AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

maia|virgin suicides.

Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Dim 14 Mai - 20:22


maia oswald
feat. hailee steinfeld

Nom oswald. ça ne veut pas dire grand chose, ça ne résonne pas de brunchs du dimanche et d'après midi ensoleillés. c'est juste un nom. Prénom(s) maia. juste maia. parce que sa mère avait toujours promis à sa sœur qu'elle choisirait le deuxième prénom de sa fille. et sa sœur, absente, laisse un trou dans leur vie, dans son patronyme. Âge jamais aussi proche de la majorité et quelque part, jamais aussi loin. dix-sept petites années, dix-sept très longues années. Naissance elle aurait pu naitre pour la nouvelle année, maia mais c'est le deux qu'elle pointe le bout de son pied. sa mère aime à lui répéter que son accouchement était un cauchemar. dans une ville paumée dont ni l'une ni l'autre ne se souvient le nom. parce qu'au final ça n'a pas grande importance. Nationalité australienne. Origines elle aime se penser à moitié hawaienne. ou espagnole. parfois marocaine. mais elle n'a connaissance que de ses origines australiennes. Statut civil elle sait comment on fait maia, surement mieux que les adultes parce qu'elle observe tout, tout le temps. mais elle n'est jamais passé à l'acte maia, c'est un bébé, un embryon de l'amour. Orientation sexuelle le simple fait qu'elle se pose parfois des questions, l'amène à penser qu'elle pourrait être bisexuelle. mais ce n'est pas quelque chose qu'elle est prête à admettre encore, ni aux autres et encore moins à elle même. Occupation on la croise parfois au lycée, surtout le matin, lorsqu'elle longe les grilles et pénètre le bâtiment pour mieux le quitter dans la foulée. Argent elle se débrouille avec rien maia. c'est pas toujours légal, c'est pas toujours moral mais elle a pas vraiment le choix. Groupe murphy's law. The Fortune Teller écrire ici un maximum de trois choses que les imprévus ne peuvent pas affecter.

❇ ❇ ❇

C'est dans l'ombre qu'elle évolue Maia. On la voit rarement, on ne la remarque jamais. Tâche dans l'arrière plan, les oreilles qui se baladent, les yeux qui ne manquent rien. Elle est intelligente la gamine, probablement plus qu'on le voudrait. Mais on ne sait rien, parce qu'elle ne dit rien. Ce n'est pas qu'elle est muette, juste qu'elle pèse ses mots. Elle parle peu, mais elle parle bien. Chaque mot à une utilité, chaque phrase un but. Elle observe Maia alors elle sait toujours quoi dire, elle saute directement à la jugulaire Maia, et quand elle te tient, elle te lâche plus. Au fond c'est un nuage noir la gamine. Un océan de doute, de solitude extrême, de peur irrationnelle. Parce qu'elle est toute seule. Elle le sait, ça a toujours été comme ça. Et quand ça change, ça ne dure jamais. Alors elle se braque, elle refuse de s'attacher, elle refuse de croire en l'amour, en l'amitié, elle refuse de croire en quoi que ce soit. Mais Maia, elle veut juste qu'on l'aime. Qu'on la serre fort et qu'on ne lâche plus jamais. Mais ça voudrait dire faire confiance. Ça voudrait dire avoir espoir, et l'espoir, c'est un feu qui s'est doucement éteint.

tu m'as dit que j'étais faite pour une drôle de vie.

TOUT LE MONDE SAIT COMMENT ON FAIT LES BEBES MAIS PERSONNE SAIT COMMENT ON FAIT DES PAPAS on a truqué son jeu à maia. déjà sur la ligne de départ elle était foutue. son père, elle sait pas vraiment qui c'est. c'est un type, forcément, parce qu'elle sait qu'il faut des spermatozoïdes maia mais c'est vraiment tout ce qu'elle sait. qu'il possède un organe reproducteur en bonne santé. vraiment impeccable. le top du top. et elle veut pas en savoir plus la gamine. parce même ses petits nageurs c'est déjà trop, trop d'adn qu'elle partage avec un type même pas capable d'assumer ses conneries. parce que c'est ce qu'elle est maia, une connerie d'ado. un bébé pour une gamine. une poupée vivante. mais il faut la nourrir, la bercer, la changer. et peut-être que maia et ses grands yeux l'ont comprit tout de suite, que la vie l'avait pas épargné, qu'il valait mieux se coucher direct avec une main comme ça. même pas une paire de trois, même pas une paire tout court. même pas un père. rien.
ET TU M'DIS: POURQUOI J'TROUVE PAS D'MECS BIEN? POURQUOI LES MECS S'COMPORTENT TOUS COMME DES CHIENS? elle a peut-être pas de père maia mais les hommes ça la connait. elle en a vu un bon paquet défiler. il y a ceux dont elle se souvient pas, ceux dont elle ne veut pas se souvenir. et il y a les autres. neal, illian, oliver, gale, dan, viktor, gabriel, paddy, michael, louis, frank. ce n'est qu'un tas de noms qu'elle récite parfois, parce que c'est ce qu'elle fait maia, elle s'enferme dans son esprit et elle fait des listes. de tout, de n'importe quoi. et eux c'est du n'importe quoi. c'est une mère qui tombe amoureuse comme on tombe d'une chaise, c'est son coeur qu'ils écrabouillent et qu'ils laissent à maia le soin de ramasser les débris. au début maia elle pleure avec sa mère. et la tristesse se transforme en pitié. la pitié en indifférence. et l'indifférence en mépris. parce que maia, elle veut lui crier qu'elle est stupide. que ça va mal se finir. qu'elle va souffrir. encore et encore. mais elle dit rien maia, parce que sinon c'est pire après, quand elle doit reformer le puzzle qui sert de cœur à sa mère.
YOU'LL SEE THAT YOU CAN BREATH WITHOUT NO BACK UP SO MUCH STUFF YOU GOT TO UNDERSTAND elle a jamais possédé grand chose maia, elle a apprit très tôt que l'argent ne pousse pas dans les arbres. et ce qu'elle possède de plus précieux, c'est jody, son dragon en peluche et une encyclopédie que lui a offert oliver pour son anniversaire. sa peluche c'est pas elle qui l'a nommé, c'est sa mère. parce qu'au départ, tara elle dormait avec lui plus que maia. faut dire qu'elle en avait plus besoin que la gamine. mais finalement ça lui est revenu et maia elle a pas eut le courage de le renommer. parce que pour sa mère c'était important. et pour maia c'était rien, juste un stupide nom, une breloque du passé. et cette encyclopédie c'est le cadeau de la dernière chance. à l'époque, elle savait même pas lire maia quand on lui a offert. c'était pour attendrir sa mère, sans savoir qu'il y avait pas vraiment besoin. mais si maia elle regarde d'abord les lettres qui s'étalent sans comprendre, ce livre il devient vite sa bible. elle le connait quasiment par cœur, elle le traine partout. il est écorché, abîmé, il en sait des choses, un peu comme maia.
IT'S NOT A QUESTION, BUT A LESSON LEARNED IN TIME IT'S SOMETHING UNPREDICTABLE BUT IN THE END IT'S RIGHT maia elle fait souvent l'exemple de la prévention anti suicide. elle est pas souvent en cours, elle a l'air dépressive, elle aime le noir. elle parle pas beaucoup mais elle regarde tout le temps. alors on pense qu'elle va craquer, qu'elle va lâcher. ce qu'ils comprennent pas c'est que maia elle veut pas crever. elle veut trouver ce qui va la faire vivre. elle a pas beaucoup d'amis alors ça fait peur. elle voit des choses que personne comprend alors ça questionne. mais maia elle est presque heureuse. elle est pas vraiment malheureuse. elle est triste un peu. elle est en colère, beaucoup. mais elle aime beaucoup de choses. elle aime la pluie et le soleil, elle aime lire et écrire, elle aime la musique, plus que tout. elle aime danser au milieu de la foule et chanter dans la solitude de sa salle de bain. elle aime les nems et le concombre plus qu'il n'est raisonnable et elle aime nager. elle aime beaucoup de choses maia, c'est juste que personne ne le sait. que personne ne le voit.
DEPUIS JE TRAINE SUR LES QUAIS JE REGARDE LES TRAINS AU DÉPART Y'A DES PORTES QUI S'OUVRENT MAIS DANS UNE GARE JE ME SENS A PART elle aime bien la foule maia. ça la fait se sentir un peu moins seule. elle aime les endroits bondés, où il faut se faufiler entre deux corps, où il faut parler un peu plus fort pour se faire entendre. elle peut trainer des heures durant, sans but. le centre commercial, la gare, le dernier café à la mode. ses écouteurs dans les oreilles il ne lui reste plus qu'à observer. elle ne joue pas à leur inventer des vies maia, parce que souvent la réalité est plus intéressante. tout est dans les mouvements brusques, dans la plissure au coin des yeux, dans les tics de doigts qui s'agitent, dans de grands sourires faux ou des sourires en coin qui valent plus que des mots. elle n'aime pas le silence maia. il lui faut du bruit, des portes qui claque, du son qui remplissent ses tympans. sinon c'est juste elle et ses démons qui l'attendant dans le noir, qui lui murmurent à l'oreille.
IL FAUT QUE TU RESPIRES, C'EST DEMAIN QUE TOUT EMPIRE TU VAS PAS MOURIR DE RIRE ET C'EST PAS RIEN DE LE DIRE. elle a un mac book pro maia. personne ne sait vraiment comment elle l'a eut. il est juste apparu un jour dans sa vie. elle n'a jamais rien lâché après les questionnements de sa mère. la vérité c'est qu'on lui a offert. elle voulait pas l'accepter maia mais c'est malpoli de refuser un don non? et puis elle en a besoin. pas juste pour écrire mais pour respirer, pour vivre. parce qu'écrire c'est son salut à maia. c'est la seule raison qui fait qu'elle est encore debout, qu'elle se bat encore, qu'elle respire encore. tout ce qu'elle peut pas dire elle l'écrit, tout ce qu'elle peut pas sortir elle le transmet. ça a commencé par des fanfictions d'harry potter. dramione, snamione, lumione. vraiment, n'importe quoi tant qu'il y avait hermione. et puis elle est passé à juste écrire. elle écrit encore les fanfictions maia. quand ça lui plait, quand elle a une idée. et les idées elle en a par centaine. trop surement, pour une seule vie. mais maia elle écrit tout le temps. toujours.
CAUSE I'M A REDNECK WOMAN I AIN'T NO HIGH CLASS BROAD I'M A PRODUCT OF MY RAISING elle est jolie maia. elle croit. parfois. dans le bon angle du miroir, dans les bons regards. elle est pas vraiment sure la gamine. elle est pas vraiment bien dans son corps, dans sa peau. elle est pas vraiment mal non plus. elle fait avec, comme tout le reste. elle a passé la période des grands bras qu'on ne sait pas bouger, des grandes jambes qui nous font trébucher. elle a des seins maia. ils sont pas très gros mais ils sont pas très petits. elle a des grandes jambes. de longues jambes. elle croit que c'est bien. elle est pas bien sure. mais elle aime bien les grand maia alors elle se dit que ça doit être bien. elle a pas un mauvais visage. elle a des lèvres assez pulpeuses. pas trop non plus, pas des embouts d'aspirateur. mais on les voit. et quand elle passe un coup de rouge à lèvre elles attirent le regard. mais c'est ses yeux qu'on remarque le plus. deux puits de lumières, deux rayons d'ombre. on y lit tout ce qu'on veut mais on y lit surtout tout ce qu'elle veut. elle a apprit à tout utiliser maia, en les regardant tous. tourner ses cheveux autour de son doigt, se baisser pour mettre en avant son postérieur, se cambrer un peu pour mettre en avant sa poitrine. c'est un jeu, un jeu auquel elle n'a pas les règles mais qu'elle a glané ici et là. un jeu auquel elle ne veut pas jouer maia. parce qu'on n'y gagne jamais vraiment.
RÉSIGNATION BOMBES A RETARDEMENT CRIS SILENCIEUX APPELS A L'AIDE QUI FOIRE MENTAL EN PAPIER CŒUR EN CRISTAL BLUES on a appelé votre tante qu'on lui dit à maia au commissariat et maia elle a envie de rire. mais vraiment elle a envie de pleurer. parce que sa tante elle l'a jamais vu. elle a jamais vraiment entendu parler d'elle. parce que le cœur de sa mère se brisait un peu plus à chaque fois qu'elle en parlait. alors maia elle a juste arrêter d'en parler. alors quand on lui dit qu'on a appelé jody (pas la peluche mais la personne) elle sait qu'elle va terminer en foyer maia. et c'est pas grave, pas vraiment. elle sait qu'elle n'a personne, c'est gravé dans sa vie, gravé dans son cœur. seule, seule, seule, ça résonne dans la cavité vide entre ses côtes. et deux jours après elle est trimballée chez jody. (la personne, malheureusement) elle comprend pas vraiment maia pourquoi sa tante elle a dit oui. elle ne saisit pas d'où ça vient, d'où elle sort. elle a jamais été là, elle s'est jamais inquiétée et tout d'un coup elle est là. avec ses sourires et ses mots, et ses bras. et maia elle comprend pas. elle a envie de lui crier qu'elle est personne, qu'elle est qu'une tâche dans leur passé, qu'un sujet tabou qu'on est pas sensé abordé. elle a envie de lui crier que maia elle était sure qu'elle existait même pas. et elle est là dix-sept ans trop tard. six mois trop tôt. elle compte les jours maia où elle va pouvoir quitter cet appartement, cette vie, ce qu'ils appellent famille. parce que la famille ça reste jamais. ça s'en va tout le temps. alors à quoi bon apprendre à la connaitre. elle va s'en aller de toute façon. ils s'en vont tous.
IF I HAD JUST ONE MORE DAY I WOULD TELL YOU HOW MUCH THAT I'VE MISSED YOU SINCE YOU'VE BEEN AWAY on ne dirait pas vraiment qu'elle y tient à sa mère maia. pas quand on l'entend parler d'elle, pas quand on remarque les dents qui grincent et les poings serrés. mais maia elle veut que ça, que sa mère revienne. parce que c'est sa mère. c'est peut-être pas la meilleure personne, la meilleure adulte, la meilleure mère. mais c'est la sienne. et elle a toujours été là. même les jours qu'elle passait à pleurer son cœur brisé, même les jours où elle oubliait de venir la chercher à l'école parce qu'illian était là. elle était toujours là le soir pour la border. pour l'embrasser sur le front. pour lui dire qu'elle est la meilleure des filles. pour lui dire qu'elle est belle. intelligente. pour l'aimer. et maintenant il n'y a plus personne pour l'aimer comme ça. même à moitié. même que le soir. et maia elle n'a jamais détesté quelqu'un comme elle déteste sa mère maintenant. parce qu'elle lui a enlevé ça. son dernier phare dans la nuit. sa dernière lumière. elle l'a laissé toute seule dans les ténèbres.
TAKE ME TO CHURCH I'LL TELL YOU MY SINS AND YOU CAN SHARPEN YOUR KNIFE elle ne sait pas vraiment comment elle s'est retrouvée dans cette église. pourquoi elle s'est mise à pleurer, assise au coin d'un banc. elle sait pas pourquoi maia mais ce quelle sait c'est lui. pas dieu, dieu elle y croit pas, même pas un tout petit peu. mais lui. le prêtre. maia elle croyait que les prêtres c'étaient de vieux personnages, barbe et rides comprises. des fanatiques qui vous donnent envie de vous enfuir en courant. elle s'attendait pas à lui. à ce prêtre. il avait pas le droit d'être aussi... aussi jeune. aussi beau. il a pas droit de la regarder comme si elle était belle. et intelligente. comme si elle était pas foutue. et maia elle a jamais eu aussi peur que quand il la regarde. comme s'il voyait son âme. comme s'il pouvait lire ses fissures derrière sa façade. elle sait pas comment se défendre maia, alors elle attaque. de la seule façon qu'elle connait. de la façon oswald. comme sa mère. elle sort le sourire qui tue, la main baladeuse, le mouvement de cheveux qui inspire monts et merveilles. elle joue, elle ment, elle ballade parce que la vérité c'est qu'elle commence à le croire. il commence à se glisser entre les tuiles qui protègent son cœur à l'agonie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Dim 14 Mai - 20:22


c'est à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Dim 14 Mai - 20:26

don't you forget about meeee

je finis mon rp et on voit pour entamer un sujet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Dim 14 Mai - 20:30

neeeeever
yep, je réserve le prochain
Revenir en haut Aller en bas
carpe diem › je suis un audacieux
avatar
carpe diem › je suis un audacieux
Who you are
posts : 3230
faceclaim : ariana grande; eriam (ava), astra (signa), vinyles idylles (icons).
multinick : l'acteur porno et drag queen punk rock, lexxi. (danny noriega // adore delano)
âge : twenty-four yo (nineteen ninety-three).
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : sorry, i'm closed.
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t1359-coma-white-o-rhea http://www.thegreatperhaps.org/t1377-fundamentally-loathsome-o-rhea

Lun 15 Mai - 16:17

je ne peux pas résister à Maia et Hailee .
j'avoue ne pas être venue avec une idée précise par contre, surtout que les deux sont totalement différentes, mais le perso est juste , I'm in love. je peux aussi te faire une description de Rhea si tu veux .

qu'est-ce qu'elle fait comme genre d'activités pas légales/morales la petite? puis bon en vrai Rhea pourrait carrément flirter avec elle en étant persuadée qu'elle ait au moins 21 ans .


speed of pain.
I hope at least we die holding hands for always.


trop de love   :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Lun 15 Mai - 16:25

roooh, j'allais venir parce que la rhea elle me vend du rêve.
j'ai hésité à prendre la petite raven d'ailleurs parce que ça peut donner un truc sympa. j'ai hâte qu'elle débarque pour lire tout ça
et elle fait du shoplifting quand elle a besoin. pas mal de petits trucs, à droite à gauche dans son ancienne ville. je la voyais bien du genre à s'occuper des petites errances entre dealers et tout ou du trafic dans les courses de voiture. enfin avant, puisqu'ici elle ne connait pas vraiment personne dans le milieu et elle ne sait pas trop comment s'y prendre.
après je vois bien maia regarder à fond les vidéos de rhéa et tout. en mode gros fangirling mais de l'intérieur (parce que c'est maia )après la petite est en désintox mais elle sort de temps en temps? ou elle est enfermée h24?
Revenir en haut Aller en bas
carpe diem › je suis un audacieux
avatar
carpe diem › je suis un audacieux
Who you are
posts : 3230
faceclaim : ariana grande; eriam (ava), astra (signa), vinyles idylles (icons).
multinick : l'acteur porno et drag queen punk rock, lexxi. (danny noriega // adore delano)
âge : twenty-four yo (nineteen ninety-three).
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : sorry, i'm closed.
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t1359-coma-white-o-rhea http://www.thegreatperhaps.org/t1377-fundamentally-loathsome-o-rhea

Lun 15 Mai - 17:07

han arrête, t'es trop mignonne .

de base elle devrait être enfermée h24 mais je me voyais mal le faire en rp et elle serait devenue encore plus folle qu'elle ne l'est déjà la pauvre . du coup Rhea est partie de L.A. pour se faire surveiller par sa cousine, Venus, qui est interne en chirurgie. c'est elle qui gère sa cure, qui l'héberge et qui la supervise. en gros Rhea fait que des aller-retours à l'hôpital et a sa cousine sur le dos dès qu'elle quitte l'enceinte de l'hôpital. elle ne veut pas que ses problèmes de drogue soient connus compte tenu de son statut aussi bien d'héritière que de personnalité queer. mais bon clairement elle a un peu du mal à tout gérer, pour elle ses addictions ne sont pas si graves que ça et elle trouve quand même le moyen d'échapper à sa cousine en dehors de son "temps libre" pour faire ses conneries dans les bars queers de la ville. mais je pensais la faire replonger un peu la pauvre, elle traine trop avec des gens qui la tente dans ses addictions et puis les effets de la drogue/et du début de la cure la rendent barge . pourtant elle essaie de ne pas le montrer mais pour quelqu'un qui la connaissait avant qu'elle débarque en NZ - ou via ses vidéos -, elle ne trompe personne.

du coup Maia est souvent dans la rue, right? en vrai elles auraient pu se tomber dessus par hasard. Maia, c'est un peu quelqu'un qui intriguerait Rhea mais dans le bon sens, elle la trouverait assez captivante je pense . après je ne pense pas que l'état de Rhea lui échapperait .


speed of pain.
I hope at least we die holding hands for always.


trop de love   :
 
Revenir en haut Aller en bas
murphy's law › je suis un fataliste
avatar
murphy's law › je suis un fataliste
Who you are
posts : 1053
faceclaim : tarjei sandvik moe (© l.mactans)
âge : dix-huit ans et déjà sans avenir
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t2678-arthur-take-me-to-ch http://www.thegreatperhaps.org/t2687-arthur-i-try-not-to-fall-apart-attemptin-to-hold-on#74833

Lun 15 Mai - 18:26

Je veux un lien ♥️
Maia est depuis combien de temps en Nouvelle Zélande ? Vu son âge et celui d'Arthur, ils pourraient se connaître


i can't help but love you
Even though I try not to ▬ I can't help but want you, I know that I'd die without you © bat'phanie, ruelle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Lun 15 Mai - 18:47

moi j'aimerais bien un lien j'ai commencé à lire ta fiche et j'adore le perso faut que je la finisse, mais je laisse ma trace enfin déjà tu voudrais partir sur du positif ou négatif ? J'peux trouver un truc cool raoul pour les deux cas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who you are
Bad Karma





Revenir en haut Aller en bas
maia|virgin suicides.

Sauter vers: