AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

adult acid.

Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Lun 11 Sep - 9:46


damon hyams

Nom hyams, mais sa mère est italienne et s'appelle saverini. Prénom(s) damon, par choix de son père, second prénom alejandro pour sa mère. Âge trente-deux ans tout juste, il essaie d'aller de l'avant. Naissance né un treize août dans le new jersey à atlantic city, mais a vécu sa petite enfance à johannesburg en afrique du sud, son père y travaillait à l'époque. Nationalité il possède la nationalité américaine, et n'en a pas demandé d'autres depuis son départ des états-unis. Origines il est originaire d'italie par la branche maternelle. Statut civil il s'était trouvé une copine chouette, avec qui ça pouvait le faire, une fille jolie et naturelle, healthy et prête à se poser. tout ça, c'est à l'imparfait maintenant, parce qu'il fallait évidemment qu'il foire tout. dans un élan glorieux de ras-le-bol général, il s'affirme célibataire devant l'éternel. Orientation sexuelle d'après son expérience, il serait hétérosexuel. ce sont les caractères, les corps féminins qui l'attirent et le font rêver, pour ce qu'ils ont d'opposés au sien. pour autant, il n'a rien contre l'homosexualité, chacun fait bien ce qui lui plait avec qui lui plait. Occupation très tôt, il a arrêté les études - sa vie, son quotidien et ses connaissances n'incitaient pas à briller en société, et il a choisi une voie plus sombre. il a suivi les chemins de traverses jusqu'à perdre un être cher ; de quoi calmer sa joie pour de bon. après quelques années passées en tant qu'éducateur dans un collectif à destination de la jeunesse perdue, il est entré dans la police avec le diplôme nécessaire. souhaitant quitter sa ville d'origine, lui rappelant trop de souvenirs difficiles (et de mauvaises connaissances), il a demandé une mutation à wellington, où il a retrouvé un ami de longue date devenu barman et surfeur dans le coin. Argent il gagne bien sa vie, sans être un bourgeois pour autant : ses dépenses sont saines et ses plaisirs plutôt simples, il n'a pas la folie de la consommation ni celle des grandeurs. Groupe carpe diem (#DB8598). The Fortune Teller sa santé (on oublie les maladies graves, je n'ai aucune envie de rp sur ces thèmes, mais ok pour lui péter des trucs), et la vie des membres de sa famille (père, mère, petit frère et ex copine : ne pas les tuer, avec la distance qui les sépare, je ne saurais pas rp là-dessus).

❇ ❇ ❇

il a énormément changé avec le temps, les expériences. plus jeune et jusqu'à ses dix-neuf ans, il était fier, orgueilleux, brisé, dévasté, colérique et agressif, casse-cou pour ne pas dire suicidaire, sans respect, solidaire avec ses amis (à la vie à la mort). à présent qu'il est plus âgé, le voilà devenu plus mature et posé, plus adulte, moins solidaire mais loyal, capable de s'engager, respectueux. il garde des réflexes agressifs, notamment quand on lui manque de respect. il est et sera toujours fier. pourchassé par les démons de son passé, il tente de se racheter (sans doute plus auprès de lui-même que de la société), mais il a du mal à faire la paix avec son histoire.

you ride til there ain't no place to hide,
it's sad cause the bad guys always die.

(1) sa famille était pauvre, parmi les blancs des banlieues américaines quasi abandonnées à la morosité. lorsque son père a perdu son travail et a été au chômage, il en a fait une dépression, qui s'est accompagnée d'une addiction à la boisson. dans ses cauchemars, damon le revoit dans la salle de bain, ignorant le regard de son fils posé sur lui, en train de boire à la bouteille de l'alcool à désinfecter. en désir absolu de fuir cette vie familiale, damon est sorti de la maison pour errer dans les rues, pas forcément les siennes mais les plus amusantes du new jersey, et les plus mal fréquentées. sa mère ne lui pardonnera jamais cette vie dans la rue. les fréquentations et le désintérêt pour les règles et l'école ayant entraîné leur homme, damon a mal tourné. c'étaient les plus belles années de sa vie : la liberté, l'insouciance, évacuer sa tristesse (mais aussi une peur féroce d'enfant, celle de n'être pas soutenu, pas aimé et abandonné par des parents qui ne tenaient plus rien, pas même leur propre existence) et sa colère dans toutes sortes d'abus : provocations, casses, courses-poursuites avec la police et certains vendeurs, vols, bagarres, ... la liste de ses méfaits d'enfant est longue. mais on ne reste pas longtemps un enfant dans la rue. très vite, il faut choisir une activité, un clan, ou rentrer chez ses parents. (2) il a appris auprès des meilleurs, on peut le dire. spécialiste des casses professionnels, il a commencé en bas du bas de la chaine, à faire le guet comme un con et à toucher trois pour cent du recel, puis a monté lentement mais sûrement jusqu'à apprendre les rudiments du casse : repérage, croquis et plans, etc. il a écumé la ville, puis a voyagé dans le new jersey avec des compagnons différents. beaucoup de vols, beaucoup de bijoux à revendre au marché noir, beaucoup d'argent liquide à dépenser, et la rencontre d'un frère de coeur. jusqu'à ce que ce frère se fasse tirer dessus pendant un cambriolage, et meure sur le coup. légitime défense, port d'arme autorisé. c'était la fin de sa carrière. (3) il a beau ne pas posséder de casier judiciaire (un miracle, un coup de pouce divin), entrer dans la police ne s'est pas fait comme ça. il a fallu énormément de temps et de maturité, la police et la loi en général n'ayant jamais été l'amie de damon. il a d'abord réalisé son penchant fatal pour les lieux sombres, les bouges, les âmes brisées, et surtout, les enfants perdus. il s'est rapproché d'une association, dans une ville qui l'accueillait à ce moment-là de sa vie, et a proposé son aide. avec le temps, il est devenu sans diplôme une sorte d'éducateur. les enfants sauvages se laissent apprivoiser par lui, reconnaissant peut-être un vieux loup qui aurait traversé les mêmes chemins qu'eux. le respect joue également quand certains mômes apprennent par hasard (ou bruits de couloirs) son passé sulfureux. (4) il n'est pas dans la police depuis longtemps, et on peut dire qu'il est un flic atypique. rares sont les flics avec des tatouages plein les bras, une barbe de trois jours et secrètement amateurs de joints. cependant, il est très sportif, amateur de foot et belles bagnoles, loyal et dégourdi : ça l'a aidé à se faire accepter d'un milieu classique et assez méfiant. embrasser cette carrière a été difficile pour damon. de nombreux flics ont été ignobles à son encontre, même quand il n'était qu'un gosse. des ripoux, il en a vu défiler. des hommes sur lesquels la loi fermait indécemment les yeux. mais il a aussi vu l'inverse, des mecs bien, qui essayaient de rendre le monde un peu plus sûr, avec de faibles armes par rapport à la tâche à laquelle ils se mesuraient. l'idée de base, c'était de combattre l'injustice de certaines lois et de certains flics pourris en se mettant du côté de l'ennemi. en tant que flic, peut-être pourrait-il protéger certains mômes des flics eux-mêmes. c'est toujours comme ça quand on n'y connait rien, on croit mieux savoir que les autres, on imagine qu'on va arriver et qu'on va tout changer. c'est jamais le cas. (5) ses collègues s'amusent de ses petits pétages de plomb : hyams commence à être connu pour ça, parmi ses collègues. quand il est en manches longues, on ignore tout de ses tatouages et il peut avoir l'air d'un flic banal, d'autant qu'il n'est pas bodybuildé et donc pas effrayant. certains hommes lui parlent comme à un chien, surtout les mecs bourrés que, la nuit, la police vient calmer quand ils commencent à semer le trouble dans les rues, les bars. hyams est pote avec la plupart des videurs, qui lui envoient des sms quand ils repèrent des personnes louches (des hommes qui tournent autour d'une femme trop ivre pour se défendre, une bande sur le parking d'une boite de nuit qui cherche une proie facile, etc.), parce qu'ils ont plus confiance en hyams qu'en la plupart de ses collègues (il faut rester discret à ce sujet, car ça pourrait envenimer les relations de travail de damon en créant jalousies et rivalités). mais les hommes ivres, les délinquants, sont intenables. hyams a encore du mal à garder son calme quand on le provoque ou lui parle de travers, aussi il n'est pas rare de le voir empoigner un homme par le col, le t-shirt, la nuque, le cou, s'avancer d'un coup et plaquer son front contre le sien : des réflexes de mec de la rue qui ne veulent pas le quitter et qui plaisent aux autres flics. ce n'est clairement pas sherlock holmes le roi de l'enquête, mais il a le don de savoir calmer les types craignos. certains passent du mépris au choc et lui demandent "mais t'es vraiment flic toi ?". depuis qu'il est arrivé en nouvelle-zélande, il explore de nouvelles facettes de son métier, car l'ambiance est très différente ici par rapport aux usa. (6) il adore le foot, suit et supporte des clubs anglais parce que c'est là-bas que, pour lui, se joue le meilleur football. il suit le mercato avec attention dans les journaux et sur son téléphone. autre péché de luxure, il adore tout ce qui roule et qui va vite : voitures, motos. il n'a pas les moyens de s'en acheter de belles ou d'entamer une collection, mais il les regarde dès qu'il en croise. une fois, il a arrêté le conducteur d'une bentley alors qu'il n'est pas affecté à la circulation (plutôt à la gestion de l'ordre urbain), sortant sa carte de flic et lui faisant croire à un contrôle de documents uniquement pour se rapprocher de la voiture, s'appuyer dessus, et finalement, le conducteur ayant deviné son jeu, la conduisant pendant quinze minutes, heureux comme un gamin de douze ans. (7) chez lui, on trouve un très gros chien qui fait flipper tout le monde (les gens ignorent que l'animal est un ours en peluche), entre l'intérieur de la maison et le jardin. c'est un ami, un compagnon, qu'il embarque souvent avec lui dès qu'il a le temps d'aller courir, et avec lequel il joue beaucoup. ça vaut tous les gamins du monde, cet animal, et c'était sa seule réponse lorsque sa copine abordait le sujet de la famille : il désignait le chien et lui disait qu'il était là, le gros bébé. (8.) il a est toujours sorti avec des nanas peu sulfureuses, simples et au caractère bien trempé, qui savent ce qu'elles veulent. la règle principale, pour que son couple fonctionne, c'est l'indépendance, l'autonomie. il a besoin de sa liberté ou il étouffe. c'est ce qui a contribué à la fin de sa dernière relation, qui avait pourtant tout pour être the one and only. sa copine était trop dépendante de lui, trop à l'attendre pour vivre sa propre vie, et surtout, elle rêvait d'engagement concret. s'il ne la demandait pas en fiançailles ou mariage sous deux ou trois ans, ça n'allait plus être possible entre eux. cette pression exercée sur lui, cette épée de damoclès, n'a pas aidé damon à se détendre. (9) mia, du moins, mia dans sa vie, est sans doute une énorme connerie. lui-même est incapable de capter ce qui lui prend avec cette nana. à chaque fois qu'il réalise ce qu'il est en train de faire, le truc sans fond dans lequel ils s'engagent tous les deux, il en a du plomb dans le bide. ça le rend agressif, ça l'énerve. il voudrait se concentrer sur sa vie, sur son ex qu'il pourrait bien récupérer en y mettant un peu du sien, il pourrait insister à fond pour que mia, son féminisme à la con et son sale caractère se barrent de son esprit. il ne faisait que passer au commissariat, les manches relevées, un stylo calé sur le dessus de l'oreille façon bien, bien ringarde, quand les voix des flics ont attirés son attention. il y avait deux filles (qu'il a d'abord pris pour des prostituées) qui venait de se faire embarquer d'une manifestation féministe pour avoir gueulé trop fort et troublé l'ordre public. au milieu, une nana parlait plus fort et mieux que les autres, dotée d'une beauté arrogante mélangeant élégance et barbarie. elle avait l'air possédée, un air qu'il connait bien : celui des gens entiers, qui croient profondément en ce qu'ils disent, ceux dont les phrases sortent tout droit de leurs pensées sans avoir été préalablement distillées. elle plaisait aux flics, même s'ils n'avaient aucune intention de les laisser s'en sortir comme ça. sa pote était insupportable, et elle faisait chier tout le monde. il s'est joint au groupe pour les écouter (en vérité, l'écouter elle), et a engagé la discussion, tournant très vite au débat. le regard brillant, il se nourrissait de sa colère, de sa fougue, ce vivant qui brûlait en elle et plus en lui. plus comme avant. elle lui rappelait les meilleures années de sa vie. celles où on a un vrai but, si vrai qu'on ne pense même pas qu'on a un but. ça va de soi. et ça allait aussi de soi qu'elle lui plaisait à fond. (10) personne, je dis bien personne, ne doit connaitre sa vie d'avant. personne ne doit savoir ce qu'il a fait, comment il a vécu. toutes les lois qu'il a bafouées, les gens qu'il a dépouillés. personne ne doit connaitre la profondeur et la douleur de ses cicatrices, ses peurs d'enfant enfouies sous un voile de sécurité apparente. il perdrait son travail si on savait que la moitié des flics du new jersey l'ont coursé sans jamais l'atteindre. certains sont même morts, pas à cause de lui, mais shootés par des hommes avec lesquels il était, et avec lesquels il pactisait de bonne volonté. pourtant, mia réveille ses instincts primaires, ceux de l'origine, et peut-être, ses caractéristiques les plus vraies. sans doute le sent-elle, d'ailleurs, et c'est ce qui lui plait chez elle. mais il ne confirme jamais les impressions de cesse à son sujet, ne se livre pas sur son passé. il fait croire, tant bien que mal, à mia qu'il n'a aucune envie d'être vu avec elle, de façon intime, mais la vraie raison, c'est qu'il a peur. aucune envie de se risquer à passer plus de temps avec mia, et de réaliser avec effroi qu'il est infiniment bien avec elle, voire qu'il l'aime. hors de question de retourner en arrière. il en a trop chié pour en arriver là.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Lun 11 Sep - 9:46


Citation blablbalbalbalbalbal raisins abricots secs miam


Prénom Nom
feat. avatar

Type de lien ❇ Développe ici le lien entre ton personnage et celui d'un autre joueur. Essaie d'être le plus clair et précis possible, pour que tout le monde puisse bien cerner votre lien!


Prénom Nom
feat. avatar

Type de lien ❇ Développe ici le lien entre ton personnage et celui d'un autre joueur. Essaie d'être le plus clair et précis possible, pour que tout le monde puisse bien cerner votre lien!


Prénom Nom
feat. avatar

Type de lien ❇ Développe ici le lien entre ton personnage et celui d'un autre joueur. Essaie d'être le plus clair et précis possible, pour que tout le monde puisse bien cerner votre lien!

Revenir en haut Aller en bas
adult acid.

Sauter vers: