AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

m/ even angels have their wicked schemes

positive minds › je suis un optimiste
Jade Jeffries
positive minds › je suis un optimiste


Who you are
› posts : 54
› faceclaim : jenna louise coleman, moonlight roses
› âge : trente-et-un ans
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t9590-before-i-save-someone-else- http://www.thegreatperhaps.org/t9601-supermarket-flowers http://www.thegreatperhaps.org/t9601-supermarket-flowers

m/ even angels have their wicked schemes Empty
m/ even angels have their wicked schemes EmptySam 4 Mai - 17:12


sam
ft. avatar au choix

Nom au choix. Prénom(s) Sam Âge 34 ans. Naissance au choix. Nationalité au choix. Origines au choix. Statut civil techniquement marié, même si sa femme a pris la poudre d'escampette. Orientation sexuelle hétérosexuel. Occupation au choix. Argent ($$$)$$. Caractère Fin manipulateur, il sait se faire doux comme un agneau lorsqu'il le faut, mais peut aussi se montrer impulsif et violent. imprévisible et mystérieux, c'est un peu ce qui fait son charme et ce qui a attiré Jade. Je vous laisse le loisir d'élaborer un peu plus sur son caractère et de façonner le personnage selon ce que vous imaginez. Groupe carpe diem.
L'histoire du personnage est relativement libre. Ce qui m'importe surtout est le lien, il faudra que l'histoire soit donc cohérente. Jade et Sam se sont rencontrés à l'université et c'est là qu'a commencée leur histoire. Grande romantique, Jade est tout de suite tombée sur son charme. Les détails seront à discuter ensemble parce que je n'ai pas déterminé de timeline extrêmement précise quant à leur histoire, leur mariage et tout ça. Mais il y a cinq ans, ils ont eu un enfant, Mason. C'est la raison pour laquelle elle a quitté Sam d'ailleurs, parce qu'elle avait peur qu'il puisse s'en prendre à lui. Elle est partie sans dire un mot, alors il y a fort à parier que Sam n'a pas accepté le départ de sa femme et qu'il a la ferme intention de la retrouver.

D'ailleurs, Jade se faisait appeler Joanna à l'époque. C'est depuis sa fuite qu'elle se fait appeler Jade, ce que Sam ne sait pas. C'est la façon qu'elle a trouvé de pour se rendre un peu plus difficile à retrouver.

jade jeffries ft. jenna coleman
mari et femme Je vous laisse un extrait de ma fiche pour vous faire comprendre la relation qui unit Jade et Sam.

Il était beau, Sam. Il était grand. Un peu mystérieux aussi. C’était d’ailleurs ce qui faisait son charme. Il était celui que toutes les femmes désiraient. Elle aurait été stupide de ne pas en être tombée follement amoureuse, Jo’. Elle n’a d’ailleurs jamais vraiment compris pourquoi il l’avait choisi, elle, la timide, la réservée, la très, peut-être même trop, discrète Joanna. Et pourtant, alors que toutes les filles étaient en pâmoison devant lui, c’est elle qu’il a abordée. C’est devant elle qu’il s’est appuyé contre le mur, l’air décontracté, plein de confiance. C’est à elle qu’il a proposé une sortie au cinéma le soir-même. Elle s’est sentie ridicule pendant les heures qui ont suivies parce qu’elle a balbutié, elle a détourné le regard tandis qu’elle sentait ses joues bruler, avant de finalement accepter. Timidement. Elle était son opposée depuis le tout début. Elle aurait du savoir que ça ne fonctionnerait pas. Elle aurait bien du savoir que les contes de fées ne sont pas des histoires plausibles, que le prince charmant n’existe pas. Elle n’aurait pas du tomber dans le panneau. Et pourtant. Ce soir-là, elle s’est mise peut-être un peu trop belle. Maquillée, sa plus jolie robe sur le dos, elle en avait peut-être fait trop. Pourtant, lorsqu’il  l’a complimentée sur son apparence, tous ses efforts ont semblé en valoir la peine. Véritable gentleman, il a insisté pour payer la note, quand bien même elle a protesté. Elle était capable d’assumer les couts de la sortie, Jo. Femme indépendante et forte, elle a pourtant abdiqué, voyant qu’il n’en démordrait pas.

(she used to be mine)
Tout était si idyllique, Sam était si merveilleux. Jo’ ne cessait de le répéter à qui voulait l’entendre. En amour par-dessus la tête. Fais attention, Jo’. Qui sait ce qu’il cache derrière cette facette d’homme doux et gentil? Chaque fois, Jo’ roulait les yeux et refusait de prendre les avertissements de Margot au sérieux. T’écoutes trop de drames, Mag. Ils existent vraiment les bons hommes. Elle aurait pourtant du l’écouter. Elle l’a compris trop tard.

Joyeux anniversaire. Qu’il avait dit, ce soir-là, la voix mielleuse, avant de l’embrasser avec sa douceur habituelle. Joyeux anniversaire. Qu’elle lui avait dit en retour, ses bras entourant rapidement son cou pour approfondir le baiser. Ses doigts s’étaient glissés dans ses cheveux tandis que ses mains à lui avaient rapidement trouvé leur chemin sous son chandail, caressant sa peau avec autant de douceur que d’envie.  Je t’aime tellement, Jo. Qu’il avait murmuré contre sa peau alors que ses lèvres vinrent toucher son cou, lui enlevant momentanément tout air dans les poumons. Elle l’aimait aussi. Tellement.

Les jours ont passés, se sont transformés en mois sans qu’elle ne s’en rende compte. Encore aujourd’hui, elle ne comprend pas ce qui lui est passé par la tête ce jour-là. Elle ne comprend pas pourquoi il s’est mis dans une telle colère.

T’étais avec qui? Elle venait tout juste de fermer la porte qu’il s’est mis à hurler. Elle ne pensait pas qu’il serait encore éveillé à cette heure. Avec des copines. Qu’elle répondit simplement, prenant appui sur la chaise pour enlever ses talons hauts. Tu veux vraiment me faire croire que tu t’es habillée de la sorte pour tes amies? Il s’avançait vers elle à chaque parole, un peu plus menaçant. Elle qui se sentait d’habitude en sécurité lorsqu’elle le savait à proximité, voilà qu’elle tremblait légèrement, que la peur semblait envahir tout son être. Oui, tu peux les appeler si tu veux. Qu’elle renchérit, le trémolo dans sa voix trahissant cette crainte qui la paralysait tandis qu’elle tenait son téléphone devant elle, essayant de rassembler un minimum de courage pour lui faire face. Elle essayait de contrôler le tremblement de sa main alors qu’il prenait l’appareil, mais ses yeux se fermèrent lorsque son téléphone se fracassa contre le mur et elle se recroquevilla contre elle-même, totalement effrayée maintenant. Au pied du mur, elle n’avait plus d’issue et Sam non plus, n’ayant plus rien à portée de main pour canaliser sa colère si ce n’était que le corps de Joanna. Et c’est sur elle qu’il déversa sa colère, qu’il cracha son venin. Sam. Qu’elle gémit, tentant de protéger son corps frêle de la myriade de coups qu’il faisait pleuvoir sur elle. Arrête. J’ai mal. Qu’elle tenta de lui dire entre deux coups, tentative veine de le raisonner, de le faire revenir à lui.

Je suis désolée. Les mots contrastaient avec la violence qui avait précédée, ses doigts effleurant à peine sa peau. Je suis désolée. Je ne sais pas ce qui m’a pris. Immobile, Joanna le laissa parler, s’excuser. Je te promets, ça ne se reproduira plus. Il y avait cette culpabilité dans sa voix, quelque chose qui la poussa à lui pardonner. Parce que tout le monde faisait des erreurs de jugement, pas vrai? Elle s’empara de la main qu’il lui tendit et se releva avant de se diriger vers la chambre leur chambre, et de se réfugier dans leur lit, désireuse d’oublier cet écart de conduite.

(welcome to club knocked up)
La main tremblante, elle agrippa le petit bâtonnet, priant le ciel pour que le résultat soit négatif.  Deux petites lignes. Merde. Elle le reposa avec douceur sur le comptoir avant de poser sa main contre son ventre. Un petit être y grandissait. Un petit être qui aurait peut-être le tempérament agressif de son père. Ou, si elle avait un peu de chance, la douceur de sa mère. Elle a tenté de lui dire le soir-même, mais le courage n’est pas venu. C’est trois jours plus tard qu’elle l’attendit sagement, assise sur le canapé dans le salon de leur appartement qui serait peut-être bientôt trop petit. Bonsoir, mon amour. Elle lui offrit son plus beau sourire avant de se lever pour l’embrasser. Il faut qu’on discute. Elle savait que cette phrase n’indiquait généralement rien de bon, alors elle cru bon d’ajouter la phrase suivante. C’est une bonne nouvelle, je t’assures. Enfin, elle espérait qu’il la considère comme étant bonne. Elle le guida vers le salon afin qu’il y prenne un siège. Je suis enceinte. Qu’elle dit finalement sans détour. Pour seule réponse, il l’embrassa avec une force quasi insoupçonnée. Tu es heureux? Qu’elle demanda, hésitante, lorsqu’elle put à nouveau respirer. Oui, oui. Évidemment que je suis heureux. Qu’il dit, lui donnant l’impression d’être sur la défensive. Mais que je ne te surprenne pas à aimer cet enfant plus que moi. La menace était à peine déguisée et Joanna savait de quoi il était capable. Tu sais bien que je t’aime plus que tout. Qu’elle lui dit, tentant de ravaler les larmes qui menaçaient de couler le long de ses joues.

(out of the darkness and into the sun)
Où on va, maman? Les larmes coulaient sur les joues de Joanna sans même qu’elle ne puisse les retenir. On part en vacances. Piètre excuse, mais dans la panique du moment, elle ne put trouver mieux. On va loin, très loin. Elle ne pouvait pas lui mentir sur toute la ligne. Et papa, il ne vient pas?  Jetant un coup d’œil à sa montre, puis à la porte d’entrée, elle s’agenouilla devant son fils tandis qu’elle l’aida à mettre son manteau. Non, mon cœur. Papa ne vient pas avec nous. Elle pouvait voir les larmes qui menaçaient de couler sur les joues de son gamin. Pourquoi? Il lui demanda, la voix étranglée. Comment expliquer la violence conjugale à un enfant de cinq ans? Comment lui faire comprendre sans l'effrayer que, trois jours plutôt, c'est lui qui aurait pu recevoir une gifle, celle qui a laissé une marque rouge vive sur sa joue pendant des heures? Comment lui faire comprendre qu'il aurait pu être la cible des attaques de son père, que l'amour se transforme ainsi en violence sans que l'on ne soit capable de réellement mettre le doigt sur la cause? Parce que papa n’est pas gentil. Qu’elle commença. C’était peut-être difficile à entendre, mais c’était la vérité. Papa a souvent fait très mal à maman. Elle tenta de lui expliquer. Et je ne voudrais pas qu’il s’en prenne à toi. C’est pour ça qu’on doit partir loin, tous les deux. Tu comprends? Elle savait qu’il n’assimilerait sans doute pas tout et qu’il ne saisirait pas la portée de tout ça, mais elle espérait qu’il ne fasse pas trop d’histoire. Oui. Il hocha la tête avant que sa petite main ne se glisse dans celle de Joanna. Mais je t’assures, on va avoir du plaisir tous les deux. Elle dit, un sourire au visage, tentant de dissimuler sa tristesse. Parce que c’était toute sa vie qu’elle laissait derrière. C’était une panoplie de mensonges qu’elle dut inventer afin que personne ne tente de partir à sa recherche, surtout pas Sam. Vérifiant qu’elle avait bien pris toutes ses économies, que leurs vies se trouvaient maintenant dans les valises qu’elle tenait, elle franchit finalement la porte, la ferma pour une dernière fois avant d’installer Mason sur le siège arrière et de prendre place au volant de sa voiture un peu décrépit. Ne restait plus qu’à espérer qu’elle tienne la route assez longtemps pour pouvoir mettre suffisamment de distance entre Sam et elle.

Il a vu rouge Sam, lorsqu'il est rentré ce soir-là. Il avait envie de tout casser. Quel droit avait-elle de le quitter comme ça, sans un mot, de partir comme une voleuse avec LEUR enfant? Il est parti en mission, Sam, avec la ferme intention de retrouver sa femme, de la faire revenir à la maison, mais également de lui faire payer son départ. Il voit rouge en ce moment et sans doute que les retrouvailles promettent d'être explosives.


jace forbes ft. sam claflin
type de lien Le lien sera à développer avec la joueuse, mais ce sera loin d'être pour aller prendre une bière au bar du coin.



Revenir en haut Aller en bas
positive minds › je suis un optimiste
Jade Jeffries
positive minds › je suis un optimiste


Who you are
› posts : 54
› faceclaim : jenna louise coleman, moonlight roses
› âge : trente-et-un ans
Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : i am open !
répertoire :

http://www.thegreatperhaps.org/t9590-before-i-save-someone-else- http://www.thegreatperhaps.org/t9601-supermarket-flowers http://www.thegreatperhaps.org/t9601-supermarket-flowers

m/ even angels have their wicked schemes Empty
m/ even angels have their wicked schemes EmptyMar 7 Mai - 16:48

Les petites précisions
les petits mots d'amour

Tout d'abord, merci à toi de t'être rendu jusqu'ici et de t'intéresser à mon petit scénario. Je ne crois pas être des plus exigeante alors je vais essayer de faire court.

pseudo, âge et co. Le personnage est relativement libre comme tu as pu le constater. Par soucis de continuité et parce que j'ai utilisé le nom dans ma fiche, j'aimerais bien qu'on garde Sam comme prénom, quoi qu'il puisse être un surnom. Si tu veux le greffer à une famille, sens toi totalement libre de le faire. Pour l'âge, tant qu'il est plus vieux que Jade, ça me va. Je ne suis pas si pointilleuse.
avatar Totalement au choix, tant qu'il te convient.
lien Le lien est évidemment non-négociable, mais on peut discuter de certains trucs, j'aime quand même discuter avec mes partenaires rp et voir ce qu'ils ont en tête. Donc si tu as des idées pour le lien, si quelque chose te déplait, je suis quand même ouverte à la discussion. Je tiens par contre à prévenir, je n'ai pas l'intention que ce lien finisse en lien amoureux. Jade craint trop Sam pour revenir vers lui.
présence & écriture J'aimerais quelqu'un qui soigne son écriture. le nombre de mots m'importe peu. Je préfère la qualité à la quantité, même si j'écris normalement environ 500 mots par rp. Pour la présence, je sais qu'on a tous une vie en dehors du rp. Le minimum d'activité demandé sur le forum (un rp aux trois semaines) me convient. Tout ce que je désire c'est quelqu'un d'impliqué qui voudra faire vivre Sam et qui sera en mesure de l'intégrer au forum, qui ne se contentera pas que de le faire jouer avec moi.

Voilà, je pense que tout est dit. Pour la moindre question, ma boite mp reste ouverte. Au plaisir de rp avec toi m/ even angels have their wicked schemes 3445291383



Revenir en haut Aller en bas
m/ even angels have their wicked schemes

Sauter vers: