AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -38%
– 38% sur PHILIPS SpeedPro Aspirateur Balais 2 ...
Voir le deal
209.99 €

(lana) this is a song about somebody else

Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(lana) this is a song about somebody else Empty
(lana) this is a song about somebody else - (Dim 19 Aoû - 20:29)

lana jacobson
Was it a knife in my back ? Or a fork in the road ?
Was it hell or high water, that left us alone ?

Nom Elle est née Jacobson, mais son mariage prochain fera bientôt d’elle une Galloway. Prénom(s) Alana, un prénom que peu lui connaissent, la principale concernée se faisant connaître sous le diminutif de « Lana » depuis l’adolescence. Âge Elle vient tout juste d’entamer sa vingt-septième année. Naissance Elle est née le 23 juillet 1991, à Wellington même, où se trouve l'hôpital le plus près de la petite ville qui l'a vu grandir. Nationalité Aussi Néo-Zélandaise qu’il est possible de l’être ; les voyages, les déménagements et les déracinements n’ont jamais réussi à déloger la Nouvelle-Zélande de son cœur. Origines Principalement Néo-Zélandaises. Un de ses grand-pères était d’origine britannique, mais il s’agit de la seule origine étrangère qu’elle se connaisse.   Statut civil Il y a un solitaire de bonne taille qui trône aujourd’hui à son annulaire gauche, signe que l’homme qui partage sa vie depuis les dernières années l’a demandé en mariage, et qu’elle a accepté en versant les habituelles larmes de surprise et d’émotion. Orientation sexuelle Elle n’a jamais été attirée que par les hommes.  Occupation Lana, elle a enchaîné les petits boulots et elle s’est cherché pendant longtemps. Mais quelqu’un lui a montré comment transformer un hobby en carrière et depuis, elle est auteure-compositrice. Elle écrit des chansons et des mélodies, elle aide des artistes à mettre les bons mots et les bonnes notes sur leurs émotions, et elle contribue à transformer les brouillons en pièces parfaites. Argent Parce que son métier est généralement une succession de contrats, ses revenus fluctuent sans cesse, mais elle a appris à gérer. Les dernières années ont été d’autant plus faciles que son futur mari, lui, dispose d’un revenu stable et plus qu’acceptable ; si Lana s’opposait autrefois vigoureusement à l’idée de bénéficier de son salaire à lui, elle a finit par se rendre à l’évidence que ce partage faisait partie des éléments normaux d’une vie à deux.  Caractère Lana, elle est protectrice, douce, directe, et terriblement loyale. Il n’y a rien qu’elle ne ferait pas, Lana, pour ceux qu’elle aime, sauf leur mentir : elle dit les choses comme elles sont, doucement mais sans faux-semblants, les bons coups comme les mauvais. Mais même quand elle n’a que des mauvaises décisions à critiquer, elle reste quand même. Elle ne juge pas, elle se dévoue avec la même volonté, et ce, jusqu’à ce que la relation n’en vaille plus la peine. Parce que même sa loyauté ne fait pas d’elle une femme faible et complaisante ; au contraire, elle ne supporte ni l’égoïsme, ni le manque de respect, et elle sait quitter sans regarder derrière. Catégorique et bernée, elle revient rarement sur ses décisions, accepte peu d’excuses et en offre encore moins. Groupe Carpe diem The Fortune Teller Rien à protéger Avatar Anna Speckhart (©️️️️️tumblr)

I thought I found you, just to see you fading out into the night
Lana, ça lui a pris un peu de temps avant de trouver sa voie. Déjà enfant, elle voulait tout faire, tout voir, et ses rêves de vie d’adulte ont changé un milliard de fois ; elle voulait être auteure à Tokyo, actrice à Paris, bibliothécaire à Wellington, chargée politique à Washington, enseignante à Vancouver… Le seul point commun de toutes ses ambitions, c’était les mots, parce qu’elle les connaissait, elle les maîtrisait, elle savait les agencer de la bonne et de la belle façon. Mais à trop avoir de projets, Lana, elle a finit par ne plus en avoir du tout, sauf celui d’être partout dans le monde à la fois. Alors elle a été serveuse à Lisbonne, caissière de supermarché à Los Angeles, barmaid à Bristol… jusqu’à ce qu’elle mette les pieds à Dublin. (+++) Dublin, c’était sensé être une escale comme les autres, un arrêt de plus d’environ un an avant de découvrir un autre coin du globe. Lana s’est trouvé un petit boulot dans un bar de quartier, de quoi subvenir à ses besoins et payer pour le logement minable qui allait l’héberger pour la prochaine année. Mais quand s’est terminée cette année, Lana n’a pas pu partir comme prévu. Parce que maintenant il y avait LUI, et qu’avec sa joie de vivre, sa désinvolte et son talent brut, il était devenu le centre de son existence. (+++) Lana, elle a toujours eu un intérêt pour la musique ; comme tout le monde, qu’elle disait souvent. C’était un intérêt inexploité, vide, parce qu’elle n’aurait pas su quoi faire avec même si elle l’avait voulu. Mais il lui a montré : à ses côtés, elle a apprit le piano, s’est familiarisée avec les partitions et la composition. Et Lana, elle a découvert que les mots qu’elle aimait tant, ils étaient encore plus beaux sur la bonne mélodie. De la plus grande fan de Colm, elle est devenue son alliée, sa partenaire. Elle a fait de la musique de Colm son projet à elle aussi, son rêve à elle aussi, et s’est révélée plus passionnée que jamais, plus encore que la Lana de treize ans qui rêvait de vendre ses romans à Tokyo. (+++) Mais Colm, il a tout gâché, leur projet, leurs rêves et leur relation en même temps. Ça lui a pris du temps à le voir, Lana ; elle était amoureuse, loyale et optimiste. Elle a sentit les priorités de Colm changer, ses objectifs se tordre, et elle a vu sa propre place à ses côtés disparaître, lentement mais sûrement. Quand elle a vu la fin approcher, la trahison poindre son nez, elle a fait la seule chose qu’elle croyait possible : elle a fermé les yeux, pris une grande inspiration, et elle a fait ses valises. Parce qu’elle pouvait supporter beaucoup par loyauté, Lana, sauf la déloyauté. (+++) En quittant Dublin, elle est retournée se réfugier à Wellington, se promenant entre la maison familiale et les appartements de ses amis, affirmant à tous et chacun qu’elle se portait comme un charme. Et quand le mensonge est devenu trop lourd à porter et la comédie trop difficile à jouer, elle a fait ce qu’elle fait de mieux : elle a pris ses valises et elle est partie. Moins d’un an après sa rupture avec Colm, elle faisait une escale de quelques mois à Paris, puis s’installait à Londres. Sauf que cette fois-ci, elle avait les aptitudes et l’ambition d’y faire plus que servir des cafés, et elle a trouvé des gens intéressés à ses mots et ses mélodies. (+++) Il y a deux ans, quelque part entre les rangées d’une librairie, Lana a rencontré Philip Galloway. Il était britannique, travaillait dans le domaine de la gestion hôtelière et ne fréquentait une librairie que dans l’objectif de faire un cadeau à sa mère ; il n’était pas artiste, pas désinvolte, pas imprévisible. Et elle est tombée amoureuse à nouveau, amoureuse de la douceur, de la sécurité, de la loyauté et des projets d’avenir qui n’étaient pas que de la poudre aux yeux. Alors quand Philip lui a demandé de l’épouser, il y a quelques mois, il n’y avait pas une once de doute dans son « oui ». Juste un peu d’hésitation peut-être, le début d’une pensée pour ce que sa vie ne serait jamais, mais aucun doute. Elle aime Philip comme on aime les gens qu’on épouse. (+++) Lana ignore si c’est l’âge, le mariage qui approche ou les plans de vie qui s’esquissent, mais pour la première fois depuis longtemps, elle a éprouvé le désir de retourner chez elle. Pas pour une semaine ou deux, comme elle en avait l’habitude, ou pour quelques mois à panser ses plaies ; c’était un besoin viscéral de retourner chez elle pour de bon qui l’habitait. Elle n’a pas eu à le demander deux fois, elle n’a pas eu à négocier, avant que Philip n’accepte cette idée et entreprenne les démarches nécessaires auprès de son employeur pour être muté à Wellington. Leur entente est simple : pendant que lui finalise les derniers détails de son départ à Londres et coordonne le déménagement de l’appartement qu’ils occupent là-bas, Lana rejoint sa patrie, se charge de dénicher l’endroit où ils installeront leur nouveau nid familial et jette un œil aux lieux qui pourraient accueillir leur union à venir. (+++) Elle traîne généralement un carnet avec elle, et elle y écrit toujours, sans cesse. Ce sont des bouts de phrases, des ébauches de couplets, le début d’un prochain contrat ou juste un projet personnel. Son fiancé s’amuse à lui dire qu’elle travaille tout le temps, sans jamais s’arrêter ; elle a abandonné l’idée de lui faire comprendre qu’il ne s’agit pas juste de son travail, mais aussi de sa passion. (+++) Parce qu’elle a autant voyagé et qu’elle est naturellement habile avec les mots, Lana a une facilité avec les langues. En plus de l’anglais, elle maîtrise le français et l’allemand, se débrouille plus que bien avec le portugais et baragouine l’espagnol. Son prochain objectif personnel ? Composer une chanson en français. (+++) Lana, elle est old school, un peu vieillot. Elle comprend la technologie, l’utilise, bien sur.  Mais elle écrit des lettres, pas des courriels ; elle lit des livres et les journaux papiers, et ne pourrait jamais considérer le faire sur une tablette ou un téléphone ; elle aime lire l’heure sur une horloge, la musique acoustique et non électronique et les couvertures de laine confectionnées par n’importe quelle grand-mère. L’idée même des réseaux sociaux la dépasse, et quand on lui reproche d’avoir des goûts d’ancêtres, Lana, elle le prend comme le plus beau des compliments.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(lana) this is a song about somebody else Empty
Re: (lana) this is a song about somebody else - (Dim 19 Aoû - 20:30)
ft. personnage Développe ici le lien entre ton personnage et celui d'un autre joueur. Essaie d'être le plus clair et précis possible, pour que tout le monde puisse bien cerner votre lien!

ft. personnage Développe ici le lien entre ton personnage et celui d'un autre joueur. Essaie d'être le plus clair et précis possible, pour que tout le monde puisse bien cerner votre lien!

ft. personnage Développe ici le lien entre ton personnage et celui d'un autre joueur. Essaie d'être le plus clair et précis possible, pour que tout le monde puisse bien cerner votre lien!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(lana) this is a song about somebody else Empty
Re: (lana) this is a song about somebody else - (Dim 19 Aoû - 20:31)
ft. personnage Développe ici le lien entre ton personnage et celui d'un autre joueur. Essaie d'être le plus clair et précis possible, pour que tout le monde puisse bien cerner votre lien!

ft. personnage Développe ici le lien entre ton personnage et celui d'un autre joueur. Essaie d'être le plus clair et précis possible, pour que tout le monde puisse bien cerner votre lien!

ft. personnage Développe ici le lien entre ton personnage et celui d'un autre joueur. Essaie d'être le plus clair et précis possible, pour que tout le monde puisse bien cerner votre lien!
Revenir en haut Aller en bas
Colm Walsh
cape diem › je suis un audacieux
Colm Walsh
cape diem › je suis un audacieux


Who you are
› posts : 753
› faceclaim : dan babe smith, ©Leave (av) excelsior (sign) georgezr@tumblr (gifs) noel gallagher, all time low (lyrics) silver ♥ (crackship)
› multinick : ariel (d. luna), zellig (f. arnaud), cassius (d. rieder)
› âge : trente ans, mais quiconque le connaît dirait plutôt douze.


Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t8030-a-force-d-ecrire-mon-coeur- http://www.thegreatperhaps.org/t8129-faites-qu-il-pleuve-que-la-pluie-efface-nos-erreurs

(lana) this is a song about somebody else Empty
Re: (lana) this is a song about somebody else - (Dim 19 Aoû - 20:45)
je marque mon territoiiiiire (lana) this is a song about somebody else 1849291412 (lana) this is a song about somebody else 1849291412 (lana) this is a song about somebody else 1849291412 (lana) this is a song about somebody else 1849291412


oh, calamity
when I was younger I was certain that I'd be fine without a queen, just a king inside his castle with an ocean in between. now all I do is sit and count the miles from you to me, oh, calamity. we get older by the hour, watch the changes from afar, keep forgetting to remember where we've been is who we are.


(lana) this is a song about somebody else 2201629221 (lana) this is a song about somebody else 2201629221:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(lana) this is a song about somebody else Empty
Re: (lana) this is a song about somebody else - (Dim 19 Aoû - 21:16)
Il y a une bague au doigt de Lana qui me fait dire que t'es peut-être un peu tard pour ça, mais c'était une belle tentative (lana) this is a song about somebody else 3308941118 (lana) this is a song about somebody else 4240345067

(lana) this is a song about somebody else 4240345067
Revenir en haut Aller en bas
Colm Walsh
cape diem › je suis un audacieux
Colm Walsh
cape diem › je suis un audacieux


Who you are
› posts : 753
› faceclaim : dan babe smith, ©Leave (av) excelsior (sign) georgezr@tumblr (gifs) noel gallagher, all time low (lyrics) silver ♥ (crackship)
› multinick : ariel (d. luna), zellig (f. arnaud), cassius (d. rieder)
› âge : trente ans, mais quiconque le connaît dirait plutôt douze.


Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t8030-a-force-d-ecrire-mon-coeur- http://www.thegreatperhaps.org/t8129-faites-qu-il-pleuve-que-la-pluie-efface-nos-erreurs

(lana) this is a song about somebody else Empty
Re: (lana) this is a song about somebody else - (Dim 19 Aoû - 21:21)
elle se rendra vite compte de son erreur (lana) this is a song about somebody else 3810423794 (ou pas vu la bêtise de colm (lana) this is a song about somebody else 4240345067)


oh, calamity
when I was younger I was certain that I'd be fine without a queen, just a king inside his castle with an ocean in between. now all I do is sit and count the miles from you to me, oh, calamity. we get older by the hour, watch the changes from afar, keep forgetting to remember where we've been is who we are.


(lana) this is a song about somebody else 2201629221 (lana) this is a song about somebody else 2201629221:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(lana) this is a song about somebody else Empty
Re: (lana) this is a song about somebody else - (Lun 20 Aoû - 10:53)
bon j'pose mes fesses ici pour qu'on discute liens (lana) this is a song about somebody else 4125275393
du coup colm et zyhra sont sortis ensemble au lycée et ont rompu en sachant parfaitement que colm partait en irlande. donc ils sont restés en excellents termes, et ont continué à garder le contact malgré la distance. de plus ils ont été la première vraie relation de couple l'un de l'autre. et depuis le retour de colm à wellington, ils se donnent du bon temps mais sans avoir d'attaches (lana) this is a song about somebody else 1485733704
du coup en soit, lana est un peu j'pense obligée de connaitre zyhra même sans l'avoir vu (lana) this is a song about somebody else 1485733704 parce qu'elle continuait à l'appeler/lui envoyer des textos même quand il était avec la demoiselle (lana) this is a song about somebody else 41734297
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Who you are
Bad Karma



(lana) this is a song about somebody else Empty
Re: (lana) this is a song about somebody else - ()
Revenir en haut Aller en bas
(lana) this is a song about somebody else

Sauter vers: