AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -29%
Jeu d’ambiance Dobble
Voir le deal
7.12 €

you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) Empty
you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) - (Sam 25 Jan - 23:57)
- Baptiste Baudelaire -

man, i'm just way too far, i'm just too good for you

Image 1 Image 2
nom : baudelaire, on t'a souvent parlé des aventures des orphelins et ça t'fous le seum que tout le monde te compare à ces cons, toi tu lèves les yeux et tu dis avec un grand sourire que le seul baudelaire qui a du mérite pour être une légende, c'est toi. prénom(s) : baptiste, vieux vieux, t'aimes pas ça. tes potes, ils t'appellent bap, parce que ça suffit. ceux que t'aimes pas, que tu connais pas suffisamment, ils t'appellent par ton prénom entier, ils savent mieux que te donner un surnom. arthur, parce qu'ils en ont pas marre de te donner des prénoms de merde. adam, jacques parce que deux prénoms c'est pas suffisant. allez bien vous faire foutre, papa, maman. âge : vingt-quatre ans, mais avec tes potes, vous dites que vous êtes tous comme peter pan. en vrai, dans l'histoire, tu serais plus le capitaine crochet. naissance : 16 avril 1995, à 3:37 du matin pour être exact, même si t'étais prévu pour la veille, dès ta naissance t'étais un casse-couille qui sort beaucoup trop tard. toulon, c'est la france, l'accent de merde, le pastis et le rugby qui t'as vu grandir. et qu'ils aillent se faire ceux qui parle du foot. nationalité : double nationalité néo-zélandaise et française, parce que ça fait bien plus de cinq ans que t'es là, et tes parents l'ont demandé pour toi y'a un bon moment. origines : français jusqu'au bout des ongles. ça fait pas vraiment rêver. pays de l'amour ? pays des connards oui, à se klaxonner à tout les coins de rues et des gamins qui t'font des doigts parce que tu les laisse pas traverser au rouge. mais c'est toi, toi aussi t'es comme ça. statut civil : le sahara, c'est vide, rien, quedal. célibataire par décision collective des gentes masculines, féminines, non-binaires et martiennes, putain tout le monde mérite bien mieux, et pourtant tu sais bien qu'personne imagine la masse d'idiots que t'arrives quand même à te faire. orientation sexuelle : pansexuel, t'en as strictement rien à foutre. que tu doives la retenir contre le matelas pour montrer c'que tu peux faire ou qu'tu fasse tout pour qu'il comprenne de te plaquer au mur, ça change strictement rien pour toi. business c'est business, et par là tu veux bien dire plaisir c'est plaisir. occupation : étudiant, t'en parles pas, c'est mieux comme ça. t'imagines un peu ? la te-hon si on sait que t'es un minimum intelligent. guitariste des shark2crab, c'est ton groupe, c'est un nom de merde, mais t'sais plus comment vous l'avez trouvé, et puis maintenant on vous appelle les S2C c'est quand même stylé. péripatétipute quelques fois sans que les gens l'sache, à savoir tu couches, t'attends qu'ils bougent à la douche et tu voles, c'pas la même chose. argent : dieu soit loué, papa et maman sont blindés de fric. mais franchement t'es casse pied à jamais rien foutre, alors ils te filent plus rien. pauvre, tu fais juste assez pour payer tes études, même le loyer tu galères ta race, pour ça qu'ils sont venus vivre avec toi, les potes. caractère : prétentieux, ambitieux, feignant, audacieux, sociable, moqueur, connard sur les bords, joueur, sarcastique, dragueur. groupe : carpe diem. the fortune teller : yolo ma gueule, touche à tout. avatar : écrire ici. crédit images : écrire ici.

let me know your darkest secrets

Partie anecdotes : Là où les autres ont les cours, les jeux, les passe-temps, toi, t'as toujours eu tes potes. Murphy, Darcy, Moore, Stein, Baudelaire. Vous avez toujours été les cinq doigts de la main, et vos initiales, c'est votre blaze. MDMSB, tagué un peu partout sur les murs de votre putain d'enfance d'abrutis. • Un, deux, trois, soleil ? T'as arrêté de compter combien de personne tu t'es tapé au moment où t'as dépassé la trentaine, mais la plupart c'est trop secret. Parce que tes potes s'disent que leurs nombres sont hauts, mais toi tu fais ça qu'pour oublier toutes les conneries qui se sont passés. • Guitariste, ouais vite fait. À l'époque c'était que pour s'amuser, des musiques de merde écrites en tant que crabe ou que requin pour rigoler aux titres étranges du style Girl I Love The Way You Walk (Sideways), My Heart Stops for You (or When I Stop Swimming), Living in a Shellfish Paradise, I Got Several Rows of Teeth to Smile at You, et puis on vous a entendu et ils en ont demandé plus. Beh écoute, vas-y YouTube, fais de la thune. • T'as une soeur, ouais. Ouais, mais on va pas en parler d'elle, petite princesse parfaite aux yeux de papa et maman, et toi tu lui fais des sourires et des gros doigts parce qu'en vrai c'est autant une connasse que toi.

behind the screen

pseudo/prénom : max/sha'gorth âge : 20. pays : le bon vieil accent du sud de la france mes cocos, côcô marseille. connexion : 5/7 hopefully. où as-tu connu le forum ? : bazzart. personnage inventé/scénario/pré-lien : inventé. dernière bafouille : azy j'me lâche. wola les copaings c'est quoi ce fofo, j'ai mouru d'amour, j'ai tout lu, tout dévoré, même votre règlement il est génial à lire j'ai pas compris j'étais là en extase du début à la fin, c'est quoi votre dél vous vous êtes dis "lui y viens avec nous ou y meurt" ? bah j'ai fais les deux, j'ai mouru avant de venir. vala, maintenant, concombre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) Empty
Re: you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) - (Sam 25 Jan - 23:57)


"Baudelaire !"
C'est presque une habitude pour toi.
Sourire d'ange, yeux qui te mitraillent.
Murphy qui rigole trop fort, Stein qui essaye de se retenir.
Et tu finis chez l'principal.
Comment t'en es arrivé là ?
Par une grosse merde bien profonde.
Mais le mieux, c'est de commencer du début.

Il a ses yeux fixés sur les nuages, larmes pleins les yeux et le refus de se tourner vers ses parents. Tu te feras d'autres amis, ils disent, ça changera pas grand chose. Pas grand chose, juste dix-neuf milles kilomètres, loin de ses amis, de sa maison, de ce qu'il ne voulait jamais quitter. Quatorze ans, Baptiste Baudelaire ne s'attendait pas à, du jour au lendemain, faire ses bagages pour partir de sa ville natale en France. Wellington. Putain de Wellington, de Nouvelle Zélande, de nouveau départ, et ce pour quoi ? Pourquoi ? Il en avait aucune idée, parce qu'il n'y avait aucune raison précise. Juste une envie, une putain d'envie, et ils se retrouvent dans ce jet de merde, au dessus des nuages, au dessus des rêves, bien loin de sa réalité.

"Nous avons un nouvel élève." Il sait qu'à partir de ce moment-là, il est dans une merde qu'il ne peut pas arrêter. Nouvelle école au milieu de l'année, soit ils allaient tous l'aimer, soit ils allaient tous vouloir l'éclater, et ni l'un ni l'autre ne lui plaisait. Présente-toi, qu'elle dit, et il regarde autour de lui. "Baptiste. J'viens de France. C'est tout ce que vous avez à savoir, ça me casse très clairement les couilles d'être ici." Et la professeure qui lui jette un regard noir, alors que des légers rires se font entendre au fond de la classe. "Vas t'asseoir à côté de Darcy. On parlera à la fin du cours." Il lève les yeux au ciel et s'approche du jeune homme qui lève la main. "T'inquiète, c'est une chieuse. J'te présente mes potes après les cours." Un sourire, et un hochement de tête par respect, mais il en avait rien à faire, mais il s'en fichait un peu trop.

"Ok les gars. MuDaMooBauEin ?" "C'est quoi cette merde, Moore ?" "Ta gueule Stein, au moins j'donne des idées de noms moi. Tes lettres à la con on peut pas les lire." Il est assit avec sa tête dans ses mains, observant ses amis se foutre sur la gueule par rapport au nom de leur groupe. Voilà deux ans, et ils se sont plus lâchés. Après les cours, Darcy l'avait présenté. Celui-là, assis sur la grosse caisse de la batterie, c'était Murphy. Le fataliste, le grand, le beau, celui qui est élémentaire (mon cher Watson) aux côtés de Baudelaire. Meilleur ami jusqu'à la mort, la main dans la main si possible. Les deux qui se disputaient, c'était Stein et Moore. Stein, c'était un peu le sang-chaud du groupe, la critique de mode, de style, de bouffe, de tout. Celui qui s'habille comme une princesse mais qui te cracherait à la gueule avec tout l'amour du monde si tu fais un pas de travers, à te taper dessus avec sa basse. Moore, c'était son opposé. Normalement calme, sauf en face de Stein. Celui qui calme le jeu, mais pourtant pas trop calme pour rester dans leur délire. Un peu celui qui lançait les idées de merde, comme cette idée de groupe, mais sa voix magnifique en valait le coup. Et puis, il y avait Darcy. Darcy le rapide, celui qui sautait du coq à l'âne, celui qui tentait de faire tout, toujours tout, aussi bien qu'il vous perdait à chaque fois. Le fanatique de rap qui tentait d'en faire de son côté, mais quelle merde, mais quelle merde. Mais c'était son groupe à lui, Baptiste, et il ne voulait l'échanger contre rien au monde. "Shark to crab." "C'est ça, vas-y Bap, ferme ta gueule t'es trop con." C'est Stein qui répond, et plus aucune réponse après ça, alors il reprend. "Putain tu casses les couilles ça sonne bien en plus. Allez va. On fait ça."

Un corps inconscient, et Baptiste effrayé au dessus qui ne sait plus quoi faire. "Fais lui du bouche à bouche, c'est ta meuf non ?" Darcy demande, et Baptiste secoue la tête. "Euh alors, en fait.." Il commence à répondre, voit le regard désapprobateur de Moore. "Son frère c'est mon ex, j'crois que ça pue la merde là, les gars." C'est dans la maison familiale que tout se passe. Que ses doigts entrent en contact avec son corps, qu'ils s'en rendent compte que merde, elle est morte. Que papa et maman reviennent, et qu'ils voyent la scène. Et bordel de merde Baptiste, t'as foutu quoi ? Mais drogué, mais bourré, il peut pas répondre, alors ils s'en occupent. Ils s'occupent de tout, et après deux semaines, il se fait foutre à la porte. "Les gars j'ai besoin d'aide." Alors, à dix-neuf ans, Murphy, Darcy, Moore et Stein, ils sont partis de chez eux, pris un petit boulot à côté, en plus des cours, et ils ont tous emmenagé ensemble. Parce que ça sera mieux, parce que ça ira mieux.

"J'ai besoin de toi Baptiste, tu comprends pas ?" Il lui demande, mais ses yeux pleins d'espoir, de peine, de douleur, il revoit Annie, il la revoit couchée sur le sol, sans respirer. Il les revoit l'embarquer, il comprend que c'est pas possible. "Je peux pas t'aider, désolé." "S'il te plaît. Je sais que t'as des contacts. J'te le dis, elle peut pas être partie comme ça. Quelque chose lui est arrivée, et je sais que ça t'fait mal de l'entendre mais ils sont peut-être coupables." Ils sont coupables. Darcy, Moore, Stein, Murphy. Il le sait, parce qu'ils étaient ensemble. "Je peux pas t'aider. Désolé." Il sent sa peau contre la sienne, douce, qu'il aimerait toucher encore, mais Baudelaire recule, parce qu'il ne peut pas, il ne peut plus. "Baptiste, je te jure que si tu t'en vas-.." Mais il a déjà claqué la porte avant d'entendre la suite. Parce qu'il peut pas, parce que c'est impossible de l'aider, pas quand c'est de sa faute.

Alors tu t'es mis à tout.
Baiser des inconnus.
Boire comme un trou.
Tout pour oublier, tout pour effacer.
Ce que vous avez fais, les sentiments, le malheur, la tristesse.
Le fait que putain, tu l'aimes encore.
Le fait que putain, ils sont nuls.
Papa et maman, ils l'ont mal caché.
Et t'sais bien, t'sais pourquoi,
mais les flics sont sur ton cul.
Le tien, celui de Murphy, Moore, Darcy, Stein.
Et cet enfoiré, putain.
Tu voudrais lui péter la gueule.

Il toque contre la porte. Une violence plus brutale que les autres, il frappe à s'en casser les os, si ça avait été possible. "Ouvre la porte connard !" Alors il le fait, c'est son frère qui ouvre la porte devant lui, et Baptiste lui envoie un coup de poing dans la tronche. "Ah bah j't'en prie d'avoir ouvert la porte ?" Mais Baptiste il en peut plus, il en a marre. "T'as envoyé les flics chez moi ?" "Si vous avez des preuves que vous l'avez pas butée ils partiront." "Explique moi bien comment tu prouves que t'as pas fais quelque chose ?" Il le haït. Il le haït à cet instant et c'est mutuel. Mais avant qu'ils se mettent encore plus sur la gueule, Baptiste sent la porte contre son dos, ses lèvres contre les siennes. Comme sur un air de One More Night, même s'il s'était promis de résister, il y arrive pas.

"Donc t'as couché avec ? T'es au courant que c'est lui qui t'as balancé aux keufs ?" "J'ai dis j'voulais pas de jugement, Jade." "Et t'es venu me parler à moi ? Ton manque d'intelligence me surprendra toujours." Un grognement. "Vas chier grosse pute." "Faut croire que c'est d'famille, bro." Il la regarde de nouveau après ses mots, alors qu'elle recompte des billets qu'elle a dans les mains. Il sait qu'ils viennent de ventes de choses pas très correctes, et pourtant papa et maman ils voient rien dans son jeu de princesse parfaite. Quelle connasse. "J'espère qu'ils vont t'virer de la baraque aussi." "Et moi j'espère que tu vas aller en taule." "Connasse." "Enfoiré." Mais il lève les yeux et se recouche sur le canapé, sans la faire sortir. Parce qu'ils sont toujours comme ça, les Baudelaires. Ils se haïssent à voix hautes mais se soutiennent tout bas.

Mais tu prétends que tu te souviens pas de tout, pas vrai ?
Tu te souviens pas de Morales, de ses cheveux roux,
de sa voix féminine dans vos chansons.
Tu t'souviens pas des câlins, des baisers échangés.
Tu te souviens pas du procès.
Coupable, ils ont dit.
"Mademoiselle Jelena Morales est déclarée coupable,
coupable de meurtre avec préméditation,
et condamnée à vingt ans de prison ferme.
"
Tu fais comme si il y avait jamais eu de sixième roue dans votre carrosse.
Et ils font la même.
Parce que tu l'as entendu aux informations.
Jelena Morales, meurtrière de vingt-trois ans,
retrouvée morte dans sa cellule.

Alors vous continuez, tous ensemble.
À faire semblant, à survivre.
Pitié, que personne n'apprenne jamais.
Pitié, qu'on puisse traverser tout ça.
Mais ça a changé.
Murphy doute de vouloir rester.
Stein a perdu la tête.
Moore vous évite tous le plus possible.
Y reste que Darcy, comme un support,
qui essaye d'arrêter le feu qui s'est propagé,
mais ça marche pas top d'éteindre un feu avec de l'essence.
Revenir en haut Aller en bas
Evan Samuels
murphy's law › admin mimi comme une souris
Evan Samuels
murphy's law › admin mimi comme une souris


Who you are
› posts : 530
› faceclaim : chris evans, ©ichi
› multinick : raphaël (m. huisman), louise (z. deutch), gabbie (e. watson), leonie (n. dovrev)
› âge : trente-sept ans (18 octobre)
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t8144-whatever-you-want-whatever-

you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) Empty
Re: you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) - (Dim 26 Jan - 1:11)
le mieux, c'est quand même que tu restes en vie. you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) 41734297 you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) 41734297 you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) 41734297
bienvenue ici. you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) 2227089788
le personnage est prometteur et j'ai une française parmi mes rangs, alors je viendrais te réclamer un lien. you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) 418737501 hâte d'en découvrir plus, en tout cas.
n'hésite pas si besoin. you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) 4207362787


why can't i hold you in the street ?
why can't i kiss you on the dance floor ?


you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) TNjyDJR
Revenir en haut Aller en bas
Emilia Kennedy
positive minds › je suis un optimiste
Emilia Kennedy
positive minds › je suis un optimiste


Who you are
› posts : 1115
› faceclaim : lauren german + faith.
› multinick : (sutton fitzgerald)
› âge : trente sept ans, elle approche doucement de la quarantaine.
(andrew + intrigue + jocelyn + isaac + phoebe)
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité :
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t9887-emilia-i-ll-be-your-girl http://www.thegreatperhaps.org/t9891-emilia-be-strong-and-fight-back#427202

you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) Empty
Re: you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) - (Dim 26 Jan - 10:22)
bienvenue à toi you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) 2227089788


- - If you desire something, just take it.
Revenir en haut Aller en bas
Jocelyn Kelley
cape diem › je suis un audacieux
Jocelyn Kelley
cape diem › je suis un audacieux


Who you are
› posts : 315
› faceclaim : caitriona balfe + ©cosmic light
› multinick : millie (N. Dobrev)
› âge : trente-huit ans
CLOSED : (emilia) # (andrew) #(callum) # (isaac) # (kelley's family)
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t10270-meme-quand-on-l-a-perdu-l- http://www.thegreatperhaps.org/t10382-jocelyn-skinny-love#439898 http://www.thegreatperhaps.org/t10420-jocelyn-s-phone#440933

you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) Empty
Re: you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) - (Dim 26 Jan - 11:48)
bienvenueeeee sur le forum avec ton personnage you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) 613702535


when
integrity has gone.

Le monde fleurit par ceux qui cèdent à la tentation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) Empty
Re: you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) - (Dim 26 Jan - 12:28)
Bienvenue you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) 2227089788
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) Empty
Re: you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) - (Dim 26 Jan - 15:28)
Toi, t'as l'air drôlement intéressant ! you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) 2499787472 you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) 1505838358
Réserve-moi un lien you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) 1290649309

Bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) Empty
Re: you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) - (Dim 26 Jan - 15:49)
merci les copinous !
ravi que mon bébé chat vous intéresse you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) 1646603530
@Alaska de Fersen j'te garde une place au chaud sous mes couvertures you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) 334896236, ça t'va ?
Revenir en haut Aller en bas
Grayson Austin
positive minds › je suis un optimiste
Grayson Austin
positive minds › je suis un optimiste


Who you are
› posts : 207
› faceclaim : Adam Driver + Skylwakers (avatar) + Bat'phanie (signature)
› multinick : Nope
› âge : 31 ans
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t10567-feet-on-the-ground-head-in http://www.thegreatperhaps.org/t10578-grayson#446101 http://www.thegreatperhaps.org/t10577-grayson-take-part-in-the-story#446100

you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) Empty
Re: you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) - (Dim 26 Jan - 16:43)
Bienvenue ! you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) 2885237113
J'adore ta plume ! you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) 4135354924
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) Empty
Re: you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) - (Dim 26 Jan - 16:45)
you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) 1846787581 aw merci tout plein chaton, je suis jamais sûr de mon écriture alors ça fait du bien de lire ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Who you are
Bad Karma



you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) Empty
Re: you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste) - ()
Revenir en haut Aller en bas
you can cry, or maybe you can die. okay you won’t die, but we know you will cry. (baptiste)
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers: