AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Stanley (+) no escape from reality

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Invité
Invité



Who you are
Bad Karma



Mer 14 Fév - 14:03

Stanley Bell
feat. thomas brodie-sangster

Nom Bell. C'est court, c'est simple, il n'a rien de spécial à lui reprocher à ce nom, et tous les petits jeux de mots qui furent entonnés, ne le restèrent pas longtemps. Prénom(s) Stanley, il sait pas vraiment d'où ça vient. C'est "Stan" pour ceux qui le connaissent mieux, ou les autres... Âge vingt cinq ans, il ne les fait pas vraiment, et ça ne l'a pas toujours laissé en paix cette histoire. Enfin, la prison lui a donné une once de maturité dont il se serait passé. Naissance Il est né un 8 mars, ici même à Wellington. Nationalité néo-zélandais. Origines Il est presque certain que personne ne peut être purement d'une seule et même origine, mais bon, il en sait pas plus sur les lointains liens familiaux, il en déduit que forcément, il n'en a pas qui dépassent la Nouvelle Zélande. Statut civil en couple avec la belle Lorelia depuis plus d'un an. Il sait que leur relation n'en sort pas indemne après cette année qu'il a passé en prison, mais Lorelia, c'est celle qui habite l'entièreté de son coeur, elle est celle qui l'obsède, il peut tout rattraper pour elle, bien qu'il ne sache plus comment s'y prendre. Orientation sexuelle hétérosexuel, seules les courbes féminines l'attirent, bien qu'il n'ait d'yeux que pour une seule femme depuis qu'il a posé son regard sur elle. Occupation Plongeur dans un restaurant. Il a pas cherché plus loin que le premier employeur qui a l'a accepté dans son établissement. Alors il nettoie, il essuie, il range. Il déteste ça, mais avec son dossier, il est persuadé que pour le moment, il peut pas faire mieux. Argent il se débrouille, il ne roule pas sur l'or. Stan fait ce qu'il peut pour s'en sortir depuis qu'il est sorti de prison. Groupe Carpe Diem. The Fortune Teller faites vous plaisir, j'ai pas peur (©️️️AILAHOZ)
Stan, ça a toujours été le gamin perturbateur, celui qui met l'ambiance, qu'on remarque de loin, et qui s'attire les faveurs de tous, ou presque. C'est le genre de mec qu'on aime, ou qu'on déteste, difficile de rester complètement insensible à ce qu'il est. Alors on le voit comme un bon vivant, ce qu'il est sans conteste, ou du moins, ce qu'il était. Il a encore la fougue des jeunes années qui brûle en ses veines, et l'arrogance qui va avec. Parce qu'il peut avoir pas mal de défauts, comme chacun, sinon plus que les autres. Ce que l'on dénotait auparavant, c'était surtout son côté orgueilleux, sa façon d'être trop sûr de lui et trop fier pour se laisser marcher dessus ou fermer la gueule pour éviter les problèmes. Impulsif voire sanguin, il fonçait tête baissée vers les conneries si ça devait défendre son honneur ou celui de personnes trop proches de lui comme Loan ou Lorelia. Aujourd'hui, c'est plus de la colère, de la rancoeur qu'on lit dans ses yeux. Il a mal vécu cette dernière année, et il ne peut que l'exprimer comme ça, lui qui ne sait pas parler de ses sentiments, lui qui n'aime pas les montrer non plus. Stan essaie de se contrôler, de se chercher à nouveau dans cette société qui n'a plus eu besoin de lui pendant plus d'une année, et ça lui réussit pas vraiment d'être perdu.
Pourtant, si ses défauts son bien plus visibles parfois, il n'empêche qu'il a des qualités incontestables. Il a toujours eu cette sorte de charisme qui agit sur les gens qu'il côtoie. Sans doute que son humour et son esprit jovial n'y sont pas pour rien. Stan est loyal dans ses relations, c'est pas l'effet qu'il donne, c'est certain, mais à être trop proche de lui, on s'expose à sa jalousie presque maladive. En amour, il est possessif, c'est avec Lorelia qu'il s'en sera rendu le plus compte. Tu la regarde de trop près, tu te prend un poing ou tu te fais au moins plaquer contre un mur.
Il ment quand ça peut le sauver, sinon, il est franc, du genre à tout balancer dans la figure de l'autre, il n'y peut rien, ça sort exactement de la manière dont il l'a pensé. Il regrette rarement, et les rares moments où tu regrette, il ne s'excuses pas, par fierté, ou parce qu'il n'assume tout simplement pas de se montrer faible.
Il n'a jamais été un très grand bosseur, certes, mais Stan a toujours été doué dans ce qui le passione, et on ne peut pas dire que c'était le cas avec les cours. Il n'est pas une mère Theresa, mais si on lui demande un service, il essaie de le rendre, suivant la personne en question, faut aussi pouvoir passer sa sélection personnelle. Dans le fond, c'est un sentimental qui ne s'assume pas, et il fiche ce côté de lui au placard autant qu'il le peux. Il aime se montrer fort et au dessus de tout problèmes, ses yeux en expriment sans doute plus que lui.
Mais s'il y avait quelques dernières choses que l'on puisse apprécier chez lui, c'est sa spontanéité, son incapacité à prévoir pour le lendemain, et au contraire, sa capacité à se lancer dans tout et n'importe quoi sur le moment précis auquel il y pense. C'est un gars entreprenant, qui pour l'instant a perdu de son élan à savourer la vie.

Citation blablbalbalbalbalbal raisins abricots secs miam

(001) Ses parents, il a beaucoup de choses à leur reprocher, mais une seule lui a vraiment fait du mal: leur façon de l'étouffer, de le surprotéger, de le pousser à bout... La raison n'est pourtant pas mince. La mort de son frère ainé, qu'il n'a pas connu parce qu'il était trop jeune pour bien s'en souvenir, a pesé sur sa vie tout autant que sur la leur. Will (son frère) était l'ombre qui disait à ses parents de ne pas laisser Stanley sortir là parce que c'était trop dangereux, ou de ne pas lui offrir ça parce que ça incitait à la violence. Apparemment, les Bell étaient destiné à n'avoir que des fils sanguins, et leur amour débordant n'a pas aidé Stan à l'être moins. (002) gamin déjà, il était un brin hyperactif, à se lancer dans des jeux improbables, à ne se fixer aucune limite, si bien qu'il s'est retrouvé à douze ans, le genoux fracturé, la jambe dans le plâtre, avec une un temps de guérison considérablement long, qu'il a rallongé par sa mégarde, ou plutôt, son imprudence. Finalement, il a finit à l'hôpital pour remettre tout ça en place. Aujourd'hui, il a tendance à encore sentir des douleurs qui le lancent à ce niveau. (003) Stan doit avoir un certain charisme qui plait au gens. Il est du genre à se lier facilement, mais aussi à se sentir à l'aise facilement, peu importe que ce soit avec quelqu'un qu'il connait depuis deux jours ou dix ans. (004) il a un besoin irrémédiable de répondre aux défis, des plus simples aux plus stupides. Il ne supporte pas qu'on le sous-estime, qu'on le mette en doute. C'est aussi ce qui lui a valu d'être incarcéré pendant un peu plus d'un an. Il a joué au plus fort, et pour quoi aujourd'hui ? Pour douter lui-même de ce qu'il est, de sa valeur... il sait qu'il peut faire mieux, il est juste incapable de contrer sa propre nature, d'outre passer ce stade du gamin insolent qui fait tout et n'importe quoi pour se faire remarquer. (005) Il a commencé à s'intéresser au métier d'ambulancier par hasard, lui, il avait plus dans la tête de faire quelque chose dans la mécanique ou la musique. Faut être réaliste Stan, la musique c'est une histoire fantaisiste, c'est pas comme ça qu'on gagne sa vie. Alors il a suivit la formation, il était même pas sûr que ça lui plaise, mais ce boulot, entre action, et relations, c'est l'alliance qu'il lui fallait. (006) Il y a un peu plus d'un an, Stan a été placé en détention. Un an et quelques mois de peine. La raison ? Il n'y a qu'une seule et unique personne qui connaisse la vérité. Son meilleur ami est le porteur de cette vérité dont Stan n'est pas fier. On l'a défié, lui qui est allé se frotter à quelqu'un de malhonnête - ce qui n'était vraiment pas la première fois - et lui a foncé comme un abruti qui se laisse porter par la soif d'adrénaline et par le besoin de montrer qu'il est une fois de plus le meilleur. C'était une course de voitures, à l'illégale, dans un coin peu emprunté de la ville par les automobilistes. Forcément, avec sa formation d'ambulancier, lui et les volants, c'était un truc qu'il était sûr de gérer ! Alors il est arrivé avec sa bagnole, ou plutôt, celle de son père, et il a foncé. Pied sur le champignon, il a vu qu'il les dépassait ces bâtards, il était même pas loin de la gagner cette satanée course, il devait lui rester maximum un kilomètre. Un kilomètre de trop. Stan savourait déjà sa victoire, qu'il est allé s'encastrer dans la voiture d'innocents qui passaient par là sans rien demander. Pas le temps de freiner, il les a vu trop tard. Lui-même ne s'en est pas sorti indemne de cette histoire, mais il n'était pas assez amoché pour comparaitre au tribunal pour ses fautes. (007) Ses parents se sont mis dans les dettes pour pouvoir lui payer le meilleur avocat. Leur fils, rien n'est trop bien pour lui, et s'il leur a demandé de ne pas entrer dans cette affaire, de ne pas se crever le coeur à voir les dégats qu'il avait fait, il n'a pas refusé d'être bien défendu. Au delà du financier, Loan était celui sur qui il pouvait compter. Là, au procès, présent pour les visites dont il avait grandement besoin, soutient incontestable dans toute les étapes qui l'ont mené case prison. Même s'il ne le dit pas, il ne sait pas où il en serait sans lui. (008) Lui et les femmes, ça a toujours bien marché. Il n'était pas pour autant particulièrement intéressé par les relation kleenex. C'était "ça marche, tant mieux, ça marche pas, tant pis". Il n'était pas non plus l'amoureux rapide. Les coups de foudre, il n'y a jamais cru. Puis il a rencontré Lorelia, elle lui a sourit, il n'a plus jamais voulu qu'elle sourit pour un autre que lui. Il se savait jaloux, mais avec elle, il s'est découvert possessif. On se demanderait si c'est vraiment de l'amour... mais oui, ça en est, sans doute pas de la forme la plus saine, mais il fait partie de ces amoureux passionnés et un peu égoïstes. (009) Aujourd'hui, il est perdu. Un an a suffit à le perdre, à ce qu'il ne trouve plus sa place dans la société. Il a vécu l'enfer, lui qui n'avait pas vraiment la carrure pour se faire défense contre les autres détenus. Qu'il regrette ce qu'il a fait... il le regrette de toute son âme, et s'il lui était donné de revenir en arrière, il ne recommencerait pas et se laisserait traiter de lâche, ce qu'il est parfois de toute évidence. Seulement on ne revient pas en arrière et cette erreur restera à jamais sur son casier judiciaire, sur les opportunités professionnelles qu'il pourrait avoir, mais aussi sur son ancienne vie sociale. Il n'a plus rien, si ce n'est sa petite amie et son meilleur ami. Ses parents ne l'ont pas non plus renié, si bien qu'ils l'ont aidé financièrement, une fois de plus à sa sortie. (010) Il se doutait que ça n'allait pas être facile, mais il a tenté le coup,  il a essayé de reprendre sa place aux ambulances. Il n'était déjà pas employé depuis longtemps, alors son casier a valu son refus. Son boulot, il pouvait y faire une croix dessus. Il a commencé a chercher sur de nouvelles pistes plus ingrates, sans vouloir tomber aussi bas que plongeur. Et pourtant, lui qui postulait pour le service, il n'a pas pu dire non à un job qui ne le mettait pas en spectacle, le boulot qui cache l'ex-taulard qui pourrait mal se conduire en salle. Son égo en a prit un sacré coup.

Anecdotes :
(011) Il sait jouer de la guitare, de la basse. A la base, c'était un subterfuge pour attirer les filles, au final, c'est devenu une bonne passion. (012) Ni gamer, ni sportif, il vivait plutôt sur des activités qui comportait du risque et qui était concrètes pour lui. Il s'est pas mal calmé pour l'instant, mais renies ta nature, elle reviendra au galop. Ce qui ne l'empêche pas de regarder un match de rugby accoudé au comptoir d'un bar avec des potes. (013) Pendant l'adolescence, il aura tenté l'alcool, la drogue, la clope. Il n'y a que la dernière qui le rende accro, et il sait qu'il est incapable de s'en passer. (014) la prison, c'est un sujet sensible pour lui. Lui en parler, c'est l'un des meilleurs moyens de le blesser, et il répond par l'attaque. (015) il a encore le nom en tête de la personne qu'il a tué. Il s'épargne l'idée d'y penser lorsqu'il est conscient, mais il en fait souvent des cauchemars. Il n'y a pas que la prison qui fasse mal, et même avec le temps qu'il a eu pour penser à ce qu'il a fait, ses actes le condamnent à penser qu'il n'est plus qu'un pauvre mec.

Pseudo/Prénom Séverine Âge j'approche doucement de la trentaine   . Pays la France, tu regardes tout en bas Connexion je me connecte minimum plusieurs fois par jours (sur mobile), mais je peux rp à peu près 3/7jours. Où as-tu connu le forum? un top site . Personnage scénario de Loan Ellis   Dernière bafouille    
Code:
<busy>Thomas Brodie-Sangster</busy> / réservé(e) jusqu'au 18/02
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Who you are
Bad Karma



Mer 14 Fév - 14:07

Ce choix
Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
carpe diem › je suis un audacieux

En ligne
carpe diem › je suis un audacieux


Who you are
posts : 1750
faceclaim : taika 'god' 'genius' waititi ( ©vintage love)
multinick : wendy (j.clement) + tad (r.reynolds) + penny (t.farmiga) + gwenaël (e.sheeran)
âge : c'est un enfant de quarante ans (21/03)
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t5982-lawrence-don-t-dream-it-be- http://www.thegreatperhaps.org/t5998-lawrence-it-can-t-rain-all-the-time

Mer 14 Fév - 14:16

bienvenue jeune homme et bon courage pour ta fiche


nothing's gonna change my wold ♒︎ words are flowing out like endless rain into a paper cup, they slither while they pass, they slip away across the universe© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin mimi comme une souris

admin mimi comme une souris


Who you are
posts : 438
faceclaim : zoey deutch, ©midnight blues, endlesslove (signa)
multinick : leonie (s. bush), nohea (m. benoist), jace (d. stevens), gabbie (e. watson), raphaël (m. huisman), astrae (s. waterhouse)
âge : vingt-trois ans
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t4331-nous-irions-faire-la-vie-re http://www.thegreatperhaps.org/t4373-la-vie-est-belle-aussi-belle-que-toi-x-louise

Mer 14 Fév - 14:21

super choix de scénario.
bienvenue ici, n'hésite pas si besoin.


all our dreams can come true, if we have the courage to pursue them ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
carpe diem › je suis un audacieux

carpe diem › je suis un audacieux


Who you are
posts : 3342
faceclaim : natalia dyer + @fio ; sign + @anaëlle
multinick : eliah (s. skelton)
âge : vingt-quatre ans
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : sorry, i'm closed.
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t3927-gemma-she-dreamed-of-paradi http://www.thegreatperhaps.org/t3998-gemma-sky-full-of-stars

Mer 14 Fév - 14:22

bienvenue


we're meant to be
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Who you are
Bad Karma



Mer 14 Fév - 14:43

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin aussi fancy qu'un pissenlit

admin aussi fancy qu'un pissenlit


Who you are
posts : 4473
faceclaim : ariana grande; smmg. (ava), VOCIVUS (icons), moi-même (crackship) & astra (signa).
multinick : l'acteur porno et drag queen punk rock, lexxi. (danny noriega // adore delano), la commissaire de police indépendante et nulle en relation amoureuse, meera (priyanka chopra), et la blonde coincée dans une relation toxique et dans des études qui ne lui conviennent pas, elizabeth (elle fanning).
âge : twenty-five yo (nineteen ninety-three).
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : sorry, i'm closed.
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t1359-coma-white-o-rhea http://www.thegreatperhaps.org/t1377-fundamentally-loathsome-o-rhea

Mer 14 Fév - 14:48

ce parfait choix de scénario .
bienvenue par ici, hâte de voir votre trio .


lust for life.
we're the captains of our own souls so there's no need for us to hesitate.


trop de love   :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
positive minds › je suis un optimiste

En ligne
positive minds › je suis un optimiste


Who you are
posts : 1371
faceclaim : Chris Pine @TAG
multinick : Yuriy Kirk & Christian Kelley && Gavin Whopper
âge : 36 ans
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t5983-gabriel-life http://www.thegreatperhaps.org/t5995-gabriel-la-vie-est-beaute

Mer 14 Fév - 15:12

Bienvenue parmi nous


la vie est la vie
La vie est beauté, admire-la. ▬ La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter. La vie est une chance à saisir, une beauté à admirer, une béatitude à savourer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



Who you are
Bad Karma



Mer 14 Fév - 15:15

Merci tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
carpe diem › je suis un audacieux

carpe diem › je suis un audacieux


Who you are
posts : 843
faceclaim : dasha sidorchuk + praimfaya + tumblr
multinick : Layla Lockwood (E. Kinney), Phoebe Kelley (L. Collins), Théodora Kennedy (L. German)
âge : Tout juste vingt-quatre printemps écoulés à une vitesse folle, un passé qu'on tente d'oublier et un futur dont on promet de profiter.
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t5989-young-wild-free-mya#259089 http://www.thegreatperhaps.org/t6011-happiness-is-only-real-when-shared-mya

Mer 14 Fév - 15:23

Bienvenue parmi nous, bon courage pour ta fiche !
Ce choix de fifou !


mya ulmer
Ainsi va la vie... ▬ C'est souvent dans un regard ou dans un sourire que sont cachés les mots que l'on a jamais su dire.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Who you are
Bad Karma





Revenir en haut Aller en bas
Stanley (+) no escape from reality
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sauter vers: