AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

zelda ¬ guaranteed I can blow your mind

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Ven 2 Déc - 16:23

I got stamina.

Zelda Williams
feat Karen Gillan
nom williams, des plus classiques.
prénom(s) zelda (je sais ce que vous allez dire alors chut, ça vaut mieux).
âge 30 ans tout juste. vieillir ne me fait pas peur, mais ce cap reste impressionant.
naissance 28 novembre 1986 à wellington (nz), je suis donc une enfant du pays comme on dit.
nationalité néo-zélandaise, proud to be.
origines néo-zélandaises principalement, un grand-père écossais qui a traversé le globe quelques décennies plus tôt.
statut civil célibataire, et j'en fais pas un drame même si. bref. maman d'une petite princesse de dix ans prénommée elsa.
orientation nord, sud, ouest, est... c'est comme vous voulez. quand même une tendance à rouler vers le nord viril.
profession pompier, le soldat du feu et des sauvetages en tout genre. le pied.
argent sans rouler sur l'or, je n'ai pas trop à me plaindre non plus. dans la moyenne.
❇️ ❇️ ❇️
Ceux qui me connaissent sont généralement unanimes lorsqu'on leur demande de me décrire. Tête brûlée et impulsive sont deux des adjectifs qui reviennent souvent. J'ai en effet tendance à me laisser guider par mes instincts et à suivre mes pulsions sans prendre le recul nécessaire pour évaluer la situation comme il le faudrait. De la même façon, je n'hésite guère lorsqu'on me lance un défi, quel qu'il soit. Une audace qui flirte avec la témérité mais c'est une question de fierté et une façon de m'imposer, en particulier à cause du milieu très masculin dans lequel j'évolue professionnellement. Considérée comme une femme forte et indépendante, une battante face aux aléas de la vie, j'ai paradoxalement conservé la joie de vivre et la malice d'une enfant. Voyant clairement le verre à moitié plein, je profite de chaque jour comme si c'était le dernier: qui sait ce qui peut arriver demain ?
carpe diem
Play with the Fortune Teller.
Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été du genre à profiter de l'instant présent. C'est encore plus vrai depuis le décès de mon père, qui m'a fait véritablement prendre conscience que la vie ne tenait qu'à un fil. Si demain le mien devait se rompre, je veux pouvoir partir sans regrets. Il n'y a rien de pire que les regrets et je refuse de rester passive alors que tout peut s'arrêter si vite. Tous les jours dans mon travail, sur chaque intervention, je bénéficie d'une piqûre de rappel. Après tout le meilleur moyen de rendre hommage à nos morts, c'est tout simplement de vivre.
pseudo, prénom estelle. âge vieille. pays, région uk. connexion 4/7. où as-tu connu le forum ? bazzart & aurélie. personnage scénario. dernière bafouille  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Ven 2 Déc - 16:24

Imagine que Martin Luther King ait dit :
« J’ai fait un rêve... mais j’ai pas envie d’en parler ».

“People who say its a long story, mean it's a stupid short one that they are too embarrassed and couldn't be bothered to tell.”

La vie, c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on peut tomber. C'est que ce disait la maman de Forrest Gump - mon film préféré, notez bien - et je trouve qu'à cette loterie du destin je ne m'en suis pas trop mal tirée. Le récit de mon existence n'a rien d'exceptionnel, il est à vrai dire même plutôt banal, mais au moins il comporte peu de tâches sombres. Jugez plutôt.

Je vis le jour dans une clinique de Wellington, capitale de la Nouvelle Zélande dans laquelle mes parents s'installèrent peu après leur mariage. Une ville pleine de perspectives pour un jeune couple qui débutait dans la vie. Quelques années après leur arrivée et une fois le crédit de la maison accordé, ils s'attelèrent ainsi à ma conception. Des difficultés d'ordre biologique compliquèrent les choses mais la chance intervint finalement pour me donner naissance. Et quelle naissance ! Prématurée de trois semaines, je pris de court tous ceux qui suivaient le déroulement de la grossesse. Mon père s'amusait à raconter que c'était une façon pour moi de m'imposer, déjà à cette époque. En revanche s'il y a quelque chose sur lequel je n'eus pas le choix, c'est bien mon prénom. Zelda. Un nom que chacun connaît mais que bien peu penseraient à donner à un enfant. Mes parents furent l'exception qui confirme la règle. Et pour cause, le désormais célèbre jeu vidéo qui me valut quelques moqueries bien senties à l'école venait à peine de sortir. Largement inconnu du grand public, il n'était en rien la source d'inspiration de mes géniteurs. Si vous cherchez un responsable, tournez vous plutôt vers Francis Scott Fitzgerald, dont la femme s'appelait Zelda. Ma mère, grande admiratrice de l'écrivain et de surcroît professeur d'anglais, voulut ainsi lui rendre hommage. Et bien évidemment, aucun de mes parents ne jugea bon de m'attribuer un second prénom. Sans alternative officielle, je fus par conséquent contrainte d'accepter l'originalité de ce prénom qui définirait mon identité pour l'éternité. L'épreuve fut pénible dans les premières années de ma vie, à cette période où les enfants sont si cruels entre eux. Plus tard toutefois, lassée de me défendre de ce qui n'avait pas lieu d'être défendu, je choisis d'ignorer les railleries et à l'inverse de porter ces cinq lettres en étendard. Ne pas me laisser marcher sur les pieds étaient devenu une nécessité. Et aujourd'hui encore, ce trait est profondément imprimé dans mon caractère.

Ma famille était on ne peut plus normale. J'avais des parents aimants qui s'occupaient bien de moi et je ne manquais de rien. Certes je réclamais régulièrement un petit frère ou une petite soeur, mais grandir en fille unique comportait aussi ses propres avantages. En outre les compagnons de jeu ne manquaient pas, qu'ils soient camarades de classe ou simples voisins, réduisant mes périodes d'ennui à des anecdotes. Mon caractère enjoué et agréable était certainement en cause dans ma relative popularité, contrebalançant la répulsion que générait ma couleur de cheveux chez les moins éveillés de mes congénères. Élève moyenne, un peu trop dissipée pour réellement briller en classe, mes professeurs saluaient toutefois ma vivacité d'esprit - là encore des caractéristiques qui semblent être restées gravées dans ma personnalité. Malgré mon jeune âge, je savais néanmoins ce que je souhaitais faire dans la vie: devenir pompier et ainsi suivre les traces de mon père, mon modèle, mon héros. J'avais les yeux brillants lorsqu'il nous racontait ses interventions au cours du repas familial. De la plus insignifiante à la plus spectaculaire, toutes savaient faire naître en moi une excitation et une admiration sans limite. Mon choix d'orientation professionnelle relevait de l'évidence et ne fut une surprise pour personne. Et ce malgré l'épisode le plus tragique de mon histoire. J'avais 16 ans à peine lorsque la mort s'invita dans notre foyer. Mon père nous quitta de la plus noble des manières, en sacrifiant sa vie pour en sauver une autre. L'épreuve fut terriblement difficile à surmonter, je ne suis d'ailleurs pas certaine d'avoir complètement réussi. Il me reste des séquelles encore ouvertes et qui ne se refermeront probablement jamais. Chaque jour son souvenir se rappelle à moi quand je suis sur le terrain, exerçant comme un héritage ce métier qui le passionnait et pour lequel il donna sa vie. uc.

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Ven 2 Déc - 16:26

Bienvenue parmi nous :heart2:
Revenir en haut Aller en bas
murphy's law › je suis un fataliste
avatar
murphy's law › je suis un fataliste
Who you are
posts : 325
faceclaim : jamie dornan (lolitaes)
âge : trente et un ans
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t639-maxence-everything-th http://www.thegreatperhaps.org/t664-maxence-comfortable-in-chaos

Ven 2 Déc - 16:48

bienvenue par ici


I'm waking up to ash and dust. I wipe my brow and I sweat my rust. I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in, shaping us, then checking out on prison bus. I raise my flags, don my clothes. It's a revolution I suppose. This is it the apocalypse ▵ ©️endlesslove.
wish i could wake up with amnesia ▵
Revenir en haut Aller en bas
carpe diem › je suis un audacieux
avatar
carpe diem › je suis un audacieux
Who you are
posts : 970
faceclaim : bridget satterlee, rosebud.
multinick : la douce nelya.
âge : vingt et un ans.
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t458-zelie-s-aimer-un-jour http://www.thegreatperhaps.org/t466-zelie-comme-des-enfants

Ven 2 Déc - 18:07

Bienvenue jolie rousse
Bon courage pour la rédaction de ta fiche :heart2:


above the clouds.

Ne prends de la vie que la fleur ; cueille la rose et laisse l' épine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Ven 2 Déc - 19:07

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Ven 2 Déc - 19:11

Oooh tu es là ! :heart2: :culotte: :heart2: :culotte: :heart2: :culotte: :heart2: :culotte: :heart2: :culotte: :heart2: :culotte:

Bienvenue à toi et merci de tenter la p'tite Zelda Bon courage pour ta fiche, et si tu as la moindre question, n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Ven 2 Déc - 19:31

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Who you are
Bad Karma



Ven 2 Déc - 19:41

bienvenue sur le forum merci de faire un heureux :hii:
bon courage pour ta fiche et j'espère que tu te plairas ici
Revenir en haut Aller en bas
admin craquant comme une biscotte
avatar
En ligne
admin craquant comme une biscotte
Who you are
posts : 2020
faceclaim : chris hemsworth, ©mine
multinick : millie (maia m.), jody (alicia v.), meara (suki w.), thom (jake g.), camila (eiza g.), brandi (b. palvin)
âge : thirty-six
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : sorry, i'm closed.
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t107-luke-blame-it-on-me http://www.thegreatperhaps.org/t4394-counting-stars

Ven 2 Déc - 22:25

Zelda Williams comme la fille de Robin Williams
J'approuve les choix Bienvenue sur tgp, et bonne rédaction S'il y a besoin, jette-toi sur la boîte mp d'un membre du staff, on adore ça



does she know that
we bleed the same?


clique si tu veux voir un truc cool:
 
Revenir en haut Aller en bas
zelda ¬ guaranteed I can blow your mind
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers: