AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

i am feeling a little peculiar (antonia)

Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Sam 11 Nov - 22:58


Antonia Sinclair
feat. zoe kravitz

Nom Sinclair, un nom qui se perdra avec elle. Prénom(s) Antonia, plus communément appelée Toni. Âge Vingt-six ans, mais pas adulte pour autant. Naissance Le 21 juillet 1991 à Queenstown. Nationalité Néo-Zélandaise. Origines Sa mère est haïtienne, elle aimerait d'ailleurs y aller un jour. Statut civil Célibataire pour le restant de ses jours probablement. Orientation sexuelle Asexuelle, elle n'a jamais ressenti la moindre attirance physique pour une autre personne. Occupation Game designer chez Rocketwerkz. Argent Moyen, bien qu'elle gagne correctement sa vie elle a fortement tendance à dépenser son argent bêtement. Groupe Carpe Diem The Fortune Teller Son métier

✻ ✻ ✻

Affectueuse - Créative - Digne de confiance - Droite - Dynamique - Empathique - Pacifique - Respectueuse - Décalée - Marginale - Travailleuse - Dépensière - Désorganisée - Timide - Distraite - Émotive - Impatiente - Introvertie - Sensible

i love you in a different way

01. Antonia est la fille unique d'un ingénieur en mécanique et d'une femme au foyer. Elle a longtemps souffert de l'absence d'un frère ou d'une sœur, malgré l'attention et l'amour que pouvaient lui porter ses parents. 02. C'est âgée de 11 ans qu'elle se voit obligée de quitter sa Nouvelle-Zélande natale pour la capitale japonaise où son père est muté. 03. L'apprentissage de la langue et de la culture nippone a été un processus long et douloureux pour Antonia. À son arrivée à l'école, la jeune fille a été immédiatement qualifié de gaijin. Étrangère, un mot bien lourd de sens dans la bouche d'un japonais. Plus que ça, Antonia était une enfant de couleur dans une société encore marquée par le racisme. 04. Victime d'ijime, un phénomène de harcèlement scolaire répandu au Japon, Antonia s'est rapidement renfermée sur elle-même. Les plaisanteries commencèrent avec ses repas renversés, puis des moqueries sur sa famille, jusqu'à des violences physiques. Par peur, elle n'a jamais avoué ce que ses camarades lui faisaient subir jusqu'à ce que les bleus sur son corps n'alertent ses parents. 05. Véritable petit génie, elle n'a jamais eu besoin de faire d'efforts pour réussir dans sa scolarité. Elle raisonne avec une grande logique et est imbattable sur les énigmes. 06. Son adolescence entière a été marquée par un profond mal être. Peau de couleur, filiforme, pas attirée par les garçons, moquée, Antonia ne parvenait pas à s'accepter. On peut encore voir les cicatrices de ses nuits de souffrance à l'intérieur de ses poignets. 07. L'année de ses 16 ans fut une libération. Désormais conscients de sa situation, ses parents la firent changer de lycée où elle rencontra son premier vrai ami. Ce fut également la première fois qu'on lui offrit la possibilité de découvrir les merveilles de la culture japonaise. Musique, mangas, nouvelles technologies, Antonia se retrouva plongée dans un univers fascinant dans lequel elle trouva une échappatoire. 08. Cette année marqua le début de sa passion pour l’univers des jeux-vidéos. Plus qu’une occupation à ses journées et ses soirées de solitude, Toni fut captivée par l’envers du décor et s’intéressa à la conception de ces derniers. 09. Profondément marquée par ses années de harcèlement, Antonia ne supporte pas ou très peu le contact physique. Elle peut aisément faire une crise de panique lorsqu’un inconnu la touche. Elle ne laisse que ses proches l’approcher et encore, cela dépend du contexte. Chaque contact lui rappelle les coups qu’elle a reçu. 10. Enfin à l’aise dans ce nouveau monde imaginaire qu’elle s’est créée, c’est le drame pour elle lorsqu’à ses 18 ans ses parents divorcent. Moins touchée par la séparation que l’obligation de devoir retourner vivre en Nouvelle-Zélande avec sa mère, la jeune fille voit en ce départ une raison de plus de s’enfermer dans sa bulle. Bien que originaire de la Nouvelle-Zélande, rien là bas ne l’attendait et la vie lui semblait bien fade en comparaison de l'effervescence de Tokyo. 11. De la culture japonaise, elle a gardé le goût pour l’univers geek ainsi qu’un style vestimentaire particulièrement décalé. Les rues d’Harajuku lui manquent terriblement et même si il lui arrive parfois d’être jugée pour son apparence, elle a appris à ne plus s’arrêter au regard des autres. 12. Vivre de sa passion était pour elle une évidence, c’est pourquoi elle s’est lancée dans des études de conception de jeux-vidéos. Elle n’a eu aucun mal à se faire une place dans le monde professionnel grâce à un talent indéniable et une volonté de fer. Elle ne craint pas les heures supplémentaires derrière son écran et s’y sent parfois mieux que dans la vraie vie avec des vrais gens. 13. Adepte de musique électronique, techno et autres sons similaires, il arrive à Antonia de fréquenter des soirées underground. Fumeuse de joints régulière, elle touche parfois aux autres drogues durant ces soirées. Elles lui permettent de ne pas craindre la foule et de s’évader sans crainte. 14. Toni possède un rat gris qu’elle a appelé L, comme son personnage préféré du manga Death Note. Lorsqu’elle est chez elle, elle ne le quitte jamais. C’est à ses yeux son meilleur ami.

Liens recherchés

EN COURS

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Sam 11 Nov - 22:58

+1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Sam 11 Nov - 22:58

+2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Sam 11 Nov - 22:59

+3

A vous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who you are
Bad Karma





Revenir en haut Aller en bas
i am feeling a little peculiar (antonia)

Sauter vers: