AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

☆ so come along, it won't be long 'til we return happy.

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Dim 2 Avr - 17:21

Citation :

delilah "dells" olivia manning
oh, baby, baby, it's a wild world,
it's hard to get by just upon a smile,
oh, baby, baby, it's a wild world,
i'll always remember you like a child, girl
© AMELIAWILLIAMS/TUMBLRCAT STEVENS/WILD WORLD

Nom Les Manning sont une famille haut placée en Angleterre, ils ont du sang noble. Manque de chance, le nom de famille ne perdurera sûrement pas car Delilah et sa sœur sont les dernières héritières. Prénoms Elle se nomme Delilah Olivia, d'après deux de ses arrières grand-mères. On l'appelle souvent Deli ou Dells. Âge Elle n'a pas encore vingt ans, bientôt. À mi-chemin entre le stade adolescent et adulte, tantôt enfantine pis trop mature. Naissance Un vingt-et-un juin particulièrement pluvieux à Londres, celui de mille neuf cent quatre-vingt dix-sept. À quelques heures près, Deli appartient donc au signe des gémeaux, le signe aux deux personnalités. Nationalité Née sous la nationalité anglaise, elle a récemment acquis en plus la nationalité néo-zélandaise, après dix ans passés à Wellington.Origines Comme dit précédemment, les Manning sont une famille britannique mais sa mère est française. Deli a été élevée avec les deux cultures et les deux langues. De son enfance à son adolescence, elle se rendait dans sa famille maternelle quelques semaines en France, pendant les vacances d'été. Statut civil Célibataire, fraîchement célibataire. Enfin, ce n'est pas comme si c'était une relation avec beaucoup d'importance. Orientation sexuelle Hétérosexuelle par défaut mais elle ne s'est jamais réellement interrogée là-dessus. Elle n'a eu que deux relations avec des hommes, aussi bien physiques que sentimentales mais ne s'est jamais arrêté au genre pour apprécier une personne. Occupation Elle est en deuxième année d'études de littérature, en vue de devenir professeur. Elle a également un petit boulot de serveuse à côté, quelques heures dans un café sympathique de la ville. Argent Une chose est sûre, les Manning ne manquent pas d'argent, si bien que Delilah a le statut d'héritière. Son père est à la tête d'une boîte d'import export, sa mère est chirurgienne, en plus du beau patrimoine familial. Néanmoins, Deli a toujours eu une relation très terre à terre avec l'argent, elle n'est pas du genre à afficher ses moyens. À part ses deux meilleurs amis, jamais un de ses camarades n'a su où elle vivait, à savoir dans une grande villa dans les beaux quartiers. Elle bosse plus par envie de se responsabiliser un peu, de se donner bonne conscience que par nécessité. Son argent familial ne sert qu'à payer les factures et quelques plaisirs. Disons qu'elle vit dans le confort sans en faire des caisses, de manière discrète. Groupe Positive minds. Elle pense que tout arrive pour une raison, les bonnes choses comme les mauvaises, croit même à quelque chose ressemblant au karma, dans certaines mesures. Mais elle reste optimiste et se dit qu'après la pluie, vient le beau temps.

❇ ❇ ❇

Lorsque l'on rencontre Delilah, on est d'abord frappé par la douceur qu'elle dégage, un peu innocente mais incroyablement attachante. Sa silhouette menue lui donne des allures fragiles et reflète ses principales caractéristiques: légèrement naïve derrière un masque de méfiance, tendre et dévouée au possible, et surtout, d'une gentillesse profonde. Bien qu'au premier abord elle soit une personne très calme et réservée, sa nature débordante de bonne humeur et positive se révèle une fois qu'elle se sent en confiance. Elle est toujours en train de sautiller partout, à envoyer sourire et optimisme à tout va.
Néanmoins, Delilah est sensible et très émotive, un rien va la marquer suffisant pour qu'elle se renferme sur elle-même, elle est aussi une personne très impulsive qui va faire les choses comme elle le sent, en suivant vraiment ses émotions et états d'esprits. Rancunière, elle n'hésitera pas à se venger ou à être vraiment insupportable si on lui a fait une crasse, même si elle aura tendance à vouloir oublier très vite, si c'est quelque chose futile à ses yeux. Dells aime contrôler les choses et a tendance à paniquer dès que ça ne se passe pas comme elle le voudrait, ce qui trahit un manque de confiance en soi. Responsable et raisonnée à un stade où elle peut être perçue comme "rabat-joie", elle a juste du mal à lâcher prise - mais elle adore s'amuser, tant qu'il n'y a pas le moindre problème. C'est une personne naturellement angoissée, très stressée, mais pourtant très peu ordonnée/organisée.

☆ the pretty lies, the ugly truth
Delilah est la deuxième fille issue d'un mariage d'intérêts, née quelque années après son aînée. Sa mère est une chirurgienne française de renom et son père à la tête d'une multinationale qui rapporte gros, en plus du patronyme de Manning. Elle est née et a vécu à Londres jusqu'à ses neufs ans, puisque sa mère a été mutée à Wellington. Elle n'est pas plus proche de sa sœur que de ses parents à l'heure actuelle, disons qu'elle a manqué de beaucoup de choses mais pas d'argent. ☆ Elle est de nature calme, assez posée. Ça a beau être un rayon de soleil, une petite boule d'énergie toujours partante pour tout, elle a du mal à lâcher prise, elle reste toujours dans la retenue. ☆ Deli a toujours été à l'abri du monde réel, dans sa prison dorée. Sa famille avait des apparences parfaites en tous points, les Manning ne font pas dans le drama, les problèmes sont vites réglés et on ne parle pas d'émotions ou de sentiments. Elle a toujours été en quelques sortes fragile mentalement. Sujette aux angoisses depuis toujours, sous la pression de ne pas être à la hauteur, de ne pas être à sa place dans cette famille de nobles, elle a toujours été habituée à la solitude. Jusqu'en arrivant à Wellington, où sa solitude restait chez elle. Ses crises d'angoisses étaient donc très rares et rien ne pouvait perturber sa petite bulle de bonheur. ☆ Elle pense que c'est pour ça que la perte de son meilleur ami l'a autant bouleversée. En arrivant à Wellington, Delilah s'est liée d'amitié avec deux gamins, Sirius et Swann Steinbeck. Elle a grandit avec eux, s'est intégrée à leurs familles, sous le regard mauvais de ses parents qui n'approuvaient pas leur milieu modeste (pas dignes d'une Manning, qu'ils disaient en lui rappelant son sang noble). Sirius a disparu pendant leur dernière année de lycée et la stabilité de Delilah a dégringolé en l'espace de quatre mois, jusqu'à ce qu'on le retrouve décédé dans une forêt. On ne sait toujours pas ce qu'il s'est passé et Delilah et Swann ont du mal à aller de l'avant. ☆ Elle s'est renfermée sur elle-même depuis. Ça fait trois ans et ses angoisses sont devenues comme des démons impossible à maitriser. Elle consomme quotidiennement du cannabis pour se rassurer, ça ralentit son cerveau, sa concentration est donc limitée et ça lui va. Elle oublie le problème au lieu de le résoudre, elle et Swann essaient d'aller de l'avant de cette manière. Ensemble. Elle sort peu de chez elle, si ce n'est que quand c'est nécessaire, mais fait beaucoup d'efforts et joue de son côté sociable pour cela. Mais du coup, la consommation augmente, jusque sur la propriété publique. ☆ Delilah, elle vit dans la peur. Sirius leur a été arraché avec tant de violence qu'elle n'a qu'une peur: que ça se reproduise. Elle a peur de souffrir à nouveau, ça se sent dans ses relations. Ainsi, elle est plus ou moins méfiante, elle n'arrive pas à s'engager. En réalité, elle n'éprouve pas réel intérêt aux relations amoureuses ou physiques, elle n'a eu que deux petits-amis, de courtes relations sans grande importance : jamais elle n'a connu le grand amour. ☆ Néanmoins, c'est une personne plus qu'aimante, qui donne tout ce qu'elle a à donner. Swann, c'est la prunelle de ses yeux, son âme-sœur, c'est la personne qui compte le plus au monde pour elle. Si ce n'est la famille de ses deux meilleurs amis, elle n'est vraiment pas proche de la sienne. Le seul parent à qui elle porte de l'intérêt et de l'amour, c'est Léonard, un cousin du côté maternel. Mais elle les aime. Et elle donne quand elle peut à qui elle peut, quitte à être prise pour une bonne poire de temps en temps. C'est une bonne âme, toujours prête à tendre la main. ☆ C'est une fan d'arts en général. La musique est son art préféré, elle passe son temps à écouter des vinyles de tous genres sur un vieux tourne-disque, dans son salon. Elle joue du piano et la guitare, elle compose aussi mais se contente de jouer seule, dans l'intimité de son petit appartement. Elle adore la littérature au point de vouloir en devenir professeur, sûrement en lycée - elle est actuellement en deuxième année d'études dans cette filière. Elle se rend souvent aux expositions qui passent en ville, mais toujours au moment où il y a le moins de monde possible. Elle aime la photographie et les longues balades en nature, avec un joint et son appareil photo, non pas qu'elle soit extrêmement douée, c'est plus un loisir. Elle essaie de trouver de la beauté dans tout, Delilah. Elle est comme ça. ☆ Elle est pas du genre fêtarde. La croiser dans un bar, dans une soirée, dans les endroits souvent agités en somme, c'est quasiment impossible. À chaque fois qu'elle essaie, elle panique et s'enfuit.

❇ ❇ ❇

Elle parle anglais, français et italien couramment, avec quelques rudiments d'espagnol et de russe. / Elle a envie de voyager, parcourir le monde. Ce n'est pas faute de moyens mais de motivation. / Bien que cela fasse dix ans qu'elle est à Wellington, elle parle toujours avec un accent british très prononcé. / Elle sort peu de chez elle, mais adore recevoir. / Elle passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux, elle a même une vie sociale virtuelle plus développée que dans la vie réelle. / Les chiens ne font pas des chats: bien qu'elle vive simplement, elle aime les conforts futiles une fois de temps en temps, elle a été élevée comme ça. / Vit à base de thé et de weed. / Son appartement est souvent en bordel, en bordel dans lequel elle arrive toujours à se retrouver. / Pas sportive pour un sou, très maladroite à un point où c'en est comique, à croire que la gravité est plus forte avec elle. / A une relation amour/haine avec la nourriture suite à des années de boulimie après la mort de Sirius. / Son appartement lui ressemble, petit, chaleureux, tout bien équipé. / Elle fume comme un pompier, jusqu'à un paquet par jour. Toujours une cigarette au bord des lèvres, quand ce n'est pas un joint. Avoisine les trois paquets vers la date "anniversaire" de disparition de Sirius. / Elle écrit beaucoup à la main et a toujours du papier et un stylo à portée de main. / Adore cuisiner, surtout les gâteaux. / Voudrait une grande famille aimante et soudée, tout ce qu'elle n'a pas eu. / Elle ne veut pas l'avouer, mais Londres lui manque. Il lui arrive d'avoir le mal du pays encore. / Deli n'a pas le permis de conduire et se déplace exclusivement à pieds ou en transports en commun. Elle se dit que c'est pas compatible avec sa consommation de weed et ses angoisses.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Dim 2 Avr - 17:21

(2)
à ajouter:
Swann / Léonard / Jared sans pseudo encore / Maywen / Ciarán
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Dim 2 Avr - 17:23

(3)
à vous
Revenir en haut Aller en bas
carpe diem › je suis un audacieux
avatar
carpe diem › je suis un audacieux
Who you are
posts : 6790
faceclaim : ca&sorachou.
multinick : caly (c. bennet) & ares (m. ventimiglia)
âge : vingt-neuf ans.
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : sorry, i'm closed.
répertoire :


Dim 2 Avr - 18:02




you taught me the courage of stars before you left how light carries on endlessly, even after death with shortness of breath, you explained the infinite how rare and beautiful it is to even exist.

la classitude:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Dim 2 Avr - 18:04

Bonjour vous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Lun 3 Avr - 14:24

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Mar 4 Avr - 0:10

tu as même mon tc qui vient squatter ta fiche

on avait dis quoi alors pour les deux ? may c'est sa dealeuse et ràn elle a une espèce d'admiration/fascination envers lui depuis qu'elle l'a entendu jouer et chanter ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Mer 5 Avr - 18:55

Kaia Pembridge a écrit:
Je peux pas refuser, en plus Danielle est tellement chou   Tu as une idée/envie particulière ou tu veux qu'on réfléchisse ensemble?

Ciaràn O'Cahan a écrit:
tu as même mon tc qui vient squatter ta fiche

on avait dis quoi alors pour les deux ? may c'est sa dealeuse et ràn elle a une espèce d'admiration/fascination envers lui depuis qu'elle l'a entendu jouer et chanter ?
  je suis honorée
Dells aurait pu prendre contact avec May via une connaissance commune   À voir selon comment May pourrait la voir, Delilah serait une très bonne cliente et pour faire les choses discrètement (parce qu'elle va pas prendre qu'un pochon de deux grammes à chaque fois ) elles pourraient carrément faire leur business chez Delilah? Genre soit May se contente de ça (peut-être éventuellement jusqu'à ce qu'elle sache que Deli connait Jared? ) ou alors Delilah pourrait toujours lui proposer de rester un petit peu, le temps d'un verre (à défaut de sortir elle aime bien recevoir de la visite, c'est bête )? Je sais pas ça m'est venu comme ça

Pour Rán on était parties sur ça oui Ça pourrait être notre Jensen pour Delilah, la niaiserie, le premier amour de fangirl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Ven 7 Avr - 9:45



Oh j'aime beaucoup l'idée pour May une relation dealer/client mais y a un petit quelque chose en plus May n'est pas vraiment du genre à s'attacher à autrui mais quelque chose la pousse à rester quelques heures en plus chez Deli pour boire un verre et discuter de choses et autres tout en faisant du business

Et pour ràn ca risque d'être marrant aussi si elle crush sur lui "à la jensen" surtout qu'il ne ferait rien pour la mettre à l'aise en plus

Si tout te va moi aussi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Ven 7 Avr - 9:47

C'est nickel, j'adore ces deux liens
Revenir en haut Aller en bas
☆ so come along, it won't be long 'til we return happy.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sauter vers: