AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

take shelter + olivia

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
avatar
Invité
Invité



Who you are
Bad Karma



Lun 14 Aoû - 13:41


Olivia Hopkins
feat. tatiana maslany

Nom Hopkins, probablement la plus importante part de moi. Une famille envahissante et pourtant nécessaire  Prénom(s) Olivia, de toute évidence, tout le monde m'appelle Liv ou Oliv. Ironiquement, je déteste ce fruit. Surement l'oeuvre de mon esprit de contradiction. Rose parce que j'étais belle et fragile à la naissance. Ça a bien changé. Pour la fragilité en tout cas. Je suis toujours aussi canon sinon. Âge Vingt-huit ans et les années ne me font pas peur. Je sais que je suis comme le bon vin, je ne ferai que me bonifier avec le temps. Naissance 8 mars 1989 à Wellington. Nationalité Néo-zélandaise. Origines A ce que je sache, kiwi et rien d'autre. Statut civil Célibataire, j'ai pas la place pour ça. Orientation sexuelle J'essaye de me considérer comme libre. De mes choix, de mes envies. Je déteste rentrer dans des cases. Occupation Ça en fait rire (ou effraie) plus d'un, mais je suis sexologue. J'aide les couples ou les âmes errantes dans mon cabinet et via la rubrique sexo d'un célèbre magazine féminin. Argent Tout va bien, aucune raison de se plaindre. Groupe Carpe (fucking) diem. The Fortune Teller boulot + famille + yolo.

❇️ ❇️ ❇️

Je suis une forte tête. Je n'apprécie pas qu'on me dise non ou qu'on me marche sur les pieds. Je ne me laisse pas faire. Et je ne laisse personne toucher à mes proches. Je suis prête à tout, sans aucune peur des conséquences. Je suis bornée mais surtout déterminée. Généreuse avec ceux qui le méritent. Adorable avec ceux que j'aime. Je reste tout de même la plupart du temps sans gêne, bien trop intrusive. Je me moque, mais jamais méchamment. Je cache toute ma perversion derrière ce sourire d'ange.

do what you want tonight, it's alright

01. Je suis la troisième dans une famille de quatre filles. Je me plains souvent d'elles, raconte combien elles m'emmerdent, mais au fond, je ne suis rien sans elles. J'aime mes soeurs plus que quiconque. Je pourrais tuer pour elle. A la moindre égratignure sur l'une d'entre elles, je suis capable de tout. Du pire, surtout. 02. Malgré toutes ces oestrogènes, mon père ne s'est jamais plaint. Les autres se moquent souvent de moi en me désignant comme "le fils qu'il n'a jamais eu". C'est probablement vrai. Si j'ai tout d'une fille, j'oublie parfois mes manières et me comporte comme le plus rustre des mecs. J'aimais me battre, couper les queues de cheval des petites filles à l'école, parler avec un langage fleuri qui ne ravissait personne à part moi. J'ai fini par m'adoucir avec les années. Ou du moins, j'ai réussi à cacher tout ça derrière de mignonne robe à fleurs et un sourire d'ange. Les apparences sont parfois trompeuses. 03. Si toutes mes soeurs se sont essayées aux activités artistiques, j'étais plus intéressée par les sports de combats. Un moyen de canaliser toute l'énergie que j'avais à revendre. Je me suis mise à la boxe durant mon adolescence, au plus grand plaisir de mon père qui voyait là un moyen pour moi de me protéger du vilain monde extérieur. Je n'ai jamais arrêté. 04. C'était moi, le caractère fort. Prête à encaisser les coups durs et à soutenir quiconque en avant besoin. Ma famille, mes amis. Ils se tournaient tous vers moi. Une épaule solide sur laquelle pleurer. Des conseils avisés pour remonter la pente. Je me suis naturellement tournée vers la psychologie. C'était normal de venir en aide à ceux qui en ont besoin. Et j'avais cette curiosité maladive d'apprendre à comprendre le cerveau humain. J'ai fini par me spécialiser en sexologie. Au grand damne de toute ma famille qui en a marre que je leur demande comment ça se passe au pieu. 05. En dehors du cabinet où je reçois des hommes et femmes, seuls ou en couple, j'écris la rubrique sexo d'un célèbre magazine féminin. Je réponds aux questions des lecteurs et écris des articles sur des thèmes qu'il me parait important d'aborder. Sans jugement. Sans arrière pensée. Juste une discussion ouverte sur des sujets qui touchent tout le monde. 06. J'ai une relation très libérée avec le sexe. C'est quelque chose de tellement normal et nécessaire à ma vie. A la vie de quiconque même. Je ne souhaite pas m'encombrer d'un ou d'une partenaire de vie. Je n'aime pas avoir à rendre des comptes à quelqu'un. Alors je butine de fleur en fleur. En recherche du frisson. De cette satisfaction. 07. Dès que j'ai obtenu mon diplôme, j'ai déménagé de la maison familiale pour gagner en indépendance et en intimité. Je vis désormais très bien dans un appartement seule avec mon ficus. Enfin. Plus depuis deux ans. Je pensais être débarrassée de la cohabitation avec mes soeurs envahissantes quand mes parents ont suggéré à Giza de venir vivre chez moi. Pourquoi chez moi ? Aucune idée. Mais surtout, comment dire non ? C'est ma soeur. Une part de moi. Mon petit diable avec un visage d'ange. Elle me casse les couilles mais je l'aime. Et de toute façon, c'est elle qui doit être la plus peinée par cette colocation. Ça doit pas être marrant de m'entendre jouir chaque soir seule ou avec une personne différente. Si ça pouvait la décoincer un peu...08. J'ignore de quoi l'avenir sera fait. Je m'en moque d'ailleurs assez. Je vis l'instant présent. Encaissant toutes les mauvaises nouvelles. Appréciant chaque bon moment. Je ne prévois rien. Je laisse le monde déverser ses éléments sur moi.


j'ai besoin d'eux, thanks

best friends. hommes, femmes, peu importe
plan cul. olivia préfère les hommes mais elle aime bien une femme de temps en temps
clients. si vous avez des problèmes liés au sexe, allez voir liv la sexologue

dans les grandes lignes : Olivia a toujours vécu à Wellington, elle a trois soeurs qu'elle adore, elle vit avec l'une d'entre elles. Elle a fait des études de psychologie et s'est spécialisée en sexologie. Elle fait de la boxe. Elle a zéro limite. Elle est trop curieuse et intrusive dans la vie des autres. Mais toujours bienfaisante. Elle a perdu sa virginité à 23/24 ans, et depuis elle ne s'arrête jamais de coucher avec qui que ce soit  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Who you are
Bad Karma



Lun 14 Aoû - 13:41

les soeurs : giza, maisy et scar
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Who you are
Bad Karma



Lun 14 Aoû - 13:41

à vous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Who you are
Bad Karma



Mar 15 Aoû - 15:59

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Who you are
Bad Karma



Mar 15 Aoû - 16:01

T'es la plus belle des Hopkins @Maisy Hopkins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin filante comme une étoile

admin filante comme une étoile


Who you are
posts : 379
faceclaim : natalie portman + chloeshlekouch
multinick : dexter (claf) + ezra (jones)
âge : 32 yo
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t3753-nothing-burns-like-the-cold http://www.thegreatperhaps.org/t3773-prod-assistant-only-because-full-time-ninja-is-not-a-job-title

Mar 15 Aoû - 22:47

TU MENS


(and you, what would you do for love ?)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Who you are
Bad Karma



Mar 15 Aoû - 23:21

JE SAIS PAS QUI JE PREFERE OK
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Who you are
Bad Karma



Mar 15 Aoû - 23:22

moi, obv
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Who you are
Bad Karma



Mar 15 Aoû - 23:59

Egalité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Who you are
Bad Karma



Lun 4 Sep - 18:09

Tatiana
Ahem, un lien ça t'dit ?
Le côté intrusif, forte tête, ça pourrait intimider un peu Minho et l'intriguer également (dans l'bon sens) :p
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Who you are
Bad Karma





Revenir en haut Aller en bas
take shelter + olivia
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sauter vers: