AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-8%
Le deal à ne pas rater :
5€ de réduction sur le jeu PS5 Marvel’s Spider-Man: Miles ...
54.99 € 59.99 €
Voir le deal

but nothing heals the past like time (madi)

Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



but nothing heals the past like time (madi) Empty
but nothing heals the past like time (madi) - (Dim 30 Déc - 19:44)

prénom nom
quote quote quote quote

Nom ça rappelle ses origines, un peu lointaine. ça sonnerait presque exotique, européen en tout cas. winkler, tout simplement. Prénom(s) c'est doux, ça sonne bien. madalina, ça ne vient de rien de précis. ça plaisait simplement. ça lui allait bien. parfois raccourci en mada, madi, mado, mad. elle en a vu de toutes les couleurs. Âge déjà trente-et-un ans, le temps qui passe et une certaine crainte au creux de l'estomac. Naissance elle est née à auckland, en nouvelle-zélande, le quinze décembre. quelques minutes après son jumeau, leo. Nationalité néo-zélandaise, pure production locale. Origines l'autriche, ce pays qu'elle n'a jamais vraiment eu l'occasion de connaître. une visite ou deux, quelques souvenirs racontés. ça lui parait loin mais c'est bien là, quelque part. Statut civil particulièrement gauche, chacune de ses histoires terminent en échec. la dernière en date, elle s'est finie pour désaccord. lui ne voulait pas de bébé, elle travaillait trop par manque de satisfaction. cercle vicieux. être seule, c'est bien aussi. Orientation sexuelle il n'y a jamais eu que des hommes pour faire flancher son cœur d'artichaut. Occupation elle n'a jamais eu de grand rêve de carrière, elle voulait simplement réussir dans un domaine, celui qu'elle avait choisi. un peu au hasard. aujourd'hui, après des années à ambitionner le haut du tableau, elle est devenue présentatrice tv de sa propre émission de télé. madaline, elle a une popularité grandissante à présent. Argent elle n'a jamais manqué de rien, madalina. encore moins aujourd'hui. elle fait parti de ceux qu'on considère comme riche. Caractère plutôt impulsive, assez secrète sur sa vie déjà suffisamment exposée, patiente en générale, passionnée, intellectuelle, humble, relativement curieuse, rêveuse, anxieuse par moment, travailleuse acharnée, ambitieuse, particulièrement méthodique et maniaque, sensible, trop généreuse, dynamique, très autonome, parfois trop honnête, sûre d'elle, un peu susceptible et rancunière, sociable le jour mais solitaire la nuit, à l'écoute, inventive, artiste à ses heures, toujours soignée, dépensière surtout lorsqu'il s'agit de faire du shopping, trop romantique, trop indépendante, prudente en matière d'amour. Groupe control freaks. The Fortune Teller totalement libre. Avatar alicia vikander. (©️️️️️tumblr)

never be enough
1/ ils étaient deux à pousser les premiers cris, deux à offrir joie et bonheur à deux êtres. madalina, elle n'était pas seule. présence masculine à ses côtés, le frère protecteur dont on pourrait tous rêver. leo, il était là, auprès d'elle. et ça a été ainsi longtemps. rassurant, protecteur, bienveillant. madalina, elle a toujours aimé son frère, même après cette dispute il y a déjà longtemps. leo, elle ne l'a plus revu depuis cela. manque constant à sa vie. bien trop fière pour oser le premier pas pourtant.
2/ enfance paisible. qu'on se le dise, madalina était de ces enfants privilégiés. aimée, choyée, heureuse. elle n'a jamais manqué de rien, jamais eu à se plaindre de rien. entourée d'amour et de bienveillance, elle avait tout pour s'épanouir. elle avait eu de la chance, beaucoup. celle de pouvoir s'essayer à diverse activité. la musique, la gymnastique, l'équitation, la natation, la couture et même le théâtre. des activités souvent délaissées, pour changer. pour découvrir. il n'est resté que la musique, finalement. pianiste amatrice, chantonnant ses airs préférés sans aucune gêne.
3/ elle avait dix-sept ans lorsqu'il est apparu. la trentaine passé, le visage rayonnant, l'assurance des hommes de son âge, la maturité, les épaules. madalina, elle n'avait pas su résister. le coup de foudre, qu'on dira. l'insouciance et la naïveté, surtout. rencontre fortuite, alors qu'il manquait de la renverser par manque d'attention. le hasard, dira-t-on.
4/ l'histoire, elle était interdite. elle n'était pas saine, secrète. pourtant, elle n'hésitait jamais à le rejoindre à chaque instant libre. sur cette petite crique à l'abri des regards, en dehors de la ville, là où personne ne les connaissait. tard le soir, tôt le matin. madalina, elle vivait sa première histoire d'amour. premiers émois. premier désir. elle l'aimait, terriblement. elle aimait l'écouter, ce poète méconnu. elle aimait le regarder, se blottir dans ses bras, respirer l'odeur de son cou.
5/ l'histoire l'a brisé. il est parti, lui redonnant sa liberté d'enfant. par amour, il s'est éloigné. par amour, qu'il lui a dit. madalina, elle a pleuré. longtemps. elle a cessé de croire, de vouloir aimer. elle est restée longtemps enfermée dans un mutisme. plusieurs semaines. incapable de dire quoique soit. elle a toujours gardé ce secret, comme le précieux souvenir des premiers pas dans la vie d'une femme. de cet homme, madalina a gardé en mémoire les doux moments. ces discussions magiques, ces instants de délicatesse et d'amour chaque fois qu'il la regardait, chaque fois qu'il venait caresser sa peau. elle en serait presque nostalgique aujourd'hui.
6/ elle a choisi de partir, de quitter le pays pour faire ses études ailleurs. d'abord en australie, puis à los angeles. quelques études, quelques petits boulots d'assistante. loin de tout, loin de lui et loin d'auckland qui ne cessait de lui rappeler les souvenirs de cette douce histoire. devenue travailleuse acharnée, elle s'est éloignée des hommes et des histoires amoureuses plusieurs années. la crainte des déceptions.
7/ études terminées, elle a choisi de revenir en nouvelle-zélande. pas à auckland pour autant. wellington a eu son choix, simplement parce qu'elle y avait trouvé une opportunité de carrière. vingt-cinq ans, plusieurs diplômes et ce boulot d'assistante rêvée. proche de son rêve ultime. elle travaillait pour une chaîne de télévision locale, chez elle.
8/ elle avait retrouvé ses marques, repris ses habitudes de vie en nouvelle-zélande. madalina, elle avait rencontré quelques hommes jusqu'à croiser le regard de dimitri. elle était retombée amoureuse, après dix ans sans aimer réellement. une relation magique au début, plus terne au milieu, douloureuse à la fin.
9/ pendant près de quatre ans, elle a vécu cette belle histoire. elle prévoyait la vie à deux, la suite. des grands projets, qu'on dira. des enfants, une belle maison en bord de mer, une autre à la montagne, des voyages et même un mariage. la routine s'était installée. la flamme s'était éteinte. disputes sur disputes. madalina travaillait finalement trop, dimitri ne voulait pas d'enfants, pas de maison à deux.
10 / il y a trois mois, madalina s'est vu confier la garde de tiago, bambin de un an et demi. ses envies d'enfant l'ont fait contacter une association afin d'accueillir un enfant. quelques papiers remplis, plusieurs rendez-vous pris. et finalement, tiago était arrivé. madalina, elle en apprenait tous les jours. elle tentait de l'apprivoiser, de l'aimer comme l'aurait fait une mère. encore incertaine de ce qu'elle faisait, encore incertaine du temps que ce petit serait dans sa vie.
vrac / madalina est présentatrice de sa propre émission depuis deux ans, elle y invite des femmes célèbres ou non pour témoigner, pour parler de tout et de rien. / elle a adopté un chat il y a quelques mois, lorsqu'elle a rompu, elle l'a appelé peach. / elle continue de jouer du piano à ses heures perdues / si elle ne lit pas beaucoup de roman, c'est une adepte des magazines féminins et des magazines culinaires. / elle a toujours été méfiante envers les hommes, elle ne se laisse pas aller facilement / elle fait du sport cinq jours par semaine, en salle ou chez elle / elle aimerait croire au grand amour, mais ça n'a jamais plus été le cas depuis sa première histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



but nothing heals the past like time (madi) Empty
Re: but nothing heals the past like time (madi) - (Dim 30 Déc - 19:45)
et un.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



but nothing heals the past like time (madi) Empty
Re: but nothing heals the past like time (madi) - (Dim 30 Déc - 19:47)
et deux

liam / uc
Revenir en haut Aller en bas
Candelaria Rodriguez
positive minds › je suis un optimiste
Candelaria Rodriguez
positive minds › je suis un optimiste


Who you are
› posts : 1588
› faceclaim : Martina Stoessel + benficagirl
› âge : 23 ans (18 août 1997)
En cours
emilia - Luna - Nia
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t9109-cande-est-presente#401016 http://www.thegreatperhaps.org/t9113-candelaria-a-besoin-de-vous-o#401270 http://www.thegreatperhaps.org/t9114-need-a-little-talk-candelaria

but nothing heals the past like time (madi) Empty
Re: but nothing heals the past like time (madi) - (Ven 4 Jan - 12:40)
Bonjour :).

Je dois avouer que je viens un peu sans idées but nothing heals the past like time (madi) 662710115 désolé. Mais si j'ai bien vu, tu as un enfant, peut-être au début Cande a fait parfois du baby-sitting lors de son temps libre et les deux se sont approchées aussi amicalement ?



Destiny
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



but nothing heals the past like time (madi) Empty
Re: but nothing heals the past like time (madi) - (Dim 20 Jan - 17:37)
@Candelaria Rodriguez alors, ça ne collera pas. but nothing heals the past like time (madi) 41734297 madalina s'occupe d'un bébé depuis peu et elle confie le petit à une femme qu'elle connait depuis longtemps, une nourrice en qui elle a confiance. but nothing heals the past like time (madi) 3810423794
Revenir en haut Aller en bas
Candelaria Rodriguez
positive minds › je suis un optimiste
Candelaria Rodriguez
positive minds › je suis un optimiste


Who you are
› posts : 1588
› faceclaim : Martina Stoessel + benficagirl
› âge : 23 ans (18 août 1997)
En cours
emilia - Luna - Nia
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t9109-cande-est-presente#401016 http://www.thegreatperhaps.org/t9113-candelaria-a-besoin-de-vous-o#401270 http://www.thegreatperhaps.org/t9114-need-a-little-talk-candelaria

but nothing heals the past like time (madi) Empty
Re: but nothing heals the past like time (madi) - (Lun 21 Jan - 14:05)
@madalina winkler alors je dois y réfléchir encore but nothing heals the past like time (madi) 3810423794 peut-être une autre idée me viendra.



Destiny
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Who you are
Bad Karma



but nothing heals the past like time (madi) Empty
Re: but nothing heals the past like time (madi) - ()
Revenir en haut Aller en bas
but nothing heals the past like time (madi)

Sauter vers: