AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-37%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS Viva Collection Extracteur de Jus HR1889/70
119.99 € 189.99 €
Voir le deal

you better work bitch (meera)

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



you better work bitch (meera) Empty
you better work bitch (meera) - (Lun 7 Mai - 0:06)

meera prabhu
I over communicate and feel too much

Nom Prabhu, ce nom qui insuffle un exotisme pourtant bien éphémère et qu'elle n'a commencé à porter qu'à partir de ses huit ans lorsque son père a refait surface dans sa vie. Prénom(s) Meera, Aja. Une volonté de sa mère de mixer les origines indiennes de son visage avec les valeurs occidentales de sa terre natale. Âge Trente-cinq ans. Une douce avancée de son âge vers laquelle elle se dirige sans trop de craintes. Elle ne se préoccupe pas du chiffre, Meera, seulement des accomplissements qui s'y rattachent. Naissance 22 juillet 1982, à Wellington. Une date assez banale qui marque pourtant le passage entre le signe du cancer et celui du lion, le mélange de l'eau et du feu. Nationalité Néozélandaise. Origines Ce père resté inconnu pendant bien des années lui a transmis l'Inde dans ses veines. Et sans connaitre toutes les valeurs du pays, elle est plutôt fière de ses origines, Meera. Sa mère, quant à elle, n'est rien d'autre qu'une pure kiwi. Statut civil Célibataire, elle n'a jamais réussi à véritablement s'attacher. Orientation sexuelle Elle n'a jamais aimé mettre des étiquettes sur ses émotions, Meera. Pourtant les autres ont fini par le faire à sa place et elle s'est habituée à se penser lesbienne sans vraiment comprendre l'étendue de la chose en pratique. Elle n'est sûre que de ce réconfort ressenti auprès des courbes féminines de ses anciennes amantes, réconfort qu'elle a longtemps rejeté et qui lui arrive encore de mettre sous silence. Au final il n'y a aucune réelle définition de son orientation sexuelle, elle se contente simplement de prendre les émotions comme elles viennent. Du moins elle essaie. Occupation Commissaire de police. La volonté de faire respecter la loi, d'enquêter, de diriger et contrôler les autres, d'avoir une équipe à sa disposition et de mettre en oeuvre son autorité. Un métier qu'elle adore et pour lequel elle se dévoue sans aucune remise en question possible. Et si être une femme dans un milieu d'hommes n'est pas chose aisée, elle le fait avec ce qui semble être une facilité des plus déconcertantes. Argent Sans être dans l'excès, son poste lui assure une position très confortable. Aux yeux de certains elle serait même riche même si elle est bien loin de le voir sous cet angle. Puis elle dépense peu, Meera. Elle garde tout sur son compte en banque en attendant la bonne occasion. Caractère Elle n'a jamais compté sur personne pour avancer, Meera. C'est une force d'indépendance qui est loin d'être familière avec l'échec, une perfectionniste qui aime mettre au défi l'imprévu, une adulte responsable avançant dans la vie avec courage sans perdre ses objectifs de vue. Alors on a souvent dit d'elle qu'elle était trop rigide dans ses choix, que ce n'était qu'une tête brûlée avec un mauvais caractère qui n'avait que son travail en tête. Pourtant elle sait profiter de la vie, Meera. Elle serait même une différente personne avec ses amis. Plus vulnérable, moins rigoureuse. C'est également quelqu'un de très attentive à ce qui se passe autour d'elle et qui arrive à capter les détails d'une conversation qui semblent sans importance et qu'elle ressort pourtant au moment opportun à chaque fois. Elle déteste l'injustice et il lui arrive parfois de préférer jouer les justicières que les policières sans coeur. Car elle vit sa position de commissaire comme une responsabilité ayant un impact direct sur la vie des autres. Et c'est quelqu'un d'humaine et avec de l'empathie avant tout, Meera. C'est enfin une personne aussi brillante et travailleuse dans sa vie professionnelle qu'indécise et secrète sur sa vie personnelle. Il lui faut beaucoup de temps avant de réussir à se confier aux autres, à se dévoiler et à montrer ses sentiments, ce qui lui a valu pas mal de remarques de ses anciennes conquêtes qui n'ont jamais réussi à vraiment percer son intimité. Groupe control freak.(©️️️️️allure)

break the ice
1. Le résultat d'une aventure de quelques semaines, d'une grossesse qui n'avait rien de planifiée. C'est ce qu'elle est, Meera. Le résultat d'un rapprochement entre deux personnes qui n'avaient absolument rien en commun. Son père était en séjour de courte durée à Wellington lorsqu'il a croisé le regard de cette néozélandaise réservée en quête d'exotisme. Son père, ce n'est qu'un vagabond, un globe-trotteur en volonté de parcourir le monde loin de l'Inde et de ses traditions, qui n'avait jamais prévu de rester plus longtemps que quelques semaines. Un temps suffisant pour que sa mère se laisse charmer par l'inconnu et décide de garder l'enfant qu'elle portait une fois qu'il était reparti, sans jamais rien lui dire. Et l'enfant a grandi sans rien connaitre de son géniteur, n'ayant que son imagination pour se faire une idée de l'homme ayant contribué modestement à sa naissance. Sa génitrice ne lui a jamais parlé de cet homme avant que ce-dernier ne pointe le bout de son nez en Nouvelle-Zélande de nouveau et qu'il ne recontacte son ancienne amante aux souvenirs du bon vieux temps. Meera avait huit ans lorsque son père a fait irruption dans sa vie et qu'il a décidé de contribuer à son éducation tout en lui donnant son nom. Un changement auquel elle a mis un peu de temps à s'habituer sans véritablement avoir son mot à dire.

2. Il lui arrive encore de se sentir relativement étrangère au nom de Prabhu, Meera. Parce que même si son père a décidé de prendre une place dans sa vie, il n'a jamais renoncé à ses voyages pour autant. Alors elle ne le voyait que les étés avant de partir toute une année avec lui à sa majorité et n'a jamais rencontré sa famille indienne jusqu'à ce qu'elle se décide d'aller les voir d'elle-même l'été dernier. Une rencontre qui s'est faite beaucoup plus facilement que prévue et qui lui a permis de comprendre un peu plus ses origines et d'avoir un semblant de famille, Meera. Elle ne s'est pourtant jamais sentie seule et sa mère continue de tenir une place importante dans sa vie. Au final, elle a fini par apprécier cette particularité de sa famille et elle ne garde que de bons souvenirs passés avec son père une fois passé le malaise des premières rencontres.

3. Enfant brillante, passionnée, avec une volonté de carrière déjà tracée. Elle n'a jamais douté, Meera. Une véritable tête brûlée capable de s'attirer les pires ennuis juste parce qu'elle était la seule à avoir le cran de s'opposer avec intelligence à l'injustice qu'elle percevait autour d'elle. Ça a d'abord commencé à l'école primaire puis au lycée où elle a reçu pas mal de remarques et d'insultes quant à l'absence de son père, à la couleur de sa peau en comparaison de celle de sa mère et à son obsession pour les bouquins. Elle a fait face et ne s'est jamais laissé intimider, Meera. Elle s'est ensuite lancée dans des études de droit en toute logique, voulant faire régner la justice à tout niveau, sans même regardé d'autres possibilités. Et si elle a réussi à imposer sa volonté de carrière juridique dans sa vie professionnelle, elle aurait pourtant d'abord voulu être juge et non commissaire, Meera. Pour le prestige et l'honneur en premier lieu. Et puis surtout pour pouvoir prendre elle-même les décisions et se rapprocher de cette capacité à rétablir la justice aux personnes lésées par un système leur étant défavorable. Son impulsivité de l'époque a eu raison de ses capacités de réflection et l'a écarté de ce rêve. Et elle l'a mal vécu, Meera. Parce qu'elle n'avait jamais connu l'échec et que ses connaissances juridiques n'étaient nullement en cause. Sa fierté s'est écroulée et cet échec lui a donné une hargne et une combativité d'autant plus importantes lui permettant de réussir le concours pour devenir commissaire en s'y plaçant à la première place. Et avec un peu de recul, la police lui correspond beaucoup plus, lui permettant d'allier intelligence et talent d'inspectrice avec impulsivité et courage.

4. Et en dehors d'une réussite professionnelle, ses études de droit lui ont surtout apporté une bande d'amis qu'elle considère comme sa propre famille. Une bande de personnes si différentes et complémentaires à la fois. L'indomptable, le séducteur, le discret. Ils avaient tous des traits de personnalité forts et des approches aux études différentes. Meera, c'était la studieuse, la brillante, la passionnée pouvant passer pour un brin arrogante aux yeux des personnes en dehors de leur cercle. Elle n'a jamais porté attention à ce qu'on disait sur elle, Meera. Il n'y avait que l'opinion de ses amis qu'elle prenait véritablement en compte et elle n'a jamais hésité à les aider en toute circonstance, en leur donnant ses fiches de révisions au moment des examens par exemple. Aujourd'hui encore, il n'y a qu'avec eux qu'elle arrive à être elle-même et elle est plutôt fière de la forte amitié qu'ils ont réussi à conserver malgré les années écoulées et les choix de carrière différents qu'ils ont pris.

5. Elle n'a jamais su faire fonctionner une relation, Meera. Trop indépendante, trop libre, jamais attachée à l'autre personne qui partageait sa vie. Aucun attachement véritable pour personne, à l'exception de Dahlia. La jeune femme a été sa première relation amoureuse. Une première réalisation de sa non-hétérosexualité qui s'est fait en secret lors de leur deuxième année d'études, loin des regards des autres, même du restant de leur bande. Leur relation n'a pourtant pas duré longtemps, par manque de sérieux et d'engagement de leur part, et Dahlia a tout arrêté en se mettant en couple avec un autre. Meera n'a jamais véritablement accepté cet homme auprès de son amie mais elle a gardé cet ego blessé pour elle, ne sachant pas tellement si elle ne supportait pas l'homme uniquement à cause de la place qu'il avait prise auprès de Dahlia. Les deux jeunes femmes sont pour autant toujours restées proches et les deux s’amusent encore à flirter comme les deux gamines qu’elles étaient à cette époque. Et depuis cette relation restée secrète avec Dahlia, elle n'a fait qu'enchaîner les désastres, Meera, pour la simple et bonne raison qu'elle a toujours directement ou indirectement emmené ses relations droit dans le mur sans même parfois s'en rendre compte. Elle ne sait même pas ce qu'elle veut au final. Que ce soit en terme de préférence sexuelle ou de vie de famille sur le long terme, elle est incapable de se faire une idée, Meera. Elle n'a jamais eu l'impression d'être au même niveau que les autres sur ce point. Elle sait pourtant qu'elle a trente-cinq ans et qu'il serait maintenant temps de prendre une décision. Seulement elle rejette les prétendant.e.s les un.e.s après les autres en favorisant sa liberté. Alors en attendant, elle se concentre sur le reste et ne s'accorde que des rencontres éphémères qui la mènent nulle part.

6. Son père lui a transmis le goût pour l'aventure et la découverte de nouvelles cultures. Les Etats-Unis, la Chine, l'Australie, le Japon, l'Indonésie, le Mexique, l'Europe, les Emirats arabes unis, la Jordanie, Israël, l'Afrique du Sud, le Sri Lanka, le Kenya,... La liste est longue et c'est sûrement l'une de ses plus grandes fiertés, Meera. Elle a visité un nombre de pays impressionnants en compagnie de son paternel et garde un souvenir de chaque pays dans un coin de sa mémoire et dans les carnets de voyage qu'elle tenait à chaque expédition. Et si elle ne voyage plus aussi souvent qu'avant, son passeport reste aujourd'hui rempli d'un nombre de visas impressionnant pour la simple et bonne raison qu'elle prend toujours le temps de partir à l'étranger lorsqu'elle pose des jours de vacances. Elle prend plaisir à découvrir les traditions et les habitants des pays et souhaiterait toujours rester plus longtemps qu'elle ne le fait.

7. Elle vit seule dans un grand appartement de Wellington Harbour à quelques rues du poste de police. Une ascension sociale dont elle est fière, Meera. Il faut dire que contrairement à sa famille paternelle et même si son père a contribué financièrement à son éducation, sa mère vivait de manière très modeste et ne l'avait jamais habituée à un milieu social des plus aisés. Alors cet appartement relativement luxueux dont elle compte acquérir la prochaine propriété lui apporte la reconnaissance sociale dont elle manquait enfant.  

8. A défaut d'avoir quelqu'un d'autre dans sa vie, Meera partage sa vie avec sa chienne, Vanya. Elle fait partie de ces gens qui traitent leur animal comme des rois. Elle dépense probablement plus pour sa chienne que pour elle, que ce soit en terme de nourriture ou d'accessoires en tout genre. Elle a d'ailleurs inscrit Vanya a des concours canins au plus grand désespoir de sa mère qui aimerait voir sa fille aussi dévouée avec un homme. Spoiler alert: ce n’est pas prêt d’arriver et elle continue de montrer les prix remportés par sa chienne à sa mère presque en signe de provocation.

9. Comme son métier l'exige, c'est quelqu'un de très sportive. Elle a d'ailleurs fait des compétitions d'athlétisme et de natation pendant des années, remportant plusieurs médailles au passage. C'était une manière de calmer son énergie comme une autre et de reporter ses nerfs sur la compétition plutôt que sur les gens qui l'entouraient. Ça ne l'a cependant pas empêché de calmer entièrement son impulsivité. Aujourd'hui encore, elle continue de courir  tous les jours en salle de sport, salle payée par la mairie de Wellington aux agents de police pour s’assurer de leur bonne condition physique en dehors du centre d'entrainement.

10. Les gens ont tendance à ne pas la croire lorsqu'elle leur dit qu'elle ne connait presque rien de la culture indienne et qu'elle n'y a mis les pieds qu'une seule fois. Son faciès et son pseudonyme ont facilement raison d'elle et de sa crédibilité en la matière. Pourtant elle ne connait que les bribes d'histoire racontées par son père et les plats indiens du restaurant du coin. Elle n'a jamais appris la langue de son père et sait simplement écrire son prénom en sanskrit (मीरा). Elle parle en revanche très bien l'espagnol et a par ailleurs une très bonne connaissance du latin.

en vrac végétarienne, chante très bien; s'était essayée aux concours de beauté pour faire plaisir à sa mère et pour payer ses études avant d'abandonner aussi vite; joue du piano depuis ses cinq ans; fan de britney spears, beyoncé et lady gaga même si elle l'avoue difficilement; possède plusieurs tatouages dont le plus visible est celui inscrit sur sa main: daddy's lil girl, un homme surprenant à ce père si souvent absent; ne tient pas très bien l'alcool mais ça ne l'empêche tout de même pas d'en consommer à petite dose lorsqu'elle est avec ses amis; renverse de l'argent chaque mois pour une association humanitaire luttant contre le VIH, une cause qui lui tient particulièrement à coeur; elle a tenu à payer ses études elle-même et a trouvé un boulot étudiant en tant que vendeuse dans un magasin de vêtement; déteste répondre à ses appels téléphoniques et oublie de répondre à ses sms la plupart du temps. elle essaie de faire une exception avec ses amis mais le naturel revient bien trop souvent au galop et ça lui vaut pas mal de remarques; évite les réseaux sociaux à l'exception d'instagram; n’a jamais avoué à ses parents sa non-hétérosexualité bien que sa mère ait des doutes sur la question; sa bande de la fac a une place très importante dans sa vie et ils essayent de se voir toutes les semaines pour décompresser. le départ de Dahlia reste un sujet tabou et Meera ne peut s’empêcher de s’inquiéter pour elle, surtout depuis son divorce.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



you better work bitch (meera) Empty
Re: you better work bitch (meera) - (Lun 7 Mai - 0:07)
ft. Rathi Prabhu Développe ici le lien entre ton personnage et celui d'un autre joueur. Essaie d'être le plus clair et précis possible, pour que tout le monde puisse bien cerner votre lien!

ft. Dahlia Wellick Développe ici le lien entre ton personnage et celui d'un autre joueur. Essaie d'être le plus clair et précis possible, pour que tout le monde puisse bien cerner votre lien!

ft. Dorian Robertson Développe ici le lien entre ton personnage et celui d'un autre joueur. Essaie d'être le plus clair et précis possible, pour que tout le monde puisse bien cerner votre lien!


+ Zelda, Venus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



you better work bitch (meera) Empty
Re: you better work bitch (meera) - (Lun 7 Mai - 0:07)
rp en cours:
the gang #1
meera #1
zelda #1

rp terminés:
rathi #1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



you better work bitch (meera) Empty
Re: you better work bitch (meera) - (Lun 7 Mai - 23:34)
you better work bitch (meera) 1646603530 you better work bitch (meera) 1646603530 you better work bitch (meera) 1646603530 je suis là.
c'est bien. you better work bitch (meera) 4240345067
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



you better work bitch (meera) Empty
Re: you better work bitch (meera) - (Mar 8 Mai - 10:56)
you better work bitch (meera) 4207362787 you better work bitch (meera) 4207362787 you better work bitch (meera) 4207362787
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



you better work bitch (meera) Empty
Re: you better work bitch (meera) - (Mar 8 Mai - 14:03)
j'ai toujours été fan de tes personnages. you better work bitch (meera) 4135354924 you better work bitch (meera) 3694128851 j'pense qu'on peut se trouver un truc concret cette fois. you better work bitch (meera) 2215919510
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



you better work bitch (meera) Empty
Re: you better work bitch (meera) - (Mar 8 Mai - 16:10)
@Dorian Robertson bien sûr que t'es là you better work bitch (meera) 1646603530.
@Dahlia Wellick la plus belle des briseuses de coeur :red: you better work bitch (meera) 2201629221.

@Zelda Castellanos et que dire de tes persos you better work bitch (meera) 4135354924. je suis pour trouver quelque chose de sympa you better work bitch (meera) 180640823. t'avais déjà quelques idées? je vois que Zelda bosse pour la police de Wellington, ça se passe comment depuis son accident? you better work bitch (meera) 653273702.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



you better work bitch (meera) Empty
Re: you better work bitch (meera) - (Mar 8 Mai - 16:33)
j'pensais justement te proposer de partir sur une relation professionnelle, puis à voir après. you better work bitch (meera) 653273702 (Zelda serait capable de prendre Meera pour modèle, genre une femme à ce grande, ça en jette you better work bitch (meera) 1646603530)
elle a fini par reprendre un poste "sédentaire" à mi temps au commissariat avant de vriller en centre de rééducation. elle accueille les gens, tape des plaintes et rapport. ça doit se voir sur sa tronche qu'elle est frustrée et irritable. et même si maintenant, elle marche un peu, ça doit être encore trop tôt avant qu'elle repasse des tests pour reprendre un poste sur le terrain. you better work bitch (meera) 1846787581 quoiqu'un coup de béquille, ça peut aider pour arrêter des voleurs à la sauvette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



you better work bitch (meera) Empty
Re: you better work bitch (meera) - (Mar 8 Mai - 17:39)
je pense que c'est le plus simple, effectivement you better work bitch (meera) 3810423794. déjà elles sont forcément amenées à se croiser si elles bossent toutes les deux au même commissariat. je suis allée lire ta fiche du coup et si j'ai bien compris, son accident était en 2016? je pense que leur relation pourrait même remonter au début de la carrière de Zelda directement si tu veux. Meera était déjà en poste et aurait pu la diriger dans son équipe tout ça you better work bitch (meera) 653273702. après Meera serait du genre à essayer de la remotiver pour qu'elle repasse les tests. voire elle pourrait lui demander de participer à des recherches/enquêtes plus palpitantes qu'un "simple" rôle d'accueil you better work bitch (meera) 653273702. mais après je ne sais pas. j'imagine Meera en commissaire autoritaire avec du pouvoir et qui dirige parfaitement bien son équipe mais sans être tyrannique, elle écoute les autres et s'intéressent à eux un minimum parce qu'ils bossent tous en team même si elle a le leadership. à voir comment serait Zelda quand elle est dans le coin et si elle fait encore la tronche tout ça you better work bitch (meera) 3917456374.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



you better work bitch (meera) Empty
Re: you better work bitch (meera) - (Mar 8 Mai - 19:51)
oui, elle était qu'une rookie. you better work bitch (meera) 3810423794
autoritaire, genre elle attend beaucoup de son équipe ? ce serait cool de la part de Meera de vouloir l'impliquer dans des trucs plus palpitants. you better work bitch (meera) 589507572 du coup, au début, Zelda pourrait croire que sa chef ferait ça par pitié avant de lui laisser le bénéfice du doute et, voire de l'écouter pour reprendre son début de carrière dans la police en main. you better work bitch (meera) 589507572 qu'en penses-tu comme base ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Who you are
Bad Karma



you better work bitch (meera) Empty
Re: you better work bitch (meera) - ()
Revenir en haut Aller en bas
you better work bitch (meera)
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sauter vers: