AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

james ; ode à la vie

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Mer 10 Jan - 23:55

james leopold rhodes
feat. taron egerton

Nom Rhodes. Un nom dont il a toujours apprécié la sonorité et dont il se sent assez fier. Prénom(s) James Leopold. Deux prénoms bien vieillots comme il faut, mais rien d’inhabituel pour sa famille plutôt snobinarde. James reste malgré tout encore très répandu aujourd'hui ; quand quelqu’un l’appelle, c’est possiblement cinq personnes qui se retournent en même temps. Âge 28 ans, va sur ses 29. C’est quand il a compris qu’il n’aurait pas sa place au sein du fameux « club des 27 » qu’il a entamé sa crise de la pré-trentaine, comme il l’appelle. Naissance Le 28 juin 1989 à Melbourne, avec une semaine de retard sur la date prévue - le petit a toujours su se faire attendre. Nationalité Australienne. Il a passé sa vie entière dans son pays d’origine et n’est arrivé en Nouvelle-Zélande que pour raisons familiales. Origines Australiennes, et irlandaises du côté de sa mère - il en est très fier et ne manque jamais de faire honneur à ses racines. Statut civil Célibataire. L’heure n’est pas encore venu pour le cadet des Rhodes de se faire passer la bague au doigt. Orientation sexuelle Éternellement soumis aux seuls charmes voluptueux de la gent féminine. Occupation Avocat au sein du cabinet familial, dont il est censé hériter en temps voulu. Argent Des origines aisées, un métier qui paie très bien, un compte épargne, une assurance-vie et des actions en bourse. Ça marche plutôt bien pour lui. Groupe Carpe Diem. The Fortune Teller Son argent, parce que #oseille. (©️voodoo)
On connaît surtout James par sa présence et sa sympathie à l’égard d’autrui ; c’est un être profondément sociable qui se nourrit des contacts et des rencontres, que sa curiosité naturelle pousse à favoriser. La solitude l’effraie et, comme le petit garçon qu’il était, la vie qui l’entoure le fascine - chaque jour est une aventure, chaque personne qui la compose est une potentielle alliée, et ils pourraient la vivre tous ensemble comme si c’était la dernière. C'est un doux rêveur, courtois et distingué. Son ouverture d'esprit s’enrichit d’idéologies nouvelles et de cultures anciennes, de nouveautés culturelles et de curiosités du quotidien. Charmeur, il aime s'attirer les faveurs des nouvelles personnes qu'il rencontre ; à l'inverse, il se montre particulièrement sensible aux critiques et déteste être mis à part. Ses sentiments revêtent une certaine candeur, par moment naïfs, semblent souvent dépourvus de toute animosité. Il est entier avec les gens, ce qui plaît mais peu également lui jouer des tours. On loue son calme presque olympien et sa verve pour apaiser les conflits. Paradoxalement, c'est un mauvais perdant qui peut rapidement s'énerver quand son fort esprit de compétition fait face. Il a le goût du risque qui s'affole de manière exponentielle sans qu'il n'en maîtrise les limites. Son esprit vif se conjugue à un humour souvent pince-sans-rire, toujours aux abois, et cet amateur de débats ne manque jamais d’argument pour mener les conversations où il le désire. Son charisme certain, il le doit à sa détermination, la confiance et l'amour de soi que ses parents lui ont inculqué. Marcher le dos droit, toujours regarder devant lui, sans jamais se détourner de ses rêves, telle est sa ligne de conduite. Il partage peu ses sentiments et se montre plutôt pudique lorsque sa vie privée est concernée.

I am a Man of Fortune, and I must seek my Fortune

(1) James est le cadet de la famille Rhodes. Il a grandi dans un environnement aisé, choyé par ses parents et proche d’un grand frère avec qui il a toujours été copain comme cochon. Sa jeunesse est parsemée d’anecdotes rigolotes témoignant de son caractère trempé et casse-cou, toujours capable du pire et du plus inattendu. Si le jeune homme semble aujourd’hui assagi, il n’en reste pas moins toujours l’éternel petit garçon pour qui la vie est son immense cour de récréation. (2) Il est comme une pile électrique, à toujours bouger dans tous les sens et à chercher à réussir quelque chose. Son énergie, il la canalise depuis toujours à travers le sport. Touche-à-tout, il a fait durant son enfance du football, du rugby et du football australien mais c’est surtout à travers le tennis qu’il a brillé, jusqu’à être plutôt bien placé au niveau régional. Le sport a perdu de son importance dans sa vie lorsque ses études ont prit une tournure plus sérieuse, mais il continue aujourd'hui à but récréatif et pour évacuer son stress. Course à pied, vélo, séances de musculation en salle de sport - quand il a la foi.. sont devenus pour lui les derniers moyens de garder la tête sur les épaules. (3) James se complaît dans une certaine hypocrisie lorsqu’il dit à qui veut l’entendre qu’il mène une vie saine, en prenant pour exemple ses activités sportives et le fait qu’il ait arrêté de fumer depuis près de deux ans. La vérité serait plutôt qu’il ne rechigne jamais devant une bonne pinte de bière ou un repas gras - grand amateur de burgers et de nourriture du monde qu’il est, à passer l'essentiel de ses repas au restaurant - et qu’il est devenu nécessaire pour lui de continuer à faire du sport s’il veut continuer à se faire plaisir. (4) James est un compétiteur fini, qui a du mal à connaître ses limites ; cela lui a déjà valu de sacrés remontrances de par le passé. En effet, le jeune homme aime jouer - au sport, aux cartes, à qui a la plus grosse - et il prend chaque mise au défi très sérieusement, quand ce n’est pas lui-même qui met les gens au défi. Durant ses années universitaires, James avait mené un groupe très actif de joueurs de poker - tous des jeunes fortunés, qui misaient des sommes parfois coquettes - et voyant jusqu’où l’entreprise pouvait aller, ses proches ont du faire une intervention pour lui faire comprendre qu’il allait trop loin. Aujourd’hui, un peu malgré lui, James refuse poliment toute proposition... mais nie toujours avoir eu une addiction aux jeux. (5) C’est un grand passionné de cinéma et de musique, qui ressent le besoin incessant de découvrir de nouvelles références, comme un boulimique de culture. Il cite des citations de films et siffle des airs connus - il adore particulièrement les chansons d'Ennio Morricone - régulièrement et en toute circonstance, et est imbattable en blind test sur ce thème. Jeune, il a apprit à chanter et jouer du piano, si bien qu'aujourd'hui il chante à longueur de journée ; il est d'ailleurs le genre de personne détestable qui vous met sans cesse des chansons en tête. (6) James a une personnalité lumineuse, une sociabilité à toute épreuve, un humour parfois pince-sans-rire et parfois bon enfant. Son visage s’illumine par des mimiques et des expressions faciales qui font rire et charment toujours son auditoire. Il a toujours une bonne blague à sortir, un come-back balancé au bon moment, une répartie digne d’un duel de ping-pong. (7) Avec ses 28 ans bien tassés James essaie plus que tout de rester dans le coup, notamment avec les réseaux sociaux avec lesquels il a parfois du mal. Il sévit sur Twitter et Instagram mais peine à trouver un intérêt à Snapchat en-dehors des nudes de ses conquêtes. Son Instagram est bourré de photos de jeune homme friqué qui voyage souvent et boit du vin à outrance, mais toujours avec des légendes pleines d’humour. Son compte Twitter est son « héritage », où il raconte de façon semi-anonyme son quotidien d’avocat avec un humour aux petits oignons. Il maîtrise l’art du meme à la perfection, et ses tweets percutants se sont à plusieurs reprises retrouvés sur des sites d'information et d'humour à grande audience. (8) James a toujours particulièrement pris soin de son apparence. Sa situation confortable lui a toujours permis de porter des vêtements d'excellente facture et de pouvoir prendre soin de son corps. Son style varie énormément, allant du chic au streetwear, aux moindres détails toujours très étudiés. Il ressent le besoin d'être toujours à son avantage afin de donner une bonne impression aux gens. Il en a honte, mais il juge beaucoup les gens sur leur style vestimentaire... et ne supporte pas les gens à l'hygiène douteuse. (9) James a toujours porté ses meilleurs amis haut dans son cœur, et leur amitié lui est sacrée ; c'est ainsi un ami et un compagnon fidèle, qui sait toujours se donner pour autrui quelles qu'en soient les conséquences. S'il sait facilement s'entourer, ses véritables amis sont peu nombreux. Il est peu tombé amoureux dans sa vie, mais sait être un compagne aimant et présent. Il s'attache plutôt vite... et cela lui a déjà beaucoup couté. (10) James a toujours entretenu de bons rapports avec son frère Paul, qu’il a toujours plus ou moins considéré comme son guide. L'image naïve qu'il se fait de la famille l’a toujours poussé à s’imaginer grandir et vieillir à ses côtés... et c’est ainsi qu’il a été grandement étonné d’apprendre le départ de celui-ci à Wellington, en Nouvelle-Zélande. James finit par se découvrir oncle pour la première fois, apprend les incertitudes de son frère vis-à-vis de l’avenir, et le voilà à son tour à déposer ses valises sur le sol néo-zélandais pour le retrouver. (11) La vie actuelle de James se résume à des allers et retours nombreux entre Wellington et Melbourne, où son travail l’attend. Si les premiers mois ont été difficiles, il a au fil du temps organisé ses projets de sorte à préparer sa nouvelle vie à Wellington. Son père le presse de rentrer définitivement et s’impatiente, mais James n’a pour le moment pas le courage de l’affronter de peur de le décevoir en lui avouant son envie de ne pas revenir. (12) Depuis qu’il a appris qu’il avait un neveu, James a commencé à s’interroger sur sa vie, à l’aube de la trentaine et en pleine crise professionnelle. Il voit Wellington comme une nouvelle opportunité et une bouffée d'air plus que la bienvenue. Il sent qu'il doit prendre une décision mais trop de prendre la mauvaise, et son incertitude a fait poindre une anxiété quotidienne dans son esprit. Des pensées irrationnelles l'assaillent et il s'imagine rater un tournant majeur de sa vie d'adulte, de ne plus pouvoir faire machine arrière et de se mettre ses parents à dos. Alors, pour ne pas trop penser, il s'enfuit dans les plaisirs du quotidien et sa découverte toujours plus épanouissante de son nouvel environnement.

Pseudo/Prénom #multipass, mais si vous demandez à la cia on vous dira peut-être qu’on me connaît sous le pseudo voodoo Âge le même que celui de James et de Taron Egerton (the holy trinity) Pays j’y peux rien si mon accent pue le vin et la chocolatine ok  Connexion régulièrement Où as-tu connu le forum? via top-site Personnage rendons à césar ce qui appartient à césar, James est une création de Paul Rhodes! Dernière bafouille j’ai faim. je mangerais bien une raclette. et j'ai grave tardé à poster ma fiche aussi, je manque à mes obligations désolée 
Code:
<busy>Taron Egerton</busy> / réservé jusqu'au 14/01
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Mer 10 Jan - 23:56

+ 1
parce que sait-on jamais selon l'alignement des planètes, ça peut être utile
Revenir en haut Aller en bas
carpe diem › je suis un audacieux
avatar
carpe diem › je suis un audacieux
Who you are
posts : 4558
faceclaim : emmy rossum (fayrell).
multinick : joss, claire, fearne, zelda et niamh.
âge : 33 yo.
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t3539-keep-me-close-and-ho http://www.thegreatperhaps.org/t3550-just-close-your-eyes-we-re-gonna-run-this-light-charlie

Jeu 11 Jan - 0:09

chocolatine et vin rock the world. et puis egerton aussi, on te pardonne tout.
bienvenue parmi nous.



she didn’t know whether this was love or not but she knew with all her heart and soul that she wanted to crawl into his pocket and be safe forever.
Revenir en haut Aller en bas
positive minds › je suis un optimiste
avatar
positive minds › je suis un optimiste
Who you are
posts : 21736
faceclaim : "EJ" Taylor-Cotter, © sweet poison (avatar), tiny heart (signature).
multinick : ethel (k. souza), anahi (a. williams), addie (c. reist) & nevaeh (s. ronan).
âge : vingt-huit ans.
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : sorry, i'm closed.
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t2086-all-i-ve-ever-had-ar http://www.thegreatperhaps.org/t2113-we-got-no-money-but-we-got-heart-vivian

Jeu 11 Jan - 0:19

Le titre, c'est beau
Bienvenuuue



( say you're gonna hold my head up, say you're gonna break my fall, say you're gonna stay forever. )
Revenir en haut Aller en bas
carpe diem › je suis un audacieux
avatar
carpe diem › je suis un audacieux
Who you are
posts : 1111
faceclaim : zendaya coleman @soso
multinick : harrison (charlie heaton), eli (adam driver), blaiz (alicia vikander), bellamy (daisy ridley) & wes (miles teller)
âge : vingt-deux ans (22 avril 1995)
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t5108-i-was-lightning-before-the- http://www.thegreatperhaps.org/t5131-running-with-the-wolves

Jeu 11 Jan - 1:04

bienvenue


alone with the stars in the sky ♒︎ I've been running with the wolves To get to you I've been down the darkest alleys Saw the dark side of the moon to get to you I've looked for love in every stranger Took too much to ease the anger


△:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Jeu 11 Jan - 3:07

bébé rhodes!!
bienvenue et bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
carpe diem › je suis un audacieux
avatar
carpe diem › je suis un audacieux
Who you are
posts : 6868
faceclaim : queen ren @sora la déesse.
multinick : ana mendoza (c. mendes)
âge : elle vient de fêter ses vingt-trois ans. (13/02)
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : just one more, you ?
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t1755-derivons-jusqu-a-l-outrance http://www.thegreatperhaps.org/t3255-dangerous-woman-cam#110115

Jeu 11 Jan - 6:48

bienvenue



    — you brought the flames and you put me through hell. i had to learn how to fight for myself and we both know all the truth i could tell. i'll just say this is i wish you farewell. i hope you find your peace.


bim bam boum :
 
Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque
Who you are
posts : 516
faceclaim : zoe saldana ; ©hershelves. + ASTRA (sign).
multinick : espen (t. holland), ezio (c. farrell), loan (b. skarsgård), amanda (b. suárez) & alekseï (n. robinson).
âge : trente-cinq ans. (22/05)
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t5110-dancing-queen-dahlia http://www.thegreatperhaps.org/t5193-dancing-queen-dahlia

Jeu 11 Jan - 7:19

bienvenue parmi nous.


bloodsport
things can get ugly but we're still a team. we are an army that breaks from within but that's why we're stronger, and that's how we'll win.
Revenir en haut Aller en bas
admin mignonne comme une lionne
avatar
admin mignonne comme une lionne
Who you are
posts : 779
faceclaim : ©moonlight
Bad Karma



Jeu 11 Jan - 8:42

baby rhodes il faudra qu'on discutaille lien toi et moi
bienvenue chez nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Jeu 11 Jan - 8:45

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who you are
Bad Karma





Revenir en haut Aller en bas
james ; ode à la vie
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sauter vers: