AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Je n'aime pas m'attacher

Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Lun 29 Mai - 2:05



Nathan CarterSe souvenir est facile pour ceux qui ont de la mémoire, mais oublier est difficile pour ceux qui ont du cœur.

Homme

32 ans

Anglais et Français

Divorcé (depuis deux ans et demi)

Professeur d'Histoire à l'Université

Charmeur - Déterminé - Doux - Attentionné - Élégant - Pointilleux


Maniaque du contrôle -   Dominant - Jaloux - Impulsif - Borné - Orgueilleux


Moyennement aisé


Sean O'Pry
(f/m) intitulé du lien ▬ un petit résumé pour exprimer tes idées à propos de ce lien que tu recherches. (f/m) intitulé du lien ▬ un petit résumé pour exprimer tes idées à propos de ce lien que tu recherches. (f/m) intitulé du lien ▬ un petit résumé pour exprimer tes idées à propos de ce lien que tu recherches. (f/m) intitulé du lien ▬ un petit résumé pour exprimer tes idées à propos de ce lien que tu recherches. (f/m) intitulé du lien ▬ un petit résumé pour exprimer tes idées à propos de ce lien que tu recherches.
Qui suis-je ?


« […] et au premier battement de ses paupières, je l’ai connue. C’était elle, l’inattendue et l’attendue […] »

Un bruit sourd gagna le couloir dans lequel j’étais. Instinctivement je reconnus une pile de livres qui venait, certainement, de s’échouer à même le sol mêlé au bruissement de feuille volante. Sans réfléchir, une phrase des plus communes s’échappa de ma bouche « Attendez je vais vous aider ! » Au milieu des feuilles éparses, je retrouvais un plan de l’Université. Soit je me retrouvais en face d’une cambrioleuse qui était venue faire des repérages ou bien d’une toute nouvelle étudiante. Aux premiers abords j’ai opté pour la seconde solution sauf que… Non. Je commis l’unique bourde de la journée, c’était une collègue de lettre. « Bien joué Carter, magnifique première impression, tu l’as confondu avec l’une de tes élèves. » Me murmura une petite voix. Malgré mes excuses et mon air peu fier, j’essayais de rattraper la situation en l’invitant à prendre un café en ma compagnie. Lorsqu’elle accepta en replaçant l’une de ses mèches derrière son oreille je ne pus dissimuler un large sourire de satisfaction. Un café, un dîner… Puis ses lèvres divinement douces…

Peu de temps après le début de notre relation nous nous sommes mariés en Nouvelle-Zélande afin que sa grand-mère puisse y participer malgré son âge certain. Puis il y a eu cette nouvelle, qui changerait à jamais le cours de mon existence : Mia attendait notre premier enfant. Une petite fille tout aussi adorable que sa mère. Lorsqu’elle est née, je fus l’homme le plus heureux du monde.
Malheureusement le souvenir de certaines douleurs ne s’efface jamais. L’été 2014 nous sommes partis dans le sud de la France afin de profiter du soleil et non du crachin anglais. Ce matin-là je ne l’oublierai jamais, 19 août 2014 demeure une date que je ne peux oublier. J’ai embrassé ma fille pour la dernière fois avant d’aller faire les courses, elle m’a regardé avec ses yeux joueurs tout en balayant sa petite main de gauche à droite. Ce geste… J’aurais dû le comprendre. À bien y réfléchir, il sonnait comme un adieu et puis il y a eu le timbre de sa voix juvénile qui me criait «  Au revoir Papa !  » Lorsque je suis revenu une trentaine de minutes plus tard j’ai retrouvé le corps inanimé de ma petite fille… J’ai tout tenté bouche à bouche, massage cardiaque, mais rien… Les pompiers n’ont pas réussi à la réanimer également… Le regard lourd et triste que j’ai adressé à Mia ce jour-là sonna la fin de notre histoire.
Nous sommes aussitôt rentrés à Londres, mais… Ne plus entendre un doux rire, des cris joyeux ou bien des pleurs lors des nuits trop difficiles m’affecta irrémédiablement. Les disputes avec Mia s’enchaînèrent, et ceux pour des motifs stupides. Non. Le cœur du problème résidait en la perte de notre petite Lila. Peu de temps après cet événement elle demanda le divorce, j’ai bien tenté de la retenir, mais aimer quelqu’un c’est aussi savoir le quitter. J’ai signé les papiers du divorce à contrecœur. Puis elle est partie. Lorsque la porte de notre appartement s’est refermée, un flot de souvenirs s’est épris de moi… J’ai éclaté en sanglots. J’ai un faible pour cette expression. On n’éclate jamais de faim ou de froid. En revanche, on éclate de rire ou en sanglot. Il est des sentiments qui justifient qu’on vole en éclats. 

Suite à mon divorce, j’ai volé en éclats. Les week-ends, les soirées devinrent peu à peu synonymes d’une asthénie. Les premières semaines qui suivent notre séparation me paraissent longues et interminables. Morphée peine à m’envahir. Dès que mes orbes s’apaisent, un panel de réminiscences s’éprend de ma mémoire. L’affolement, la sirène des pompiers, le corps inanimé de Lila ne cesse de me hanter tandis que les pleurs de Mia semblent vouloir les concurrencer. Chaque matin je tâte sa place vide et froide. Elles me manquent. Les rares moments où mon esprit ne divague pas sur ces atrocités sont ceux où je demeure en compagnie de la gent féminine. Ou bien contre le jumeau d’une femme que je ne cesse de cerner.  Mes amis les plus proches tentèrent bien de m’extirper de cette tristesse quotidienne en me remémorant mes vieux vices de mes années universitaires. Combien de femmes ai-je abordées par la suite ? Combien d’entre elles ont achevé leurs soirées entre mes coups de reins ? J’aime la gent féminine, sentir leur souffle s’écraser contre le mien, leur épiderme s’arquer sous mes baisers. Mais plus encore...

Deux ans et demi se sont écoulés depuis notre divorce. J’ignore tout d’elle. A-t-elle quelqu’un dans sa vie ? S’est-elle reconstruite ? Je ne sais pas. Je suis sûr d’une chose : je l’aime encore…
(en cours)Titre du rp ♦ feat. Prénom Nom
(terminé)Titre du rp ♦ feat. Prénom Nom
(abandonné)Titre du rp ♦ feat. Prénom Nom

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Lun 29 Mai - 2:05

« Messieurs les Anglais, tirez les premiers ! »Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Lun 29 Mai - 2:05

Si Mesdames veulent bien se donner la peine !Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Lun 29 Mai - 2:06



Nom complet du personnagecitationSujets en coursTitre du rp feat. Prénom Nom
Titre du rp feat. Prénom Nom
Titre du rp feat. Prénom Nom
Sujets terminés / abandonnésTitre du rp feat. Prénom Nom
Titre du rp feat. Prénom Nom
Titre du rp feat. Prénom Nom
Sujets prévus♦ feat. Prénom Nom
♦ feat. Prénom Nom
♦ feat. Prénom Nom

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Lun 29 Mai - 2:09

A vous
Revenir en haut Aller en bas
Je n'aime pas m'attacher

Sauter vers: