AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien.

Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. Empty
Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. - (Jeu 9 Aoû - 16:01)

stanley eriksen
C’est votre vie et elle s’achève minute après minute.

Nom un patronyme que tu as un brin entaché ces derniers mois .. un nom que tu as toujours porté avec fierté. aujourd'hui tu sais plus trop, perdu avec les tiens. t'as un peu honte d'être un Eriksen, ou alors tu leur fais honte ? t'en sais rien, pourtant c'est ton nom et il fait partie de toi, de ce que tu es, de ce que tu as été et sera .. Prénom(s) ta mère est à l'origine de ton prénom, elle a toujours été fan du grand Stanley Kubrick, c'est donc grâce à lui que tu as obtenu ce nom. stanley, simple, mais tu réponds plus souvent lorsqu'on dit 'stan' à l'inverse de ce grand génie du cinéma, toi t'as foutu ton avenir en l'air. regret que tu portes aujourd'hui .. qui te hante chaque nuits. Âge t'as fêté ton quart de siècle derrière les barreaux. tu t'y attendais pas, comme la moitié de ton entourage. c'est aussi ce jour là que tu as coupé les ponts avec tes parents... Naissance t'as vu le jour ici même à Wellington, un certain 14 avril de l'an 93, ça te rajeunis pas tout ça..  Nationalité contrairement à ton père, tu n'as qu'une nationalité, celle de ton pays : néo-zélandais. tu ne connais que ce pays, pourtant tu connais les récits de ton papy par cœur. c'est grâce à eux que tu as pu voyager, à travers ses iris. et c'est encore grâce à eux que la nuit tu arrives à trouver un peu de paix. Origines ta famille vient d'ici et de-là. ton grand-père est un allemand expatrié en Écosse, il a épouse une écossaise aux racines suédoises. ce qui donne un mixte plutôt sympa, soit ton père, pourtant lui a la double nationalité, écossaise et néo-zélandaise ... parce que ta mère elle, elle est un pur produit de ce cher pays. mais rien que du côté de ton père, tu as assez de mixité pour toute la famille. mais ça te va, toute façon toi, tu n'as pas vraiment eu le choix. Statut civil ton coeur ne bat que pour elle, il crie son prénom à chaque battement. la distance qu'elle instaure entre vous depuis ta sortie te tue de l'intérieur .. tu n'oses rien dire car tu te sens déjà coupable du mal que tu lui as fait en t'éloignant d'elle. pourtant tu ne vis que pour elle, elle est dans chaque partie de ton âme. t'es en couple, amoureux, prêt à tout pour la belle lorelai, loin de douter de tout ce qui se trame dans la tête de ta belle brune ..  Orientation sexuelle tu ne t'es jamais posé la question, il n'y a que les courbes féminines qui t'on plu. la prison n'a rien changé, tu vibres qu'au contact des courbes sensuelles, de préférences ses courbes. Occupation toi qui était prédit à un grand avenir, des portes s'ouvraient à toi et puis .. la connerie de trop. tout s'est fermé, mais tu l'as cherché .. aujourd'hui tu es homme à tout faire dans l'auberge du centre. c'est pas l'avenir que tu espérais, mais c'est mieux que rien. t'as songé à reprendre des études, reste à voir si tu auras la motivation pour reprendre là où tu as arrêté .. et porter le fardeau de ton casier ..  Argent toi qui as grandi avec tout, aujourd'hui tu te retrouves avec ta modeste paye. tu te débrouilles par toi même, un choix que tu assumes, décision que tu as longtemps médité ... les fins de mois sont durs, mais tu as vu pire, puis à présent tu te contentes du minimum ... la descente a fait mal et tu ressens la différence, mais tu dis rien.  Caractère Gamin qui bouge. Gamin qui pose toujours des questions. Gamin qui s'intéresse à tout. Gamin qui fatigue. Gamin qui déborde d'énergie. Gamin qui vit. Gamin qui s'en fout. Gamin qui grandit et qui recherche de nouvelle adrénaline. De nouveaux terrains de jeux. Gamin qu'est devenu adolescent. Tête qui passe partout, parce que t'es comme ça dans le fond. Habile de tes mots, de tes gestes. Tu n'as jamais été seul, ce mot tu ne le connais qu'aujourd'hui. Toi t'as toujours été ce gars entouré, aimé, apprécié, parfois adulé ou carrément détesté. Parce que t'avais la tchatche, toujours le mot qu'il faut. Que tu t'es toujours moqué de plaire ou pas à ceux qui t'entouraient. Ta vie tu la vivais en fonction de tes envies, projets. Rien ne t'empêchait d'obtenir ce que tu voulais, désirais, tu t'en donnais les moyens. Borné que tu es. Les obstacles de la vie tu les as franchi avec habilité. T'avais prévu ton avenir, fierté dans le regard, tu avançais … ne changeant rien. Les mots qui se délient facilement, des mots que tu balances, qu'importe s'ils plaisent ou pas. À tes yeux la vérité n'est jamais bonne à dire, mais tu t'en moques. Oui tu t'en moques de savoir si tu peux blesser ton interlocuteur, toute façon t'en as blessé des gens avec ton franc parler. Tu l'as toujours vu comme une qualité, car des gens vrais, qui n'ont pas peur de dire les choses, ils en existent peu. Bon certes tu pourrais avoir l'art et la manière de dire les choses. Seulement non. Pas le temps. Ta vie avant tout, tes expériences, ton entourage, tes projet. Adolescent qui se construit, jeune homme qui mûrit. Début des conneries. Parce que cette envie d'adrénaline est resté, tout comme ton impulsivité. Ton pêché, tu savais un jour que tu payerais ce trait de ton caractère. Tu perds ou tu gagnes que tu te disais. Et t'as tout perdu .. gueule d'ange, mais diable au corps. Il ne fallait pas se fier aux apparence, t'étais pas un chérubin et aujourd'hui .. aujourd'hui t'es un homme brisé qui tente de se reconstruire. Encore plus rancunier face à la vie, ta vie, tes choix. Agacé pour un rien, tu tentes de te contrôler, serrer les points, mais tu perds encore plus vite ta patience. Souvenirs qui te hantent, mots qui explosent dans ta tête pour un rien. Regrets qui te bouffent, mais tu restes droit. Tu tentes de reprendre une vie, mais une vie qui a volé en éclat. Une vie dont tu n'es qu'un pal pantin, enfin c'est ton ressenti. Une vie que tu avais mené à la baguette, une vie que tu avais prévu. Une connerie qui a fait explosé ton tableau … et toi qu'est simplement perdu. Te sentant incompris, parce qu'ils peuvent pas comprendre. Que tu veux pas leur expliquer, que tu te renfermes un peu, trop par moment. Que t'essaies, mais que tu es trop écœuré de la vie en ce moment … que tu es bouffé par tes choix. La prison change un homme qu'ils disent … T'en es la preuve vivante. T'as plus envie de structuré ta vie, t'as juste envie de la retrouver. De retrouver des bases, alors tu te raccroches à eux, même si ses distances te bouffent .. te tuent et que tu n'oses encore rien dire .. ça cogite et ça va exploser à un moment … tic, tac. Groupe Carpe diem, parce que c'est ça que tu es devenu. le mec qui ne planifie plus son avenir, qui prend la vie comme elle vient. parce qe tu as plus le choix.  The Fortune Teller t'as plus grand chose à perdre, hormis tes amis et ta copine. pour le reste tu t'en fous, ta vie a tellement pris un tournant dont tu t'y attendais pas .. qu'à présent tu ne vois plus rien. écran noir que tu redessines chaque jour. Avatar bébé thomas brodie-sangster d'amour  Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. 2201629221 (©️️️️️tumblr)

Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq.
fils unique, enfant qui a longtemps été attendu, désiré, créant le bonheur de ses parents lorsqu'il a pointé le bout du nez. ses parents n'ont jamais cherché à en vouloir un second. ayant eu des complications pour avoir stanley et ils n'ont jamais regretté de ne pas avoir un second enfant. gamin qui rayonnait, faisant le bonheur de ses parents. il a toujours eu de bon rapport avec eux. père, océanologue, il l'emmenait tout le temps dans l'eau, explorer les fonds marins avec lui. oui, père et fils étaient très complices. mère, dans le droit, c'était le jour et la nuit à la maison, mais une bonne atmosphère y régnait. ta relation avec ton père a toujours été particulière. héros qu'il était lors de ton enfance, il écumait les fonds marins, participait à des conférences, était reconnu. le gamin que tu étais ça l'impressionnait. tu lui demandais conseils pour tout ou presque. trop proche durant l'enfance, conflictuel durant l'adolescence, mais tout en restant fusionnel. il t'a toujours accepté tel que tu étais, a tout fait pour que tu réalises tes rêves et pourtant .. pourtant aujourd'hui rien n'est plus pareil. t'en es responsable. tu as pris la décision de les rejeter. le jour de tes vingt cinq ans, tu t'es séparé d'eux. ils étaient là, au parloir, une boîte à la main et tu as vu .. tu as compris .. cette déception mélangé à la tristesse... ta mère qui s'inquiétait pour ton avenir, déception dans le regard de ton père. héros que tu as déçu. ils ne t'ont jamais rien, mais ce jour là, tu t'es pris une gifle. t'as compris. t'as été dur, froid et leur a demandé de ne plus jamais venir. de ne plus t'appeler. de ne plus penser à toi. que de toute façon tu ne reviendrais pas vers eux. cette décision tu l'as mûri, mais tu ne pouvais plus. tu avais besoin de coupé les liens. parce que tu sais qu'ils s'attendaient pas à ça, comme beaucoup de monde ... tu préfères les décevoir de loin, qu'ils se sachent plus rien, que de supporter leur regard. tu sais pas si c'est la bonne solution. c'est celle qui t'es apparu sur le coup ... cela fait sept mois que tu n'as plus de nouvelles d'eux. le manque persiste, mais tu te dis que c'est le mieux pour tout le monde. t'as toujours eu la fibre sportive. t'aimais bien te dépenser, faisant partie de l'équipe de natation durant des années. ayant un père qui ne vit que pour l'eau et son environnement. tu as rapidement pris le goût de l'eau, de te baigner, de nager, et bon sang que tu étais bon pour ça. tu as arrêté à cause de tes études supérieures. t'as aussi le goût de la boxe, être sur l’arène, les coups... aujourd'hui tu as pris goût à la salle de musculation. tu dis toujours qu'il ne faut pas se fier à ton apparence, t'en as dans les bras, plus qu'on ne pourrait le penser. tu fumes, trop d'après tes proches, mais tu n'as jamais réussi à arrêter. et ce n'est pas la prison qui t'a calmé sur cette addiction. bien au contraire, c'était un moyen d'échange et de décontraction. tout le monde a des vices, toi tu as besoin que ce petit filtre finisse ta main, qu'elle se consumme entre tes lèvres. des projets t'en avais, tu avais tracé ta route. tu voulais être dans le marketing, le commerce, parce que t'a toujours eu le contact facile. parce que tu as toujours réussi à obtenir ce que tu voulais. seulement aujourd'hui tu te retrouves sans rien. t'as même pas fini tes diplômes. les portes qui s'ouvraient à toi se sont littéralement fermés. t'es largué sur tes perspectives avenir ... recommencer à zéro ? ou tout changer ? on a longtemps dit de toi que tu étais du genre hyperactif. il fallait toujours que tu occupes ton esprit, ton corps, t'avais du mal à rester en place. autodidacte, tu aimes apprendre par toi même, ce trait de caractère est toujours en toi. là-bas dans le noir tu continuais à te cultiver, à t'instruire, à ta manière. passionné de moto, tu as galéré pour que tes parents acceptent que tu passes ton permis moto. ils ne voulaient pas, pourtant tu voulais te le payer. tu avais mis de côté, seulement ta mère avait peur. trop dangereux, trop bruyant. rien de bien à leur yeux, puis ils ont accepté, comprenant ton besoin. ton envie de liberté, cette adrénaline que tu ressens au volant. liberté des mouvements, des actions. tu cuisines bien, en prison tu étais à la cuisine. tu as galéré pour qu'ils acceptent de te faire bosser là-bas. t'as commencé par le ménage et tu as finis en cuisine. tu te sentais plus à ta place. pas que le ménage te dégrade, juste que t'aimes bien faire plaisir aux gens à travers l'estomac. puis tu aimes bien tester de nouvelles recettes. c'est une nouvelle passion que tu pratiques depuis ta sortie. ce qui tombe bien lorsque le chef est absent, c'est toi qui prend le relai en cuisine.   tu as toujours préféré un livre à la télévision. tu n'as rien contre cette dernière, mais à choisir tu préfères dévorer un bon roman du style Zola ou Balzac, oui auteur français, mais ils sont traduits, qu'un film. c'est toujours le cas. tu aimes aussi la musique. répertoire ambulant de chanson que tu es.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. Empty
Re: Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. - (Jeu 9 Aoû - 16:02)
Il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal.


Loan & Lorelai

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. Empty
Re: Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. - (Jeu 9 Aoû - 16:04)
(just in case)
((vous pouvez demander))
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. Empty
Re: Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. - (Jeu 9 Aoû - 16:14)
Une petite place ? :boubou:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. Empty
Re: Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. - (Mar 21 Aoû - 0:27)
Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. 1485733704 Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. 1485733704 Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. 1485733704
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. Empty
Re: Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. - (Mer 22 Aoû - 15:07)
@June Winchester une idée, envie ? Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. 589507572

@Lorelia Deighton tu surveilles c'est ça :zoella: :zoella: et ça m'fait penser qu'il faut je fasse tout au propre Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. 167779069
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. Empty
Re: Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. - (Mar 28 Aoû - 19:23)
j’suis ou moi. Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. 653273702
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Who you are
Bad Karma



Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. Empty
Re: Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien. - ()
Revenir en haut Aller en bas
Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien.

Sauter vers: