle en est assez fière. Elle n'a pourtant jamais visité le pays. Qu'importe, elle est convaincue que ça contribue à ce qu'elle est. statut civil : Célibataire orientation sexuelle : Hétérosexuelle occupation : Professeur de langue des signes dans une école. Elle est également active dans le milieu des sourds et des muets. Elle se bat pacifiquement (mais avec énergie et passion) à détruire la barrière invisible qui sépare les gens extraordinaires de l'ordinaire société égoïste. argent : Modeste. Elle est fille d'une mère éducatrice et d'un père contremaître dans une centrale électrique. caractère : Plus que les couleurs rares de ses yeux, de son teint ou de ses cheveux, c’est son sourire qui saute aux yeux. Il est grand, lumineux, bienveillant et surtout contagieux. Certains le décriraient comme immuable et solaire. D’autres jureraient qu’il cache des blessures mal cicatrisées. Il y a du vrai, car elle soupire parfois. Elle craque, de temps à autre, mais c’est thérapeutique. Lorsqu’à son image, on est comparable à une éponge à émotion, quand notre empathie nous pousse à écouter, consoler et aider, n’est-il pas normal de lâcher prise ? N’est-il pas évident qu’il faut, d’une manière ou d’une autre, évacuer le trop-plein d’émotions enfermé dans un tiroir au coin de sa tête ? N’est-il pas mieux encore de s’en servir pour faire quelque chose de mieux ou d’utile ? C’est dans tout ce qu’elle renferme qu’elle puise la force d’avancer et de mener les combats qui lui tiennent à cœur. Il est temps. Elle rêve d’un monde où le mot handicap serait banni du dictionnaire. Elle rêve d’une société où ce même mot ne serait ni péjoratif ni une excuse pour garder des communautés minoritaires à l’écart. Quand d’aucuns auraient perdu foi en l’Homme, elle demeure optimiste et reste persuadée qu’elle peut changer les choses, à son échelle, certes, mais que serait la vie sans espoir ? Vaudrait-elle la peine d’être vécue ? Persévérer, c’est son leitmotiv. Avancer avec pour seule arme sa détermination, c’est presque un mode de vie finalement. Et, Dieu qu’il est fatigant d’être passionné jusqu’à souffrir, excessif jusqu’à laisser les mots l’emporter sur le cœur, d’être curieuse à outrance. Elle n’est pas que qualité, Paige. Elle est têtue, facile à intimider, maniaque du contrôle sur sa propre vie. Elle panique dès qu’une situation dérape ou sort du rang de son imagination. groupe : POSITIVE MINDS the fortune teller : Son boulot. Le reste, c'est comme vous le souhaitez. avatar : E. Tomlinson crédit images : Wild rose

let me know your darkest secrets

Partie anecdotes :
1. Paige, c’est deux oreilles, comme la majorité, sauf que l’une est complètement dysfonctionnelle tandis que l’autre ne fonctionne que partiellement. Si Paige entend, c’est grâce à un appareillage à la pointe de la technologie qu’il lui arrive d’éteindre dès lorsqu’une conversation l’angoisse, l’agace ou l’ennuie. « Parfois, vaut mieux être sourd… » avouera-t-elle.
2. Elle fut diagnostiquée comme malentendante qu’elle avait à peine quatre mois. Ses parents optèrent rapidement pour l’implant cochléaire pour pallier la déficience de son oreille défectueuse. Ils n’obtinrent jamais les résultats escomptés. À l’adolescence, Paige exigea qu’on le lui ôte, ne supportant pas que sa différence soit si visible. Dans un même temps, toute la famille suivit des cours de langue des signes afin d’être capable de communiquer. Bien sûr, dans leurs rêves les plus fous, les Oakhill espéraient – priaient – pour que leur enfant soit « oralisant ». Dieu écoute parfois…
3. Du fait de son handicap – elle déteste ce mot – elle a souffert d’un retard de langage assez inquiétant pour alarmer ses parents. À 3 ans et demi, elle ne parlait toujours pas, si bien qu’elle fut forcée de suivre un enseignement spécialisé durant les premières années de sa scolarité. Elle forma des phrases complètes grâce au concours de logopèdes et d’orthophoniste. Elle finit par se lier amoureusement avec l’un d’entre eux, mais c’est une autre histoire.
4. Elle rejoint l’enseignement traditionnel à l’âge de huit ans grâce à la bonne volonté d’un directeur d’école qui eût l’audace de l’inscrire et qui réclama de ses professeurs qu’ils se munissent d’un micro directement relié aux appareils auditifs de Paige. Bien sûr, elle a galéré, la gamine. Réussir lui a demandé le double du travail. Aujourd’hui, elle est plutôt fière de son parcours. Elle est parvenue à obtenir un job comme maître en langue des signes dans une école. Le but du projet est d’initier les enfants ordinaires aux rudiments de cette langue, ce qui permettrait d’intégrer la communauté sourde dans la société. Elle regrette tant qu’ils vivent comme des marginaux, entre eux, à cause d’un code de communication pourtant accessible. À terme, elle espère réussir à ce que ce cours soit au programme dans tout le pays afin que des enfants sourds n’aient plus jamais à fréquenter une école péjorativement différente aux yeux du quidam.
5. Elle n’a jamais eu le temps de s’investir dans des amourettes adolescentes. Pour se hisser sur son échelon, elle a été forcée de consacrer son énergie à ses études. Qu’à cela ne tienne, elle tapa dans l’œil du stagiaire de son orthophoniste. Malgré la différence d’âge – il est de dix ans son aîné – il lui a fait du charme. Ils tombèrent follement amoureux et, avec le temps, ils finirent par se construire et grandir ensemble. Pourtant, le couple bat de l’aile aujourd’hui. Paige se demande régulièrement si elle aime toujours autant son petit ami. Les sentiments se sont-ils émoussés tout au long de ses années ? Au contraire, ne lui donnerait-elle pas un enfant ?
6. Paige et son petit ami sont des activistes pacifiques en faveur de la communauté sourde. Elle est d’ailleurs présidente de son association. Par son biais, elle organise des salons où la surdité est à l’honneur, promeut la langue des signes en proposant de réaliser des ateliers en tant que bénévole dans les écoles ou dans les entreprises. Elle aide des jeunes adultes à se lancer dans la vie active en les représentant, en les défendant grâce à quelques amis avocats. Ça lui mange beaucoup de son temps libre, mais elle le sacrifie volontiers et sans jamais se plaindre.
7. Elle est oralisante, certes, mais elle ne sait pas s’exprimer sans signer. C’est comme un soutien pour elle, principalement lorsqu’elle se sent en insécurité.
8. Amoureuse de la cuisine, elle s’attèle derrière les fourneaux aussi souvent que possible. Elle ne renonce jamais à partager une bonne table avec des amis. Manger, c’est plus qu’un besoin destiné à sa survie, c’est un véritable plaisir. C’est d’ailleurs une grignoteuse compulsive, si bien que pour garder la ligne, elle nage tous les jours, sans exception, à moins qu’elle ne soit malade bien sûr.
9. Lorsqu’on est malentendant, la télévision n’a que peu d’intérêt. Elle regarde bien de temps à autre puisque le son est directement envoyé par système bluetooth dans son appareil. Mais, son grand plaisir reste et demeure la lecture. Elle sait que c’est un privilège d’être capable de lire. Combien d’enfants sourds n’ont pas accès à cette porte vers l’imagination, vers de multiples vies ? Elle s’en donne donc à cœur joie et possède une collection faramineuse de bouquins, au grand damne de son compagnon. Elle ne sait plus où les ranger.  
10. Elle a une trouille bleue des insectes volants qui seraient susceptibles de la piquer. Elle a également peur du feu suite à un incendie dont elle a été témoin quelques années auparavant et elle craint la solitude et le changement. Ses habitudes, c'est rassurant.


behind the screen

pseudo/prénom : Edun_pepper/Virginieâge : Parfois, il vaut mieux se taire.  pays : B. connexion : Régulière. J'écrirai autant et aussi vite que je peux. où as-tu connu le forum ? : Je connais son existence depuis si longtemps que je ne saurais plus dire. personnage scénario: de @Jack Loveday dernière bafouille : Roulez jeunesse ? I'm a Oh, what might be the cost ! |50%| 178897951
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



Oh, what might be the cost ! |50%| Empty
Re: Oh, what might be the cost ! |50%| - (Jeu 31 Oct - 23:27)

Partie histoire :16 ans - A ma gauche, une prostituée maquillée à outrance et puant le parfum bon marché mâchonne vulgairement un chewing-gum. A ma droite, une hystérique hurle à tue-tête qu’elle hait les flics. Et moi, appuyée contre le mur froid de la cellule, je me demande ce que je fous là. Un peu d’honnêteté m’obligerait volontiers à accepter que j’ai cherché à me retrouver dans cette cellule d’être persuadée qu’il s’agissait là du seul moyen pour faire entendre ma voix auprès de mes parents. Mon implant, je n’en veux plus. Il ne m’a rien apporté si ce n’est des opérations, des espoirs déchus et les moqueries à l’école. À présent que j’y suis, moi qui n’ai jamais commis d’autres bêtises que celles aussi pardonnables que d’oublier mes chaussettes sales dans la salle de bain, je me demande si c’était l’idée du siècle. Acheter de l’alcool, faire mine d’être ivre et insulter les policiers, c’était ridicule. Pourtant, bien incapable de me raisonner, j’accuse ma surdité, ma mère de ne pas l’accepter, mon père de ne pas m’écouter, la vie de ne pas m’avoir offert un frère. Je maudis ces gens que j’aime pourtant plus que tout au monde.

Alors, ramenant mes jambes contre mon corps, me serrant dans mes propres bras, je soupire profondément dans l’indifférence de mes compagnons de galère. Elles ne me voient pas et je ne les entends pas bien psalmodier ce que je présume être des insultes à l’égard des forces de l’ordre. Et, qu’importe après tout ? Je n’aspire qu’à voir le visage familier de Ruben apparaître derrière les barreaux. Ce serait un peu comme dans les films. Le Prince charmant qui vient au secours de sa belle, celle qu’il adore en silence et en secret, car elle est trop jeune pour être sienne. N’est-ce pas romantique ? Je pourrais rêver à cette histoire durant des heures, consciente que j’extrapole peut-être. Mon orthophoniste me suit depuis près de deux ans. Nouveau dans le métier, il a repris la clientèle de mon précédent « médecin » après qu’il ait raccroché. Ma mère n’est qu’éloge pour lui, car mes progrès sont fulgurants. Elle se représente Ruben comme un véritable génie alors qu’il est simplement source d’une motivation différente, sentimentale. Agnès, ma meilleure amie, elle pense que ma tocade est le fruit d’un fantasme propre à toutes les adolescentes de mon âge et je la détrompe. Il ne me fait pas d’avance, Ruben. Il n’a jamais un mot ou un geste déplacé. Notre relation va au-delà de l’amitié parce que nous travaillons ensemble tours les jours à raison de deux heures. Comme tout est prétexte à oraliser, je lui parle de tout et de rien. Nous échangeons si bien que j’en oublie la différence d’âge. Il est, en quelque sorte, mon ami. Au contraire, pourquoi se déplacerait-il aujourd’hui ? Pourquoi écourterait-il sa soirée pour me ramasser dans un commissariat ?

Un policier me secoue. Il a ouvert la grille, il m’a hélée, mais je n’ai pas distingué le son de sa voix ou le grincement significatif et métallique de la porte de la cellule. Ce n’est pas faute mon « handicap », juste à mes rêveries. Au bout du couloir, j’aperçois mon aîné et son air doux, bien que consterné. Il me signe, entre l’agacement et l’amusement un : « Qu’est-ce que tu fous là ? Je vais dire quoi à tes parents ? » Je lui souris et il me rend la pareille. Il n’est pas fâché alors qu’il sait qu’il n’y aura pas d’autres portes de sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Leonie Salinger
control freaks › admin mimi comme une souris
Leonie Salinger
control freaks › admin mimi comme une souris


Who you are
› posts : 946
› faceclaim : nina dobrev, ©noralchemist
› multinick : nohea (m. benoist), gabbie (e. watson), louise (z. deutch), madalina (a. vikander), raphaël (m. huisman), evan (c. evans)
› âge : déjà trente-et-un ans, sans qu'elle ne s'en rende réellement compte.
Bad Karma



Oh, what might be the cost ! |50%| Empty
Re: Oh, what might be the cost ! |50%| - (Jeu 31 Oct - 23:39)
bienvenue ici, n'hésite pas si tu as besoin. Oh, what might be the cost ! |50%| 2201629221
comme je te l'ai dit, c'est une excellent choix de scénario. Oh, what might be the cost ! |50%| 41734297 hâte de voir ce que tu vas faire de paige. Oh, what might be the cost ! |50%| 4207362787
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



Oh, what might be the cost ! |50%| Empty
Re: Oh, what might be the cost ! |50%| - (Jeu 31 Oct - 23:51)
Merci beaucoup @Leonie Salinger.
Je viens dans ta boîte rapidement... je voudrais simplement avancer la première partie de ma fiche pour aujourd'hui. Ensuite, je passe par chez toi.
Revenir en haut Aller en bas
Maddie Mills
carpe diem › je suis un audacieux
Maddie Mills
carpe diem › je suis un audacieux


Who you are
› posts : 59
› faceclaim : alyssa lynch (mayumi), gizniee (icons) & sial (sign.)
› âge : vingt-quatre ans
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t10618-live-in-the-moment-maddie http://www.thegreatperhaps.org/t10622-all-of-these-stars-will-guide-us-home http://www.thegreatperhaps.org/t10623-maddie-girls-just-want-to-have-fun

Oh, what might be the cost ! |50%| Empty
Re: Oh, what might be the cost ! |50%| - (Ven 1 Nov - 2:55)
bienvenue et bon courage pour ta fiche Oh, what might be the cost ! |50%| 2227089788


beauty begins the moment you decide to be yourself (coco chanel)
Revenir en haut Aller en bas
Elijah Albarn
carpe diem › je suis un audacieux
Elijah Albarn
carpe diem › je suis un audacieux


Who you are
› posts : 5278
› faceclaim : alfie enoch ©champagne supernova (av), excelsior (sign), you me at six, fauve (lyrics)
› multinick : ariel (d.luna), kane (amy adams), colm (d. smith), zachariah (j. o'connell), oz (l. pasqualino)
› âge : trente-deux ans.
ethel (4) ☾ date (5) ☾ sebastian
georgia & ethelethel (6)

Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t6637-my-blood-once-was-my-own-bu http://www.thegreatperhaps.org/t6660-lost-in-nostalgia-elijah

Oh, what might be the cost ! |50%| Empty
Re: Oh, what might be the cost ! |50%| - (Ven 1 Nov - 13:52)
quels choix Oh, what might be the cost ! |50%| 4207362787 Oh, what might be the cost ! |50%| 4207362787 Oh, what might be the cost ! |50%| 4207362787
bienvenue par ici Oh, what might be the cost ! |50%| 3471241513
(on pourra envisager un lien avec mon oz Oh, what might be the cost ! |50%| 2211289881)



j'aime toujours ce que tu es,
en fait même plus qu'avant
alors il faut rattraper le temps perdu, le temps passé loin l'un de l'autre. je suis un peu fébrile et toi t'as cet air un peu songeur, tu fais ce bruit avec tes lèvres que je connais par cœur. les mots se font rares mais peu importe, les silences comptent aussi (fauve ≠ tallulah)
Oh, what might be the cost ! |50%| 2201629221 Oh, what might be the cost ! |50%| 2201629221:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jocelyn Kelley
carpe diem › je suis un audacieux
Jocelyn Kelley
carpe diem › je suis un audacieux


Who you are
› posts : 141
› faceclaim : caitriona balfe + ©odyssea
› âge : trente-sept ans

Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t10270-meme-quand-on-l-a-perdu-l- http://www.thegreatperhaps.org/t10382-jocelyn-skinny-love#439898 http://www.thegreatperhaps.org/t10420-jocelyn-s-phone#440933

Oh, what might be the cost ! |50%| Empty
Re: Oh, what might be the cost ! |50%| - (Ven 1 Nov - 16:53)
bienvenueeeee sur le forum et super choiiiiiiix de scénariooo Oh, what might be the cost ! |50%| 613702535




Le monde fleurit par ceux qui cèdent à la tentation.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Loveday
control freaks › je suis un maniaque
Jack Loveday
control freaks › je suis un maniaque


Who you are
› posts : 344
› faceclaim : Jamie Dornan + avatar © Philtatos, code signature © old money.
› multinick : None.
› âge : Le double trois. Les trente-quatre ans approchent.
Leonie + Luna + Stella + Tomas + Oz
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t10397-think-smarter-live-better- http://www.thegreatperhaps.org/t10401-walk-through-the-rain-with-me-jack#440471 http://www.thegreatperhaps.org/t10402-jack-filling-up-my-heart-with-golden-stories#440475

Oh, what might be the cost ! |50%| Empty
Re: Oh, what might be the cost ! |50%| - (Ven 1 Nov - 19:47)
Que tu es jolie Oh, what might be the cost ! |50%| 2528338129
Merci beaucoup d'avoir choisi mon scénario, j'ai hâte de découvrir ton appropriation du personnage, tu m'as mis l'eau à la bouche avec tes idées Oh, what might be the cost ! |50%| 2224896922
Si tu as des questions, n'hésite pas Oh, what might be the cost ! |50%| 2227089788
Et bienvenue parmi nous !



--- and i know
we'll go farther. with you, i'm in warm water swimming down.
Revenir en haut Aller en bas
Bianca Kahnwald
murphy's law › je suis un fataliste
Bianca Kahnwald
murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
› posts : 225
› faceclaim : Elle Fanning ©dandelion
› âge : 20 ans

/ LOUISE ~ ISAIAS /

Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t10532-finir-mal-et-mal-finir http://www.thegreatperhaps.org/t10550-bianca-in-the-middle-of-my-chaos-there-was-you

Oh, what might be the cost ! |50%| Empty
Re: Oh, what might be the cost ! |50%| - (Ven 1 Nov - 19:54)
J'adore ton choix d'ava, Eleanor est tellement belle Oh, what might be the cost ! |50%| 324793086

Bienvenue et bon courage pour ta fiche du coup Oh, what might be the cost ! |50%| 107302656


drown in out - - drink it in
Revenir en haut Aller en bas
Ian Sawyer
positive minds › je suis un optimiste
Ian Sawyer
positive minds › je suis un optimiste


Who you are
› posts : 148
› faceclaim : KJ APA + GleekOut!
› multinick : Tom aka Kit Harington.
› âge : Vingt ans tout pile.
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t10512-new-life-i-hope-ian http://www.thegreatperhaps.org/t10525-ian-my-links

Oh, what might be the cost ! |50%| Empty
Re: Oh, what might be the cost ! |50%| - (Ven 1 Nov - 20:12)
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Who you are
Bad Karma



Oh, what might be the cost ! |50%| Empty
Re: Oh, what might be the cost ! |50%| - ()
Revenir en haut Aller en bas
Oh, what might be the cost ! |50%|
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers: