AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

sunny, with a chance of ass kicking

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Lun 14 Aoû - 18:44


Elissa V. Mayfair
feat. Stana Katic

Nom Mayfair. Prénoms Elissa Valery. Âge 35 ans. Naissance Kōbe, le 17 mars 1982. Nationalité néo-zélandaise. Origines kiwi & nippone. Statut civil séparée. Orientation sexuelle bisexuelle. Occupation militaire; ingénieur en aéronautique; ex-pilote d'essai. Argent non rémunérée pour l'heure, mais elle a toujours eu tendance à mettre de côté donc elle est plutôt confortable pour l'instant, sans excès. Groupe écrire ici. The Fortune Teller écrire ici un maximum de trois choses que les imprévus ne peuvent pas affecter.

❇ ❇ ❇

Provocatrice, impulsive, charmeuse, intelligente, taquine, rebelle, … La liste est encore si longue qu'il est inutile de vous la dévoiler ici, vous trouverez tout de même de nouveaux lorsque vous croiserez mon chemin. Il vous arrivera peut-être de me voir comme un véritable démon, ou encore comme une femme exubérante n’hésitant jamais à vous décocher un sourire "innocent" dont moi seule a le secret. Je suis comme l’eau, calme en apparence et opaque à la vue de tous, mais ajoutez-y un détail et le trouble dessine un ensemble d’échos qui échappe à tout contrôle. Peut-être aurez-vous la chance de me voir sous mon meilleur jour, souriante, pleine de vie, refusant de rester tout simplement en place. Ou si vous êtes plus malchanceux, il vous arrivera de croiser une jeune femme abritant une véritable furie, capable du cynisme le plus mordant et de la vérité la plus glaçante. Vérité. Un mot qui sied à mes oreilles lorsque cela me convient, mais qui frappera aux vôtres sans avertissement (et ce, pas toujours de la manière que vous pensez). Je ne dirais que rarement des éloges de vous, préférant de loin garder ces opinions là pour moi-même et évitant ainsi d’entacher ma réputation de *grande gueule*. Attention cependant, ne pensez pas que parce que j'ai la langue aussi cinglante qu’un fouet, toute parole est fausse. Bien au contraire, vous seriez bien surpris de ce que je peux comprendre de vous en un instant, et vous le renvoyer à la figure tout aussi rapidement.

Je ne suis une "grande gueule" qu'en apparence, mais un véritable cœur tendre une fois qu'on apprends à réellement me connaître. Mais il faut avouer que la plupart des gens sont bien souvent exaspérés de mon attitude avant d'en arriver là. J'aime penser être ce genre de femme intelligente et pétillante qui n'aura de cesse de surprendre, ne supportant pas l'ennui ou toujours prête à tout. Et si je suis facilement sociable, je n'apprécie que difficilement de lier des liens à long terme, préférant de loin la sécurité de l'instant présent. Ainsi, pas de blessure, pas de problème... Il faut savoir que j'ai énormément souffert de relations précédentes, la pire étant encore celle avec mon dernier ex qui s'est soldée par un échec cuisant dans l'incompréhension totale et un chaos indescriptible. Tout cela a contribué à solidifier ce mur apparent d’insensibilité entourant celle que je suis réellement. Depuis ce fiasco, je pense n'en être que plus féroce, plus protectrice de ma vie privée et de la tranquillité de ma petite famille.. D’une loyauté à toute épreuve envers mes amis, je ne m’attache pourtant que très difficilement aux gens, cherchant à me protéger des blessures et de leurs problèmes. Je ne suis pas automatiquement brusque avec tous les autres, mais je reste néanmoins énormément réservée et affichant en presque permanence une façade de ce que je ressens/vis réellement. On me considère parfois comme une tête brûlée, le genre à soulever les armes et à foncer dans le tas dès que l'occasion se présente, trop impatiente pour attendre l'établissement d'une stratégie: je pense ne pas être stupide et -grâce à l'expérience du terrain- en mesure de me débrouiller en cas de souci. J'ai tout simplement du mal à supporter l’inaction et n’accepterais *jamais* qu’on me refuse quoi que ce soit; ne vous laissez pas berner si je semble plier sous vos arguments, ce n'est qu'un stratagème pour gagner du temps et finir par obtenir ce que je veux, d'une manière ou d'une autre. J'ai un léger souci avec l'autorité sans pour autant dépasser les limites, on peut dire... Mais vraiment, essayez donc de me dire non et vous découvrirez alors quel démon se cache sous cette apparence d'ange...

Alakazam Jackass

Partie anecdotes : ancienne accro au café (noir, deux sucres) ✈ protectrice ✈ adore les plats orientaux ✈ petite surdouée au tir et plutôt dangereuse au billard ✈ détient un Ph.D en ingénierie aéronautique ✈ est bien plus intelligente qu'il n'y paraît ✈ adore les maths ✈ est réputée pour être une véritable virtuose du vol ✈ sa vision des choses en matière d'approche tactique et d'innovation de vol est ce qui lui a valu le titre de professeur: un regard neuf et une passion à enseigner ✈ détient le record (officieux) régional de volontariat pour des missions risquées, particulièrement depuis qu'elle a perdu son ailier lors d'une mission "de routine" ✈ son callsign est "Raven", parce qu'aux vols d'entraînements elle avait toujours tendance à venir chiper les cibles de ses partenaires de vol après qu'ils aient mit trop de temps à tenter de les verrouiller eux-même ✈ a un côté "pro-femmes" mû par le fait qu'elle a dû se battre pour être reconnue pour sa valeur, femme dans un environnement d'hommes ✈ de même, elle aime passer ses rares jours de permission en tant que volontaire dans un centre pour femme battue, particulièrement depuis que les Westerfield ont débarqué dans sa vie ✈ risquer les foudres d'un supérieur pour une cause qu'elle estime juste ne la dérangeait pas plus que cela ✈ tête de mule notoire ✈ est autoritaire ✈ adore le sport ✈ est ceinture noire 2e dan de karaté ✈ adore les sports extrêmes ✈ a une fâcheuse tendance à sortir vainqueur des jeux à boire ✈ est vulnérable et facilement sur la défensive lorsqu'il est question de sa famille

Pseudo/Prénom Jenesya / Sarah Âge 29 ans. Pays UK, francophone parlant anglais 24/7, paraît que j'ai un accent sud africain quand je parle anglais. Connexion matinée/weekend. Où as-tu connu le forum? juste pour info. Personnage inventée Dernière bafouille vasy lâche toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Lun 14 Aoû - 18:44



poof, you're dead

février 2009

Mes yeux peinent à rester ouverts. Soit ils sont percés par le flash aveuglant du stylo lumineux qui semble être vendu de paire avec les stéthoscopes des médecins, soit c'est le battement régulier des lampes me surplombant qui me berce doucement, la fatigue m'enlaçant lentement de ses bras alors que je perds peu à peu pied. Je sais qu'il y a énormément de mouvement autour de moi, je le sens, je peux presque le voir, mais je ne parviens pas à comprendre ou à percevoir clairement. Devant moi défile un panel de vues presque aussi troublant que le mal de crâne qui me vrille le cerveau. Est-ce des sueurs froides que je sens là? Non, c'est tout chaud. Je comprends avec peine qu'il s'agit de mon propre sang s'écoulant progressivement sur mon front lorsque je me sens soulevée et déplacée. Dans le fond, ça ne me fait pas sentir mieux. Bien au contraire. Essayez donc de rester couché et regardez le monde défiler devant vous à l'envers, on verra si vous n'en aurez pas une migraine à la fin. Mais ce n'est pas grave, je suis épuisée. Et il y a tant de monde, je suis sûre que cela ne dérangera personne si je ferme les yeux une seconde..... Quand je rouvre mes yeux, c'est presque comme si je débarquais dans un nouvel univers: je pourrais jurer que l'agitation qui m'avait entourée s'était déroulée une seconde seulement. Bon, d'accord, peut-être quelques minutes. Mais pas plus.... Tout était si violent, en comparaison à la clarté et le calme qui m'entoure à présent. J'entends un bip régulier et je tourne la tête pour tenter d'en apercevoir la source. Grave erreur, comme la douleur lancinante s'emparant de moi me fit comprendre. J'étais mieux endormie. A peine cette pensée eut-elle traversé mon esprit que je me demande.... depuis quand suis-je là??

Le médecin qui vient me voir quelques secondes plus tard comme s'il avait lu mes pensées semble presque disposé à me donner cette réponse, mais il trouve obligé d'abord de m'aveugler à nouveau avec ce maudit stylo. Quelque part en moi, j'éprouve l'envie cuisante de le lui prendre et de le lui faire bouffer, mais je calme cette impulsivité en respirant un bon coup et en le laissant me rendre à moitié aveugle. Et puis il s'arrête, chose pour laquelle je suis bien reconnaissante... Mais à peine eus-je le temps de récupérer un minimum que je me voyais agressée à nouveau. Je ferme les yeux et place faiblement ma main devant mon visage, paume vers la lueur, en signe de protestation. Peut-être est-il idiot, mais il semble satisfait de ce qu'il voit ou a pu voir. Peut-être est-il tout simplement stupide et prends un malin plaisir de pousser ses patients à finir exaspérés... Je l'ignore, alors j'observe calmement en attendant le moment où il se décidera enfin à parler. Il reste silencieux le temps de vérifier ces fichues machines, et son silence se fait on ne peut plus agaçant. Je tente de me relever un peu histoire de lui faire face, mais uniquement pour réaliser que je n'ai même pas la force de me tenir sur mes coudes. Je m'effondre à nouveau dans l'oreiller, un gémissement sur les lèvres, alors qu'il semble insister sur le fait que j'étais encore trop faible pour de tels mouvements... Non sans blague, Einstein. Mais le coussin était de toute manière trop attirant pour que je ne m'en sépare trop longtemps sur un coup de tête: au moins, lui est moelleux et ne me fait pas attendre pour donner ce que j'attends de lui. Je me sens si fatiguée, mais ça ne l'empêche pas de me poser certaines questions. Fichu médecin, est-ce que ça le tuerait de répondre aux miennes?? L'horreur de ses questions, c'est que je suis bien incapable de répondre. J'ignore si j'ai des allergies, s'il y a quelqu'un à contacter, ou même je ne saurais lui dire mon nom. Quelque chose me dit qu'il connait déjà les réponses à ces réponses, mais c'est comme s'il voulait savoir ce que moi je pourrais lui en dire. Il parle alors d'un accident sur un site de fouille que je ne me souviens absolument pas avoir fréquenté, un éboulis sous lequel j'avais été retenue captive et qui a résulté avec un état médical inquiétant forçant un rapatriement immédiat pour profiter des soins meilleurs que ceux prodigués par les services médicaux mexicains. Je me fichais de tout ça, dans le fond, et quand je commence à sérieusement m'agiter en me demandant ce qu'il se passe et pourquoi je ne me souviens d'absolument rien, il dit que c'est normal, qu'un choc à la tête peut parfois avoir pour conséquence une amnésie temporaire et que tout rentrerait dans l'ordre bien assez tôt...

Cela lui va bien de dire ça, ce n'est pas lui qui ignore tout de A à Z dans le dictionnaire de sa vie. Ce n'est pas lui qui panique maintenant, en cet instant précis, mais en tout médecin qu'il est (et aussi incompétent fut-il à mes yeux) il remarque mon état, et choisit alors de m'administrer un sédatif léger. Juste de quoi me calmer et espérer passer une bonne nuit. Je l'ai pensé tout à l'heure, et le fait de doucement plonger dans les ténèbres de l'inconscience ne me fait pas changer d'avis: je déteste les médecins !!


Quelques temps ont passé maintenant, et si je peux depuis quelques jours me lever sans souci ou vertiges, je ne me souviens toujours de rien. Noir. Nada. Physiquement, je vais mieux: les hématomes se sont résorbés et il n'y avait maintenant plus que mon poignet cassé pour témoigner "à l'extérieur" de l'accident dans lequel j'avais été impliquée. Mais il y a une différence majeure comparé au jour où j'ai été admise: je sais qui je suis. Enfin, tout n'est pas encore clair dans ma tête et les souvenirs me reviennent petit à petit, mais je sais. Bien sûr, si on ne compte pas les autres membres de l'expédition, mes papiers d'identité, les formalités de rapatriement informant qui le désire de mon identité, il y avait aussi les choses plus indirectes. Les gens qui s'étaient mis à venir progressivement au fur et à mesure de mon rétablissement. Informés par je ne sais qui de ce qui m'était arrivé, ils avaient reçu un appel de ma famille, qui elle avait été informée par l'hôpital (ou le groupe avec lequel j'étais apparemment partie, je n'étais pas bien sûre pour cela). Un vrai téléphone arabe, ce système, mais ça doit être l'avantage d'être née dans une famille riche et d'être entourée de véritables amis se souciant de votre sort, je suppose. Il y avait pourtant un vide. Une sensation inconnue accentuée encore un peu plus lorsque je viens à me tenir devant le miroir de la petite salle de bain que j'avais dans ma chambre; c'est incroyable à quel point un simple reflet peut faire naître tant de questions. Je me tiens debout, appuyée sur le lavabo, je ne fais rien d'autre que plonger mon regard dans ces deux yeux noisette. Qui est-elle, cette jeune femme qui retourne mon regard? Quelle est son histoire? D'où vient-elle? Me souviendrais-je un jour de sa vie sans pour autant qu'on ne m'en conte les lignes? La panique s'est depuis longtemps essoufflée, ne restent que les questions et l'inquiétude. Combien de fois n'ai-je pas tiré mes traits, doucement, comme pour tenter de ranimer l'étincelle d'un souvenir. Mais rien. Juste un feu éteint. Je pouvais rester des heures à contempler le fantôme de cette femme que je ne connaissais plus, mais jamais une lueur de reconnaissance ne me vint à l'esprit...

Revenir en haut Aller en bas
positive minds › je suis un optimiste
avatar
positive minds › je suis un optimiste
Who you are
posts : 590
faceclaim : katherine langford @Freesia
multinick : harrison (charlie heaton)
âge : vingt ans.
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t2395-shine-a-light-on-me http://www.thegreatperhaps.org/t3564-i-m-a-hot-air-balloon-that-could-go-to-space

Lun 14 Aoû - 18:44

bienvenue


shine a light on me ♒︎ light will lead the way, will set you free 'cause i'm only looking for a little peace and when the night falls oh, call on me. just don't forget to show me some mercy. say you're mine, take me higher


△:
 
Revenir en haut Aller en bas
positive minds › je suis un optimiste
avatar
positive minds › je suis un optimiste
Who you are
posts : 809
faceclaim : nikolaj coster-waldau + @good vibes.
multinick : ross & jamie.
âge : quarante et un ans.
Bad Karma



Lun 14 Aoû - 18:46

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche.


to reach a port we must set sail – sail, not tie at anchor. sail, not drift  •• { logan

Revenir en haut Aller en bas
carpe diem › je suis un audacieux
avatar
carpe diem › je suis un audacieux
Who you are
posts : 2288
faceclaim : cb.& herselves.
multinick : may (c. accola) & ares (m. ventimiglia)
âge : 28 ans.
Bad Karma



Lun 14 Aoû - 18:47

Bienvenue



but on this otherside maybe we're meant to try for too long and if it gets hard again we'll just ignore the pain we've waited too long.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Lun 14 Aoû - 18:50

Chloeeeeee
que des sexys par ici !
Revenir en haut Aller en bas
admin aussi beau qu'un lavabo
avatar
admin aussi beau qu'un lavabo
Who you are
posts : 1398
faceclaim : jon kortajarena + ©cepoual
multinick : elias (m. huisman) + diana (p. chopra) + valery (t. sorensen) + olivia (e. stone) + hugo (r. simacourbe)
âge : trente-et-un ans
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t2460-everything-you-can-imagine- http://www.thegreatperhaps.org/t2462-baby-i-just-want-to-dance-caleb

Lun 14 Aoû - 18:54

Bienvenue parmi nous
Stana t'est réservée pour 5 jours Par contre, les initiales dans les pseudos sont interdits



dearest love
There is nothing on earth more beautiful to me than your smile. no sound sweeter than your laughter.


c'est tellement tendu entre nous:
 



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Lun 14 Aoû - 19:01

j'avais vu (après coup, j'ai mal lu la première fois, coloc qui distrait à tout va), mais j'peux pas editer moi-même. Est-ce que tu sais changer ? s'il te plaît ?
Revenir en haut Aller en bas
admin aussi beau qu'un lavabo
avatar
admin aussi beau qu'un lavabo
Who you are
posts : 1398
faceclaim : jon kortajarena + ©cepoual
multinick : elias (m. huisman) + diana (p. chopra) + valery (t. sorensen) + olivia (e. stone) + hugo (r. simacourbe)
âge : trente-et-un ans
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t2460-everything-you-can-imagine- http://www.thegreatperhaps.org/t2462-baby-i-just-want-to-dance-caleb

Lun 14 Aoû - 19:05

Oui oui je vais le faire Je voulais juste te prévenir avant, que tu sois pas surprise



dearest love
There is nothing on earth more beautiful to me than your smile. no sound sweeter than your laughter.


c'est tellement tendu entre nous:
 



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Lun 14 Aoû - 19:06

stana cette bombe si elle est bisexuelle ou homo, je peux te jurer qu'elle aura une place dans le lit de rey

bienvenue et courage avec ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
sunny, with a chance of ass kicking
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Sauter vers: