AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
KAKAPOS
1ST
KIWIS
2ND
TAKAHES
3RD
PUKEKOS
4TH

every single one's got a story to tell {ft. mike}

Aller à la page : 1, 2  Suivant
admin diva même en chapka
avatar
admin diva même en chapka


Who you are
› posts : 901
› faceclaim : colin farrell ; ©Minako + ASTRA (sign)
› multinick : espen (t. holland), loan (b. skarsgård), dahlia (z. saldana), aidan (d. montgomery) & alekseï (n. robinson).
› âge : quarante-et-un ans. (02/06)
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t4318-i-see-a-red-door-and-i-want http://www.thegreatperhaps.org/t4349-i-see-a-red-door-and-i-want-it-painted-black-ezio

Dim 14 Jan - 13:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
≈ ≈ ≈
{every single one's got a story to tell}
crédit/ tumblr ✰ w/mike
Ce soir, tu laisses ton club entre les mains de ton bras-droit en qui tu as une entière confiance. Rare sont les fois où tu te décides à laisser quelqu'un d'autre gérer pour au moins quelques heures tant tu aimes être certain que les choses vont être faîtes comme tu l'entends mais cela fait longtemps que tu n'as pas pris une soirée pour toi et il serait peut-être temps que tu profites un peu de tes rares amis qui se comptent sur les doigts d'une main. En arrivant en Nouvelle-Zélande, tu as mis un certain temps avant de t'adapter et mis-à-part ta fille et Elena, qui était encore ta femme à ce moment-là, tu n'avais personne. Bien évidemment, Elena t'a fait rencontrer ses amis venant de la capitale, ceux qu'elle avait quitté en partant pour l'Italie mais tu n'as plus de contact avec aucun d'entre eux depuis le divorce. Et tu as beau être constamment entouré, ce n'est pas pour autant que tu considères tes employés comme des amis. Loin de là, même. C'est donc à Mike que tu as proposé d'aller boire un verre ce soir-là, dans un bar de la ville que tu fréquentes assez souvent car la majorité de la clientèle n'est pas des étudiants de l'université contrairement à d'autres bars. C'est plutôt une rencontre originale entre vous ; Mike venait fêter son enterrement de jeune homme à ton club de strip-tease et tu l'as recroisé plusieurs fois ici même ce qui a fait que vous avez pu sympathiser au fil du temps. Mais il y a une chose à laquelle il faut se rendre à l'évidence : l'amitié est quelque chose de légèrement... compliqué quand tu mens constamment et ouvertement à l'autre sur tes activités. Au final, peut-on vraiment dire que tu as des véritables amis alors qu'aucun d'entre eux ne connaît la vérité à ton égard ? Rien n'est moins sûr. Mais cela ne t'empêche pas de l'apprécier et puis le fait que tu diriges un trafic de drogue avec ton frère n'est qu'un léger détail. Un bref sourire narquois vient étirer tes lèvres à cette pensée tandis que tu attends Mike, déjà installé à une table au fond du bar où il n'y a presque personne aux alentours histoire que vous puissiez parler sans avoir à hurler pour vous entendre mutuellement. Quelques minutes passent avant que tu aperçois enfin ton ami entrer dans le bar et tu te lèves avant de lui tendre la main pour serrer la sienne quand il arrive à ta hauteur. « Heureusement que tu arrives maintenant, une des serveuses était à deux doigts de me mettre dehors. » lui dis-tu avec ton accent italien qui ressort toujours malgré le nombre d'années depuis que tu es ici, tout en jetant un bref coup d'oeil à la dénommée serveuse. « Tu m'excuseras mais j'ai déjà commandé une bière comme je suis arrivé un peu trop à l'avance et que je lui ai déjà dit trois fois que j'attendais quelqu'un. Elle n'avait pas l'air de me croire d'ailleurs. ». Bière que tu n'as pas touché pour autant, préférant attendre ton ami pour commencer à boire. Tu t'installes de nouveau sur la chaise pour lui faire face. « Alors, comment vas-tu depuis le temps ? » finis-tu par lui demander. Car il est vrai que ça fait un petit moment maintenant que vous ne vous êtes pas vus. Bien sûr, tu prends de ses nouvelles de temps en temps par message mais rien ne vaut une petite soirée où vous pouvez vous détendre et relâcher la pression de vos jobs respectifs. Car si tu gères d'une main de maître ton club de strip-tease, tu sais à quel point Mike doit aussi avoir du travail sur la planche, lui qui est tout de même directeur dans une entreprise de communication. Pas le même délire, mais des postes à responsabilités pour vous deux.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
get out alive
don't put your life in someone's hands, they're bound to steal it away. don't hide your mistakes 'cause they'll find you, burn you.
Revenir en haut Aller en bas
murphy's law › je suis un fataliste
avatar
murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
› posts : 462
› faceclaim : aaron tveit @shiya
› multinick : hannah michaels (emily bett rickards) + evelyn wakefield (caitriona balfe) + mike walker (aaron tveit) + cameron fraser (chris wood) + victoria deighton (sarah gadon) + andrew kelley (tom ellis) + kaitlyn decker (rachel mcadams) + riley donovan (jessica biel)
› âge : quarante ans
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t5062-mw-whatever-it-takes-cause- http://www.thegreatperhaps.org/t6312-let-s-all-come-together-let-s-be-one http://www.thegreatperhaps.org/u283 http://www.thegreatperhaps.org/u1074 http://www.thegreatperhaps.org/u1288 http://www.thegreatperhaps.org/u1416 http://www.thegreatperhaps.org/u1494 http://www.thegreatperhaps.org/u1565 http://www.thegreatperhaps.org/u1710

Dim 14 Jan - 20:11


 ezio delfino & mike walker

  every single one's got a story to tell

 

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Il était en retard. Ca ne lui arrivait jamais. La ponctualité était sa seconde nature. Et pourtant aujourd'hui, il était en retard. Il était arrivé en retard ce matin, provoquant la surprise générale au bureau. Il était arrivé en retard en réunion, provoquant une seconde surprise. Il était arrivé en retard à la salle de boxe qui se trouvait dans un " ghetto " de Wellington, du moins sur l'heure qu'il avait prévu et par conséquent, il arrivait en retard à son rendez-vous avec un ami, Ezio Delfino. Il avait dû se garer en sens interdit, prenant le risque de se prendre une prune quand il sortirait du Daisy. Mais tant pis. Il n'était plus à ça près aujourd'hui. Depuis quelques temps les retrouvailles entre amis étaient rares. Ezio avait son club de strip-tease à tenir et lui travaillait sur plusieurs nouveaux projets qui lui prenaient beaucoup de temps. Arrivé au bar, il avait aperçu son ami, qu'il avait justement rencontré dans l'établissement de ce dernier lors de son enterrement de vie de garçon. Il avait dû prétendre ne pas avoir l'habitude de ce genre d'endroit, mais il avait surtout dû prétendre qu'il était heureux dans sa vie alors qu'il se plongeait pour une durée indéterminée dans une vie double. "Désolé du retard. Je suis allé me défouler mais j'ai eu besoin de prendre une douche. J'allais pas venir à draguer avec toi plein de sueur. Je déteste l'idée que tu aies plus de succès que moi." Lança-t-il à l'italien en se glissant sur la banquette. Ezio avait une bière devant lui et essuyait des regards peu commodes de la serveuse. De toute évidence, c'était pas gagné pour la drague... pas avec elle. Ezio l'informa qu'il avait commandé pour éviter d'être jeté dehors ce qui décrocha un sourire amusé au directeur. "T'as bien fait. J'espère qu'elle est pas trop chaude. En tout cas la serveuse est complètement froide elle." Il éclata de rire, en lui faisant signe de lui ramener la même chose. Une bière pour commencer, il risquait de tourner à plus fort après ça. Il passa sa langue sur sa lèvre inférieure au goût un peu aigre, qu'un vilain coup de son adversaire avait fait saigner. Il lui avait asséné un coup d'une vivacité extrême. Mike avait dû contenir sa réponse enragée qui bouillait en lui, il avait failli rétorquer mais le propriétaire n'aurait certainement pas apprécié. La bière arriva apporter par la serveuse peu commode, dommage elle avait pourtant des yeux bruns tels ceux d'une biche, mais son attitude raide témoignait de son agacement. "Bah écoute. Frannie est en déplacement alors c'est boulot, dodo... ma vie est passionnante." Répondit-il tout en retirant l'écale de la pistache qu'il venait de piocher en face de lui histoire de remplir un peu son gésier et accompagné l'alcool. Ezio avait de l'étoffe, se retrouver avec lui était un moment de détente, ils pouvaient réellement parler de tout. Ce n'était pas toujours évident de mentir, de cacher sa double vie. Mais il ne pouvait pas non plus jouer les associables, les loups solitaires. Avec son métier, sa belle famille, il se devait de faire des rencontres, alors forcément certaines personnes avaient plus d'impact que d'autres, plus d'importance que d'autres, comme Constance, comme Ezio. Le souvenir de Wade Boyd était comme une berceuse à ses oreilles, constant et pourtant il tentait de l'ignorer. "Et toi? Quoi de neuf? Tu as abandonné le club ce soir?"
AVENGEDINCHAINS
 


@Ezio Delfino
Revenir en haut Aller en bas
admin diva même en chapka
avatar
admin diva même en chapka


Who you are
› posts : 901
› faceclaim : colin farrell ; ©Minako + ASTRA (sign)
› multinick : espen (t. holland), loan (b. skarsgård), dahlia (z. saldana), aidan (d. montgomery) & alekseï (n. robinson).
› âge : quarante-et-un ans. (02/06)
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t4318-i-see-a-red-door-and-i-want http://www.thegreatperhaps.org/t4349-i-see-a-red-door-and-i-want-it-painted-black-ezio

Mer 24 Jan - 17:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
≈ ≈ ≈
{every single one's got a story to tell}
crédit/ tumblr ✰ w/mike
Trop occupé à répondre aux regards accusateurs de la serveuse – est-ce que tu as l'air d'être comparable aux personnes qui finissent la fin de la soirée au comptoir, totalement alcoolisée, pour qu'elle te fixe de cette manière ? –, tu n'avais même pas remarqué que ton ami était en retard et sa réflexion laisse un sourire prendre place sur ton visage. « Être en retard est une règle de bienséance dans les soirées mondaines. Alors disons que je vais mettre cela sur le fait que tu es plus habitué à fréquenter ce genre de soirée qu'autre chose... en mettant de côté les clubs de strip-tease bien évidemment. » te contentes-tu de répliquer d'un ton nullement sérieux avant de t'installer en même temps que Mike qui prend place face à toi. C'est un véritable homme d'affaire, tout comme toi, mais clairement pas dans les même domaines. Il faut l'avouer, être à la tête d'un club de strip-tease ne te tombe pas une très bonne réputation auprès de certaines personnes que tu considères comme ayant un balais dans les fesses. Tu ne comptes même plus le nombre de fois où tu as été comparé à un mac ou un autre nom peu charmant. « Peut-être que tu lui feras un peu plus d'effet, qui sait. Contrairement à moi, tes cheveux blancs se cachent bien. » lui lances-tu avant d'éclater de rire à ton tour alors que la serveuse revient avec une bière pour Mike et... c'est un raté pour vous deux, elle n'a pas l'air très enchanté de vous avoir tous les deux comme clients. Ou peut-être est-ce simplement une mauvaise journée pour elle. Tu hoches alors la tête quand il t'annonce que sa femme est partie en déplacement et cela te rappelle machinalement les longues journées où Elena, ton ex-femme, partait elle aussi pour le travail, excepté que tu avais ta fille à t'occuper et cela prenait le plus clair de ton temps. Un soupir passe la barrière de tes lèvres quand il te demande si tu as abandonné le club pour ce soir et tu prends un air faussement dramatique pour lui répondre. « Eh oui... J'ai fait une petite exception pour toi ce soir. D'est dur de le laisser aux mains d'un autre mais il faut bien savoir se séparer des choses qu'on aime de temps en temps. Toi, c'est de ta femme. Moi, c'est de mon club. ». Le pire, c'est que tu es à moitié sérieux. Ton club, ce n'est pas une passion, loin de là. Tu l'as acheté simplement car c'est la première opportunité qui t'es tombée sous la main. Mais ce qui te gêne vraiment, c'est de le laisser à quelqu'un d'autre même uniquement pour quelques heures. C'est compliqué de faire confiance à quelqu'un en sachant que toi-même tu n'es pas une personne de confiance. Mais en même temps, tu avais bien besoin de cette soirée entre amis histoire de te détendre un peu et de mettre tes affaires de côté au moins durant quelques instants. « Dis-toi que j'ai pensé à te proposer d'aller boire un verre là-bas mais je me suis rappelé que tu étais un homme marié et que je n'avais pas envie de mourir par les propres mains de ta femme si elle apprenait d'une façon ou d'une autre que je t'ai embarqué dans mes histoires louches de strip-teaseuse. ». Tu souris, l'air de rien. Et pourtant, il s'en passe des histoires louches là-dedans mais aucun rapport avec tes employées. « Même si elle est en déplacement, je ne doute pas du pouvoir des femmes pour tout apprendre d'une manière ou d'une autre. » dis-tu avec une pointe de sarcasme dans la voix. Les femmes sont redoutables, il n'y a aucun doute là-dessus à tes yeux. « D'ailleurs, quelle ville a-t-elle l'occasion de visiter ? » lui demandes-tu par simple curiosité. Même si cela fait pas mal de temps maintenant que tu connais Mike, tu n'as jamais rencontré sa femme en personne. Tout ce que tu sais, c'est par les dires de ton ami. En même temps, peut-être vaut-il mieux qu'elle ne sache pas comment vous vous êtes tous les deux rencontrés.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
get out alive
don't put your life in someone's hands, they're bound to steal it away. don't hide your mistakes 'cause they'll find you, burn you.
Revenir en haut Aller en bas
murphy's law › je suis un fataliste
avatar
murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
› posts : 462
› faceclaim : aaron tveit @shiya
› multinick : hannah michaels (emily bett rickards) + evelyn wakefield (caitriona balfe) + mike walker (aaron tveit) + cameron fraser (chris wood) + victoria deighton (sarah gadon) + andrew kelley (tom ellis) + kaitlyn decker (rachel mcadams) + riley donovan (jessica biel)
› âge : quarante ans
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t5062-mw-whatever-it-takes-cause- http://www.thegreatperhaps.org/t6312-let-s-all-come-together-let-s-be-one http://www.thegreatperhaps.org/u283 http://www.thegreatperhaps.org/u1074 http://www.thegreatperhaps.org/u1288 http://www.thegreatperhaps.org/u1416 http://www.thegreatperhaps.org/u1494 http://www.thegreatperhaps.org/u1565 http://www.thegreatperhaps.org/u1710

Mer 21 Fév - 9:37


 ezio delfino & mike walker

  every single one's got a story to tell

 

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Il avait eu de la chance qu'aucun témoignage n'avait fait remonter l'histoire de son enterrement de vie de garçons avec ses collègues aux oreilles de sa femme. Maintenant après plusieurs années, il y aurait certainement prescription, bien que... Frannie était italienne. Difficile de savoir exactement quelle serait sa réaction et ce peu importait la taille du diamant à son doigt ou à son cou. Non Frannie n'était pas qu'une femme matérialiste, on ne pouvait pas vraiment nier qu'elle avait été pourrie gâtée et élevée comme telle par Vitto Bertinelli. Mais derrière cette peau au ton luneux, cette voix mellifluente, cette apparence ineffable souvent trompeuse, il y avait une femme généreuse, avec des désirs du commun des mortels. "T'inquiètes pas, je suis assez grand pour me retrouver dans des histoires louches tout seul..." Notamment le fait que deux femmes, autres que sa chère épouse, lui tournaient autour comme l'anneau autour de Saturne. D'abord, il y avait Constance, qu'il connaissait depuis plus longtemps que sa propre épouse, ses yeux aux tons turquin et céruléen, ses lèvres vermeil, son corps moulé comme un vase d'argile... Depuis quelques temps, elle n'était plus seulement une assistante, il y avait autre chose, quelque chose au goût d'interdit à laquelle Wade Boyd aurait certainement déjà répondu sans la moindre hésitation. Mais Mike n'était pas son mème, il devait être moins adaptable (ou plus, suivant le point de vue...), tenir son rôle, faire preuve d'une ataraxie sans faille et surtout être fidèle. Puis, il y avait Bonnie, celle qui hantait encore parfois ses nuits, celle qu'il avait cru apercevoir à l'aube d'une journée. Réelle ou mirage, il y repensait de plus en plus. Perdu dans ses pensées, il revint à la réalité en entendant la question de son ami. "Sydney." Répondit-il avant de prendre une gorgée de sa boisson. "Mais ça nous fait du bien aussi. Et ca me permet de pas aller manger chez mon beau-père ce weekend ce qui entre nous est une libération." Ca lui donnait un peu de répit dans cette mission à rallonge. Parfois, il aurait eu envie de tout mettre sur la table, de se trouver des alliés à qui parler. Mais malgré le fait qu'Ezio Delfino soit un ami, Mike ne pouvait pas rejeter l'idée que les deux familles italiennes pouvaient être liées d'une manière ou d'une autre... "Et toi? Comment ca va? La famille? Le business? Les femmes?" Ils avaient pas mal de choses à rattraper après tout.



AVENGEDINCHAINS
 


@Ezio Delfino, sorry c'est un peu court, mais avec le temps que j'ai mis à te répondre, je voulais absolument le faire aujourd'hui  
Revenir en haut Aller en bas
admin diva même en chapka
avatar
admin diva même en chapka


Who you are
› posts : 901
› faceclaim : colin farrell ; ©Minako + ASTRA (sign)
› multinick : espen (t. holland), loan (b. skarsgård), dahlia (z. saldana), aidan (d. montgomery) & alekseï (n. robinson).
› âge : quarante-et-un ans. (02/06)
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t4318-i-see-a-red-door-and-i-want http://www.thegreatperhaps.org/t4349-i-see-a-red-door-and-i-want-it-painted-black-ezio

Jeu 1 Mar - 13:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
≈ ≈ ≈
{every single one's got a story to tell}
crédit/ tumblr ✰ w/mike
Tu hausses un sourcil quand ton ami t'annonce qu'il n'a pas besoin de ton aide pour se trouver dans des histoires louches. S'il y a bien une chose que tu sais, c'est que n'importe qui est capable de cacher son jeu. Peut-être que Mike fait partie de ce qu'on appelait autrefois une gouape, quelqu'un de peu recommandable comme toi mais tu ne t'es jamais vraiment posé la question jusqu'à présent. Le hasard ferait bien les choses si c'était le cas. Car depuis que tu t'es installé ici avec ta famille, tu as tout fait pour fréquenter uniquement des personnes de bonne famille contrairement en Italie – même si suite à ta rencontre avec ton ex-femme, tu as dû entretenir ces relations dans le secret. Une vraie mascarade, voilà ce que tu es. « Tu caches bien ton jeu pourtant. » répliques-tu avec un sourire en coin avant de boire une énième gorgée de ta boisson. C'est le cas de le dire même si tu as rencontré Mike d'une drôle de façon. Autant dire les choses clairement : habituellement, tu ne t'amuses pas à sympathiser avec des clients. Tu es loin de juger ces derniers, estimant que chacun fait ce qu'il veut de sa vie. Mais tu te doutes bien que ce n'est pas un saint pour se laisser entraîner dans un club de strip-teaseuse avant de se faire passer la bague aux doigts. Tu n'imagines même pas la réaction d'Elena si tu avais cela avant votre mariage... Tu ne peux pas t'empêcher de ricaner quand ton ami te parle de son beau-père. « Quelle idée aussi d'épouser une italienne... Tu aurais dû me rencontrer plus tôt, je t'aurais prévenu des dangers. La famiglia est plus importante que le reste. Ça a dû être compliqué de trouver ta place, non ? ». Jouer avec les clichés sur les italiens t'amuse. Macho, trop possessif... Pour la possessivité, c'est pourtant la vérité pour toi. L'esprit de famille, c'est quelque chose que tes parents t'ont inculpé dés ton plus jeune âge et tu te connais assez pour savoir que tu reproduis le même schéma sur ta propre fille. Tu as du mal à te faire à l'idée qu'elle grandisse et tu ne préfères même pas imaginer le jour où elle te présentera un homme... Autant dire que celui-ci a intérêt à avoir l'estomac bien accroché. Car tu refuses qu'elle finisse avec le cœur lacéré. « Disons que je n'ai pas à me plaindre niveau business. Les choses sont toujours compliquées avec mon ex-femme. Il faut croire que les années n'apaisent pas les tensions. ». Tu lèves les yeux au ciel tandis que tes doigts viennent pianoter la surface de la table qui forme un parfait carré. Il est rare que tu parles d'Elena, comme si elle était un quelconque secret. Disons que le sujet est épineux et la moindre petite chose peut te mettre dans une colère immense. Rien que d'y penser, tu sens la tension envahir ton corps. C'est d'ailleurs pour cette raison que tu décides de reprendre la parole presque aussitôt. « J'espère que ton divorce se passera mieux que le mien. ». C'est de l'humour, bien évidemment. Tu ne souhaites pas que Mike divorce de sa femme tant qu'il est heureux avec elle. Ce n'est pas comme s'il t'exposait sa vie de couple de toute façon. Et toi, tu n'as strictement rien à raconter sentimentalement parlant. Depuis ton ex-femme, tu as eu quelques aventures mais rien de bien sérieux. Tu n'es même pas certain de pouvoir aimer une autre personne dans ta vie. Il est clair que tu n'es pas prêt à revivre une nouvelle déception et à refaire confiance à qui que ce soit. Pourtant, c'est toi qui la fait partir avec tous tes secrets.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
get out alive
don't put your life in someone's hands, they're bound to steal it away. don't hide your mistakes 'cause they'll find you, burn you.
Revenir en haut Aller en bas
murphy's law › je suis un fataliste
avatar
murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
› posts : 462
› faceclaim : aaron tveit @shiya
› multinick : hannah michaels (emily bett rickards) + evelyn wakefield (caitriona balfe) + mike walker (aaron tveit) + cameron fraser (chris wood) + victoria deighton (sarah gadon) + andrew kelley (tom ellis) + kaitlyn decker (rachel mcadams) + riley donovan (jessica biel)
› âge : quarante ans
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t5062-mw-whatever-it-takes-cause- http://www.thegreatperhaps.org/t6312-let-s-all-come-together-let-s-be-one http://www.thegreatperhaps.org/u283 http://www.thegreatperhaps.org/u1074 http://www.thegreatperhaps.org/u1288 http://www.thegreatperhaps.org/u1416 http://www.thegreatperhaps.org/u1494 http://www.thegreatperhaps.org/u1565 http://www.thegreatperhaps.org/u1710

Dim 11 Mar - 20:40


 ezio delfino & mike walker

  every single one's got a story to tell

 

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Parfois, Mike se surprenait à lancer des répliques dignes de Wade. Quand on lui avait demandé de changer de vie, il avait dû changer de langage pour paraître plus instruit, il avait changé de style, de manière de penser, il avait trouvé d'autres routines pour devenir ce personnage qu'on lui demandait d'être -juste qu'à nouvel ordre-. A plusieurs reprises, après son union avec Francesca, et son métier qui lui rapportaient plutôt pas mal d'argent, il s'était dit qu'il aurait pu faire un doigt d'honneur à tout ça, disparaitre, rechanger de vie, de nom... vivre dans un vignoble, ou peut-être se rendre au pays des érables et des canneberges. Il avait les talents d'imitateur des geais, un comédien né. Finalement Ezio n'était pas loin de la vérité, il cachait bien son jeu... "J'étais peut-être acteur dans une vie antérieur, qui sait." En bon arnaqueur qu'il avait été et qu'il était, son dessein était de faire tomber Vitto Bertinelli, ça faisait plus de cinq ans qu'il y travaillait et rien... Peut-être n'y avait-il rien après tout, mais le NZSIS n'y croyait pas. Sa double vie n'était pas prête de prendre fin. Tout le monde avait le droit à son habeas corpus, malgré tout Mike ne voyait pas cette histoire finir d'un très bon oeil. Vitto n'était pas du genre à se laisser attraper. Enfin, toute sa vie était une grande comédie, une pièce de théâtre sans coulisse pour prendre une entracte. Mais la soirée avait au moins des semblants d'une pause... "Un peu ouais... au début c'était... un remake du Parrain. J'avais l'impression que mon beau-père aurait pu me tuer d'un simple regard." Vitto était très protecteur envers sa fille, mais Ezio avait raison, il était une pièce rapportée dans la famiglia... "Le divorce n'est pas une option. Ou alors faudra chercher mon corps dans les égouts de la ville." A l'époque où il s'appelait encore Wade Boyd, à l'époque où il préférait baguenauder et arnaquer, il avait une sacré opinion du mariage, pour lui c'était un simple traquenard qui l'aurait empêché de vivre sa vie comme il l'entendait. Mais il avait sauvé la vie de Bonnie et sa vision avait quelque peu changé, l'union avec une personne qui vivait la même vie, c'était peut-être possible après tout. Là, tous les jours, il devait jouer sur la vobulation de ses vies comme on règle un courant alternatif. "Enfin, j'ai besoin de me vider la tête ces derniers temps... Après cinq ans de mariage j'imagine que ça arrive à tout le monde, non?" Ce n'était pas un pachyderme dans la pièce mais trois : Francesca, Bonnie et Constance, qui le suivaient continuellement. Aucune ne devait entre parler des deux autres, du moins dans les termes que Mike aurait pu les définir. Il allait devenir dingue c'était évident. Une chanson de Beyoncé se fit entendre, la serveuse semblait avoir retrouver un peu le sourire. C'était étrange d'observer les gens, pour certains ça s'apparentait à du voyeurisme, mais l'observation était la tabacomanie de Mike, un moyen de comprendre, d'appréhender l'environnement dans lequel il se trouvait. Avec les années, il avait d'ailleurs affiné ses talents-là. "Un billard te tente? La table vient de se libérer." Demanda-t-il, et d'ailleurs il prendrait bien une seconde bière.
AVENGEDINCHAINS
 


@Ezio Delfino
Revenir en haut Aller en bas
admin diva même en chapka
avatar
admin diva même en chapka


Who you are
› posts : 901
› faceclaim : colin farrell ; ©Minako + ASTRA (sign)
› multinick : espen (t. holland), loan (b. skarsgård), dahlia (z. saldana), aidan (d. montgomery) & alekseï (n. robinson).
› âge : quarante-et-un ans. (02/06)
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t4318-i-see-a-red-door-and-i-want http://www.thegreatperhaps.org/t4349-i-see-a-red-door-and-i-want-it-painted-black-ezio

Sam 31 Mar - 12:04

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
≈ ≈ ≈
{every single one's got a story to tell}
crédit/ tumblr ✰ w/mike
Tu n'es pas vraiment étonné d'entendre Mike comparer son beau-père au film Le Parrain. Quand Elena a rencontré tes parents, elle n'a pas eu droit à ce traitement là de leur part contrairement à tes sœurs quand elles osaient dire qu'elles fréquentaient un homme. Certes, ils étaient septiques au départ mais en apprenant à la connaître, ils l'ont tout de suite adoré. Pour toi, cela ne pouvait pas être autrement de toute façon. Tu la voyais comme la femme de ta vie dés les premiers mois de votre relation. Fou amoureux et aveuglé, c'est tout ce que tu étais face à elle. La seule chose dont avait peur tes parents, c'était que vous décidez de partir dans son pays natal. Et leur peur s'est transformée en réalité cinq ans après la naissance de Beatriz. « Je pense que celui qui décidera de mettre un pied chez moi au bras de ma fille aura droit à la même impression venant de ma part. Mais l'important c'est d'avoir réussi à te faire accepter. ». Tu es loin de faire confiance aux hommes, toi qui fréquente chaque jour des menteurs et des manipulateurs dans ton trafic... tout comme toi d'ailleurs. C'est pour cette raison qu'il faudra mettre la barre très haute pour que tu acceptes qui que ce soit dans ta famille. Mais tu te dis que ce n'est pas encore de l'âge de ta fille, qu'elle a uniquement dix-neuf ans et qu'elle a le temps de penser à tout cela... n'est-ce pas ? Tu te convaincs comme tu peux de toute façon. La vie privée de ta fille ne te regarde pas en soit mais cela ne t'empêche pas pour autant de te poser des questions. « Je ne suis pas sûr que ce soit une plaisanterie alors je te prends au mot. Juste au cas où tu disparais du jour au lendemain. » lui lances-tu avec un bref sourire. Une chose est sûre à la vue de cette conversation : le beau-père de Mike n'a pas l'air dés plus... commode. Tu lances alors un regard septique à l'égard de ton ami quand il t'annonce qu'il a besoin de se vider la tête ces derniers temps après toutes ces années de mariage. Tu n'es pas certain d'être la meilleure personne pour répondre à cette question car jamais tu n'as ressenti ce besoin-là avec Elena même si cela n'a pas empêché ton mariage de tomber en ruine. Tout était parfait à tes yeux et même lors de vos disputes, tu pensais que vous vous réconcilierez à chaque fois. Jusqu'à celle de trop. « Tout dépend de ce que veut dire se vider la tête pour toi. Pour mon ex-femme, cela signifiait aller voir un autre homme pour te donner un exemple. ». Tu arriverais presque à en plaisanter, de ce sujet-là. Il n'y a pas une once d'animosité dans le ton de ta voix pour une fois et pourtant, tu as toujours cette tromperie en travers de la gorge même après toutes ces années. Il faut croire que dix ans, ce n'est pas assez long pour oublier. « Si ce n'est qu'une partie de billard de temps en temps, il n'y a rien de bien grave. » ajoutes-tu avec un sourire narquois avant de finir ta boisson d'une traite et de te lever pour le suivre jusqu'au billard. « Je te signale juste que tu risques de perdre, c'est mon passe-temps favori au club quand j'ai du temps libre. ». Suite à ses mots, tu te tournes vers la serveuse pour l'appeler et commander une autre tournée. La soirée ne fait que commencer, autant en profiter. « A toi l'honneur, Mike. ».



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
get out alive
don't put your life in someone's hands, they're bound to steal it away. don't hide your mistakes 'cause they'll find you, burn you.
Revenir en haut Aller en bas
murphy's law › je suis un fataliste
avatar
murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
› posts : 462
› faceclaim : aaron tveit @shiya
› multinick : hannah michaels (emily bett rickards) + evelyn wakefield (caitriona balfe) + mike walker (aaron tveit) + cameron fraser (chris wood) + victoria deighton (sarah gadon) + andrew kelley (tom ellis) + kaitlyn decker (rachel mcadams) + riley donovan (jessica biel)
› âge : quarante ans
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t5062-mw-whatever-it-takes-cause- http://www.thegreatperhaps.org/t6312-let-s-all-come-together-let-s-be-one http://www.thegreatperhaps.org/u283 http://www.thegreatperhaps.org/u1074 http://www.thegreatperhaps.org/u1288 http://www.thegreatperhaps.org/u1416 http://www.thegreatperhaps.org/u1494 http://www.thegreatperhaps.org/u1565 http://www.thegreatperhaps.org/u1710

Mar 3 Avr - 18:21


 ezio delfino & mike walker

  every single one's got a story to tell

 

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Mike n'avait personne à qui parler de ce qui se passait dans sa tête. Passer un peu de temps avec Ezio allait lui faire le plus grand bien, laisser échapper un peu de vapeur qu'il retenait comme une cocote minute. Il avait alors parlé de Francesca, de sa belle-famille, de son mariage qui fêtait ses cinq ans. Cinq ans qu'il travaillait aussi sur le dossier Vitto Bertinelli et qu'il n'avançait pas. Il avoua aussi avoir envie de se vider la tête. L'ex femme d'Ezio avait trouvé de la distraction auprès d'un autre... et à ces mots, Mike comprit que l'infidélité ne devait pas être prise à la légère par son ami. Il hocha la tête, rejetant l'idée de parler de Constance à Ezio... ou même de Bonnie. De toute manière, il ne pouvait pas parler de Bonnie sans parler de la vie qu'il avait mené avant de devenir Mike Walker. Ses mensonges et ses vérités étaient un attelage bien enchainé qui le tenait à une véritable existence de paradoxe. "Une partie de billard pour ce soir, ça me va comme distraction." Il ne pouvait pas margoter de ses journées et de ses pensées comme entre copines. Il proposa d'ailleurs d'aller faire une partie de billard, table qui venait de se libérer. Les deux hommes se levèrent pour rejoindre leur prochaine destination. Mike avait laissé sa bière terminée sur la table prenant deux queues et en tendant une à Ezio qui l'avertissait déjà qu'il allait gagné ayant des heures de pratique à son actif avant de commander une seconde tournée. Mike ne put s'empêcher de sourire faisant preuve de tempérance en n'ajoutant rien, en installant les boules correctement sur le tapis rouge cuivre et à la texture doucereuse. Ezio lui permit alors de commencer. Mike se positionna pour casser le triangle. Il avait toujours eu le compas dans l'oeil, un oeil de lynx ce qui lui avait permis d'ailleurs de passer son examen de tir au NZSIS à main levée. "Couleurs." Annonça-t-il alors que la boule complètement jaune venait de tomber dans le trou opposé gauche et que la rouge avait suivi le chemin inverse pour tomber sur le côté. Il rejoua alors visant pour que la boule blanche touche la boule rayée bleu et pousse la boule de couleur orange dans un trou. "C'est l'échauffement, mon ami. Tu auras le droit à ta revanche." Plaisanta-t-il alors que son coup se terminait comme il l'avait prévu. "Je devrais venir m'entrainer avec toi plus souvent, t'en penses quoi?" Le coup suivant ne réussit pas et il s'écarta laissant la place à son adversaire. Une autre serveuse leur apporta leur tournée, la précédente ne voulant certainement pas leur offrir un autre sourire flétri. Mais c'était peut-être pire, avec son regard terreux et son parfum méphitique laissant une marque imprégnée sur son passage. Après tout ce n'était peut-être le meilleur endroit pour se retrouver. Les strip-teaseuses d'Ezio auraient été bien plus charmantes et agréables. "Frannie veut un enfant." Annonça Mike alors que son ami s'apprêtait à tirer. "Elle veut que mon assistante serve de mère porteuse." Avec cette information, il était donc inutile de dire que Francesca avait des soucis de santé qui ne lui permettait pas de porter un enfant elle-même. Il n'en avait jamais parlé à personne, avoir un avis extérieur lui serait peut-être utile.


AVENGEDINCHAINS
 


@Ezio Delfino
Revenir en haut Aller en bas
admin diva même en chapka
avatar
admin diva même en chapka


Who you are
› posts : 901
› faceclaim : colin farrell ; ©Minako + ASTRA (sign)
› multinick : espen (t. holland), loan (b. skarsgård), dahlia (z. saldana), aidan (d. montgomery) & alekseï (n. robinson).
› âge : quarante-et-un ans. (02/06)
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t4318-i-see-a-red-door-and-i-want http://www.thegreatperhaps.org/t4349-i-see-a-red-door-and-i-want-it-painted-black-ezio

Dim 15 Avr - 9:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
≈ ≈ ≈
{every single one's got a story to tell}
crédit/ tumblr ✰ w/mike
Tu n'es pas certain que ce soit de cette manière que Mike ait envie de se vider la tête après ces dernières années de mariage pour le moment, tu ne peux pas lui offrir mieux. « Heureusement. Je ne pourrais pas t'apporter une autre distraction. » lances-tu à ton ami tandis qu'un sourire moqueur vient prendre place sur ton visage. Tu observes ton ami mettre en place le jeu tout en mettant de la craie sur le bout de la queue de billard. Et en voyant son jeu, tu regrettes immédiatement de t'être avancé un peu trop vite sur le vainqueur de la partie. Mais tu as toujours été ainsi, Ezio. Tu ne te vois jamais comme un perdant – même pour une simple partie de billard. « Ne te cherche pas des excuses pour venir plus souvent au club voir mes magnifiques strip-teaseuses. Tu sais que la porte t'est grande ouverte, que ce soit pour une partie de billard ou pour un show. » répliques-tu à ton tour sur le ton de la plaisanterie bien qu'il y a un minimum de sérieux dans tes paroles. Tu en vois des tas, des hommes mariés au club. Certains oublient d'enlever leur bague aux doigts ou alors font-ils exprès de la laisser... Tu n'en sais trop rien, tu ne t'amuses pas à leur poser la question. Toi, tu te contentes d'être là pour les aider à passer un bon moment. Ton rôle n'est pas de les juger mais de leur donner envie de revenir, de consommer toujours plus grâce à tes strip-teaseuses qui font leur boulot d'une main de maître. Après tout, ce n'est pas toi qui a quelque chose à te reprocher dans toute cette histoire. Tu te contentes d'être le patron et contrairement à eux, tu n'as aucune femme qui t'attend à la maison en rentrant. Et c'est loin d'être dans tes projets d'ailleurs, ayant autre chose à faire que de te lancer dans quoi que ce soit de sérieux. C'est à ton tour de jouer à présent et tu observes la table de billard et la position des boules avec une extrême concentration, te préparant à tirer. Et alors que tu t'apprêtes à le faire, Mike t'annonce de but en blanc que sa femme aimerait un enfant. Tu rates ton coup et jures dans ta langue natale contre toi-même avant de lever ton regard vers ton ami. « Tu n'as pas trouvé une autre façon pour me déstabiliser et te faire gagner ? Tricheur. ». Et si tu lui balances cette phrase d'un ton léger, sans aucune animosité malgré ton côté mauvais perdant, la conversation vient pourtant de prendre un tout autre tournant avec ce qu'il vient de t'annoncer. Tu n'as aucune idée de si c'est une bonne ou mauvaise nouvelle pour lui, incapable de lire quoi que ce soit dans son regard. Mais s'il t'a avoué plus tôt avoir besoin de changer d'air ces derniers temps, tu n'es pas certain qu'avoir un enfant fasse partie de ses plans pour le moment. Et à vrai dire, tu étais loin d'être au courant que Francesca ne pouvait pas avoir d'enfant, ça aussi c'est une autre nouvelle à prendre en compte dans sa situation. « Et ton assistante, qu'est-ce qu'elle en pense ? » lui demandes-tu avec sérieux avant de te reprendre. « Non, d'abord le plus important... Qu'est-ce que tu veux, toi ? ». Mike a beau avoir trente-neuf ans, il n'est peut-être pas prêt à assurer le rôle de père. Sûr que l'horloge tourne mais tout le monde ne ressent pas les mêmes désirs et ne suit pas le fameux schéma du mariage puis des enfants comme vous avez fait, Elena et toi quand vous étiez encore ensembles. Pour toi, cela te semble être normal de suivre ce fameux schéma de vie mais tu es assez d'ouvert d'esprit pour comprendre que ton ami n'a peut-être pas la même envie.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
get out alive
don't put your life in someone's hands, they're bound to steal it away. don't hide your mistakes 'cause they'll find you, burn you.
Revenir en haut Aller en bas
murphy's law › je suis un fataliste
avatar
murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
› posts : 462
› faceclaim : aaron tveit @shiya
› multinick : hannah michaels (emily bett rickards) + evelyn wakefield (caitriona balfe) + mike walker (aaron tveit) + cameron fraser (chris wood) + victoria deighton (sarah gadon) + andrew kelley (tom ellis) + kaitlyn decker (rachel mcadams) + riley donovan (jessica biel)
› âge : quarante ans
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t5062-mw-whatever-it-takes-cause- http://www.thegreatperhaps.org/t6312-let-s-all-come-together-let-s-be-one http://www.thegreatperhaps.org/u283 http://www.thegreatperhaps.org/u1074 http://www.thegreatperhaps.org/u1288 http://www.thegreatperhaps.org/u1416 http://www.thegreatperhaps.org/u1494 http://www.thegreatperhaps.org/u1565 http://www.thegreatperhaps.org/u1710

Mar 24 Avr - 12:00


 ezio delfino & mike walker

  every single one's got a story to tell

 

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Je triche pas. Je suis juste bon, mon ami." Voir excellent mais il ne voulait pas non plus insister. Il était vrai que l'annonce tombait à pique puisque l'italien ratait son coup. Mike fit le tour de la table reprenant une position. Un coup, une boule... Deuxième coup, un échec. Ca lui permet de s'appuyer à une chaise et de répondre aux questions de son ami sans être déconcentré. "Moi... je crois pas que j'ai la carrure pour être père." Un mensonge pour dissimuler la vérité vraie... Il ne pouvait tout simplement pas accueillir un enfant dans le bordel qu'était sa vie en ce moment. Il était presque certain de pas être trop mauvais avec les gosses, après tout il en avait vu défilé à l'orphelinat... et derrière sa carapace indestructible, il s'était parfois laissé attendrir. "Mon assistante, elle semble prête à accepter. Je lui ai demandé de prendre son temps avant de donner une réponse..." Leur discussion avait d'ailleurs été pleine d'émotions contradictoires. Mike n'était pas certain qu'elle ait réellement compris ce qu'il voulait lui dire d'ailleurs... Mais il l'avait supplié pour gagner un peu de temps. "Honnêtement tu as jamais vu Constance." Il avait dit ca avec une banane à la place du sourire. Son visage d'ange, sa douceur... Elle était douce, belle, intelligente. Elle avait tout pour plaire à un homme et il se demandait d'ailleurs comment c'était possible qu'elle soit encore célibataire. "Et elle sait pas dire non." Mike n'avait pas pour but d'offrir des préjugés sur son assistante à son ami. Il ne voulait pas qu'il pense qu'elle était une fille facile et qu'il lui avait déjà abusé de son pouvoir sur elle. Professionnellement parlant, il en avait probablement abusé un peu ce qui avait créé cette ambiguïté entre eux. "Et tu connais les italiennes... quand elles ont une idée, elles l'ont pas ailleurs. Frannie ne prendra pas non pour une réponse." Francesca voulait un enfant, elle en aurait un, elle deviendrait maman, car à ses yeux, leur vie était un paradis, une forteresse imprenable, protégée des assauts. Mais aux yeux de Mike ce n'était qu'une vitrine, un rôle qu'il jouait avec pour but ultime de faire tomber le potentiel grand-père de cet enfant. Mike n'était pas le prince charmant dans l'histoire, ou du moins il en donnait simplement l'apparence. Leur vie était une belle lithographie mais si on cherchait les vraies significations, il en était tout autrement. "Je suis dans un merdier sans fin." Il était enfermé dans un aquarium avec trois poissons féroces : le passé, l'attirance pour une autre femme que la sienne et sa couverture, prêts à le dévorer. Il ne voyait pas beaucoup d'issues de secours à sa situation dont il ne voyait pas encore le crépuscule (un soulagement peut-être). La méditation n'aidait en rien à part lui faire réaliser l'ampleur des choses... Il espérait, en vain, que son amitié avec Ezio lui apporterait un peu de paix dans sa tête, au moins pendant un moment.

AVENGEDINCHAINS
 


@Ezio Delfino


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
can you feel it coming in the air
“Well I was there and I saw what you did, I saw it with my own two eyes. So you can wipe off that grin, I know where you've been. It's all been a pack of lies” ▬ phil collins  + in the air tonight.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Who you are
Bad Karma





Revenir en haut Aller en bas
every single one's got a story to tell {ft. mike}
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers: