AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

f/ now I'm lost in the neighbourhood

control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 1497
faceclaim : la cutie Karla Souza, © nephilim (avatar), which witch (signature), Smokey Robinson & The Miracles (lyrics).
multinick : Vivian (E. Taylor) & Anahi (A. Williams).
âge : toute récemment trente-et-un ans (12.09).
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t3704-a-propos-je-t-aimais-ethel http://www.thegreatperhaps.org/t3750-lost-inside-a-lonely-life-ethel

Lun 21 Aoû - 22:36


Kola Prado
feat. Taylor Marie Hill

Nom Prado. Prénom(s) Kola (mais changeable). Âge 22/23 ans. Naissance Monterey, Etats-Unis. Nationalité elle a la double-nationalité : elle est mexicaine et américaine. Origines mexicaines & américaines + espagnoles, héritage maternel. Statut civil au choix. Orientation sexuelle au choix. Occupation étudiante (études au choix), ou non, d'ailleurs (selon l'âge que vous lui donnez). Argent situation aisée ; c’est une Prado. Groupe Positive Minds. Caractère à l'écoute, curieuse, attentionnée, distraite, patiente, respectueuse, dévouée, réservée, observatrice, dynamique, sensible, anxieuse, capricieuse, entêtée, maladroite, impulsive, ordonnée, digne de confiance.

❇️ ❇️ ❇️

Kola, elle est douce ; c'est ce genre de personne, sans une once de méchanceté en elle. Attentionnée, elle se soucie beaucoup des autres ; et se fait avoir, souvent, à être trop gentille. ≈ Elle est un peu trop dans la lune, Kola, et parfois ça énerve. Mais elle s'en fiche pas mal – trop dans son monde, elle ne le remarque surtout pas tellement. ≈ Parce qu'elle est trop distraite, souvent elle est maladroite – dans ses actes, mais aussi dans ses paroles. Trop déconnectée, elle ne fait parfois pas assez attention aux autres ; ironique, quand on sait, à quel point elle est attentionnée. ≈ Elle est très proche de sa sœur, malgré leur différence d'âge, malgré la distance également. Elles ont pris l'habitude de (presque) tout se raconter. Elles utilisent divers moyens pour communiquer, s'amusent sans cesse à en chercher de nouveaux. ≈ Elles sont toutes les deux nées aux Etats-Unis et y ont grandi, bien qu'elles restent très attachées à leurs origines mexicaines, passant la majeure partie de leurs vacances au Mexique, depuis leur plus jeune âge. ≈ Kola et Ethel ne se ressemblent pas, mais c'est ce qui pousse Ethel à se montrer aussi protectrice avec sa petite sœur. Kola, c'est la pureté, l'innocence ; du moins, c'est l'image – pas si fausse –, qu'a Ethel d'elle. ≈ Elles ont grandi dans une famille heureuse, mais leur père a toujours eu une forte influence sur ses deux filles. Si Ethel ne l'a jamais vraiment accepté, elle ne s'est pourtant pas réellement rebellée – parce qu'elle a toujours eu besoin de son aide. Quand il lui a suggéré de partir en Nouvelle-Zélande suite à son avortement, elle s'est convaincue que c'était ce dont elle avait besoin ; avec le recul, elle regrette qu'il soit parvenu à la manipuler, et refuse qu'il fasse de même, avec Kola. ≈ Il y est pourtant parvenu ; Kola vient tout juste d'arriver en Nouvelle-Zélande, et vit désormais avec sa sœur. Quelque chose d'important lui est arrivé, qui l'a poussée à partir (raison au choix). Mais Ethel ne compte pas laisser leur père, avoir autant d'influence sur leurs vies, à l'avenir.  ≈ Kola est un peu perdue à Wellington, mais elle s'y habitue, petit à petit.

sisters will always be connected by the heart

Ethel Prado
feat. Karla Souza

grande sœur ❇️ Kola, c’est la douceur, l’innocence, la joie de vivre. C’est bien la seule, qui pourrait empêcher Ethel, de finir ivre. Kola, c’est celle à protéger coûte que coûte, même à distance. C’est surtout, un manque permanent, à son existence. Kola, c’est ce qui compte le plus à ses yeux. Kola, c’est tout ce que ne sera jamais Ethel. Tout ce qu’était Ethel. Avant, avant tous les chamboulements. Avant qu’elle ne grandisse subitement. Avant qu’elle ne grandisse trop tôt, trop mal. Avant qu’elle change. Contrainte par la vie, contrainte par ses choix. Elle a dû choisir, Ethel – faire ses études, ou devenir maman, à tout juste dix-huit ans. Kola, elle était trop jeune alors, pour comprendre. Alors elle a compris plus tard. Kola, c’est ce qui la fait tenir.  Celle qui lui donne envie d’être meilleure. Celle qui lui donnerait presque espoir, celle qui lui ferait presque croire, que tout peut s’arranger. Celle qui pourrait l’empêcher, de ne pas sombrer. Mais Kola, elle n’est pas là. Kola, elle est de l’autre côté du Pacifique. Loin d’Ethel, depuis plus de dix ans. Depuis qu’elle est partie, soudainement, du jour au lendemain, pour une contrée lointaine, loin d’elle. Elle était toute jeune alors, Kola ; mais ça n’a jamais changé leur relation. Elles sont proches, elles l’ont toujours été, malgré leur différence d’âge. Elles ont toujours trouvé le moyen de communiquer, multipliant les plateformes, les applis – tantôt par mail, tantôt par sms, skype, facebook, whatsapp, trouvant sans cesse une nouvelle manière de rester en contact. Des années et des kilomètres les séparent, pourtant elles n’ont jamais été aussi proches. Kola, elle manque à Ethel – elle aurait bien besoin d’elle. Et puis un jour, elle a reçu un appel, Ethel. Kola arrive. Elle n’a pas compris, d’abord, les mots prononcés par son père. Elle a cessé d’écouter, peut-être, quand il a dit qu’elle arrivait. Kola est venue ; elle avait des problèmes. Kola n’est peut-être, finalement, pas si différente d’Ethel. Ou peut-être que c’est la technique du père Prado, d’envoyer ses filles loin de chez elles, quand elles merdent. De les éloigner, de ceux qu’elles aiment. Il a toujours tout contrôlé – à commencer par elles. Et Ethel, elle commence à en avoir marre, qu’il décident de leurs vies. Il choisira pas pour Kola – Ethel, elle le laissera pas. En attendant, elle n’est plus seule, dans sa grande villa en bord de mer, Ethel. Maintenant, Kola est là.



got me feeling so blue
give me something to believe in, burn up a basement full of demons ✻  people say I'm the life of the party, 'cause I tell a joke or two. although I might be laughing loud and hearty, deep inside I'm blue. so take a good look at my face, you'll see my smile looks out of place. if you look closer, it's easy to trace the tracks of my tears.
Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 1497
faceclaim : la cutie Karla Souza, © nephilim (avatar), which witch (signature), Smokey Robinson & The Miracles (lyrics).
multinick : Vivian (E. Taylor) & Anahi (A. Williams).
âge : toute récemment trente-et-un ans (12.09).
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t3704-a-propos-je-t-aimais-ethel http://www.thegreatperhaps.org/t3750-lost-inside-a-lonely-life-ethel

Dim 27 Aoû - 23:21

bonsoir bonsoir ou bonjour, tout dépend de l'endroit du globe où tu te trouves
merci beaucoup de t'intéresser à ce lien, qui est vraiment hyper important Kola, c'est quand même la seule, qui rend Ethel un peu plus humaine, ou meilleure
soooo, le prénom est libre, Kola était simplement plus simple pour le scénario, mais je ne cite aucun prénom dans ma fiche ou en rp, donc libre à vous de changer l'avatar est au choix ; j'ai mis Taylor Marie Hill, parce que je trouve qu'il y a un petit air qui pourrait les faire passer pour sœurs, et aussi parce que je trouve qu'elle colle vraiment très bien à l'idée que je me fais de Kola mais l'avatar est libre, donc n'hésitez pas à me proposer quelqu'un d'autre ; je me réserve le droit de refuser cependant j'avais pensé à Dua Lipa, Victoria Justice ou Victoria Moroles, Stella Hugdgens, sinon les études/le métier, sont au choix également après voilà, au niveau de l'histoire, la raison pour laquelle elle est venue en NZ, est au choix aussi ; si vous n'avez pas d'idées, je suis là mais clairement, elle a été poussée par leur père, comme il l'a fait avec Ethel, sauf que Kola est moins rebelle que sa sœur enfin, elle est un peu comme Ethel, quand elle est arrivée ici au niveau des rps, je ne suis pas trop difficile, une réponse toutes les semaines, voire toutes les deux semaines, serait déjà bien
voili voilou, si vous avez des questions, n'hésitez pas, je tâcherai d'y répondre rapidement


got me feeling so blue
give me something to believe in, burn up a basement full of demons ✻  people say I'm the life of the party, 'cause I tell a joke or two. although I might be laughing loud and hearty, deep inside I'm blue. so take a good look at my face, you'll see my smile looks out of place. if you look closer, it's easy to trace the tracks of my tears.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Jeu 7 Sep - 9:19

Devine qui voilà !
Revenir en haut Aller en bas
positive minds › je suis un optimiste
avatar
En ligne
positive minds › je suis un optimiste
Who you are
posts : 14733
faceclaim : "EJ" Taylor-Cotter, © lolitaes.
multinick : Ethel (K. Souza) & Anahi (A. Williams).
âge : vingt-huit ans.
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : sorry, i'm closed.
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t2086-all-i-ve-ever-had-ar http://www.thegreatperhaps.org/t2113-we-got-no-money-but-we-got-heart-vivian

Jeu 7 Sep - 9:40

OH GOSH (désolée je suis pas avec le bon compte mais je suis sur le point de partir à la fac )
T'ES TROP BELLE
Je suis trop contente, tu fais ma journée si tu as des questions, surtout n'hésite pas je te fais un super accueil sur ta fiche dès que je rentre


suddenly i see you.
at first I thought you were a constellation, I made a map of your stars, then I had a revelation: you’re as beautiful as endless, you’re the universe I’m helpless in, an astronomer at my best when I throw away the measurements. @sleeping at last ≈ venus©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who you are
Bad Karma





Revenir en haut Aller en bas
f/ now I'm lost in the neighbourhood

Sauter vers: