AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

m/ if you love me you should think twice

murphy's law › je suis un fataliste
avatar
murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
› posts : 291
› faceclaim : diego bae luna ©chrysalis (av) solosands (sign) deaf havana, nothing,nowhere. (lyrics)
› multinick : elijah (a. enoch), robin (purnell), colm (d. smith), sebastian (h. tømmeraas)
› âge : trente-sept.
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t7213-creature-fear http://www.thegreatperhaps.org/t7359-deadbeat-valentine http://www.thegreatperhaps.org/u1476 http://www.thegreatperhaps.org/u1643 http://www.thegreatperhaps.org/u1684 http://www.thegreatperhaps.org/u1823

Ven 11 Jan - 20:18


(isaac)
ft. riz ahmed, (pedro pascal, gael garcía bernal)

Nom au choix Prénom(s) au choix, j'ai mis isaac parce que c'est joli Âge plus ou moins 35 ans Naissance au choix. Nationalité au choix. Origines au choix, tant que c'est cohérent avec la bouille Statut civil au choix, je l'imagine coincé dans une relation (avec une femme) qui ne fonctionne plus, voire n'a jamais fonctionné, mais je n'impose rien Orientation sexuelle bisexuel (ou homosexuel) encore au fond d'un placard, refoulé, pas assumé malgré les années. Occupation au choix, je le vois bien dans une profession qui nécessite d'être sociable, tolérant, et persévérant, en contact avec des personne en difficulté (infirmier en psychiatrie ou éducateur spécialisé par exemple ) Argent à voir en fonction du métier/la famille. Caractère d'une douceur infinie, et enveloppé de mystère. toujours attentif, toujours disponible, il a le mot pour rire, faire sourire, les beaux mots et puis ceux qu'il faut, en toutes circonstances. excepté lorsque la conversation porte sur sa personne, là il se ferme, se scelle à double tours. il est doué pour parler d'autrui, et écouter, surtout les écouter, mais il est pas partageur, même si ses grands yeux suffisent généralement à trahir ses émotions. il est trop expressif, (isaac), bien malgré lui, souvent incapable de mentir à ceux qui font bien attention. alors ça l'arrange, que la majorité des gens préfèrent parler d'eux-mêmes, aiment parler d'eux-mêmes, ça rend son côté réservé bien plus facile à vivre. Groupe au choix.
l'histoire est très libre, que tu puisses t'approprier le personnage et en faire tout ce que tu veux, mais j'ai deux petites choses à expliciter quand même :

(isaac), il a su relativement tôt qu'il n'aimait pas (exclusivement) les femmes, et il a jamais osé rien en dire. à personne. ses proches n'ont jamais exprimé la moindre animosité vis-à-vis de l'homosexualité mais il a simplement pas osé l'évoquer, parce qu'au fond la honte vient uniquement de lui, la peur aussi. il a aucune raison de croire qu'on ne l'acceptera pas tel qu'il est, mais lui, lui il s'accepte pas, lui il se sent pas les épaules suffisamment larges que pour assumer publiquement. alors il sort avec des femmes, uniquement, et se garde bien d'avouer avoir fréquenté la gent masculine plus d'une fois.

seuls deux types de personnes lui font transgresser ses propres règles, sa façon d'être toujours si muet au sujet de sa propre expérience, sa vie, ses émotions. d'abord, ses patients (ou clients/élèves/... selon le métier), et puis ariel. parce qu'ariel, c'est un type de personne à lui tout seul, un énergumène à la complexité probablement unique, et (isaac) il a pas eu d'autre choix que de céder face à des murs érigés si haut et une armure trop solide. au final, ariel, ça lui donne le sentiment d'avoir le contrôle sur tout, sur leur relation, et peut-être un peu sur (isaac) lui-même. au fond, ce serait plutôt l'inverse, l'illusion du contrôle pendant qu'(isaac) se glisse de plus en plus dans sa vie, son quotidien, ses pensées aussi. (isaac), il se fait une place de choix dans la vie du grincheux, sans trop savoir pourquoi ça lui tient tant à cœur. et grincheux, lui, il s'en rendra compte trop tard, quand il l'aura dans le cœur autant que dans la tête.


ariel reza ft. diego luna
don't get carried away, no, i'll only let you down ariel, c'est le vieux carl fredricksen du dessin animé là-haut. c'est le gars si bougon qu'il en devient presque attachant, aux yeux d'(isaac) en tout cas. et ariel, il comprend pas, il voit pas ce qui le fait inlassablement revenir à lui, pourquoi il se lasse pas d'être sans cesse repoussé, rejeté. ariel, il veut pas de son aide, ni de celle de personne d'ailleurs, et il manque pas de le dire, pourtant y'a quelque chose dans l'obstination d'(isaac) qui lui ferait presque chaud au cœur. y'a un truc, chez ce mec trop doux, qui l’atteint malgré lui, fait qu'ari, il baisse un peu sa garde. pourtant il le rembarre encore et toujours, lui rend la tâche qu'il s'est fixé (celle de le comprendre, de l'aider, de le sauver peut-être de ses idées noires) plus difficile de jour en jour, à coups d'esquives et d'ironie, de mensonges et puis parfois de cris. (isaac), il se gêne pas pour provoquer, faire réagir par tous les moyens, quitte à se faire détester – parce que ça dure jamais bien longtemps. quitte à être chassé, bousculé, insulté. il sait qu'ariel en a besoin, défouler sa rage universelle contre quelque chose, ou quelqu'un, de précis. passer ses nerfs, ou même ne rien dire du tout. (zac) accepte tout, et c'est probablement ce qui énerve le plus ari. cette tolérance à toute épreuve, cette incapacité qu'il a à le faire fuir comme il fait fuir tous les autres, immanquablement. il veut pas se sentir redevable envers qui que ce soit, et chaque rire qu'(isaac) parvient à lui arracher, chaque sourire, chaque sentiment d'apaisement après s'être libéré de l'un des poids lui comprimant le cœur, lui apparaît comme une défaite, là où il devrait voir une victoire, une avancée, une remontée sur la pente qu'il s'est laissé dégringoler il y a plus d'un an déjà. il pourrait être sa rémission, (isaac), son salut, son sauveur, mais ariel il fait pas dans les super-héros, il fait pas dans l'entraide, il refuse les mains tendues. il a seulement pas encore trouvé le moyen, et moins encore le courage, de définitivement rayer celui-ci de sa vie.




skeletal wreck of a man
are you drinking tonight ? if you are, can you talk me through this ? I guess I've never felt so lonely and reckless, and I know you ain't no stranger to falling apart. that's the thing, I'm getting high but I'm so low all the time now, constantly scared to death that someone'll find out I'm still the fucked up kid that I was from the start.
Revenir en haut Aller en bas
murphy's law › je suis un fataliste
avatar
murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
› posts : 291
› faceclaim : diego bae luna ©chrysalis (av) solosands (sign) deaf havana, nothing,nowhere. (lyrics)
› multinick : elijah (a. enoch), robin (purnell), colm (d. smith), sebastian (h. tømmeraas)
› âge : trente-sept.
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t7213-creature-fear http://www.thegreatperhaps.org/t7359-deadbeat-valentine http://www.thegreatperhaps.org/u1476 http://www.thegreatperhaps.org/u1643 http://www.thegreatperhaps.org/u1684 http://www.thegreatperhaps.org/u1823

Ven 11 Jan - 20:19


Les petites précisions
les petits mots d'amour

holàààà
merciii d'avoir lu jusqu'ici j'espère que le petit monsieur t'inspire, je vais faire court pour les "exigences" promis

le pseudo est libre à 200%, je ne l'ai utilisé nulle part et j'ai mis isaac au pif parce que j'aime assez ce prénom et je voulais éviter de mettre x du coup tu m'inventes ce que tu veux de beau

l'avatar vu tous mes gifs tu auras compris que j'ai un gros faible pour riz je trouve que c'est un acteur fabuleux, un bg ultime, un petit chaton au miel, et qu'il est si beau avec diego luna maiiis si vraiment vraiment vraiment c'est pas ta tasse de thé ce petit ship, feel free de me proposer quelqu'un d'autre je reste ouverte aux suggestions

l'histoire c'est vraiment pas le plus important vis-à-vis de mon ariel, donc tu fais ce que tu veux je vois bien un peu, ou beaucoup, de drama qui expliquerait son tempérament réservé (qui n'est vraiment qu'une ébauche, aussi, donc appropries-toi le caractère comme bon te semble ) mais en dehors du lien avec mon perso j'ai pas du tout d'exigence, juste que c'est un chaton le petit gars

le lien le plus important alors évidemment "isaac" c'est quelqu'un de très important pour ariel, même si monsieur refusera de l'admettre parce qu'il est trop fier c'est un lien évolutif, qui peut aussi bien tourner au love qu'être purement platonique j'aime bien qu'on m'apporte des idées, deux cerveaux valent mieux qu'un j'ai envie de dire, et puis qu'on voie aussi un peu au fur et à mesure "isaac" va devoir se montrer très patient et persévérant avec ariel, mais y'a moyen qu'ils fassent de grandes choses ces deux-là

rp & présence j'écris à la troisième ou à la deuxième personne, j'aime pas trop la première mais je m'y fais  par contre pour l'orthographe, je suis un peu chiante, même si je comprends tout à fait les petites fautes évidemment, je ne suis pas trop un tyran pour ce qui est de la présence, du moment que le règlement du forum est respecté, je ne pense pas être trop difficile

et voilàààà     now viens, je t'aime déjà




skeletal wreck of a man
are you drinking tonight ? if you are, can you talk me through this ? I guess I've never felt so lonely and reckless, and I know you ain't no stranger to falling apart. that's the thing, I'm getting high but I'm so low all the time now, constantly scared to death that someone'll find out I'm still the fucked up kid that I was from the start.
Revenir en haut Aller en bas
m/ if you love me you should think twice

Sauter vers: