AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
Balai laveur avec seau Vileda Spin & Clean
25 € 35 €
Voir le deal

let the winds of wander blow, up and away we go

Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



let the winds of wander blow, up and away we go Empty
let the winds of wander blow, up and away we go - (Mer 15 Avr - 22:06)
- Abigail Harris -

When heaven meets the earth, we will have no use for numbers to measure who we are and what we're worth

Image 1 Image 2
nom : Harris prénom(s) : Abigail Lea, mais tout le monde l'appelle Abbie âge : 21 ans naissance : 4 février 1999 à Martinborough, à 1 h de Wellington nationalité : néo-zélandaise origines : néo-zélandaises et polonaises statut civil : en relation toute fraîche de quelques mois orientation sexuelle : hétéro occupation : étudiante en santé et activité physique argent : sa famille a un revenu moyen à élevé caractère : douce, appliquée, loyale, extravertie, naïve, suiveuse, manque de confiance en elle, dépendante groupe : positive minds the fortune teller : santé (choses graves, sinon je suis prête à tout) avatar : josefine pettersen crédit images : carolcorps

tell me who you are

Informations en vrac :
1. Bien que son prénom soit Abigail Lea, rares sont ceux qui l'utilisent en entier. C'est plutôt long, donc on l'appelle tout simplement Abbie, même ses parents, et ce depuis qu'elle est toute petite. Les seuls moments où l'on utilise son nom complet sont lors d'un contexte formel... ou lorsqu'elle a fait une bêtise! Mais comme elle est sage comme une image, cela n'arrive pas très souvent. En fait, en 21 ans d'existence, Abbie ne s'est jamais vraiment fait gronder. Elle obéit aux règles qu'on lui impose sans discussion. Enfin, jusqu'à tout récemment..

2. Abbie est d'origine polonaise du côté de sa mère. Après la Seconde guerre mondiale, ses grands-parents maternels ont été relocalisés en Nouvelle-Zélande. C'est à Martinborough qu'ils se sont établis, et où ils ont fondé leur famille. Lorsqu'elle était plus jeune, elle suivait des cours à l'école polonaise de Wellington afin d'en apprendre plus sur la culture et la langue. Abbie, ainsi que toute sa famille maternelle, ses frères et ses soeurs, parle donc couramment polonais.

3. Du côté de son père, ils sont d'origine néozélandaise du plus loin qu'on puisse se rappeler. La famille Harris tient une ferme depuis plusieurs générations, et c'est le père d'Abbie qui en a hérité. Elle a donc grandi sur une ferme, parmi les poules, les cochons et les moutons. Lorsqu'elle était petite, elle adorait aider ses parents à nourrir les animaux, mais finissait souvent pas être chassée par une poule, énervée qu'on lui prenne ses oeufs. Habituée de se lever aux aurores depuis qu'elle est haute comme trois pommes, elle profite de la tranquillité du matin pour s'entraîner dans le calme et être une des seules utilisatrices des douches de la résidence universitaire à une heure pareille.

4. En plus de vendre les oeufs de leurs poules et de faire l'élevage de cochons pour leur viande, la famille d'Abigail vend la laine de ses moutons. Elle a donc appris à les tondre et à filer la laine. Avec sa grand-mère, sa mère et quelques-unes de ses soeurs, elle pratique également le tricot par plus plaisir. Elle fait surtout des chaussettes et parfois des écharpes, mais jamais de cardigans ou pulls. C'est beaucoup trop long et honnêtement, trop chaud pour la température de la région.

5. Catholiques pratiquants, les Harris vont à l'église tous les dimanches et respectent la Bible comme si leur vie en dépendait. D'ailleurs, cela a résulté en beaucoup de grossesses, ce qui fait qu'Abigail a sept frères et soeurs. Avec tout ce beau monde, on s'attend à ce que s'enchaînent querelles et courses à savoir à qui est le tour d'utiliser la salle de bain, mais malgré toutes les discordes, ils sont très soudés. D'ailleurs, il règne au sein de cette famille une harmonie quasi-dérangeante. Ils sont toujours bien mis, ont des manières irréprochables, courtois à l'os. De vrais petits robots. Cela ne les empêche pas d'avoir une personnalité bien à eux et de sortir du lot à leur façon. Bien qu'elle habite Wellington pour ses études, Abbie ne manque aucune occasion de retourner à Martinborough les dimanches pour aller à l'église en famille.

6. Abbie pratique le chant depuis qu'elle est toute petite, elle a fait partie de la chorale de l'église pendant plusieurs années, en compagnie de quelques-unes de ses soeurs. Elle l'a cependant quittée vers l'âge de 16 ans pour se concentrer sur d'autres activités, qui lui permettaient aussi d'avoir un passe-temps à elle seule. Quand on vient d'une si grosse famille, c'est inévitable d'avoir à partager soit sa chambre, ses vêtements, et même ses amis. Au moins, en faisant de la natation, elle pouvait enfin s'échapper du quotidien familial de temps à autre et avoir une activité qui lui appartenait. À force de pratiquer ce sport, elle s'est découvert une réelle passion et a décidé de devenir nageuse professionnelle. C'est d'ailleurs ce qui l'a amené à étudier en santé et activité physique à l'université, afin d'avoir un plan B lorsque sa carrière prendrait fin. Elle a grand espoir de devenir une nageuse reconnue et elle travaille très fort pour se démarquer de ses camarades universitaires auprès de son coach. Et lorsque sa carrière d'athlète professionnelle sera terminée, elle aimerait bien devenir coach elle-même.

7. De par son contexte familial, Abbie n'a jamais vraiment été du genre à faire la fête avec ses amis et à déroger aux règles de ses parents. On ne lui a jamais imposé de couvre-feu car elle n'a pas vraiment eu l'habitude de sortir plus tard que 21 h 30 les week-ends, et assez peu en semaine. Cela dit, depuis qu'elle est à l'université, loin des regards de papa et maman, elle se permet d'aller à des fêtes, et même de boire de l'alcool. Elle n'a jamais atteint le seuil de l'ivresse, mais a souvent été pompette à en marcher un peu croche en retournant à sa résidence. Elle aime surtout se lâcher avec ses amies, danser jusqu'aux petites heures et se sortir de la rigidité avec laquelle elle vit autrement dans les autres sphères de sa vie.

8. En général, il y a trois endroits où vous pouvez trouver Abbie : dans sa chambre en train d'étudier, dans la grande bibliothèque de l'université (en train d'étudier), mais surtout à la piscine à faire des longueur et à pratiquer sa technique. Elle essaie de maintenir de bonnes notes afin de pouvoir se donner à fond dans la pratique de la natation. Son plus grand rêve est de devenir athlète olympique d'ici les prochaines années, elle concentre presque toute son énergie sur cet objectif. C'est aussi une des raisons pour lesquelles elle ne boit pas trop d'alcool. Elle connaît très bien les effets néfastes qu'il a sur le corps, et comme il est son instrument de travail, elle veut le garder en santé. Elle n'aime pas vraiment être prise de nausées pendant un entraînement après une cuite, donc vous ne la verrez pas souvent avec un verre à la main.

9. Depuis qu'elle est en âge de penser aux garçons, Abbie a inévitablement commencé à imaginer son époux idéal, et sa cérémonie de mariage. Elle sait qu'elle aura lieu dans la même église où ses propres parents se sont dit oui, et elle a déjà demandé à ses parents si la réception pouvait avoir lieu à la ferme. Elle voit déjà les tables couverts d'une nappe blanche, décorés de bouquets de fleurs pâles jaunes, blanches et bleues. Ses demoiselles d'honneur, quatre en tout, porteront une robe couleur sauge, et leur bouquet sera composé des mêmes fleurs décorant les tables. Et elle a déjà une très bonne idée de quoi aura l'air sa robe : dentelle de couleur crème presque blanche, manches trois quart, dos fermé à l'aide d'une panoplie de petits boutons en rangée, avec un col montant. Un look très victorien avec un touche un peu boho. Suffit à présent de trouver son futur mari!

10. Parlant de ce fameux époux en devenir, Abigail a commencé à fréquenter un garçon il y a plusieurs mois, mais elle ne sait pas encore s'il est l'homme de sa vie. Une chose est sûre, c'est qu'elle l'aime beaucoup, il la fait rire et la fait se sentir en sécurité. Ils partagent un tas d'intérêts, ont plusieurs amis en commun et s'entendent à merveille. Il a aussi rencontré les parents d'Abbie et ils ont été charmés par le jeune homme. Le seul hic, c'est qu'il a déjà eu plusieurs copines avant elle, et ça l'intimide. Et elle sait aussi qu'il n'est plus vierge, ce qui lui met de la pression, même s'il n'a pas voulu précipiter LA chose. Malgré cela, et aussi malgré le fait qu'elle s'est toujours fait dire qu'elle devait rester vierge jusqu'au mariage, elle a eu envie d'être comme tout le monde et de ne pas être « si sage » pour une fois. Il y a quelques jours à peine, elle a donc décidé qu'elle passait à l'acte avec son copain et devenait une femme, comme la plupart de ses amies l'avaient fait bien avant elle. Elle ne l'a avoué à personne encore car elle a des regrets. Pas parce que ce n'était pas agréable, tout a été fait dans le respect, mais elle sent qu'elle a trahi sa famille, surtout ses parents, et que Dieu sera maintenant fâché contre elle et lui fera payer son péché.

i need you

(♂/♀) titre du lien ✻ Description du lien recherché.
(♂/♀) titre du lien ✻ Description du lien recherché.
(♂/♀) titre du lien ✻ Description du lien recherché.
(♂/♀) titre du lien ✻ Description du lien recherché.
(♂/♀) titre du lien ✻ Description du lien recherché.
(♂/♀) titre du lien ✻ Description du lien recherché.
(♂/♀) titre du lien ✻ Description du lien recherché.
(♂/♀) titre du lien ✻ Description du lien recherché.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



let the winds of wander blow, up and away we go Empty
Re: let the winds of wander blow, up and away we go - (Mer 15 Avr - 22:06)
- Liens féminins/masculins -


prénom nom (avatar) ✻ lien. C’est ici que tu pourras résumer le lien entre ton personnage et le scénario que tu présente. C’est probablement la partie la plus importante d’un scénario, puisque c’est grâce à cela qu’un joueur potentiel comprendra mieux ce qui unira vos deux personnages. Encore une fois, la façon d’écrire le lien est laissé à ton libre choix. C’est ici que tu pourras résumer le lien entre ton personnage et le scénario que tu présente. C’est probablement la partie la plus importante d’un scénario, puisque c’est grâce à cela qu’un joueur potentiel comprendra mieux ce qui unira vos deux personnages. Encore une fois, la façon d’écrire le lien est laissé à ton libre choix.

prénom nom (avatar) ✻ lien. C’est ici que tu pourras résumer le lien entre ton personnage et le scénario que tu présente. C’est probablement la partie la plus importante d’un scénario, puisque c’est grâce à cela qu’un joueur potentiel comprendra mieux ce qui unira vos deux personnages. Encore une fois, la façon d’écrire le lien est laissé à ton libre choix. C’est ici que tu pourras résumer le lien entre ton personnage et le scénario que tu présente. C’est probablement la partie la plus importante d’un scénario, puisque c’est grâce à cela qu’un joueur potentiel comprendra mieux ce qui unira vos deux personnages. Encore une fois, la façon d’écrire le lien est laissé à ton libre choix.

prénom nom (avatar) ✻ lien. C’est ici que tu pourras résumer le lien entre ton personnage et le scénario que tu présente. C’est probablement la partie la plus importante d’un scénario, puisque c’est grâce à cela qu’un joueur potentiel comprendra mieux ce qui unira vos deux personnages. Encore une fois, la façon d’écrire le lien est laissé à ton libre choix. C’est ici que tu pourras résumer le lien entre ton personnage et le scénario que tu présente. C’est probablement la partie la plus importante d’un scénario, puisque c’est grâce à cela qu’un joueur potentiel comprendra mieux ce qui unira vos deux personnages. Encore une fois, la façon d’écrire le lien est laissé à ton libre choix.

prénom nom (avatar) ✻ lien. C’est ici que tu pourras résumer le lien entre ton personnage et le scénario que tu présente. C’est probablement la partie la plus importante d’un scénario, puisque c’est grâce à cela qu’un joueur potentiel comprendra mieux ce qui unira vos deux personnages. Encore une fois, la façon d’écrire le lien est laissé à ton libre choix. C’est ici que tu pourras résumer le lien entre ton personnage et le scénario que tu présente. C’est probablement la partie la plus importante d’un scénario, puisque c’est grâce à cela qu’un joueur potentiel comprendra mieux ce qui unira vos deux personnages. Encore une fois, la façon d’écrire le lien est laissé à ton libre choix.
Revenir en haut Aller en bas
let the winds of wander blow, up and away we go

Sauter vers: