AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

(Elizio) magic electricity

Aller à la page : 1, 2  Suivant
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(Elizio) magic electricity  Empty
(Elizio) magic electricity - (Jeu 7 Fév - 19:16)

Elizio McKinney
Still a flicker of hope that you first give to me, and I wanna keep. Please don’t leave

Nom Il semblerait qu’à sa naissance, il ait porté le nom Callahan, hérité de son père durant quelques mois.  Mais c’est désormais McKinney, celui de son père adoptif qui figure fièrement sur sa carte d’identité. Prénom(s) Son prénom, Elizio le porte depuis sa naissance. C’est la seule chose qu’il lui reste de sa mère biologique d’ailleurs. Âge Officiellement, il approche du quart de siècle mais dans sa tête, il a encore 18 ans. Naissance Il semblerait qu’il ai vu le jour le 26 Août 1993, dans un petit hôpital non loin de Wellington Nationalité Néo-zélandais, sans grande surprise Origines Elizio porte fièrement des origines Norvégiennes de sa mère et Néo-zélandaise de son père.  Statut civil Célibataire au cœur meurtri par les femmes ... Orientation sexuelle Amoureux des belles courbes féminine. De préférences de jolies brunes. Occupation Serveur dans un bar/restaurant très bien côté. Officieusement auteur/compositeur/interprète et musicien à ses heures perdues Argent Revenus modestes Caractère Il est bon vivant, un peu instable, perfectionniste, fidèle et loyal, pas très ponctuel, déterminé, audacieux, mais impulsif, parfois un peu colérique ce qu'il déteste, têtu,  maladroit. Il est mature, mais il a un peu peur de vieillir alors il a parfois un comportement de gamin, mais il a rapidement été indépendant. Groupe Carpe Diem. The Fortune Teller Amour - Travail - santé. Avatar Niall Horan (©️️️️️Nhgifs)

We could be the greatest thing that the world has ever seen
01. Elizio n'a rien d'un petit garçon traditionnel si ce n'est son sourire innocent. Bébé imprévu, il est arrivé dans sa famille comme un cheveux dans la soupe. Sa mère n'avait que 19 ans, accro à l'alcool et toxicomane, tandis que son père passait ses journées à écumer les bars plutôt que de trouver un emploi. Tous deux suspendus au crochet de l'état, le bébé n'était pas du tout dans de bonnes conditions pour venir au monde paisiblement. Pourtant sa naissance marquait un tournant dans la vie de la famille qui décrochait de leur addictions. Du moins l'espace de quelques jours, avant de retomber aussitôt dedans avec fracas. Son père, presque constamment saoul était en plus devenu violent avec sa mère qui passait la moitié de son temps à se droguer, oubliant même de nourrir le bébé par moment. Et ce qui devait arriver arriva ... Le petit garçon grandit durant quelques années dans un milieu de vie des plus précaire, encaissant les coups tout comme sa mère, qui a force était parvenue à décrocher de ses addictions pour son fils qu'elle essayait de protéger tant bien que mal. Malheureusement, tombée sous les coups, son compagnon se retranchait bien souvent sur le petit garçons pour diverses raisons toutes plus idiotes les unes que les autres. Un jouet non rangé, un cris trop strident, un peu trop de bruit ... L'enfant subissait diverses violences quotidiennes, tant morales que physique, durant quelques années. Elizio avait tout juste 3 ans lorsque son père rentra complètement ivre à leur domicile, en pleine nuit. N'appréciant pas le moins du monde les quelques remontrances de sa compagne, il battu celle-ci jusqu'à ce qu'elle trouve la mort sous un ultime coup. Endormi, Elizio se réveillait sous les sirènes des ambulances et de la police réunie. Caché dans son armoire, il fut découvert en pleurs par un agent de police qui le prit sous son aile. N'ayant pas d'autre familles, l'enfant fut hospitalisé durant quelques jours avant d'atterrir dans un orphelinat. 02. Perturbé par la perte tragique de sa maman et totalement désorienté, Elizio s'enfermait dans un mutisme. Le petit garçon sursautait au moindre bruit, restant dans son coin plutôt que de jouer avec les autres enfants qui n'attendaient que cela. Il ne s'attachait qu'à une seule personne, l'agent de police qui l'avait extirpé de son enfer. Il était le seul en qui il avait réellement confiance. Mais à nouveau Elizio fut perturbé lorsque les McKinney se présentèrent pour l'adopter. Une nouvelle famille, s'en était de trop pour le petit garçon. Ses premières nuits dans un véritable lit furent compliquées. Si le petit garçon avait vécu un véritable blackout sur son passé, comme un blocage de ses souvenirs, ces derniers revinrent dans sa vie aux environs de ses 9 ans, dans de terribles cauchemars qui terrorisaient le petit garçon. Retrouvant finalement chacun de ses souvenirs tous plus douloureux les uns que les autres, Elizio changea littéralement decomportement pour hurler son mécontentement, insulter à tout va ceux qui étaient devenus ses parents, faire de vrais caprices ... Devant la violence de leur fils, la famille McKinney fut contrainte d'emmener Elizio chez un psychiatre qui lui diagnostiqua un choc post-traumatique. Le petit garçon fut alors suivi durant de longues années à mesure de 4 séances par semaines les premières années, puis de plus en plus espacées avec le temps. Ce rendez-vous lui permis d'ailleurs de retrouver son calme et de mettre des mots sur ses blessures profondes. Elizio n'arrivant pas à parler à ses parents, ce fut à son psychiatre, une femme charmante qu'il se confiait sans tabou. 03. Sous les conseils de son psychiatre, c'est par le biais de l'écriture qu'Elizio se livrait sur ses blessures. Chaque mot, chaque phrase était calculée, et quelques airs et mélodies lui venaient rapidement en tête. Son père ayant fait de la musique autrefois conservait d'ailleurs une guitare dans le grenier, instrument qu'Elizio récupérait pour le remettre à neuf et apprendre d'abord les bases aux côtés de son père, avant de se lancer lui même dans un apprentissage plus poussé. La musique fut un réel échappatoire pour le jeune garçon qui se trouvait être véritablement doué. Les chansons se multipliaient à tel point que sa mère lui achetait des cahiers d'écriture par dizaines, afin de permettre à son fils de s'exprimer sans mettre un frein à ce besoin. Après la guitare, c'est le piano qu'Elizio découvrit seul, mais cette fois il le gérait moins bien que la guitare, bien qu'il s'en sorte plutôt bien. C'est d'ailleurs la musique qui lui permis de relativiser la séparation de ses parents qui pourtant l'affectait énormément, tout autant que l'arrivée d'un nouvel homme dans la vie de sa mère. Attaché à ce rituel, du haut de ses 11 ans, Elizio était un véritable petit auteur-compositeur et même parfois interprète, lorsqu'il se décidait de donner vie à ses chansons en poussant la chansonnette. 04. Très entouré malgré la séparation de ses parents, Elizio retrouvait un certain équilibre, dans une famille séparée mais restée en très bon terme pour le bien-être de tous. Néanmoins, quelque part, quelque chose s'était brisé chez le petit garçon. Du remariage de sa mère naquit une petite fille, prénommée Eden. D'abord distant, Elizio finit par s'attacher au bébé au point qu'il s'endormait littéralement avec elle, une relation fusionnelle qui suffisaient à combler sa peine. Le petit garçon fit preuve d'énormément de patience avec sa petite soeur qu'il guidait au mieux dans la vie, là où il n'avait eu personne dans la sienne. 05. Avec son enfance violente et perturbée, Elizio eut un parcours scolaire semé d'embuches. Fort heureusement, il s'en sortit plutôt bien mais avec une moyenne plutôt limitée. Il quitte alors le lycée à 19 ans avant de prendre une année sabbatique pour faire le point sur la vie qu'il désire mener. C'est finalement vers des études en langues et communication qu'il se tourne, avant d'abandonner ces dernières après deux ans, ne trouvant aucun épanouissement personnel dans ce milieu. Elizio ne s'arrête tout de même pas en chemin, puisqu'il décide de postuler à temps plein dans le bistro-restaurant où il travaille le week-end et le soir, depuis sa première année universitaire, un milieu mouvementé qui étrangement lui plait beaucoup. Malgré son passé douloureux, Elizio se montre très disponible et a le contact très facile avec les clients, ce qui lui confère la place de petit préféré de ces dames. Il est de loin l'un des meilleurs éléments du restaurant. 06. C'est dans ce même restaurant qu'il s'intéresse à la cuisine, après ses longues journées. C'est son patron lui même qui lui apprend quelques astuces culinaires qui le poussent à approfondir la chose. Gourmand au possible, il apprécie de troquer ses plats tout prêts pour de bons plats plus équilibrés et moins salés. Elizio apprécie d'ailleurs de pouvoir préparer de bons petits plats à ses parents, quelque part pour s'excuser de leur avoir fait subir des années compliquées. 07. Outre sa nouvelle passion pour la cuisine, Elizio n'en oublie pas moins la musique. D'ailleurs, il se produit parfois sur scène, un vendredi par mois, ce qui lui permet de mettre de l'argent de côté. Mais il ne s'agit ici que d'une passion. Il n'oserait jamais se lancer dans la musique de lui même.  08. Nerveux au possible, le jeune homme a grand besoin de se vider l'esprit, et lorsqu'il a le syndrome de la page blanche, c'est le sport qui l'aide à évacuer tout son stress, et des kilos qu'il a tendance à prendre depuis qu'il cuisine, d'ailleurs ... 09. Côté coeur, Elizio a eu son tout premier coup de coeur pour une jolie brune au lycée, mais n'a jamais réussi à le lui avouer. Sa première réelle histoire remonte alors à l'université mais s'est très mal terminée, après un an et demi de relation profonde et tumultueuse. Depuis, Elizio reste sur la réserve en ce qui concerne les femmes. Cela ne l'empêche pas de se montrer gentleman. Bien que fidèle, il craint au fond de devenir violent, comme son père, comme si cela était noté dans ses gènes. Il est pourtant bien incapable de lever la main sur une femme, bien qu'il soit impulsif. 10. Après avoir voyagé durant son année sabbatique, entre l'Irlande, l'Australie, la France, les Etats-Unis et la Norvège, le jeune homme a finalement retrouvé Wellington avec plaisir, pour s'y installer dans un petit appartement cosy et lumineux.  

Pseudo/Prénom .Halstud/Laurie.  Âge 24 en octobre  (Elizio) magic electricity  589507572 Pays Non mais eh.  Mon accent n’est pas pourri une fois ! Connexion 3/4x semaine Où as-tu connu le forum? Bazzart chéri Dernière bafouille Coeur sur vous
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(Elizio) magic electricity  Empty
Re: (Elizio) magic electricity - (Jeu 7 Fév - 21:29)
(re)bienvenue (Elizio) magic electricity  2227089788
Revenir en haut Aller en bas
Nohea Hastings
positive minds › admin mimi comme une souris
Nohea Hastings
positive minds › admin mimi comme une souris


Who you are
› posts : 4101
› faceclaim : melissa benoist, ©flames, endlesslove (signa)
› multinick : raphaël (m. huisman), gabbie (e. watson), louise (z. deutch), madalina (a. vikander), jace (s. claflin), evan (c. evans)
› âge : trente ans (5 février)
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t3509-le-coeur-balancoire-x-nohea http://www.thegreatperhaps.org/t5659-to-make-you-feel-my-love-nohea

(Elizio) magic electricity  Empty
Re: (Elizio) magic electricity - (Jeu 7 Fév - 21:39)
bon retour à la maison. (Elizio) magic electricity  2227089788


i won't give up on us even if the skies get rough. i'm giving you all my love, i'm still looking up.

thanks (Elizio) magic electricity  2201629221:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(Elizio) magic electricity  Empty
Re: (Elizio) magic electricity - (Jeu 7 Fév - 23:01)
Rebienvenue parmi nous. (Elizio) magic electricity  2150563227
Revenir en haut Aller en bas
Emma Forbes
positive minds › je suis un optimiste
Emma Forbes
positive minds › je suis un optimiste


Who you are
› posts : 580
› faceclaim : Dianna Agron * Ava : Lux Aeterna Gif : isassyy
› multinick : Alaina Foster
› âge : 29 ans
Candelaria R. * Quartier Jervoy * Vivian V. * Enzo M. * Constance H. * Sam G. * James R. * April E. * Ariel R. * Tomas W. * Gabriel M.
Terminés :
Virgil K.(1) * Tasmin H. (1) * Narcisse M. * Virgil K.(2) * Jace F. * Gabe J. * Jade J. * Tasmin H.(2)
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : sorry, i'm closed.
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t9014-les-contes-de-fees-n-existe http://www.thegreatperhaps.org/t9021-la-vie-est-belle-quand-elle-est-remplie-damour http://www.thegreatperhaps.org/t9020-emma-forbesplay-with-me

(Elizio) magic electricity  Empty
Re: (Elizio) magic electricity - (Ven 8 Fév - 8:42)
Bienvenuuuuue parmi nous (Elizio) magic electricity  2227089788



Love me like I Do.
Sublime&Silence Autour de moi tu danses Et moi j'oublie C'est à toi que je pense Ta bouche brûlante Comme tu souris
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(Elizio) magic electricity  Empty
Re: (Elizio) magic electricity - (Ven 8 Fév - 8:56)
Bon retour parmi nous. (Elizio) magic electricity  4264229651 (Elizio) magic electricity  1318934201
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(Elizio) magic electricity  Empty
Re: (Elizio) magic electricity - (Ven 8 Fév - 10:06)
Re bienvenue :)
J'aime beaucoup ton personnage !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(Elizio) magic electricity  Empty
Re: (Elizio) magic electricity - (Ven 8 Fév - 13:52)
(re) bienvenue (Elizio) magic electricity  2227089788
Revenir en haut Aller en bas
Elijah Albarn
carpe diem › je suis un audacieux
Elijah Albarn
carpe diem › je suis un audacieux


Who you are
› posts : 5036
› faceclaim : alfie enoch ©champagne supernova (av), excelsior (sign), you me at six, fauve (lyrics)
› multinick : ariel (d.luna), kane (amy adams), colm (d. smith), zachariah (j. o'connell), oz (l. pasqualino)
› âge : trente-deux ans.
ethel (4) ☾ date (5) ☾ sebastian
georgia & ethelethel (6)

Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t6637-my-blood-once-was-my-own-bu http://www.thegreatperhaps.org/t6660-lost-in-nostalgia-elijah

(Elizio) magic electricity  Empty
Re: (Elizio) magic electricity - (Ven 8 Fév - 19:28)
bon retour (Elizio) magic electricity  2201629221 (Elizio) magic electricity  2201629221



j'aime toujours ce que tu es,
en fait même plus qu'avant
alors il faut rattraper le temps perdu, le temps passé loin l'un de l'autre. je suis un peu fébrile et toi t'as cet air un peu songeur, tu fais ce bruit avec tes lèvres que je connais par cœur. les mots se font rares mais peu importe, les silences comptent aussi (fauve ≠ tallulah)
(Elizio) magic electricity  2201629221 (Elizio) magic electricity  2201629221:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(Elizio) magic electricity  Empty
Re: (Elizio) magic electricity - (Ven 8 Fév - 22:45)
(re) Bienvenue ici (Elizio) magic electricity  107302656
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞


Who you are
Bad Karma



(Elizio) magic electricity  Empty
Re: (Elizio) magic electricity - ()
Revenir en haut Aller en bas
(Elizio) magic electricity
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers: