AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

I have a dream. A song to sing..

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



I have a dream. A song to sing..  Empty
I have a dream. A song to sing.. - (Mer 1 Aoû - 23:59)

 
Virginia "ginnie" Cooke
The journeys the heart and the soul of the freedom.

 
Nom Cooke. Son nom de jeune fille. Nom hérité de son père. Nom qui la suit depuis sa naissance et donc elle n'est pas prête à se séparer. Nom qui signe son amour de la liberté. Et nom avec lequel elle signe tous ses articles et tous ses papiers. Prénom(s) Virginia. Prénom qu'elle déteste et qu'elle aurait changé si elle avait pu le faire. Prénom qui lui donne une image qui ne lui ressemble pas. Une image bien trop sophistiquée. Elle préfère largement qu'on l'appelle "Ginnie". C'est suffisant pour elle et cela lui colle parfaitement à la peau.Âge 45 ans, 45 années écoulées comme des grains de sable dans un sablier. Un âge qui ne la marque pas, dans sa tête elle a toujours 20 ans. Dans son cœur elle est toujours une adolescente avide de croquer la vie et tout ce qu'elle recèle.Naissance Née le 14 février 1973 à Sidney. Nationalité Néo-Zélandaise. C'est ce qu'il y a de marqué sur son passeport. Mais son cœur a tellement de nationalité qu'elle se dit enfant de monde. Origines Du pays du kangourou. Australienne avec des racines profondément ancrées dans ce beau pays. Statut civil Célibataire. Libre comme le vent. Libre comme un cheval sauvage. Elle n'a jamais eu le cœur à supporter les chaines. Et puis c'est bien plus amusant de butiner dans des fruits différents. De jouer et de se faire désirer. Que de se rassasier au même repas tous les jours que Dieu fait. Orientation sexuelle Hétérosexuelle. Elle aime l'aventure, le gout des choses nouvelles. Elle aime le sucré, elle aime le salé, le mélange des deux aussi. Mais pour l'amour elle aime qu'une seule saveur, corps musclé des hommes. Elle trouve les femmes belles, touchante, mais c'est aux hommes qu'elle se donne charnellement. Occupation Elle a plusieurs cordes à son arc. Elle est photographe pour alimenter son blog qui parle de ses voyages à travers la planète. Elle écrit aussi des articles pour divers magazines, joignant à ses mots les photos qu'elle prend. Elle peut travailler comme serveuse, dans des restaurants ou des bars si l'envie lui prend. Elle est artiste dans l'âme. Elle n'hésite pas à prendre sa guitare pour chanter à la terrasse d'un café. Tout dépend ses besoins. Tout dépend son envie. Comme pour pas mal de chose dans sa vie, elle se laisse porter au gré du vent et de ses désirs. Et aime apprendre si l'occasion lui en est donné parce qu'elle reste une femme curieuse et avide de nouvelles expériences. Argent De ce côté là elle n'a pas à se plaindre, elle est largement gâtée. Sa famille a la bourse bien pleine. On peut même dire qu'elle est née une cuillère en argent, voir en or entre les dents. C'est surement aussi ce qu'il lui a permis de vivre la vie qu'elle souhaitait. Voyager sans se poser de question, profiter des beautés que le monde recèle. Sans vivre non plus aux crochets de ses parents. Caractère La belle est souriante, joviale, sociable. Elle aime être avec les gens, s'adapte facilement. Même si parfois elle fait preuve d'immaturité. Avec les hommes elle est charmeuse, joueuse mais son esprit aventureux et indépendant la rende volage. Elle est comme le temps, comme les enfants changeante et capricieuse. Elle varie entre ciel d'été et ciel déchainé. Mais c'est une femme dynamique, spontanée et très opportuniste. On peut l'aimer un jour et la détester le lendemain, et c'est ce qui fait son charme. Mais il ne faut pas chercher à la comprendre, il faut juste la respecter et la laisser vivre. Groupe positives minds. The Fortune Teller Sa famille et plus particulièrement sa fille Selina. Elle même du moins physiquement parlant, car elle ne supporterait pas de voir des cicatrices sur sa peau, surtout sur son visage. Après affronter des coups durs il n'y a pas de souci pour ça, elle est forte la belle. Ses guitares parce qu'elle en a plusieurs, et que chacune à une histoire. Avatar Charlize Theron. (©️️️️️️️vogue)

 
The life it is as a wave a day she eventually runs aground
La musique.
Ginnie a toujours aimé la musique. Depuis sa plus tendre enfance elle fredonne les airs qu'elle entend ou bien ceux qu'elle invente. Ses parents ont vite vu son intérêt pour cet art. Ils lui ont offert un piano. Mais les leçons de solfège qu'est ce que cela pouvait l'emmerder. Une perte de temps pour elle. Elle préférait largement laisser ses doigts divaguaient sur les touches même si parfois ce n'était pas harmonieux. Elle a fini par y arriver en jouant uniquement à l'oreille. Mais un piano ce n'est pas trop évident à balader à travers le monde. Du coup elle c'est mise à la guitare. Elle en a toujours une avec elle. C'est souvent le premier langage qu'elle met en place quand elle arrive dans un pays étranger. De plus elle les collectionne, ses guitares sont souvent des souvenirs marquants de certains des pays qu'elle a eu la chance de visiter.

La famille.
Ginnie n'a pas été une enfant malheureuse. Bien au contraire. Bercée dans un milieu doré, elle c'est épanouie sans spécialement avoir de barrière. Même si elle n'a pas tout le temps obéi aux choix désirés par ses parents. Enfin surtout dés qu'elle fut en âge d'y échapper. Elle les aime et les respecte. Comme elle aime sa sœur au point de lui avoir donner son propre enfant. Ne voyant dans ce geste que le bonheur de l'être à naitre. Et pas une entrave pour sa liberté. Elle a juste imposer le prénom. Selina, un prénom qui résonne comme une mélodie. Une fille avec qui elle joue la tante aimante. Mensonge honteux suite à quinze jours de luxure, avec un homme qui parfois hante ses rêves. Mais qu'elle n'a jamais revu et qui ignore tout de cette grossesse.

Les voyages.
Ginnie a toujours eu l'âme voyageuse. Enfant c'était dans les livres et la musique qu'elle s'évadait. Parfois avec sa famille pour les vacances, elle partait dans des pays étrangers. Elle a toujours été curieuse de tout, des cultures diverses, des saveurs étrangères, des paysages merveilleux, des horizons nouvelles. Du coup dés qu'elle a pu, elle a envahi son passeport du nom des plus belles destination. Voyageant par trains, avions, bateaux, bus, à pieds même. Elle apprécie l'aventure et de vivre au milieu des autochtones. Pour ce bercer des racines même de la terre qu'elle foule. La plus belle façon de découvrir le pays aussi. Même si elle ne dit pas non aux hôtels de luxe. Et des pays elle en a vu, et elle ne compte pas s'arrêter en si bon chemin.

Les hommes.
Ginnie est volage, charmeuse, joueuse avec eux. Elle ne s'attarde pas. Elle ne s'implique pas. Elle savoure et quand elle sent l'attrait s'étioler et bien elle part. Un seul homme à vraiment marqué son corps à vie. John. Une relation sulfureuse de quinze jours avant qu'il ne parte à l'armée. L'histoire parfaite, juste deux prénoms échangés, pas d'engagement, pas de promesse. Mais dans cet élan de luxure, John a laissé dans le corps de Ginnie, Kate pour lui, le plus beau des cadeaux empoisonnés. La vie. Et avec ce cadeau des mensonges à la pelle. Mais elle en éprouve aucune honte, aucun regret. Enfin c'est toujours ce qu'elle c'est dit. Sinon elle n'a pas de style préféré, brun, blond, roux, du moment qu'il a un joli corps et qu'il est doué au lit. Elle ne joue pas à la couguar mais l'âge n'est pas un problème pour Ginnie. Vu qu'elle même est restée jeune dans sa tête.

La photographie.
Ginnie sait saisir l'instant. Autant sur un visage, que dans un paysage. Elle n'oublie jamais son appareil photo, elle ne mitraille pas, mais prend le temps d'emprisonner le moment magique. La perle rare. Éternellement figé sur sa pellicule. Elle aime développer elle même ce qu'elle prend dans une chambre noire. Mais elle travaille aussi en numérique pour son blog. D'ailleurs cela fait parti de ses revenues, même si elle n'a pas spécialement besoin de ça pour vivre. Elle vend également ses photos à des magazines tout en faisant des articles. De quoi allier parfaitement ses passions à son métier. La belle vie en fait.

Ses craintes. Ses peurs.
Ne plus pouvoir partir en voyage, serait une des plus grandes peurs de Ginnie. Devoir rester à quai, enfermer dans un appartement avec comme seule vue la ville de Wellington, très peu pour elle. La découverte de la vérité par Selina, même si pour la voyageuse, le choix qu'elle a fait été le meilleur. Comment pourrait le prendre Selina si elle découvrait qu'en fait sa tante et sa mère biologique ? La peur de la perdre en tant que nièce et en tant que fille. Elle a le vertige. La peur du vide, peur qu'elle doit dominer pour pouvoir profiter de certains paysages. Chose qui n'est pas toujours facile. Mais elle ne s'en sort pas trop mal, puis si elle n'y arrive pas et bien elle ne se prend pas la tête pour ça. Même si elle rêve de faire du parapente et de sauter en parachute. Un jour peut être.

Ses petits moments de bonheur.
Ginnie est heureuse quand elle est assise sur une plage perdue au milieu de nulle part. Seule face à l'océan avec ses doigts qui glissent dans le sable blanc. Elle adore les pâtisseries surtout quand elles sont pleines de chantilly. Elle est fan des macarons et des calissons d'Aix. Alors quand elle va en France elle se gave de ses petites merveilles assise sur une terrasse de café. Elle adore trainer au lit en écoutant en boucle de vieilles mélodies, tout en mangeant de la glace à la vanille avec des pépites de chocolat. Elle aime courir les cheveux au vent, écoutant les bruits qui l'entoure et s'imprégnant des odeurs qui la caresse. Elle aime aussi prendre un bon livre, enfin un roman à l'eau de rose. Ou alors un livre qui parle de voyage, de nouveaux lieux à découvrir. Et se laisser emporter par l'histoire ou les images. Elle aussi trainer dans un bain brulant qui sent bon les huiles essentielles. En dégustant un verre de vin rouge et si en plus ce bain est partagé avec un beau mâle, elle est au paradis.

Ce qui lui colle à la peau.
Elle a toujours eu horreur du prénom Virginia. Et a rapidement opté pour un diminutif. "Ginnie" au grand dam de ses parents. Depuis qu'elle est en âge de mettre du parfum elle porte toujours le même. Une parfum que sa grand mère lui a fait découvrir, elle devait avoir cinq ou six ans. Le parfum à la violette, odeur qu'elle a laissé dans son lit d'enfant, puis dans son lit d'adolescente et enfin de jeune femme. Et c'est l'odeur qu'elle laisse dans le lit de ses amants. Elle ne supporte pas la couleur rouge et cela date d'un bon moment. Quand on lui imposait cette couleur, elle faisait une crise. Mais elle n'a jamais compris pourquoi. En tout cas elle a été très heureuse le jour ou elle a pu enfin choisir sa garde robe et mettre ainsi la couleur rouge au placard.

Les petits trucs en vrac.
Ginnie fume des cigarettes mentholées. Elle adore le rhum blanc surtout dans un ti punch. Elle a horreur des coquillages crues. Elle porte souvent des vêtements colorés. Elle mange quand elle a faim, elle a horreur de s'imposer des horaires. Elle se perd souvent dans un ciel étoilé. L'orage l'angoisse mais elle aime regarder tomber la pluie. Elle aime les animaux mais comme les enfants pas évident d'en avoir quand on est sans arrêt en voyage. Elle fait de l'équitation, galoper dans le sable c'est un de ses plaisirs. Elle a tendance à avoir souvent son portable en silencieux. Enfin quand elle ne le perd pas. Elle passe du temps sur son ordinateur surtout pour son blog. Parfois pour faire des skype avec sa famille et regarder les raisons sociaux. Enfant elle se rongeait les ongles. Plus maintenant, même si elle les garde courts. Elle aime danser, la salsa, la rumba, le rock, la valse. Danser à deux c'est bien, sensuel, mais cela ne la dérange pas de danser seule. Elle a peur des dentiste et des hôpitaux. Elle aime marcher pieds nus. Elle est plus talons plats que talons hauts.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



I have a dream. A song to sing..  Empty
Re: I have a dream. A song to sing.. - (Jeu 2 Aoû - 0:00)
ft. Selina Acker La chair de sa chair. Le sang de son sang. Sa fille. Son plus gros mensonge. Celle pour qui elle n'est que la tante aimante. La tante qui revient la voir entre deux voyages. Une escale à sa vie de femme libre, de cœur voyageur. Elle est aussi la trace de son passé et d'une histoire de 15 jours avec un homme avec qui elle n'a échangé que son prénom. Et là sa fille, nièce est devenue mère et pour voir cet enfant Ginnie revient. Mais sans se douter que son mensonge pourrait s'effriter. Et qu'avec cette découverte son monde pourrait s'écrouler. Et puis comment Selina va prendre la vérité quand elle va exploser ?

ft. Tamsin Howard Elles se sont rencontrés il y a 10 ans, lors d'un voyage de Ginnie à Sydney, la voyageuse voulait revoir la ville qui l'a vu naitre. Elle a rencontré Tamsin alors qu'elle faisait des photos des paysages. Tamsin jouait au mannequin, elles ont bavardé et ont gardé contact suivant chacune les aventures de l'autre. Parfois Ginnie se dit qu'elle pourrait avoir ce lien avec Selina. Mais elle oublie vite cette sensation pour se concentrer sur sa passion. Elles vont se retrouver à Wellington. A voir ce que ces retrouvailles vont donner.

ft. Lydia Gonzalez Ginnie est rentrée dans la librairie ou Lydia travaille, il y a pas mal de temps. Elle a vite été gagné par la passion de la demoiselle pour les livres. Et elle lui parle de sa passion pour les voyages. Quand Ginnie revient à Wellington elle retourne dans la librairie. Elle aime parler avec Lydia de ses nouvelles découvertes. Mais pas sur que cette amitié va durer bien longtemps. Vu que Lydia est la fille d'Eliazar. Pas sur que la pilule passe quand tout va se savoir. Il risque d'y avoir des étincelles.

ft. Ethel Prado Elles se sont rencontrées lors d'une exposition à Wellington. Attirées par le même tableau elles se sont mises à parler. On sympathisé. Elles ont parlé de chose et d'autre et notamment de leurs métiers respectifs. Sur le coup Ginnie n'a pas trop fait attention que la pub pourrait peut être l'aider pour son blog. Puis quand elle est revenue, la voyageuse en a parlé à Ethel. Et la belle brune a accepté de le mettre en valeur. Une belle collaboration suite à une belle amitié.

ft. Rebecca Priest Une discussion autour d'un tableau a donné naissance à leur amitié. Des idées divergentes sur l’œuvre, un instant amusant avant de finir assise autour d'un café. Il y a déjà une dizaine d'année, une amitié qui vit des hauts et des bas, des clash parfois intenses parce que Rebecca a des idées bien arrêtées. Mais malgré cela leur amitié tient bon et se renforce avec les années. Elles peuvent compter l'une sur l'autre. Et Ginnie est toujours prête à pointer du doigt les idées de son amie pour l'aider à avancer.  

ft. personnage Développe ici le lien entre ton personnage et celui d'un autre joueur. Essaie d'être le plus clair et précis possible, pour que tout le monde puisse bien cerner votre lien!

ft. personnage Développe ici le lien entre ton personnage et celui d'un autre joueur. Essaie d'être le plus clair et précis possible, pour que tout le monde puisse bien cerner votre lien!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



I have a dream. A song to sing..  Empty
Re: I have a dream. A song to sing.. - (Jeu 2 Aoû - 0:00)
ft. Eliazar Gonzalez Ginnie a juste 20 ans, le cœur volage et l'esprit voyageur. Et il est là avec ses quelques années en plus. Si perdu par la vie. Viré par la femme aimée. Elle est jeune, fraiche et de la joie, elle lui en donne. 15 jours à s'aimer en oubliant tout. Qui ils sont. Et où demain les mènera. L'avant, l'après n'existent pas. N'existent plus. Ils ne pensent qu'à l'ivresse et à ce bonheur éphémère au gout de trop peu. Ils se laissent guider par ce qu'ils ressentent, par leurs envies. Pour elle il est John et elle est juste Kate. Une lettre en cadeau, jamais ouverte. Et au fond de son ventre la vie qui prend racine. Lui rappelant au fil du temps cette histoire douce à la saveur du miel. Que se passerait-il s'ils se retrouvaient ? Et si Eliazar savait. Pour Ginnie. Pour Selina. Pour ce secret porté depuis tant d'année. Et parfois trop lourd.

ft. Jason Leroy Il y a 10 ans Paris. Un rencard. Une connerie. Un restaurant. Un inconnu qui sort Ginnie de la gêne. Elle a apprécié sa prise de risque. Elle a apprécié le cuisinier, puis l'homme et puis l'amant. Quelques mois d'une relation délicieuse, l'éveil des sens. Mais elle aime sa liberté la belle et lui son métier. Ils se séparent bons amis mais ils gardent contact. Elle lui parle des saveurs qu'elle découvre ailleurs. Les lui fait partager par des attentions qu'elle lui ramène. Le faisant voyager sous l'appel de ses papilles. Ils aiment se retrouver discuter de cuisine, d'amitié, de vins français, de la vie et de leur rencontres diverses. Et Ginnie risque fort d'avoir besoin de son ami et même avoir envie de se laisser câliner selon comment tout se déroule.

ft. Aleksander Halvorsen Ginnie a la terrasse d'un café laisse aller son talent au son de sa guitare. Alek s'est éloigné de Wellington suite au décès de sa femme et le destin les fait se rencontrer. Il s'arrête, il l'écoute et ils se mettent à discuter. Et voilà qu'au bout du monde deux âmes de Wellington font connaissances. De fil en aiguille elle lui parle de projet humanitaire et lui de sa fortune. Alek décide d'aider Ginnie et ils vont garder contact. De retour dans sa ville, la belle avertit Alek. De quoi leur donner envie de se voir et de papoter à nouveau. De prendre des nouvelles, de voir si les blessures se referment ou si de nouvelle naissent. L'amitié se fait plus belle, allez savoir jusqu'au tout cela les mènera.

ft. personnage Développe ici le lien entre ton personnage et celui d'un autre joueur. Essaie d'être le plus clair et précis possible, pour que tout le monde puisse bien cerner votre lien!

ft. personnage Développe ici le lien entre ton personnage et celui d'un autre joueur. Essaie d'être le plus clair et précis possible, pour que tout le monde puisse bien cerner votre lien!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



I have a dream. A song to sing..  Empty
Re: I have a dream. A song to sing.. - (Jeu 2 Aoû - 0:00)
A VOUS LES LOULOUS. I have a dream. A song to sing..  864029724
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



I have a dream. A song to sing..  Empty
Re: I have a dream. A song to sing.. - (Mar 7 Aoû - 18:45)
saluuuuuuuuuuut I have a dream. A song to sing..  2885237113 I have a dream. A song to sing..  2885237113 I have a dream. A song to sing..  2885237113
que dirais-tu d'un petit lien entre nos demoiselles ? I have a dream. A song to sing..  1947200625 I have a dream. A song to sing..  1947200625
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



I have a dream. A song to sing..  Empty
Re: I have a dream. A song to sing.. - (Mar 7 Aoû - 19:29)
Pourquoi pas ? Tu as une idée ou une envie ? I have a dream. A song to sing..  2227089788

Parle moi de Tamsin pour que l'on voit ce que l'on peut se trouver ou sur quoi on peut partir. I have a dream. A song to sing..  843243092 I have a dream. A song to sing..  2025025955
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



I have a dream. A song to sing..  Empty
Re: I have a dream. A song to sing.. - (Mer 8 Aoû - 15:25)
j'ai vu que ginnie était née à sydney, elle y est restée longtemps ? tamsin y a vécu quasiment dix ans, je me disais qu'elles auraient pu s'y rencontrer I have a dream. A song to sing..  4079941090 après niveau circonstances...
peut-être une rencontre basique où ginnie serait partie dans des contrées environnantes pour faire quelques photos (ou autre ! mais j'ai compris qu'elle aimait photographier des paysages héhé) et elle serait tombée sur tamsin & une équipe qui bossaient à cet endroit ? (tammy est mannequin depuis une dizaine d'années)

sinon, tammy a grandi à queenstown sur l'île sud de la nouvelle-zélande, qu'elle a quittée dès sa majorité pour s'établir à sydney, elle a enchaîné quelques petits boulots avant de se décider à se présenter dans une agence de mannequinat, et c'est là que sa carrière a débuté.

elle sort également depuis quelques années avec un rugbyman, et l'a suivi à wellington suite à une mutation dans une autre équipe ; sauf qu'il la bat -et forcément, elle est pas heureuse mais l'aime trop pour le quitter-

si ça t'inspire quelque chose I have a dream. A song to sing..  2227089788
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



I have a dream. A song to sing..  Empty
Re: I have a dream. A song to sing.. - (Mer 8 Aoû - 17:05)
Alors oui Ginnie est née à Sydney mais elle en est partie très jeune parce que ses parents sont venus bosser à Wellington. Elle a bougé enfant en vacance avec sa famille, ils sont surement retournée en Australie mais c'était avant que Ginnie est 18 ans donc trop tôt pour une rencontre. Puisque après cet âge elle a eu Selina et a ensuite bougée seule à travers le monde. I have a dream. A song to sing..  613702535

Après on peut dire que Ginnie y est retournée plus tard pour en effet visiter le pays où elle est née et faire des photos. Du coup faudrait partir d'une rencontre dans ce cas au moment ou Tamsin était mannequin. Donc il y a une dizaine d'année, elle aurait pu faire des photos et tomber sur un lieu où il y avait un shoot de l'agence ou Tamsin travaille. I have a dream. A song to sing..  180640823
Et elles auraient pu ensuite se retrouver à Wellington. I have a dream. A song to sing..  1957564982
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



I have a dream. A song to sing..  Empty
Re: I have a dream. A song to sing.. - (Mer 8 Aoû - 18:03)
ah oui effectivement, si ça concorde pas... I have a dream. A song to sing..  653273702
mais du coup oui on peut aussi faire remonter ça à une dizaine d'années I have a dream. A song to sing..  613702535 ginnie est du genre curieuse ? elle aurait pu rester un peu sur les lieux et entamer une discussion avec quelques personnes (dont tammy ?)
de son côté je pense que ça l'aurait intéressée de suivre ginnie au moins sur internet et un peu plus tard avec les réseaux, voire même peut-être entretenir un petit lien mais sans plus, jusqu'à ce que tammy vienne emménager à wellington ! ginnie aurait pu le voir dans une story instagram (par exemple) et lui proposer qu'elles se revoient à l'occaz pour se donner des nouvelles vu qu'elles sont dans la même ville désormais ? (si ça lui correspond) I have a dream. A song to sing..  1832256333
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



I have a dream. A song to sing..  Empty
Re: I have a dream. A song to sing.. - (Mer 8 Aoû - 22:52)
Oui c'est plus logique comme ça, en plus Ginnie pourrait également suivre Tamsin au niveau de sa carrière sur les réseaux sociaux aussi, vu que lorsqu'elle est en vadrouille elle les utilise souvent.
Du coup en effet le lien serait plus logique comme ça. I have a dream. A song to sing..  613702535 I have a dream. A song to sing..  180640823
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Who you are
Bad Karma



I have a dream. A song to sing..  Empty
Re: I have a dream. A song to sing.. - ()
Revenir en haut Aller en bas
I have a dream. A song to sing..
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sauter vers: