AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

every single one's got a story to tell {ft. mike}

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
admin diva même en chapka

admin diva même en chapka


Who you are
posts : 899
faceclaim : colin farrell ; ©idk + ASTRA (sign)
multinick : espen (t. holland), loan (b. skarsgård), dahlia (z. saldana), aidan (d. montgomery) & alekseï (n. robinson).
âge : quarante-et-un ans. (02/06)
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t4318-i-see-a-red-door-and-i-want http://www.thegreatperhaps.org/t4349-i-see-a-red-door-and-i-want-it-painted-black-ezio

Sam 28 Avr 2018 - 21:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
≈ ≈ ≈
{every single one's got a story to tell}
crédit/ tumblr ✰ w/mike
Tout le monde n'est pas fait pour être – ou ne se sent tout simplement pas prêt à engager ce rôle-là, ce que tu peux comprendre même si cela a toujours été une évidence pour toi que tu souhaitais l'être. Et tu préfères entendre ton ami t'avouer qu'il n'a pas l'impression d'avoir la carrure d'être père plutôt qu'il te fasse croire qu'il est capable de l'être. Cela prouve bien qu'il a conscience des choses à ce niveau-là car même si tu ne doutes pas de maturité à ton âge, cela n'empêche pas que certains pensent qu'avoir un enfant et l'éduquer est quelque chose de facile. Tu laisses alors Mike parler sans l'interrompre tout en continuant la partie de billard même si tu as du mal à te concentrer. Ce n'est pas comme si vous parlez de la pluie et du beau temps. Non, le sujet est plus que sérieux cette fois-ci. Tu penches légèrement tête sur le côté tout en haussant les sourcils quand ton ami t'annonce qu'il est dans un merdier sans fin, ne pouvant que l'approuver même si tu essayes de ne pas trop lui montrer histoire de ne pas l'enfoncer un peu plus. C'est délicat. Tellement délicat que tu ne sais même pas où te positionner, ni même par où commencer quand tu te décides à prendre la parole. Tu essayes de te mettre à la place de sa femme, de t'imaginer comment les choses auraient pu se passer avec Elena si elle t'avait fait part de son souhait de ne pas avoir d'enfants. La réponse est pourtant claire. Peu importe l'amour que tu lui portais, cela n'aurait pas pu durer. Car tes parents t'ont toujours inculqué ces valeurs familiales qui font que pour toi, c'est naturel d'être à ton tour père. La naissance de ta fille est sûrement le plus beau jour de ta vie d'ailleurs et tu t'en rappelles comme si c'était hier. Et dés que ton regard se pose sur ta fille, celle que tu considères comme la prunelle de tes yeux, il s'éclaire miraculeusement. Voilà ce que c'est la paternité. « Ne fais pas une connerie, Mike. » finis-tu par lui dire avec un sérieux déconcertant, plantant ton regard dans le sien. « Francesca ne peut pas t'imposer d'être père, tout comme tu ne peux pas lui imposer de ne pas avoir d'enfants. Peu importe à quel point elle est têtue, tu dois lui parler. Les non-dits ne sont jamais bons dans un couple. ». Peu importe sa nature ou encore sa grandeur, le secret n'a pas sa place dans une relation. Tu es bien placé pour le savoir, toi qui a menti pendant des années à Elena. Et tu as fini par la perdre à cause de cela, cette dernière étant persuadée que tu voyais d'autres femmes derrière son dos alors que jamais... jamais tu n'as regardé une autre personne qu'elle quand vous étiez ensembles. Tu l'aimais comme un fou. Mais l'amour ne suffit pas parfois. « Mais il y a un léger détail qui m'échappe... C'est ta femme qui a parlé à ton assistante de son envie d'enfant ? Je ne suis pas certain de comprendre toute l'histoire. ». Cela te semble logique que la réponse soit positive vue ce que vient de te dire Mike mais... Elle a bien dû en parler à celui-ci avant de prendre sa décision, ce n'est pas comme si elle pouvait décider seule. « C'est pour cette raison que tu as besoin de changer d'air ces derniers temps ? » finis-tu par lui demander tout en lui lançant un regard interrogateur, loin de tout jugement envers ton ami. Peut-être qu'après tout, cette histoire le pèse. Mais il peut aussi y avoir autre chose et tu ne peux pas le deviner tout seul.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
get out alive
don't put your life in someone's hands, they're bound to steal it away. don't hide your mistakes 'cause they'll find you, burn you.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
murphy's law › je suis un fataliste

murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
posts : 396
faceclaim : aaron tveit @hershelves
multinick : hannah michaels (emily bett rickards) + evelyn wakefield (caitriona balfe) + cameron fraser (chris wood) + victoria deighton (sarah gadon) + andrew kelley (tom ellis)
âge : quarante ans
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t5062-mw-whatever-it-takes-cause- http://www.thegreatperhaps.org/t6312-let-s-all-come-together-let-s-be-one

Lun 30 Avr 2018 - 21:06


 ezio delfino & mike walker

  every single one's got a story to tell

 

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Mike appréciait réellement l'attitude d'Ezio. Il ne l'assommait pas d'un nombre incalculable de questions. Certes, il en avait et c'était normal avec ce genre d'annonce. Et même si c'était une bonne technique pour remporter la manche de billard, c'était semblait-il la bonne méthode pour mettre ses idées au clair. "Quelle genre de conneries?" Faire un gosse alors qu'il ne se sent pas prêt? Faire un gosse tout court alors qu'il vit une double vie? Tromper sa femme? Détruire son couple? A dire vrai, Mike aurait été capable de faire ce genre de conneries. Clairement. Et encore, il sentait qu'il n'avait pas encore atteint le point de non retour, il ne s'était pas encore approché trop près de l'astre solaire. Ezio n'avait pas tort, les non-dits ne sont jamais bons dans un couple... et si seulement il savait le nombre de non-dits qu'il existait entre Frannie et lui... Ezio n'avait aucune idée. Ce n'était pas frivole, c'était gros comme un éléphant dans la pièce, que seulement lui Mike Walker pouvait voir. "Frannie refuse l'adoption. Alors une mère porteuse était la seule option qu'elle a voulu considérer. C'était encore au stade de discussion quand elle a réfléchi à qui pourrait porter l'enfant. Le premier nom était celui de mon assistante. Elles se connaissent et je crois que Frannie a clairement conscience que Constance ne me refuse jamais rien." Expliqua-t-il. Il avait essayer de peindre le contexte aussi clairement que possible pour Ezio. Ca avait eu assez de répercussion à la maison quand il l'avait appris. Il était devenu fou. Parce qu'il avait vu sa relation avec Constance changer sous ses yeux. Ca n'avait pas été qu'une illusion. Et il avait réalisé le peu d'autorité qu'il avait sur sa femme. Il s'était aussi senti un peu trahi par cette dernière. Il comprenait son désir d'enfant mais faire tout ça derrière son dos n'était pas la solution. L'adrénaline avait provoqué une dispute mais les choses avaient repris leur cours. "Elle a beau être sublime, elle est très intelligente et elle peut mener son monde à la baguette comme son padre." Ajouta-t-il alors qu'il reprenait son tour au jeu. Francesca avait tout d'un chaton, mignon, adorable, craquant, mais elle pouvait rapidement devenir un vrai lion et montrer les crocs. Elle paraissait naturelle, simple peut-être un peu la fille à papa frivole qui n'a rien dans le cerveau. Mais ce n'était qu'une apparence. C'était d'ailleurs ce qui lui plaisait chez elle. Au delà de ses goûts en lingerie et de ses joues rougissantes à sa voix grivoise, son épouse avait une intelligence incroyable et elle savait exactement ce qu'elle voulait et faisait tout pour l'obtenir. Il se retrouvait un peu en elle parfois. "J'ai traîné des pieds, parce que je savais que ça changerait mes relations avec Constance. Alors elle a pris les devants." A l'école, on apprend à faire du coloriage sans dépasser des lignes et si sa vie était un coloriage alors c'était devenu un immense gribouillon. Mike marqua une pause alors qu'il ne restait que trois boules sur le billard. Deux coup et la boule blanche se retrouva solitaire sur le tapis. "Ce qui me dérange le plus c'est que..." Il soupira. Il aurait pu dire la vérité, que ce qu'il n'avait vraiment pas envie c'était que Constance porte son enfant sans qu'il ait pu le lui donner, volontairement. C'était de la folie et il aurait aimé avoir des filtres pour trier ce genre d'idées. Il n'était pas prêt à être père alors ça n'avait aucun sens... à part peut-être qu'il aurait aimé une escapade extraconjugale avec cette femme et nourrir cette fringale d’ambigüité qui durait depuis trop longtemps... et encore, ce n'était pas simplement physique... c'était bien plus profond. La boule blanche tapa trois bandes avant de tomber dans un trou. "Tu viens de te prendre une raclée au billard, mon ami." Mais il ne pouvait pas le dire à Ezio. Il connaissait son passif avec l'infidélité, il ne cautionnerait pas. Alors un mensonge semblait être la meilleure solution. "Revanche ou je te paie une autre tournée??" Demanda-t-il en faisant un signe de tête vers le bar où une serveuse au t-shirt fluorescent servait des consommations et que le barman préparait un cocktail juste en dessous un vitrail aux couleurs sombres.

AVENGEDINCHAINS
 


@Ezio Delfino


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
can you feel it coming in the air
“Well I was there and I saw what you did, I saw it with my own two eyes. So you can wipe off that grin, I know where you've been. It's all been a pack of lies” ▬ phil collins  + in the air tonight.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin diva même en chapka

admin diva même en chapka


Who you are
posts : 899
faceclaim : colin farrell ; ©idk + ASTRA (sign)
multinick : espen (t. holland), loan (b. skarsgård), dahlia (z. saldana), aidan (d. montgomery) & alekseï (n. robinson).
âge : quarante-et-un ans. (02/06)
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t4318-i-see-a-red-door-and-i-want http://www.thegreatperhaps.org/t4349-i-see-a-red-door-and-i-want-it-painted-black-ezio

Mer 16 Mai 2018 - 22:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
≈ ≈ ≈
{every single one's got a story to tell}
crédit/ tumblr ✰ w/mike
Tu sais faire deux choses à la fois habituellement, Ezio. Surtout que parler et jouer au billard en même temps n'est pas bien compliqué... en temps normal. Car là, tu ne peux qu'être sous le choc face aux révélations de ton ami et cela te déconcentre grandement – assez pour observer sans grande surprise que tu perds cette partie. « Faire un enfant si tu n'en ressens pas vraiment l'envie. Ce n'est pas comme un bijoux que tu peux offrir à ta femme pour lui faire plaisir. Même en sortant du schéma familial traditionnel, un enfant reste un être humain qui a besoin d'un cadre de vie sain. Je ne dis pas que tu ferais un mauvais père, Mike. Mais si tu te sens pas prêt pour affronter ce rôle, ne le fais pas. ». Tu te doutes bien que ton ami a conscience de cela. Depuis le temps que tu le côtoies, tu sais qu'il a la tête sur les épaules. Du moins, c'est l'impression qu'il te donne. Mais parfois, il vaut mieux rappeler ce genre de choses qui semblent totalement logiques. N'importe qui peut perdre pieds à un moment ou un autre et même se laisser influencer – ce qui peut plus moins lui arriver avec Francesca qui a l'air de savoir ce qu'elle veut et aussi ce qu'elle ne veut pas bien. Alors tu n'es pas vraiment étonné en entendant la suite des paroles de ton ami, l'ombre d'un sourire venant se dévoiler sur tes lèvres. « Je t'aurais bien dit que tu as de la chance d'avoir une assistante aussi dévouée mais vue les circonstances actuelles, je ne suis pas certain que ce soit une bonne chose. Et je ne pense rien t'apprendre en te disant que mélanger la vie privée et la vie professionnelle n'amène jamais rien de bon, hm ? ». Une question purement rhétorique, à laquelle tu n'attends pas de réponse particulière bien que tu ne peux pas t'empêcher de laisser une pointe de rancœur être présente dans le ton de ta voix. Parce qu'il y a à peine de cela quelques semaines, tu as toi-même fait les frais de ce drôle de mélange en laissant une de tes employées entrer dans ta vie au lieu de garder une relation strictement professionnelle. Est-ce que tu regrettes pour autant ? Tu essayes de te prouver que oui et pourtant, tu connais parfaitement la réponse à cette question. Ce n'est pas comme si tu pouvais retourner en arrière. Tu assumes toujours tes choix et tu comptes bien que cela reste ainsi. Mike s'apprête alors à te parler de ce qui le dérange le plus et tu lui lances un regard interrogateur, attendant la suite de sa phrase... qui ne vient pas. Levant les yeux au ciel, tu ne peux pas t'empêcher de grogner de frustration face à cette défaite à laquelle tu t'attendais. « C'est plutôt au perdant de payer la prochaine tournée, non ? La revanche, ce sera une prochaine fois. ». Et sans perdre une seconde, tu fais signe à la serveuse pour commander deux autres verres. Aussi étrange que cela puisse paraître pour quelqu'un qui travaille dans le monde de la nuit, tu n'as jamais été très porté sur l'alcool. Un verre ou deux te suffisent pour la soirée mais ce soir, tu peux te permettre de dépasser cette règle. Mike a besoin de se changer les idées, et toi aussi alors autant en profiter un peu. « Quand est-ce que tu comptes me présenter enfin ta femme, vecchio amico ? Tu as peur que j'en profite pour lui raconter tes exploits dans sa langue natale ? » que tu lui lances soudainement, un sourire moqueur prenant place sur ton visage. La serveuse arrive sur son plateau et tu t'empresses de prendre ton verre entre tes doigts. « Je prépare un repas pour mon anniversaire. Un petit comité, rien de bien grandiose ni d'extravagant. Je me fais vieux, tu comprends bien ? Mais tu es invité bien évidemment. Et ta femme aussi. » ajoutes-tu avant d'approcher ton verre du sien pour trinquer à cette bonne soirée qui s'annonce.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
get out alive
don't put your life in someone's hands, they're bound to steal it away. don't hide your mistakes 'cause they'll find you, burn you.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
murphy's law › je suis un fataliste

murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
posts : 396
faceclaim : aaron tveit @hershelves
multinick : hannah michaels (emily bett rickards) + evelyn wakefield (caitriona balfe) + cameron fraser (chris wood) + victoria deighton (sarah gadon) + andrew kelley (tom ellis)
âge : quarante ans
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t5062-mw-whatever-it-takes-cause- http://www.thegreatperhaps.org/t6312-let-s-all-come-together-let-s-be-one

Mer 30 Mai 2018 - 16:48


 ezio delfino & mike walker

  every single one's got a story to tell

 

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Depuis six ans, il avait laissé de côté ses tendances hédonistes à vivre de plaisirs autant que possible. On lui avait donné tous les ingrédients pour qu'il puisse jouer le rôle de marmiton et de dramaturge, qu'il fasse de son personnage quelque chose de réaliste, un citoyen du monde dans lequel on le mettait en jeu. Il avait dû trouver d'autres repères, installer des grillages pour ne pas accéder (et que les autres ne puissent accéder) à son passé. Parfois, ses murs avaient semblé fragiles, mais il avait jusqu'ici toujours réussi à tresser ces deux vies. "J'imagine que tu as raison..." Pourtant une partie de lui en avait envie... la curiosité humaine probablement de vouloir goûter au danger. Cette vague d'attirance, d'affection qu'il ressentait pour Constance ne disparaitrait pas tant qu'il y aurait cédé... Bien que... c'était se leurrer s'il pensait que la posséder une fois lui ferait tout oublier et remettre le wagon sur les rails. Non, il ne pouvait pas se mentir, céder à sa beauté ne lui donnerait envie que d'y succomber à nouveau. La finalité était évidente, il se brûlerait les ailes à trop s'approcher du soleil. Des vagues de sentiments contradictoires le submergeraient de toutes parts et dieu seul savait s'il arriverait à garder la tête hors de l'eau. La partie s'était terminée trop vite... mais il devait avouer que ses confidences avaient eu l'effet de déconcentrer son adversaire. "Habituellement mais je t'ai déconcentré n'est-ce pas?" Mike n'y croyait pas vraiment à ca, parce qu'Ezio n'était pas du genre à se laisser déconcerter. Il le laissa malgré tout faire signe à la serveuse et payer la tournée puis il lui demanda quand Mike allait enfin lui faire rencontrer son épouse. Il était vrai, que Mike n'avait jamais eu l'occasion de faire les présentations. Il serait peut-être temps. "Mes exploits?" Il espérait que son ami parle de ses prouesses au billard... "Ca sera avec plaisir, compte sur nous." Répondit Mike d'un air enjoué. Ils trinquèrent leur verre et Mike prit une gorgée de sa boisson, un sourire sur les lèvres. "Mais tu sais pas dans quoi tu te lances avec Frannie... quand elle commence à parler, elle ne s'arrête plus." Il était presque certain qu'Ezio avait l'habitude des italiennes... Mais il ne connaissait pas Francesca... Il leva à nouveau son verre à une bonne soirée. "A ta défaite!"

AVENGEDINCHAINS
 


@Ezio Delfino


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
can you feel it coming in the air
“Well I was there and I saw what you did, I saw it with my own two eyes. So you can wipe off that grin, I know where you've been. It's all been a pack of lies” ▬ phil collins  + in the air tonight.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Who you are
Bad Karma





Revenir en haut Aller en bas
every single one's got a story to tell {ft. mike}
Aller à la page : Précédent  1, 2

Sauter vers: