AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

/ romantic date (dmitri w/ victor)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
murphy's law › je suis un fataliste
Victor Wilde
murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
› posts : 145
› faceclaim : timothée chalamet - lempika
› âge : 21
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t4164-victor-on-ne-voit-bien-qu-a

/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 Empty
/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 EmptyJeu 13 Juin - 8:32


Tu restes planté là. Putain. Pourquoi vous êtes pas foutus de passer un bon moment sans que ça parte en vrille ? C’est pas censé être si compliqué pourtant. C’est pas censé être un combat permanent. Tu passes la main sur ton visage. Tu sais même pas pourquoi t’as fait ça. Parler d’un mec qu’existe pas. Pourtant, tu savais bien que ça pèterait. Peut-être que c’est ce que tu cherchais au fond. Chercher sa jalousie quand la tienne te bouffe toujours un peu plus. Tu réfléchis à ce qu’il a dit. C’est pas con en vrai. Qu’est ce que LUI fait là ce soir alors qu’il pourrait être sa meuf ? Et puis, quelle vie tu lui inventes ? Quelle meuf ? Ça chuchote autour de toi et tu sais très bien que t’es encore le centre le l’attention. T’entends la serveuse qui s’approche « Hum… Monsieur va revenir ? » Tu lèves la tête vers elle. Tu prends un malin plaisir à la mettre mal à l’aise de dirigeant ton regard vers elle sans pouvoir le poser réellement. « J’ai l’air d’être devin ? » C’est bourré de cynisme. C’est éloigné du gars qui balançait un coup à Dim pour qu’il se calme. Celui qui reprenait calmement la discussion. Mais elle t’a énervé aussi cette conne. A t’adresser à Dim plutôt qu’à toi comme si t’étais qu’un putain de gosse. T’es aveugle. Pas con. Tu peux bien parler pour toi même. Alors quand maintenant elle te demande de parler pour Dim … Qu’elle aille de faire foutre avec son restaurant surfait. Il a raison Dim. Ils ont l’air chiants leurs dates. C’est pas vous ici. Y’a ptête que de gueuler dans un restau chic qui vous ressemble. Tu sens qu’elle attend encore quelque chose. Il fait chier Dim. Avec sa fierté. Et puis toi alors … A vouloir jouer au plus con. Parce qu’au fond, t’as compris depuis longtemps. T’as juste peur de foncer encore dans l’mur. Dim, il passe Noël avec toi. Et puis la Saint-Valentin. Dim, il a peur du regard des autres alors il a une meuf. Mais il s’en fou en fait. Il a beau pas savoir le dire, il a le même papillon que toi au fond du ventre. Et tu l’sais bien que ça l’fait chier quand tu t’barres. Quand tu t’renfermes. Mais c’est tellement dur de faire le premier pas sans savoir où on va. Parce que t’as bien vu les dernières fois. Sauf que là … C’est lui qui l’a fait le putain premier pas. C’est toi qu’a joué au con.

Tu t’redresses en ignorant la serveuse. Tu déplies ta canne pour aller jusqu’à la sortie. Quelques coups dans les pieds. Ça râle à peine. Personne râle contre un aveugle. Tu pousses les deux portes pour aller dehors. Tu t’attends pas vraiment à ce qu’il soit encore là. Parce que c’est lui. Parce que c’est toi. Et pourtant, t’entends sa voix. Et comme un ado amoureux, y’a ton estomac qui s’retourne. Parce que tu t’attendais pas à faire face maintenant. Parce que, au fond, il aurait fait ça pour personne d’autre que toi. Même pas Lysandre. Alors peut être qu’il est temps finalement. De pas reculer. De te décider à jouer avec le danger. « … J’ai pu d’mec depuis longtemps … » T’agites le drapeau blanc en t’approchant, canne à la main. Tu finis par toucher ses pieds avec le bout. Alors tu la ranges, la pliant pour la caler dans ta poche. Puis y’a plus rien à faire que d’être face à lui. « … Tu m’en files une ? » Y’a pas besoin d’regard pour comprendre que tu parles d’une clope. Ça a toujours été un truc à vous. Avant même que tu ne vois plus. Il grogne un peu, mais tu sens bientôt la cigarette entre tes doigts. Leger sourire. Y’a le silence qui s’installe. Le calme qui retombe. Tu exhales la fumée, réfléchissant à ses mots de colère. Ça tourne dans ta tête. « Pourquoi tu dis que jt’invente une meuf ? » Parce que tu l’as pas imaginé sa meuf. Il t’en a parlé. Et puis y’a ses vêtements. Y’a son odeur. Ya tout. C’est l’seul truc que t’arrives pas vraiment à comprendre. Enfin, ça, et le fait qu’il puisse tenir à toi. Après tout ça. « Désolé d’avoir attiré l’attention … Ils sont cons de toute façon… » Tu t’rapproches imperceptiblement de lui. Naturellement. Tu voudrais pouvoir le toucher. Pour mieux le voir. Tu voudrais pouvoir l’embrasser pour lui dire que si t’es là, c’est parce que t’es sacrément amoureux. Même après toutes les choses que tu peux bien te dire. Même après les quelques corps que t’as caressé pour faire comme si y’avait pas que lui. Mais bordel. Y’a que lui. C’est agaçant à quel point c’est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
carpe diem › je suis un audacieux
Dmitri Malejka
carpe diem › je suis un audacieux


Who you are
› posts : 152
› faceclaim : sid ellisdon + money honey
› âge : vingt ans dans la gueule
Bad Karma



/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 Empty
/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 EmptyJeu 13 Juin - 23:12


les portes qui s'ouvrent dans ton dos tu les calcules pas. bien trop occupé à allumer ta foutue clope alors que ton nez en feu promet qu'il ne reste plus que peu de temps avant que ton cerveau s'étouffe dans un climat bien plus calme. que le feu soit atténué par une drogue qui éloigne tout ce brouillard de conneries et insécurités. t'inspire le tabac dans une sensation d'habitude qui pourrait aussi t'aider à te calmer. t'es un vrai drogué Dim, mais t'es presque sur de ne pouvoir te passer ni de poudre et encore moins de nicotine sans devoir te tuer avant. … J’ai pu d’mec depuis longtemps … s'il ne t'fait pas sursauter, il te surprend quand même alors que tu t'retournes vers lui n'ayant pas vraiment eut dans l'idée qu'il te suivrait. tu l'regardes de haut en bas avec un regard qui n'augure rien d'bon mais qui dit rien de mal pour autant. lentement ses mots se glissent jusqu'à dans ton crâne, résonnent avec calme dans ta tête pour en comprendre le sens. et ça lui permet d'avancer jusqu'à toi sans que l'acide qui te caractérise ne vienne le repousser à l'intérieur et loin de toi. il bat en retrait et tu décides de pas rebondir sur ça. d'pas demander pourquoi il a joué à ça, pourquoi il a dit ça. la vérité Dim c'est qu'tu l'sais le pourquoi. et que ça t'énerve presque autant de penser qu'il savait très bien l'effet qu'il cherchait en prononçant ces mots. t'as envie d'le frapper juste pour lui faire regretter le fait d'penser te rendre jaloux. mais tu l'fais pas Dmitri. parce qu'il bat en retrait... et parce que d'toute manière c'est déjà trop tard pour nier. … Tu m’en files une ? parfois tu t'demandes même s'il a ne serait-ce qu'un paquet de clope sur lui quand il est avec toi. parce que tu sais direct de quoi il parle, parce que c'est devenu comme une banalité.. et tu grognes de ce genre de pensée. putain il fait chier. tu recraches la fumée de ta clope avant de lui mettre entre les doigts sans autre réponse. t'en reprends une. tu réponds rien parce que pour dire vrai, tu sens peu à peu l'effet de ta ligne faire effet. et que t'arrives pas à tout coordonner. tu met un peu plus de temps à allumer ta clope, un peu plus de temps à l'écouter. juste un peu. Pourquoi tu dis que jt’invente une meuf ? tu grognes et t'as envie de l'envoyer chier à nouveau mais il t'en laisse pas le temps. Désolé d’avoir attiré l’attention … Ils sont cons de toute façon… tu sais pas si c'est parce qu'il s'excuse, ou parce que c'est Victor après tout, ou juste parce que la drogue te repousse sans cesse vers lui mais tu décides de pas l'envoyer chier. t'as pas fait toute cette merde pour ça. j'ai pas de meuf, arrête de toujours m'casser les... trois, deux, un... lumières à tous les étages et tu t'arrêtes en pleine phrase alors que ton cerveau se réactive enfin et en mieux. fuck... t'parles de Moira ? tu restes un instant stupéfait avant de ricaner entre révélations et réalité. attends.. c'est quoi l'problème avec elle ? c'est pas ma meuf j'ai baisé avec elle, mais c'est pas genre...   t'es assez stupéfait au final qu'il puisse déjà parler d'elle et savoir quoi que ce soit sur la brune mais surtout t'imaginer toi... possiblement être avec quelqu'un. toi. toi qui te fout des autres, toi qui ne tient à personne, toi qui n'a besoin de personne et qui n'est pas foutu de t'intéresser assez pour t'impliquer; hormis pour sa personne. Moira n'est pas ma meuf Victor. tu finis par te reprendre, reprendre tes esprit, reprendre le contrôle. arrêter tes conneries, un temps. parce qu'il semble pas se draper dans une distance que tu ne comprends pas, parce qu'il n'est pas à t'imiter dans tes délires d'insolence et de domination. c'est dur à faire mais au final c'est quand même bien plus simple quand il montre le chemin. j'ai pas besoin d'une meuf..


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
HE WAS SO AFRAID TO BE HUMAN
Revenir en haut Aller en bas
murphy's law › je suis un fataliste
Victor Wilde
murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
› posts : 145
› faceclaim : timothée chalamet - lempika
› âge : 21
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t4164-victor-on-ne-voit-bien-qu-a

/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 Empty
/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 EmptyVen 14 Juin - 20:51

Tu fronces les sourcils à sa réaction. Tu comprends pas. Tu comprends pas qu’il comprenne pas. Pourtant, t’es persuadé que t’as des messages dans ton téléphone où il parle de sa meuf. Et puis, y’avait des fringues chez lui. Et du parfum. Et probablement une putain de brosse à dent. T’as jamais laissé d’brosse à dent chez lui toi. Ptête un vêtement ou deux à la rigueur. Mais juste un pull oublié ou une chaussette perdue dans les méandres de l’appartement. Pas … ça. Pas un morceau du placard. T’ouvres la bouche pour grogner. Pour répliquer toutes tes contre-arguments. Pour chercher pourquoi il dit ça. Et puis, même s’il le pense vraiment, elle approuverait probablement pas. Parce qu’on laisse pas son parfum chez un gars qu’on baise. Et puis, pourquoi il est avec elle depuis aussi longtemps hein ? Si c’est juste pour baiser. Et puis, il t’a toi si c’est juste pour baiser. Il a pas besoin d’une fille.

What ?

C’est quoi ça ? On dirait une putain d’déclaration. Il parle de toi là ? Ou juste qu’il a pas besoin de meuf parce qu’il a besoin de personne ? Wait. What ? Pourquoi y’a pas de dédain dans sa voix ? Pourquoi c’est juste cette sincérité qui semble sortir malencontreusement du coeur ? Nan mais. Comment ça il a besoin de d’meuf ? Pour faire quoi ? Il a besoin d’quoi ? Puis si ça s’trouve, y’a pas d’rapport avec toi. Mais pourquoi il dit ça là ? Est ce qu’il avoue un truc ou quoi ? Ou pas du tout ? Ptête que c’est rien … Mais ptête que c’est quelque chose. Bordel. Pourquoi il dit pas les choses hein ? Vraiment. Avec les vrais mots. « …Tu… » T’arrives pas à foutre tes idées en place. Tu fronces encore les sourcils. Comme si ça pouvait t’aider à mieux réfléchir. Ça marche pas évidemment. Et forcément, y’a l’coeur qui finit par parler à la place de la tête. « … et moi…? » Tu t’mors vaguement la lèvre. Parce que c’est sorti tout seul. La question qui prend trop d’place à l’intérieur. Et toi, t’es quoi face à tout ça. Face à elle. Elle qui est une fille. Elle qui laisse ses affaires chez lui. Elle qu’il a baisé - comme il dit. Plus d’une fois, peut-être plus que toi. Elle qu’est pas sa meuf qui mais à tout pour. Sauf que, il a pas besoin d’une meuf. C’est pas qu’il a besoin d’personne. C’est qu’il a pas besoin d’une meuf. Mais … « …j’suis pas une meuf moi… » Tu l’souffles tellement bas. Comme si c’était un secret. Ça s’voit pourtant. Que t’es pas une meuf. T’es peut-être pas le plus viril du monde, t’es clairement pas féminin non plus. Tu portes la clope à tes lèvres. Putain. Tu ferais surement mieux de reprendre le rôle du gars en contrôle. De pas t’laisser envahir par tout c’bordel. Mais t’en es bien infoutu. Il va surement se foutre ouvertement de ta gueule. Pourquoi tu dis ça aussi …
Revenir en haut Aller en bas
carpe diem › je suis un audacieux
Dmitri Malejka
carpe diem › je suis un audacieux


Who you are
› posts : 152
› faceclaim : sid ellisdon + money honey
› âge : vingt ans dans la gueule
Bad Karma



/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 Empty
/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 EmptyVen 14 Juin - 21:37


il se tait. l'espace d'un instant Victor il se tait, et c'est un exploit pour dire vrai. enfin au final pas tant que ça, ça l'aurait été il y a des années... mais avec le temps tu l'as abimés, avec le temps tu as incrusté des silences dans ses journées. mais lui qui a souvent réponses à tout, là il reste le regard dans le vague. et toi tu te rends compte peu à peu des mots qui ont fuité de tes lèvres, de cette vérité glissé dans l'air frais de ce mois de février. …Tu… tu répond rien, tu l'regardes en coin, t'sais jamais comment réagir face à lui et là c'est pire encore. et quand il fronce les sourcils toi tu te refermes un peu. pas de beaucoup, pas pour de bon; mais y'a ce recul qui se reprend juste à son visage. sans doute trop habitué à te surprotéger.. sans doute parce qu'au final même face à lui, ce genre de paroles ou de situation t'arrives pas bien à les assumer. … et moi…? tu t'tends Dim, rien de menaçant, rien de terrifiant, mais t'peux pas t'en empecher. quoi , et toi ? que tu grognes sur la défensive; parce que tu fais reculer les choses. parce que tu veux pas sauter dans ça. parce que pour de vrai tu sais même pas mettre de mot sur ça. fuck. …j’suis pas une meuf moi… tu lèves les yeux au ciel, comme s'il t'saoulait. parce que c'est plus simple d'te dire qu'il te saoule; d'réagir comme à ton habitude plutôt que de penser à ce qui avance beaucoup trop rapidement. l'inévitable question qui se profil et que tu détestes. t'as pas l'impression d'avancer vers quoi que ce soit; mais de t'y faire pousser. sans dec ? j'avais pas r'marqué. que t'ironises un peu acide... un peu amusé... un peu trop mal à l'aise. soupire. grognement. bordel Dim t'as jamais su t'exprimer et c'est le genre de comportement typique à toi. tu sais grogner, cogner, râler, soupirer. pas faire le reste. tu sers les dents, t'inspires le tabac lentement alors que tu bouges vaguement pour regarder la rue; tout pour t'occuper le corps comme si ça pouvait occuper l'esprit. ça va Wilde... j't'ai amené ici l'jour de la putain d'St Valentin... il t'faut quoi d'plus ? tu finis par lâcher entre tes dents, en baissant les armes, en baissant les bras; dans une question qui n'a rien de froid ni rien. parce que t'es pas vraiment capable de ça Dim hein ? parce que c'est pour ça aussi que ça tourne si mal entre vous, penses-y fort. putain. soupire. j'vais pas t'faire un dessin t'y vois strictement rien.. tu finis par lâcher avec sarcasme qui ne se teinte même pas de méchanceté. comme si c'était de l'humour bancal juste pour camoufler le reste; juste pour essayer de mal dissimuler que t'es foutrement démunis face à tout ces trucs qu'il maitrise mieux que toi.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
HE WAS SO AFRAID TO BE HUMAN
Revenir en haut Aller en bas
murphy's law › je suis un fataliste
Victor Wilde
murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
› posts : 145
› faceclaim : timothée chalamet - lempika
› âge : 21
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t4164-victor-on-ne-voit-bien-qu-a

/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 Empty
/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 EmptySam 15 Juin - 10:54

Tu rigoles pas tellement. Y’a trop d’questions qui se bousculent pour que tu arrives à réagir à sa remarque. Ton coeur bat trop fort. Quoi toi. C’est vrai ça. Quoi toi. Tu souffles la fumée sur le coté. Tu te concentre sur la clope entre les doigts pour pas affronter la peur de t’faire jeter. Et puis y’a ses mots. Ton nom qui sonne trop bien dans sa bouche. Et puis tout ce que ça veut dire … Tu restes un instant planté comme un con. Parce que c’est dur à assimiler. Ça a l’air trop irréel. Pourtant, c’est là. Foutrement là. Et c’est impossible de l’retenir. Ce sourire authentique. Pourtant, c’est pas faute d’essayer. Là, quand tu fais ta petite moue pour le contenir. Mais y’a déjà les fossettes qui creusent tes joues, annonciatrice d’un sourire irrépressible. Et puis cette vague de chaleur qui se répand dans tout ton corps, colorant ton visage d’une nuance rosée. Bordel. Est-ce qu’il vient vraiment de dire ce qu’il vient de dire ? Y’a ton coeur qui part en vrille. Peut-être encore plus quand il te propose de te faire un dessin. Quand tu sens cette gène bourrée d’honnêteté. Alors tu finis par rire. Simplement. « …t’es con » Tu le donnes un petit coup dans le ventre. Un douce provocation ponctuée d’un sourire malicieux. Tu sais bien que tu peux pas lui dire je t’aime. Pas là. Pas comme ça. Pas ici. Au fond, c’est un peu ta façon de lui dire. Quand tu vas pas trop vite. La vérité, c’est que t’as juste envie dl’embrasser. T’as envie que le reste du monde disparaisse pour ne laisser que vous. Lui. Toi. Et les milliers de papillons qui battent des ailes au creux de ventre. Et tu souris. Comme un putain d’gamin. Tu t’es quand même approché inconsciemment de lui. Comme comme si ton corps décidait tout seul. Et naturellement, tu vient poser ta main libre sur son torse, balançant ta clope à moitié fumée de l’autre coté. C’est drôle, parce que tu t’es fiche presque de pas voir son visage. Parce que tu lis ses réactions dans tout le reste. Dans sa façon de se positionner. De respirer. Tu peux entendre son sourire qu’il essaye de cacher. Et bordel ce qu’il est beau.
Revenir en haut Aller en bas
carpe diem › je suis un audacieux
Dmitri Malejka
carpe diem › je suis un audacieux


Who you are
› posts : 152
› faceclaim : sid ellisdon + money honey
› âge : vingt ans dans la gueule
Bad Karma



/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 Empty
/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 EmptySam 15 Juin - 19:19


tu l'vois sa gueule du coin de l’œil. il est peut-être aveugle mais pas toi; et tu l'vois bien cette moue qu'il essaye de contenir, sa manière d'essayer de ravaler ce sourire après t'es mots. t'sais pas pourquoi t'as autant d'mal avec toutes ces marques d'attentions, d'affection... et quand il finit par craquer y'a ce genre de réaction trop lumineuse qui s'affiche sur sa gueule. ce genre de sourire qui le rend trop jeune, trop vulnérable, trop naïf et tellement mais tellement trop solaire. le genre de réaction qui met à mal même tes propres démons Dim, qui repousse tout l'acide qui stagne en toi.. qui t'retourne l'estomac et t'donne le genre de nausée dont t'arrives pas à t'plaindre. tu l'hais pour ce genre de ressentit et tu t'renfermes parce que son simple putain d'sourire fait disparaitre vos conneries d'il y a cinq minutes. il en met du temps à répondre; il en met parce qu'il jubile trop et tu peux pas t'empêcher de le trouver foutrement niais là sur le trottoir... et pourtant fuck mais tu pourrais même pas tourner les talons. …t’es con tu sens son léger coup sur ton estomac mais franchement, même avec toutes sa force; t'es pas bien sur qu'il puisse t'abîmer. tu grognes sans colère. c'est tout c'que tu trouves à répondre. lope au bec, y'a ce rictus que t'arrives même pas vraiment à atténuer; parce que ... c'est Victor. et tu l'vois même pas approcher, enfin t'en sais rien; sa manière de réagir t'occupe trop l'esprit et t'en prends conscience que lorsque tu entends des gens passer à côté de vous... que tu prends conscience de sa main sur ton torse. mouvement de recule que tu contrôles pas; mais que tu arrêtes au final; juste assez pour t'éloigner de sa main, pas assez pour t'éloigner de lui. et y'a tout ces trucs entre vous; mais toutes ces choses aussi en dehors contre lesquelles tu luttes trop. anarchie de l'esprit. tu... t'veux y retourner ? t'essaye de rattraper le coup; mais t'arrives pas à t'empêcher de jeter un regard aux personnes qui s'éloignent déjà plus loin. t'expires la fumée de ta clope avant de reposer ton regard sur lui.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
HE WAS SO AFRAID TO BE HUMAN
Revenir en haut Aller en bas
murphy's law › je suis un fataliste
Victor Wilde
murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
› posts : 145
› faceclaim : timothée chalamet - lempika
› âge : 21
Bad Karma


http://www.thegreatperhaps.org/t4164-victor-on-ne-voit-bien-qu-a

/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 Empty
/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 EmptySam 15 Juin - 22:27

Tu ris doucement. « Faut croire… » Tu pourrais lui dire plus. Mais ça serait pas drôle. Ça l’mettrait mal à l’aise. Y’a trop d’gens. Trop d’regards. Et même s’ils s’en foutent. Parce que c’est vrai. La plupart s’en foutent bien que vous soyez deux gars. Y’a bien plus que lui et Lysandre pour y prêter réellement attention. Mais peut importante qu’ils vous regardent pour d’autre raison. Ça change rien à la peur de s’afficher. Alors ouais, c’était con d’le toucher. C’était con et pas réfléchi. Mais en vrai, c’était rien. Là. D’poser ta main sur son torse. Encore moins pour un aveugle. Mais ils peuvent pas savoir dehors. Que c’est ton moyen à toi de l’voir. T’esquisses un vague sourire à sa réaction. Parce que c’était prévisible. Alors tu dis rien. Tu le laisses détourner la conversation et tu hausses les épaules à sa question. Et puis, tu fais semblant de pas noter son hésitation. C’est tellement étrange de l’voir sur un nouveau tableau. Pas si sur de lui. Pas si cynique. Y’a toujours ce flegme feint mais c’est différent. « Nan … C’est des connards » De toute façon, t’aimes pas cet endroit. T’aimes pas l’ambiance pesante. Ce faux que tu perçois sans rien voir. Et cette putain de serveuse qui parle à Dmitri pour savoir ce que tu veux. Comme si t’étais un débile. T’es pas à ta place là bas. Les tables sont trop proches les unes des autres. Puis y’a trop d’choses sur la table. Et de toute façon, c’est probablement trop cher pour vous. Cher pour rien. Parce que tu t’en fou de ça. Des trucs chers. Des trucs chics. Ce qui compte dans le geste, c’est l’attention. C’est qu’il fasse un truc qui déteste parce qu’il voulait te faire plaisir. C’est sa façon de pousser discrètement son verre vers toi pour que t’évites de te sentir con. C’est sa façon de pas s’casser que ça pète. Tu t’en fiches de l’endroit. Tu préférerais largement dévorer une pizza dans ton lit avec lui. « Tu viens chez moi ? On peut commander une énorme pizza … » Tu lui souris. Simplement. Et puis, tu veux pouvoir l’embrasser. Encore et encore et encore. Et puis passer la nuit avec lui. Sans te dire que tu devrais partir. Que y’a quelqu’un d’autre qui l’attend. Parce que c’est vrai que c’est peut-être faux. Tous ces jolis mots. Mais y’a tellement de vérité dans tout ça. Dans sa voix. Dans sa peur de dire les choses. Ça veut pas dire que toutes les barrières resteront baissées. Ça veut pas dire que ça sera facile. Mais ce soir, tu laisses. Tu fais comme lui. Cartes sur table et coeur ouvert. Ce soir, tu t’endormiras dans ses bras. Et demain on verra.
Revenir en haut Aller en bas
carpe diem › je suis un audacieux
Dmitri Malejka
carpe diem › je suis un audacieux


Who you are
› posts : 152
› faceclaim : sid ellisdon + money honey
› âge : vingt ans dans la gueule
Bad Karma



/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 Empty
/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 EmptyDim 16 Juin - 19:19


tu fixes la porte fermée du restaurant; attendant sa réponse pour savoir si tu vas vraiment retourner rendre folle cette serveuse... Nan … C’est des connards sa franchise ne s'effaçant jamais; ça t'tire un sourire de voir que ça ne change pas; et qu'il y a quand même ce point commun pour vous deux. tu grognes en accord avec sa réponse recrachant la fumée de ta clope en ne pouvant t'empêcher d'être soulagé à l'idée de ne pas remettre les pieds dans ce truc là. Tu viens chez moi ? On peut commander une énorme pizza … il répond à ta question avant même que tu la formules et son programme semble bien plus adapté à ce que t'aimes faire. pizza et sexe, ça te branche. non pas que t'avais exclu le deuxième de la soirée c'est clair. ça m'va ouais. allez ramènes toi... tu finis par abandonner ta clope dans le cendrier qui était proche du restaurant, cadeau de ta venue ton mégot encore fumant. t'attrapes son bras lentement pour le tirer vers ta voiture qui au final n'est vraiment pas si loin. tu restes silencieux au final comme à ton habitude; tu t'dis que ça c'est pas si mal finit; que ça aurait pu être pire à vous deux. bien pire.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
HE WAS SO AFRAID TO BE HUMAN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Who you are
Bad Karma



/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 Empty
/ romantic date (dmitri w/ victor) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
/ romantic date (dmitri w/ victor)
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sauter vers: