AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
SEAGATE – Disque Dur Externe – Expansion portable – 4To – USB ...
79.99 €
Voir le deal

répertoire de cassius roskam

Cassius Roskam
murphy's law › je suis un fataliste
Cassius Roskam
murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
› posts : 257
› faceclaim : dylan rieder, ©drake. (av) WALDOSIA. (sign) hqgifhunting, magnetism11, mymodelsgifs @tumblr (gifs) dennis lehane (quote) haux (lyrics)
› multinick : ariel (diego luna), colm (dan smith), zellig (françois arnaud)
› âge : vingt-cinq poussières (02/09).


Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t10696-cass-if-brokenness-is-a-wo http://www.thegreatperhaps.org/t10707-low-on-self-esteem-so-you-run-on-gasoline

répertoire de cassius roskam Empty
répertoire de cassius roskam - (Dim 5 Avr - 19:28)
- take care -

ripped at every edge

cass, il est en fauteuil roulant depuis 2017. colonne vertébrale fracturée, moelle épinière touchée, on a tout de suite su qu'il ne remarcherait jamais mais, sportif de haut niveau, il a insisté pour être ré-opéré, encore et encore, jusqu'à ce que le manque de sensibilité dans ses jambes ne lui fasse admettre l'évidence. le snowboard, le surf, le skate, c'était toute sa vie, et il a tout perdu, le sens de sa vie, son but, et surtout son autonomie. il le vit atrocement mal, encore aujourd'hui, refusant d'admettre qu'il a besoin d'aide, repoussant chaque main tendue. il y a pourtant toute une équipe de professionnels le suivant depuis le premier jour, tentant de lui rendre le sourire, sa joie de vivre, de lui prouver qu'il peut encore vivre.

toutes les histoires sont carrément libres, l'important c'est les jobs et les liens avec cass (qui sont en fait des ébauches, on en discutera ensemble répertoire de cassius roskam 4125275393)

(♂/♀) pseudo ✻ libre.
psychologue
proposition d'avatars
il/elle lui a été recommandé(e) dès sa sortie de l’hôpital, non seulement afin de gérer le traumatisme de l'accident et sa paraplégie, mais aussi parce qu'il a passé toute son hospitalisation à hurler sur le corps médical et à éclater en crises de larmes incontrôlables. aujourd'hui encore, il lui arrive d'être cloué au lit par la dépression.
en ces quelques deux années de consultations plus ou moins forcées, un lien s'est établi, un peu malgré lui. son psy, c'est aussi un ami, en quelques sortes, même s'il rechigne à l'admettre. c'est son journal intime, détenteur du moindre secret, de ses peurs, de sa honte. c'est le premier au courant, quel que soit l’événement, c'est même celui qui, parfois, voyant qu'il a manqué une séance, vient le tirer du lit au fond duquel il s'est enterré depuis dieu sait combien de jours.

(♂/♀) pseudo ✻ libre
aide à domicile
proposition d'avatars
ce sont ses parents qui l'ont engagé(e), inquiets de le savoir seul dans un appartement initialement fait pour une personne valide. il/elle a aidé à l'aménagement des lieux, sous le regard indifférent d'un cassius toujours enfermé dans le mutisme, grognant simplement lorsqu'il était question de déplacer quoi que ce soit dans la décoration (médailles, planches, coupes,...). au final, ses murs sont demeurés intacts, exposant des exploits passés et les vestiges de son succès, mais le reste s'est vu aménagé afin de lui faciliter la vie. plus de deux ans plus tard, il est encore dans le déni, cass, refusant sa perte d'autonomie, quittant généralement l'appart lorsque son auxiliaire de vie arrive, ayant trouvé un prétexte pour virer la personne supposée l'aider au quotidien une fois qu'il a été capable de se déplacer seul du lit au fauteuil, du fauteuil à la baignoire, etc. il refuse de tisser le moindre lien, la moindre dépendance, ce serait pour lui synonyme de faiblesse. ne reste que celui/celle qui fait le ménage, payé(e) par ses géniteurs et également chargé de leur donner des nouvelles puisqu'ils n'osent en prendre que sporadiquement. il/elle fait de son mieux pour tenter une approche, peut-être même de tisser une amitié, mais se heurte à la fierté du jeune homme. il/elle n'est pas encore tombé(e) sur l'arme à feu que cass cache entre deux bouquins, ou sur de la drogue, ou nez à nez avec des clients en manque, mais cela ne saurait tarder, même si le dealer prend toutes les précautions possibles.

(♂/♀) pseudo ✻ libre.
kinésithérapeute
proposition d'avatars
si ses jambes sont inutilisables et son corps en piteux état à cause de son mode de vie, il a toujours besoin de ses bras, cass, besoin d'être assez fort pour s'installer dans son fauteuil roulant tout seul, besoin de se muscler pour ne pas dépérir et dépendre d'autrui. malgré les conseils de son/sa psy et de son/sa kiné, il se refuse à essayer des sports adaptés, persuadé qu'il aura l'air ridicule, comme s'il tentait de s'accrocher à un rêve impossible. le/la kiné ne lâche pas l'affaire, pourtant, lui glissant l'idée toutes les deux séances, se renseignant sur des clubs et tentant de le traîner à des journées portes ouvertes. c'est aussi lui/elle qui tente de lui faire arrêter de fumer, et puis il/elle se doute bien qu'il n'y a pas que la nicotine qui l'empoisonne.



--- take your last supply, to leave this home behind
if I could hold you, if I would dare. if I could save you from standing there. if you could hold me, if you would dare. if I could stop you from running scared.
Revenir en haut Aller en bas
répertoire de cassius roskam

Sauter vers: