AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

I've got issues - Oana Walkil

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Mer 25 Oct - 8:23


Oana Walkil
feat. Holliday Grainger

Nom Walkil Prénom Oana Âge 26 ansNaissance 8 mars 1991, Roumanie Nationalité Roumaine Origines Roumaine Statut civil En amour par-dessus la tête Orientation sexuelle hétéro Occupation simple muse pour l'instant Argent Ni pauvre, ni riche. Groupe POSITIVE MINDS The Fortune Teller Que la foudre s'abatte sur moi. Peur de rien.

✻ ✻ ✻

Malgré ses 26 ans, Oana est restée comme une petite fille, une vraie princesse. Joueuse, passionnée, mais capricieuse, elle tourne soit tout au ridicule ou en fantasme. Elle vit dans un vrai de monde rose bonbon. Pleine d'illusion et réinventant constamment son quotidien, elle est aussi affectée fortement par tout ce qui lui arrive. Elle ne prend rien à la légère quoi. Presque bipolaire,
son humeur et son attitude peut changer du tout au tout, sans avertissement.

L'histoire est plus romantique s'il trouve son inspiration dans les yeux d'une muse

Partie anecdotes : (1) Oana est née en Roumanie dans une famille pauvre de classe ouvrière. Son père travaillait à l’usine et sa mère était femme à la maison, pour s’occuper des enfants ; Oana a deux frères, plus vieux qu’elle, mais elle ne s’est jamais bien entendue avec eux. Ni avec ses parents en fait. Toujours dans sa tête, elle appréciait sa solitude. De l’extérieur elle paraissait seule, mais Oana était toujours accompagnée d’histoires et de personnages dans sa tête.
(2) C’est probablement le fait qu’ils vivaient de façon modeste qui a forcé Oana à développer un imaginaire débordant. N’ayant pas vraiment d’amies ni de jouets et ses frères l’ignorant, elle se faisait des scénarios dans sa tête, s’inventait des personnages afin d’agrémenter ses journées monotones. Dès qu’elle revenait de l’école, la petite filait dans sa chambre et s’y enfermait pendant des heures. Dès qu’elle eut appris à lire, son lit était toujours couvert de différents romans fantastiques, alimentant ainsi ses illusions et futures désillusions. Dans cette Roumanie pittoresque, Oana était une princesse en attente de son prince charmant. (3) Passé la vingtaine, passant d’un domaine d’étude à un autre, sans jamais accrocher ni s'investir, elle décida de quitter sa terre natale. Elle n’avait aucun avenir ici, ou tout semblait sombre en contraste à elle, pétillante et lumineuse. Oana avait toujours rêvé d’habiter Paris, la ville lumière, maison de la tour Eiffel. Elle en avait déjà entendu parlé dans ses cours de géographie mais avait beaucoup lu sur l’endroit dans ses différents romans à l’eau de rose. Elle n’était pas faite pour la Roumanie, ne l’avait jamais été et elle le savait. Elle venait d’ailleurs tout juste de rencontrer un homme, un peu plus vieux qu’elle, qui n’était que de passage ici avant de retourner chez lui à Paris. Il s’appelait François et il était tout ce qu’elle avait déjà imaginé d’un prince, de son prince. Avant de quitter, il lui avait donné son adresse et son numéro, l’invitant à venir le visiter quand elle voulait. Mais elle avait compris une toute autre histoire ; visiter voulait dire habiter. Se revoir, voulait dire se mettre en couple. Ce n’était pas qu’elle était stupide autant qu’elle aimait bien s’imaginer des choses. La vie était trop ennuyante pour elle, elle y ajoutait du piquant et le pire, c’est qu’elle finissait par y croire. (4) Un soir d’Octobre, elle avait donc fait ses valises, en fait une seule valise, n’ayant pas énormément d’effets personnels. Quelques vêtements, son passeport et évidemment ses livres favoris. Avec le peu d’argent qu’elle avait reçu au cours de sa vie et gagné en faisant de petits boulots, elle s’était acheté un billet de train, aller simple, ne pensant jamais devoir remettre les pieds ici. Insouciante et égoïste, elle avait écrit une courte lettre à ses parents et ses frères, et avait quitté en plein de milieu de la nuit vers un avenir plus brillant. Sa nouvelle vie, enfin. (5) Ding dong. Elle sonna à la porte de François le lendemain soir alors que la pluie se faisait forte sur Paris, valise à la main, sourire aux lèvres. Une femme répondit. Pas n’importe quelle femme, sa femme. Mais qu’est-ce qu’elle faisait là celle-là? C’était son homme, il lui avait promis, il avait voulu qu’elle vienne le rejoindre. L’homme avait à peine eut le temps de débarquer pour venir voir ce qui se passait, mais Oana s’était déjà enfuie, honteuse et surtout humiliée. On lui avait menti, on s’était joué d’elle. Il n’y avait pas de prince charmant, que des crapauds. De vilains crapauds. (6)
(7) Et c'est ainsi, sous le ciel pluvieux de Paris, qu'elle aperçu pour la première fois celui qui deviendrait son homme, le vrai cette fois-ci. Son prince. Voyant qu'elle était trempée et seule avec une valise à la main, il était venu la rejoindre, passant son manteau autour de ses épaules, pour la recueillir. Comme un animal blessé qu'on sauve, qu'on ramène chez soi. Elle était sa petite chose, son renard, sa muse. Mais ça, elle ne le savait pas encore. Ni lui, fort probablement. Exit François, bonsoir Narcisse. (8) Après des mois d'amour fou et pur, de passion au lit, de moments partagés à fêter le soir, parler toute la nuit et se reposer aux petites heures du matin, elle voyait bien que cela n'aboutissait à rien. Pas à ce qu'elle voulait du moins. Comment pouvait-il devenir son prince s'il appartenait déjà à une autre? Nombre de fois elle avait voulu le quitter, lui lancer un ultimatum, mais elle n'avait nul part ou aller. Sans le sou et encore plus horrifiée à l'idée de retourner en Roumanie, elle encaissait et restait avec lui. Mais elle était déterminée à ce qu'il la laisse, une bonne fois pour toute. (9) Elle ne savait pas si c'était la pression qu'elle lui mettait depuis maintenant des mois ou si c'était son récent accident de voiture, mais elle rentra un soir pour trouver la maison vide, sans lui. Une simple note posée sur la table. Parti. Nouvelle-Zélande. Recommencer. Se retrouver. Elle avait beau se concentrer, relire les phrases des dizaines de fois, elle ne comprenait pas. On l'abandonnait, encore. On la trahissait, encore. Poupée brisée, elle s'était écroulé en larmes. Elle avait probablement pleuré pendant ce qui avait semblé être des jours. Elle ne pouvait pas recommencer, elle ne pouvait pas continuer sans lui. Mieux mourir qu'une vie sans Narcisse. Et c'est probablement plus cette pulsion de vie qu'un réel courage qui la poussa à quitter Paris pour aller le rejoindre, qu'il le veuille ou non. Elle l'aiderait, elle l'accompagnerait dans tous les moments difficiles. Pour le meilleur et pour le pire qu'on dit. Parce que oui, pour Oana, elle était sa femme et il était son homme. Madame Siegel qu'elle disait tout le temps quand on lui demandait son nom. Et elle comptait bien le rester.
(10) La jeune femme porte maintenant un bébé, enfin un foetus, depuis 1 mois dans son ventre, mais ne le sait pas encore. Elle ressent d'étranges symptômes et est en retard oui, mais tête-en-l'air comme elle est, elle n'a pas encore fait le lien dans sa tête. Comment va-t-elle réagir quand elle se décidera à écouter son corps et faire un test? Ce bébé la ruinera-t-elle ou sera-t-il la raison parfaite pour qu'il ne la quitte jamais?

Pseudo/Prénom F Âge 24 Pays Québec, Canada (alors imaginez l'accent) Connexion chaque jour Où as-tu connu le forum? via un autre fofo Personnage Scénario de : Narcisse Siegel Dernière bafouille  
Code:
<busy>Holliday Grainger</busy> / réservé(e) jusqu'au 30/10
Revenir en haut Aller en bas
carpe diem › je suis un audacieux
avatar
carpe diem › je suis un audacieux
Who you are
posts : 200
faceclaim : b. palvin, ©ultraviolences
multinick : luke (chris h.), millie (maia m.), meara (suki w.), thom (jake g.), camila (eiza g.), maisy (jenna c.)
âge : twenty-four
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t4142-brandi-you-re-a-fine-girl http://www.thegreatperhaps.org/t4196-brandi-the-place-we-were-made

Mer 25 Oct - 8:29

Holliday, le pseudo, le scénario
Bienvenue parmi nous, et bonne rédaction



I know I'm acting a bit crazy, strung out, a little bit hazy, hand over heart, I'm praying that I'm gonna make it out alive.
Revenir en haut Aller en bas
positive minds › je suis un optimiste
avatar
En ligne
positive minds › je suis un optimiste
Who you are
posts : 14787
faceclaim : "EJ" Taylor-Cotter, © lolitaes.
multinick : Ethel (K. Souza) & Anahi (A. Williams).
âge : vingt-huit ans.
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : sorry, i'm closed.
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t2086-all-i-ve-ever-had-ar http://www.thegreatperhaps.org/t2113-we-got-no-money-but-we-got-heart-vivian

Mer 25 Oct - 8:54

Bienvenue


suddenly i see you.
at first I thought you were a constellation, I made a map of your stars, then I had a revelation: you’re as beautiful as endless, you’re the universe I’m helpless in, an astronomer at my best when I throw away the measurements. @sleeping at last ≈ venus©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 397
faceclaim : didi agron (tumblr)
multinick : isla (skriver), callie (benson)
âge : vingt-neuf ans, depuis le 14 février
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité :
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t4162-je-serais-l-accident-sur-le http://www.thegreatperhaps.org/t4183-let-s-talk-about-you-n-me-sara#160144

Mer 25 Oct - 9:09


bienvenue parmi nous.



 — i'm not calling for a second
chance. 'cause i'll just make
the same mistake again —


clique, si t'es curieux   :
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Mer 25 Oct - 9:25

Merciiiiiiiiii
Revenir en haut Aller en bas
carpe diem › je suis un audacieux
avatar
carpe diem › je suis un audacieux
Who you are
posts : 2569
faceclaim : cb.& ruby tuesday.
multinick : may (c. accola) & ares (m. ventimiglia)
âge : 28 ans.
Bad Karma



Mer 25 Oct - 9:25

Bienvenue



but on this otherside maybe we're meant to try for too long and if it gets hard again we'll just ignore the pain we've waited too long.
Revenir en haut Aller en bas
carpe diem › je suis un audacieux
avatar
carpe diem › je suis un audacieux
Who you are
posts : 3487
faceclaim : emmy rossum (neon cathedral.).
multinick : joss, claire et fearne.
âge : 33 yo.
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t3539-keep-me-close-and-ho http://www.thegreatperhaps.org/t3550-just-close-your-eyes-we-re-gonna-run-this-light-charlie

Mer 25 Oct - 9:34

le scénario + le pseudo.
bienvenue parmi nous.



she didn’t know whether this was love or not but she knew with all her heart and soul that she wanted to crawl into his pocket and be safe forever.
Revenir en haut Aller en bas
admin aussi sexy qu'un yéti
avatar
admin aussi sexy qu'un yéti
Who you are
posts : 3537
faceclaim : sam heughan / evelyn ♡ & tumblr.
multinick : marco de oliveira (o.isaac)
âge : trente-sept ans. (18 novembre 1980)
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : sorry, i'm closed.
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t4004-i-should-have-kissed-you-lo http://www.thegreatperhaps.org/t4075-i-will-wait-for-you-because-honestly-i-don-t-want-anyone-else

Mer 25 Oct - 9:57

bienvenue



“she was beautiful, but not like those girls in the magazines. she was beautiful, for the way she thought. she was beautiful, for the sparkle in her eyes when she talked about something she loved. she was beautiful, for her ability to make other people smile, even if she was sad. no, she wasn't beautiful for something as temporary as her looks. She was beautiful, deep down to her soul. She is beautiful.” - f. scott fitzgerald

takahés au pouvoir:
 
Revenir en haut Aller en bas
carpe diem › je suis un audacieux
avatar
carpe diem › je suis un audacieux
Who you are
posts : 850
faceclaim : Caitriona Balfe @ katie-lexie
multinick : hannah michaels (emily bett rickards) + mike walker (aaron tveit)
âge : trente-cinq ans
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t4538-somehow-i-knew-that-my-jour http://www.thegreatperhaps.org/t4561-evelyn-i-m-not-the-meek-and-obedient-type#189946

Mer 25 Oct - 10:04

Sois la bienvenue sur le fofo


i was born for you
“Love does not consist of gazing at each other, but in looking outward together in the same direction.” ▬ Antoine de St Exupéry + Airman's Odyssey.
Revenir en haut Aller en bas
admin mignonne comme une lionne
avatar
admin mignonne comme une lionne
Who you are
posts : 403
faceclaim : gal gadot; ©hershelves
multinick : zoey (olsen); nina (adc); cece (lively); ophelia (seyfried); mia (bush)
âge : trente deux ans
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t4328-we-could-start-a-fire-poppy http://www.thegreatperhaps.org/t4400-when-you-re-gone-all-the-lights-are-out-poppy

Mer 25 Oct - 10:26

bienvenue parmi nous


- So don’t call me baby, Unless you mean it. Don’t tell me you need me, If you don’t believe it. So let me know the truth Before I dive right into you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who you are
Bad Karma





Revenir en haut Aller en bas
I've got issues - Oana Walkil
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sauter vers: