AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

(dexter) I solemnly swear that I am up to no good

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Jeu 26 Jan - 21:39


Dexter Black
feat. Thomas Brodie-Sangster

Nom Black, un nom banal pour le gars que tu es. Ton nom te vient de ton paternel, un héritage familial dont t'es assez fier. Bon t'es pas le fils prodige, ça c'est ton frère. Puis ce nom est populaire à présent, grâce à une saga littéraire, du coup tu le trouves encore plus cool. Prénom(s) Ton prénom te vient d'une idée de ta mère elle est tombée sur ce prénom un jour et depuis n'a cessé de l'aimer. Dexter c'est ainsi qu'on t'appelle, ton patronyme te convient, tout façon, c'est trop tard pour changer. Contrairement aux apparences, tu n'as rien d'un psychopathe, même s'il faut se méfier des apparences ...  Âge  T'es majeur dans tous les continents mais tu t'en fous un peu. T'es en âge de faire ce que bon te semble et cela depuis fort longtemps. Tu te rapproches de la trentaine et ça, c'est un brin moins cool. En soit, t'as vingt-six ans, même si on te donne toujours moins. Tout est dans les gênes, tu remercies ta mère pour ça, même si pendant longtemps ça t'as bien fait chier.  Naissance C'est le quatorze avril de l'an 90 que tu t'es extirpé des parties génitales de ta mère, poussant ce jour-là ton premier cris. Tu t'en souviens pas, mais ta mère ne cesse de te dire que tu as failli voir le jour aux toilettes. Faut croire que tu étais apparemment pressé de sortir. C'est ici même à Wellington que ta présence a agrandit la famille Black. Nationalité Contrairement à ton frère, t'as jamais fait de recherche sur tes ancêtres. Tu sais d'où tu viens, de ta mère que t'aimes dire, mais d'ici surtout. Ce qui fait de toi un néo-zélandais, tu cherches pas plus loin que le bout de ton nez. Origines On t'a souvent prêté des origines suédoises ou anglaises à cause de ta bouille, mais non t'es bien d'ici. Tu sais que ton père est né ici, comme ta mère, mais elle dans une autre ville. Du coup, tu te compliques pas la vie. T'es un sang pur. Statut civil Tu t'en fous de dire que tu es célibataire et non t'es pas un coureur de jupon ou un cas désespéré. T'as été en couple, t'as bien souffert, t'as aimé à en perdre le souffle, à t'en briser les cotes, à en perdre pieds... Tu sais que tu l'as encore dans la peau, tu sais que vous vous êtes bien déchirés, pourtant y a qu'elle qui t'anime de cette façon... Orientation sexuelle La question ne s'est jamais vraiment posée. T'as jamais eu envie des courbes masculines comme tu as envie des courbes féminines. Tu t'es jamais prononcé, tu t'en fous un peu, même si tes préférences vont vers la gente féminine. Libre d'aimer qui on veut et de vouloir qui on veut. Occupation Tes parents attendaient mieux de toi. Tu le sais bien, ils auraient aimé que tu fasses de longues études comme ton frère. Que tu sois brillant, merveilleux, comme lui et surtout que tu te serves de tes facultés. Toi t'as rien fait de tout ça, une fois ton diplôme en poche, t'as cherché du boulot. Tu as trouvé refuge dans un monde qui te convient bien : celui des livres. Le vieux Maugrey t'a pris à l'essaie et depuis ça fait huit ans que tu bosses pour lui. Tu n'as jamais regretté ce choix. Être libraire ça te va, tu peux lire et être dans ton coin. Argent L'argent ne fait pas le bonheur qu'il disait ton papy. Il a bien raison, mais il contribue à vivre. Tu as grandi dans un foyer de la classe moyenne, ayant rapidement pris ton indépendance, tu subviens à tes propres besoins. T'es pas dépensier, tu vis avec ce dont tu as besoin. Tes fins de mois ne sont pas difficiles, mais elles ne sont pas plus faramineuse. Comme tes parents t'as su te faire une place dans cette classe moyenne. De plus tu vis en colocation donc tu peux te permettre quelques folies de temps à autre.Groupe carpe diem. T'as toujours été le genre de mec qui vivait sa vie au jour le jour, sans te soucier du lendemain. Le hasard et toutes ces conneries, t'y crois pas trop. Tu n'accordes pas trop d'importance aux interactions qui t'entourent, tu te dis que c'est la vie. Si elle est naze à ce moment là, c'est que voilà, c'est ainsi. Alors tu continues d'avancer, pareil pour les moments de joie. Toute façon la vie n'est pas faite pour être soit toute rose ou toute noire ... Faut juste profiter à fond du temps présent. The Fortune Teller ses amours ses ami(e)s son taff

❇ ❇ ❇

L'expression ne pas se fier aux apparences, te correspond parfaitement, mais cette partie on y reviendra plus tard. Toi t'es le mec qui vit sa vie, sans se soucier des regards ou des avis des autres. Tu as toujours fait ce que bon te semblait et cela depuis que tu es gamin. Solitaire est le mot qui te convient le mieux. La foule n'a jamais été ton délire, bien au contraire, tu a toujours tout fait pour éviter les groupes, les attroupements et les gens. T'aimes bien ta solitude et tu y trouves un avantage, puisque tu peux aisément analyser les gens. Tu analyses toujours avant de parler, pensant chacun de tes mots. T'es loin d'être con, c'est même le contraire, t'es juste pas du genre à exploiter tes capacités. Au grand désespoir de tes parents, qui voulaient le meilleur pour toi. Ils voulaient que tu suives les traces de ton frère, que tu fasses de brillantes études… Les cours ça n'a jamais été ton délire, de un parce qu'il y avait du monde autour de toi et de deux parce que tu t'ennuyais. T'es plus du genre à apprendre par toi même, autodidacte, tu apprends à ta façon et ça te plaît plus. Très peu bavard, lorsque tu as un truc à dire, généralement ce n'est pour rien. Tu es fidèle en amitié et en amour, tu as très peu d'amis, donc tu les chéris comme la prunelle de tes yeux. Ils sont bien plus que de simples meilleurs amis, avec le temps ils sont devenus ta famille et même si tu n'es pas avide de mots ou de gestes tendres. Ils savent ce que tu ressens à leurs égards. Tu n'es pas le gars qui s’épanche sur ce qu'il ressent, tu n'es pas pudique, mais tu n'aimes juste pas dire ce que tu ressens.. à tes yeux c'est.. à toi et rien qu'à toi. Et puis y a cette partie de toi, que seul elle a su révéler. Ce coté obscur que tu tentes de repousser… tu peux être jaloux, possessif, destructeur et violent, plus dans les mots que dans les gestes… elle a su sortir cette partie noire de toi. Tu n'en es pas fier. Tu sais qu'on te donnerait le bon dieu sans confession, mais t'es pas un ange. T'es un branleur pour autant. T'es juste toi, avec tes défauts et tes qualités, tu vis avec ce que tu es devenu et ça te va. Tu as trouvé refuge dans un monde qui te va à merveille, un monde à la fois calme et déroutant. Une partie de ta vie dont tu es fier, parce que ce job te définit. T'es le mec qui ne cherche pas d'embrouille, qui se fout de tout ou presque, vivant ta vie comme ça t'enchante.

parfois on touche la vie des gens rien qu'en existant.

Fumeur, accroc à cette nicotine depuis bien trop d'année. T'as déjà essayé d'arrêter, parce que ça n'a que des inconvénients. Sauf que t'y arrives pas. C'est ton plaisir d'la journée. Le truc qui t'apaise, hormis tes amies. Le truc à laquelle tu t'es encore plus raccroché après son départ. La clope, c'est devenue une extension de toi même. T'en as pratiquement toujours une en main, sauf quand t'es au boulot. C'est bien, le seul endroit où tu fumes pas. T'es bien trop occupé pour ça. La clope étant la seule addiction "dangereuse" que tu t'accordes. L'alcool tu n'as rien contre, mais tu sais te limiter. Toute façon à tes yeux, rien ne vaut une bonne bière. Surtout dans un pub, accompagné de tes deux oiseaux. Tes moitiés, tes oiseaux, ta vie en gros. Tu peux pas te passer d'eux. T'es pas du genre à avoir la dose d'amis. Du genre solitaire depuis l'enfance, t'as pourtant cette brindille qui te suit depuis les couches. Puis y a eu cette chouette qu'est entrée dans ta vie. Alors autant dire que tu les chéries, t'as pas envie qu'ils partent sans eux, tu te sens vide. Tu n'as pas ton permis voiture et tu t'en fous. Toi tu as commencé par la moto. Te sens libre de tes gestes, de tes actions. Les deux roues, c'est plus ton délire. Ta bécane, tu l'as bichonne. Errol et toi, c'est tout une histoire ... presque d'amour à en croire les gens. Oui beaucoup vous pensent ensemble, alors que non. Oui c'est ton partenaire, de jeux vidéos, de crimes, de tout, sauf de vie conjugal. C'est ton bras gauche et Cap's le droit. C'est ton complément, l'opposé de toi et ça te convient parfaitement. Huit ans que vous vivez ensemble. Huit ans que ça fonctionne à merveille. Il a su se faire une place dans votre duo et ce n'était pas gagné et surtout : donné à tout le monde. Cap's c'est bien plus que ta meilleure amie. C'est une partie d'toi. Tu t'es senti brisé lorsque tu as reçu ce coup de fil. Parce que Cappie, c'est celle avec qui tu as grandi. Que tu connais aussi bien qu'elle te connait. T'as eu peur qu'on te l'arrache, mais dans l'fond tu sais que c'est une battante. Tu t'en fous qu'elle ait perdu la mémoire. Ça change en rien tes habitudes et ta façon d'agir. Tu te comportes avec elle, comme tu l'as toujours fait. Tu sais que c'est ainsi qu'elle aimerait que tu agisses. Ton corps a subi bons nombres de coups, que ça soit de griffures, de poings, ou objet. Tout ça, tu le dois à une seule et unique personne : elle. Ta cicatrice sur l'épaule te renvoie à cette nuit, cette confrontation de trop ... la nuit de son départ ... L'amour, tu l'as connu. Il t'a déchiré à un point que tu en fus transformer. Elle a sorti le pire comme le meilleur de toi. Vous vous êtes aimés, ô ça oui, déchirés, détestés, détruits. Elle t'a autant abimé que tu l'as abimé. Un amour destructeur. T'en étais conscient et tu l'es toujours. Seulement à tes yeux, y a toujours eu qu'elle et il n'y a toujours qu'elle. Cette nana tu l'as dans la peau. Elle est ancrée dans chaque partie de ton être. Tu ne peux lutter contre ça. Tu sais que c'est réciproque. Il suffisait de vous voir pour comprendre. Vous vous apparteniez mutuellement ... Sauf qu'elle a mis fin à cette descente aux enfers. Capturant une partie de ton âme en partant. Déjà un an que tu tentes de l'oublier ...   La bouffe c'est pratiquement toute ta vie, ou presque. Tu adores manger, avec un grand A. Tu manges de tout et de rien, tu t'en fous un peu de ton poids. Tu as une morphologie qui ne prend pas. Du coup, ouais t'en profites. Et puis y a tellement de bonnes choses sur terre. Gamin, tu aimais bien lire, mais tu ne te voyais pas en faire ton métier. Pourtant une fois ton diplôme obtenu. Tu ne te voyais pas faire des études, l'université tout ça, ce n'était pas ta came. Du coup, tu as trouvé du boulot. Et t'as fini par tomber sur ce vieux bonhomme et sa librairie. Un essai qui fut concluant. Huit ans que tu bosses là-bas. Tu y as fait ton trou et tu t'y sens très bien. Tu lis même un livre par semaine, voir plus. Comme quoi, tu as trouvé le métier fait pour toi. Ta famille a déménagé, l'année de tes dix huit ans. Ils t'ont proposé de venir, mais tu as dit non. Voulant ton indépendance. De plus, tu venais de trouver du boulot. Tu as saisi l'occasion de voler par tes propre ailes. Tu as la phobie des hôpitaux depuis toujours. Surtout depuis que tu y as vu partir ton grand-père. T'étais qu'un gosse à l'époque, sauf que tout ceci est resté en toi. Tu ne peux pas franchir l'enceinte de cet établissement. Tes amis savent parfaitement qu'en cas de blessure, ils ne peuvent pas t'y emmener. Oui t'es taré, mais tu te sens mourir à l'intérieur de ce bâtiment. Du coup, tu trouves toujours une solution pour penser tes plais. En te regardant comme ça, on croirait pas que tu aimes les oiseaux.. Et pourtant. L'Ornithologie, c'est un peu ton truc. C'est ton papy qui t'a initié à cette passion. Du coup, ça t'arrive d'avoir le nez en l'air et de contempler cette liberté. Et puis tu ne peux t'empêcher d'en faire référence. Suffit de voir Errol vous étiez destinés à être amis. Il porte tout de même le prénom d'une chouette !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Jeu 26 Jan - 21:39


"Mais vous savez, on peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres. Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière."
les indispensables.  


Cappie Bennett
feat. hannah murray

DEXPIE ❇️ Cap's et Dex. Deux moitiés qui une fois assemblée ne font qu'un. Ça a toujours été comme ça et ça le restera. Ce n'est pas l'accident qui changera quelque chose à leur alchimie. Parce qu'elle est là, invisible mais présente. Dex se sent entier quand il est avec elle. Ils ont grandis ensembles, presque tout fait ensembles. Entre eux, c'est à la vie, à la mort. Une amitié fusionnelle, inexplicable, durable. Il serait prêt à tout pour elle et inversement. Parce qu'elle l'a ramassé bon nombres de fois et qu'elle est toujours là. Qu'elle se souvient pas de tout, mais lui oui. Et rien ne change. Surtout pas entre eux.


Errol Lupin
feat. dylan o'brien

DERROL ❇️ Une amitié qui ne s'explique pas. Huit ans, qu'ils vivent ensembles, huit ans qu'ils sont entrés dans la vie l'un de l'autre. Huit ans qu'ils imaginent pas une vie l'un sans l'autre. Deux opposés, une amitié unique. C'est à se demander comment Dex fait pour supporter Errol, ce dernier a sans doute du le droguer... Toujours est-il qu'ils sont devenus avec le temps, inséparables. La chouette a réussi à se faire une place dans le vie de ce blond, ce qui n'était pas gagné. Et aujourd'hui le blond n'imagine pas une vie sans ce "boulet", c'est le sien, son meilleur ami, son bras gauche. Il lui dit pas souvent qu'il l'aime et tout, mais il le pense. Il n'est juste pas aussi bavard et ne s'épanche pas autant qu'Errol. Puis s'il est toujours là au bout de huit ans, c'est qu'Errol a su se faire une place dans le coeur du blond. Une place en or.  



"Les conséquences de nos actions sont toujours si complexes, si diverses, que prévoir l'avenir est une entreprise bien difficile..."
ces amours tentateurs  

Arwen Whittemore
feat. kaya scodelario

la première ❇️ Il faut bien une première fois et c'est avec la douce Whittemore que Dex a découvert les joies de l'amour, du sexe, des disputes et tout un tas d'autres trucs. Un couple qu'on qualifiait de mignon, adorable. Ils s'aimaient vraiment l'un l'autre, différents, mais complémentaires. Ils ont grandi ensembles et leur route qui ne faisait qu'un a fini par s'arrêter. Elle lui a reprocher de ne pas avancer que ça soit dans sa vie, que dans leur couple. Elle lui a dit des choses qui l'ont blessés et puis elle est partie. Mettant fin à deux ans et demi de relation. Depuis, ils se sont pas recroisés. Sauf cette fois, où elle lui est venue en aide, trop dans le mal pour la reconnaître ... et puis elle a nié lorsqu'il l'a confronté... Et depuis ils s'évitent à nouveau, parce que c'est plus facile ainsi...


Arielle Falcone
feat. sarah hyland

true love or not ❇️ C'est elle. Il ne l'explique pas, mais elle a su l'atteindre à des endroits ou bien d'autres ont échoués. Parce qu'ils se sont aimés autant qu'ils se sont déchirés. Elle l'a brisé, détruit, mais elle ne cesse d'être dans chaque partie de son âme. Parce qu'elle hante son subconscient, que depuis un an une partie de lui est éteinte. Elle l'a marqué, de ses mains, de son être, il sait que leur relation était néfaste, destructrice, sauf qu'il n'a jamais pu se résoudre à définitivement tourner la page... parce qu'il n'y a qu'elle qui l'anime autant ... et qui l'a autant brisé...


Meline Lupin
feat. nicola peltz

attirance inexplicable ❇️ Ces deux-là étaient obligés de se rencontrer, c'était une évidence. La providence ou du moins Errol voulait que ça se fasse. Ils se sont rencontrés puis lors d'une soirée les choses ont dérappées. Un verre, puis un autre. Lui voulait oublier son énième dispute avec celle qui l'anime. Elle était mal par rapport à son couple. Des sourires et des caresses plus tard, ils ont finis dans le même lit. Au petit matin, ils se sont promis de ne rien dire à Errol, d'oublier cet "incident". Ils ont repris leur vies, sans jamais réellement oublier cette nuit où ils s'étaient abandonnés l'un à l'autre. Et l'avenir leur réserve bien des surprises ...


Emma Helditon
feat. Ella Purnell

L'inexplicable ❇️ Elle tu n'arrives pas à l'expliquer, mais rien ne présager ce qui est arrivé... tu as succombé ce soir là, après avoir déferlé ton ressenti et inversement... Rien ne présager que tu passerais un bon moment... cela faisait longtemps que tu ne t'étais pas abandonné de la sorte. Tu ne l'expliques pas, elle dégage quelque chose qui te plait et m'agace à la fois. Dès que vous voyez, les mots fusent et pas dans le bon terme...Elle t'agace, mais tu résistes à l'idée de succomber à nouveau.. et puis elle a quelque chose...elle est différente et ça t'attire plus que tu le penses.


Zélie Weiss
feat. bridget satterlee

La voisine ❇️  La gamine qui vivait à côté de chez toi. Elle a fait du chemin la gamine. C'est un petit bout de femme à présent, t'y es pour quelque chose (apparemment) Elle avait besoin d'un copain. T'avais besoin d'oublié ton ex. L'un dans l'autre, vous êtes sortis ensemble. Une passade à vos yeux. Rien de bien sérieux. Tu lui as permis d'être dans la cours des grandes. C'était sans prise de tête, c'était marrant et léger le temps que ça a duré. T'as tout de même été respectueux avec elle. Parce que t'es pas un connard sans coeur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Jeu 26 Jan - 21:40


"Tu es mon paradis, mais je suis peut-être ton enfer..."
les amies, les emmerdes.


Espen Hamilton
feat. tom holland

l'habitué un brin relou ❇️ Lui est venu plusieurs fois à la librairie. Au début, c'était ... long et lourd. Il n'arrêtait pas de te demander des trucs et puis petit à petit, il est devenu un habitué et te dérange moins. Vous parlez même comics ensemble et il t'arrive de lui en mettre de côté. Il est pas si chiant que ça le gosse. Il lui arrive même d'être intéressant, vos points de vus diverges en matière de super héros, mais ça rend le débat intéressant.


Jonas Whittemore
feat. matthew daddario

le gars étrange ❇️ La première fois que tu as croisé son regard, c'était chez les Whittemore. Il t'a mis en garde de ne pas faire du mal à sa soeur, chose que tu ne comptais pas faire. Ironie du sort, quelques années plus tard, c'est-elle qui t'a brisé le coeur. Le temps a coulé, tu n'as revu, ni l'un, ni l'autre. Jusqu'à ce qu'il débarque dans ta librairie et te demande des comptes sur Nagini ... ouais parce que ce mec ne t'aime pas, il t'a dans le collimateur. Sauf que toi tu l'ignores. Tu le trouves juste étrange et tu t'en fous pas mal qu'il ne puisse pas te voir en peinture. Quoique ?


Niamh Barnes
feat. Gemma Arterton

la cliente reloue ❇️ C'est la nana qui a toujours une question, un truc chiant à te raconter. C'est la cliente que tu as beau repoussé, elle revient toujours. Plus reloue, tu meurs. T'as beau être gentil, lui expliquer que parfois tu ne peux pas tout savoir, c'est pas grave : elle revient. Ce qui t'agaces, mais tu fais tout pour garder ton self control. T'as pas l'choix après tout, heureusement que dans le fond elle peut être marrante.


Nelya Lowell
feat. Emma Watson

l’indifférence ❇️ C'est la nana qui est sortie avec Errol. Ton Errol. En soit tu t'en fous, t'as rien contre elle. Juste qu'à tes yeux, ils ne sont pas faits pour être ensemble. Le voir essayer, encore et encore, ça t'exaspères plus qu'autre chose. Puis lui qui continue ... Elle n'est pas méchante, mais pas faite pour lui. Toi t'en es conscient, c'est ton rôle après tout. T'as jamais essayé de nouer un lien avec elle. Elle te laisse indifférente, elle peut faire ce qu'elle veut ... tu t'en fous. Du moment qu'elle ne joue pas trop avec Errol ça te va. Sinon tu lui diras ce que tu en penses.  


Heath Janssen
feat. armie hammer

le machin chose ❇️ uc bientôt  


Zoé Bennett
feat. lizzie olsen

la grande Cap's ❇️ uc bientôt  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Jeu 26 Jan - 21:47

Revenir en haut Aller en bas
carpe diem › je suis un audacieux
avatar
carpe diem › je suis un audacieux
Who you are
posts : 970
faceclaim : bridget satterlee, rosebud.
multinick : la douce nelya.
âge : vingt et un ans.
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t458-zelie-s-aimer-un-jour http://www.thegreatperhaps.org/t466-zelie-comme-des-enfants

Ven 27 Jan - 1:17



above the clouds.

Ne prends de la vie que la fleur ; cueille la rose et laisse l' épine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Ven 27 Jan - 15:16

Qu'est-ce qui vous ferez plaisir mes demoiselles Hormis le corps de Dex :creep: :creep: :creep:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Ven 27 Jan - 16:58

Oh zut alors...
Il a l'air d'avoir un sacré caractère s'jeune homme J'avoue avoir eu la flemme de lire ta fiche ..; (oui bon, j'ai honte. Mais la flemmingite aiguë est une maladie beaucoup plus répandue que ce qu'on pense!)
Mais du coup que Niamh est ici depuis que quelques mois, leur rencontre serait assez récente Bon j'ai pas d'idée de rencontre la
Après est-ce que tu aurais des liens précis que tu rechercherais?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Mar 31 Jan - 12:22

Je sais il fait envie après on peut s'arranger, tu payes combien
alors j'avoue que je cherche de tout et de rien && je ne dirais rien, je suis du même bord que toi, j'ai la flemme de tout
Elle est du genre à rentrer dans une librairie ? Ou alors ils se sont retrouvés au même endroit, au même moment, par des amis en commun. Ils ont discutés (oui oui il sait parler ) et après faut voir, t'as b'soin d'un truc en particulier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Mar 31 Jan - 12:32

J'paie en chocolat moi
Oh cool, jme sens moins seule
Oui, elle sait lire alors elle pourrait bien sur :p Elle aurait pu etre a la recherche d'un bouquin spécifique et il l'aurait aider a trouver pour commencer?
bah pas forcément, mais j'aime bien les liens étranges/drôles/tordue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Mar 31 Jan - 20:44

Revenir en haut Aller en bas
(dexter) I solemnly swear that I am up to no good
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Sauter vers: