AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Music as remedy. ft Aleksander

positive minds › je suis un optimiste
avatar
positive minds › je suis un optimiste


Who you are
› posts : 758
› faceclaim : Charlize Theron © cliffs edge (vava)
› multinick : Ziggy le magicien (w. higginson) & Raoul le menteur (h. jackman) & Alistair l'aviateur (l. evans)
› âge : 45 ans qu'elle porte à merveille.
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t8041-the-truth-is-suffering-the- http://www.thegreatperhaps.org/t8079-i-have-a-dream-a-song-to-sing http://www.thegreatperhaps.org/t8080-carnet-de-voyage http://www.thegreatperhaps.org/u1647 http://www.thegreatperhaps.org/u1552 http://www.thegreatperhaps.org/u1743

Sam 10 Nov - 23:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aleksander & Ginnie

When the reality resumes its rights.


Depuis son arrivée à Wellington, Ginnie n’a qu’une envie en repartir. Ici elle est larguée, désenchanté, complètement à l’encontre de la vie qu’elle aime mener. Quand elle voyage, elle apprend, elle découvre. Elle oublie les règles que la vie oblige. Avoir une belle allure, une jolie coiffure, un faux sourire. Elle se préoccupe juste de ses objectifs en s’impliquant dans la vie des autochtones. Et cette vie là lui plait. Même si parfois elle ne sait pas de quoi elle sera faite le lendemain. C’est aussi ce qui rend sa vie plus divine, pleine de luminosité. Cette vie lui permet de regarder les étoiles, d’admirer les couleurs des paysages, d’étudier des phénomènes, de ce laisser séduire par des choses futiles. Cela l’enivre. Bien plus que toutes les techniques que la ville apporte. Même si elle aime bien son ordi et se sert d’internet pour parler de sa passion, les voyages. Elle préfère sa vie de bohème, à sa vie citadine. Et ce n’est pas d’aujourd’hui. Et puis avec ce qu’elle a du affronter depuis qu’elle a posé le pied à Wellington, son envie de voyage la nargue avec plus de rage. Mais elle ne peut pas partir comme une voleuse. Et tourner le dos à certains évènements. Comme le fait que Selina ait eu son bébé, elle est à la base revenue pour voir cet enfant. Malgré son parcours et cette distance qu’elle a prise, Selina reste au fond de ses tripes sa fille et donc elle se retrouve grand-mère. Même si elle ne le chante pas sur les toits. Même si personne ne le sait. Et c’est très bien comme ça. Enfin c’est ce que ce dit Ginnie.

Mais autre chose l’a éprouvé en arrivant. Même si là aussi elle le cache. C’est une protection vitale pour elle. Le fait de s’être retrouvée face à Eliazar ne l’a pas laissé indifférente. Mais elle lui a tenu tête, et effacer tous ses doutes sur les risques de sa paternité. Bon elle aurait du se débarrasser de ce morceau de papier, de ce test de grossesse et de la lettre qu’il lui avait laissé. Tous ces petits messages qui ont fait que Selina a rencontré son père sans savoir qu’il était. Quel bordel cela aurait pu être. Le destin l'a titillé avec rage sur ce coup là. Elle a eu de la chance la blondinette. Enfin tout cela l’a fait réfléchir à son passé, à sa vie. Elle n’a pas de machine à remonter le temps pour effacer ses erreurs. Alors autant aller de l’avant. Son esprit de musicienne crie famine. Et comme elle ne peut pas combler son esprit de voyageuse, elle décide de prendre sa guitare et d’aller dans un bar où elle a ses petites habitudes. Avant elle a averti son ami Aleksander, un simple sms avec le lieu où la retrouver. Sans lui donner plus d’explication. La première fois que Ginnie a rencontré Aleksander elle jouait de la guitare à la terrasse d’un bar. Et ils ont fini par discuter autour d’un verre. De cette rencontre est née une superbe collaboration. Et à cet instant alors qu’elle a la sensation que son passé la rattrape trop vite, elle a envie d’évasion. Et revoir Aleksander dans de pareilles conditions donne le sourire à la voyageuse.

Une fois sur les lieux, Ginnie s’installe. Pas de chichi. Un tabouret et sa guitare en bandoulière elle se met à jouer et à chanter. Elle n’a pas besoin de partition. Elle connait ses textes par cœur. Elle se prête même au jeu des clients qui lui propose des titres. En principe elle s’en sort toujours avec bonheur. Elle alterne les balades et les musiques plus rock. Elle surveille la salle et sourit d’avantage quand elle voit Aleksander prendre place à une table devant. Elle reprend même certains titres qu’elle a interprété lors de leur rencontre. Puis des nouveaux que son ami ne lui a pas entendu chanter. Ce moment de partage lui permet de reprendre le dessus et de donner du pétillant à son regard océan. Puis elle s’arrête sous les applaudissements. « Merci vous êtes adorables et très bon public. »  Elle rejoint Aleksander à sa table, posant sa guitare sur la chaise à côté. « Bonjour. Contente que tu sois venu. » Ils échangent une étreinte sincère. « Tu vas bien ? » Ils ont toujours gardé contact, il faut dire qu’ils sont partenaires sur un projet d’aide. Ginnie a apporté ses idées et Aleksander ses billets verts. Et la blonde lui est reconnaissante. « Alors toujours autant fan de mes prestations ? » Elle aime savoir ce que les gens passent et encore plus ses amis. Elle ne se prend pas pour une star, elle fait ça avec son cœur. Mais elle se débrouille vraiment bien pour une autodidacte. D’ailleurs elle a toujours pensé que les choses faites avec le cœur étaient les meilleures.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
Rester, c'est exister. Voyager, c'est vivre.
Voyager ⊹ C'est grandir. C'est la grande aventure. Celle qui laisse des traces dans l'âme. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
control freaks › je suis un maniaque
avatar
control freaks › je suis un maniaque


Who you are
› posts : 123
› faceclaim : robert downey jr. (odistole pour l'avatar, solosands pour la signat).
› âge : 50 ans.
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t8885-aleks-it-s-just-pain http://www.thegreatperhaps.org/t8889-aleksander-slow-the-clock-that-s-ticking-loud

Hier à 17:10
En ligne

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aleksander & Ginnie

When the reality resumes its rights.


ses clés glissèrent sur la table basse du salon tandis qu’il posa ses fesses dans l’immense canapé de l’immense pièce. les lieux étaient vide et, aleks venait tout juste de se poser qu’il voulait déjà repartir. le sentiment de solitude lui sautait au cou, lui qui passait son temps à fuire sa villa pour éviter de ressentir l’absence de sa femme, voilà qu’il s’y retrouvait confronter. dans sa villa, il n’y mettait que très rarement les pieds, il préférait encore passer quelque jours dans son appartement à wellington harbour plutôt que de venir ici. trop de souvenirs pour qu’il puisse passer une nuit ici. et pourtant, ce soir il était là, dans ces lieux chargé par la présence de sa femme. lui-même ne savait pas pourquoi il était venu ici, peut-être qu’il avait besoin de repenser à tous ces souvenirs, même si c’était douloureux. du moins, il s’en pensait capable mais maintenant qu’il se trouvait là, il voulait repartir et c’est probablement ce qu’il allait faire. son téléphone se mit à vibrer, c’était un sms d’une connaissance, ou plutôt d’une amie qui se trouvait en ville et qui l’invitait à le rejoindre dans un bar. aleks n’hésita pas une seule seconde, l’excuse était parfaite pour fuir cet endroit. il prit tout de même le temps de se changer et d’enfiler quelque chose de moins formel. il n’allait pas à un gala, il n’avait nul besoin de mettre un costard au prix exorbitant. une fois changé, il enfila une veste et sortit de chez lui avant de se mettre en route vers le centre ville.
après quelques minutes de route, le voilà devant le bar où il aperçoit ginnie qui jouait déjà quelques notes. il se maudissait d’avoir loupé le début du concert. il avait rencontré cette femme dans les mêmes conditions, elle jouait de la guitare à la terrasse d’un bar où aleks se trouvait et, étant un amateur de bonne musique, il avait adoré le petit concert qu’elle avait donné. après sa prestation, ils avaient prit un verre tous les deux et avaient pris le temps de discuter de tout et de rien jusqu’à ce que le sujet de l’humanitaire arrive sur le tapis. de là était né une collaboration et le début d’une amitié. mais depuis, il ne s’était pas revu, c’était la première fois qu’ils se revoyaient après des mois d’échange par mail ou sms. aleks s’avança jusqu’à la table libre à quelques mètres d’elle. il lui offrit un léger sourire avant de prendre place et profiter du spectacle. le concert dura quelques dizaines de minutes et puis se termina sous une pluie d’applaudissement. et puis, après avoir remercié le public, ginnie vint à la rencontre de aleks qui se leva pour la saluer. « bonjour, j’allais quand même pas louper ça. » dit-il alors qu’ils échangèrent tous les deux une étreinte amicale. tous les deux prirent place et aleks garda son doux sourire. pour une fois qu’il pouvait être quelqu’un de normal sans cette pression quotidienne qu’il a sur les épaules, il en profitait. « toujours. et toi? » lâcha-t-il pour unique réponse. est-ce qu’il allait vraiment bien? oui et non, à cet instant il se sentait mieux qu’il y a de ça quelques minutes et c’était le principal. quand elle lui demanda s’il avait apprécié sa prestation, aleks jeta un rapide coup d’oeil à sa scène avant de le reposer sur la blonde. « tu ne déçois jamais. » ses mots étaient sincères. les quelques fois où il avait pu la voir jouer, il avait toujours eu l’impression qu’elle le transportait ailleurs rien qu’avec quelques notes. « mais j’ai l’impression que tu as progressée depuis la dernière fois, je me trompe? » il était certain qu’elle avait gagner en technique et qu’elle jouait d’une façon bien plus personnel encore. en tout cas, c’est ce qu’il avait ressenti quelques minutes auparavant. mais peut-être qu’il était simplement plus sensible à sa musique ce soir.




@Ginnie Cooke



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
what things ☩
My heart is broken somebody fix it. my walls are closing in caught in a deep hole, stuck at the bottom trying to reach for help.
Revenir en haut Aller en bas
Music as remedy. ft Aleksander

Sauter vers: