AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -42%
Pompe à air électrique et portable ...
Voir le deal
28.99 €

(ainoa), I love you as hell, you love me as well.

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(ainoa), I love you as hell, you love me as well. Empty
(ainoa), I love you as hell, you love me as well. - (Sam 9 Nov - 21:44)
- Ainoa Bolívar -

Ecrire une courte citation

Image 1 Image 2
nom : Il y le sang espagnol qui coule dans ses veines, qui résonne dans son patronyme, qu'elle porte fièrement : Bolívar. C'est un nom bien connu à Wellington, à présent. Nom qui traduit une véritable réussite, mais surtout, qui renvoie à un empire de plus en plus grand. prénom(s) : Elle a un prénom doux, trop doux peut-être pour un tempérament si farouche. Ainoa, c'est doux, c'est court, mais ça reste trop compliqué, pour certains. Pour ce prénom, on l'a remarquée, et ça n'est pas pour la déranger. De ce prénom, on ne s'est jamais moqué, cependant, parce que Noa, elle n'est pas de celles dont on se moque ; Noa, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, elle tue en un regard, et on n'a pas envie d'en faire son ennemie. âge : Elle est jeune encore, petite Noa. Elle a dix-neuf ans, mais elle en paraît bien plus – dix-neuf ans ou non, ça n'empêche certainement pas des hommes bien trop vieux pour elle, de traîner le regard sur ses courbes. naissance : Elle a vu le jour un froid matin d'hiver, le 12 février 2000, très exactement. C'était à Wellington, comme son frère, avant elle. nationalité : Elle est espagnole pure souche, Ainoa. Ça s'entend à l'accent qu'elle n'a pas tant que ça, qu'elle accentue simplement pour se donner plus de charme. Ça se devine à son identité ; c'est peut-être moins flagrant au regard. Elle est aussi néo-zélandaise, en ayant obtenu la nationalité plus tard, après sa naissance. origines : Ainoa, elle est espagnole, et ça pourrait s'arrêter là, mais elle a aussi des origines françaises, un peu plus lointaines, du côté de sa mère. Mais il faut remonter à plusieurs générations. statut civil : Noa, elle est célibataire. Il n'y a plus personne dans sa vie. Plus personne, depuis lui. Elle s'amuse à faire croire que non, pourtant. Qu'il y en a d'autres, quand il y en aura plein encore. Mais la vérité, c'est qu'elle n'a pas la tête à ça, Ainoa. Elle l'a encore dans la peau, alors qu'elle ne devrait pas. Parce qu'il l'a jetée. Parce qu'au-delà de ça, c'était le petit protégé de son père. Parce que plus encore, il y a l'âge, la différence, trop grande. L'amour n'a peut-être pas d'âge, mais la loi voit les choses autrement. Mais ce n'est plus un problème, à présent. orientation sexuelle : Elle ne s'est jamais intéressée qu'aux garçons, peu importe l'âge. Elle est donc hétérosexuelle, mais considère que cela peut changer, même si ça ferait criser ses parents. occupation : Elle n'a pas écouté les suggestions de ses parents, et ils n'ont pas vraiment insisté pour ce coup-là. Ainoa, elle a décidé de suivre des études en communication, et ça lui plaît, elle ne risque pas de regretter. argent : Elle ne gagne pas encore sa vie, dépendant entièrement de ses parents, financièrement. Néanmoins, la situation des Bolívar est très aisée, ils sont bien loin d'être dans le besoin. Leur villa à Wellington, ainsi que leurs nombreuses propriétés en Espagne suffisent à le prouver. caractère : rancunière, ouverte d'esprit, possessive, curieuse, jalouse, impulsive, sociable, audacieuse, colérique, insouciante, confiante, susceptible, charismatique, capricieuse, joviale, sarcastique, leader, organisée, obstinée, attachante, parfois arrogante, provocatrice. groupe : carpe diem. the fortune teller : nothing. avatar : Ester Expósito. crédit images : BATTERY FOX.

let me know your darkest secrets

Partie anecdotes : (un) Ainoa, elle n'aime pas perdre, elle déteste ça. Quoi qu'il fasse, il faut qu'elle gagne, qu'elle réussisse – elle ne laisse pas de place à l'échec. Peut-être que tout ça, c'est à cause de sa famille, peut-être que ça a contribué à son esprit de compétition. Peut-être que ce n'est pas bien, peut-être qu'elle prend trop ses victoires à cœur ; mais, Noa, elle s'en fiche, elle ne vit que pour gagner, à chaque fois. (deux) Depuis des années, elle pratique l'escrime de façon régulière. A l'origine, ce n'était pas elle, qui voulait en faire – Noa, elle a été poussée par ses parents. Mais elle s'est littéralement révélée dans ce domaine, alors elle n'a plus rien lâché. Elle s'est mise à participer à des compétitions, et même, à les gagner. Alors ç'a été une raison suffisante pour continuer, aux yeux de la blonde. (trois) Noa, elle est sociable, Noa, elle sympathise avec tout le monde. Elle est de ces gens qui ont un nombre incroyable de followers sur tous les réseaux sociaux, sans vraiment l'avoir cherché. En revanche, elle est sans doute un peu trop greffée à son téléphone, et ses parents lui ont maintes fois fait la réflexion. Mais elle s'en fiche, Noa, elle fait ce qu'elle veut. (quatre) Parce qu'elle est sociable, qu'elle a le don de se faire des « amis » en un rien de temps, pour ses études, elle s'est tournée vers la communication. En réalité, Ainoa, elle trouve ça fascinant, toutes ces possibilités de pouvoir manipuler les gens, parfois même sans qu'ils ne s'en rendent compte. Elle ne sait pas trop encore si elle souhaite s'orienter en publicité, ou dans une autre branche de la communication, mais elle est du genre à s'extasier devant une affiche publicitaire bien faite. (cinq) Enfant pourrie gâtée, Noa, elle aussi, elle sait manipuler les autres. Elle aime avoir le contrôle, elle aime décider, et elle aime qu'on l'écoute, qu'on la suive, elle aime être au centre de l'attention. Mais elle n'a pas mauvais fond, elle n'est pas vraiment méchante, quoiqu'elle puisse se montrer cruelle, quand elle s'y met, avec une ou deux piques bien senties qui ne la feront nullement culpabiliser, après coup. (six) Souvent, elle veut prétendre être forte, Noa. Parce qu'elle a de l'assurance, parce qu'elle n'a pas froid aux yeux, parce qu'elle ne se laisse pas facilement impressionner. Mais elle a beau parfois prendre les autres de haut, elle n'est pas si confiante, si forte, Ainoa. Elle n'est certainement pas infaillible, elle a ses foutues faiblesses, et sa sensibilité, qu'elle s'évertue pourtant à cacher. (sept) Les personnes travaillant pour ses parents diront d'elle qu'elle est enfant souriante, agréable, attachante, et toujours polie, quoique dotée d'un tempérament volcanique. Elle mène les autres à la baguette, Noa, mais elle a quand même des manières, elle a été bien éduquée, et elle n'a jamais fait honte à ses parents. Parce qu'elle estime être beaucoup trop bien pour ça, Ainoa. (huit) Noa, finalement, elle est peut-être bien rarement elle-même. Toujours, elle s'est conformée aux attentes qu'on avait d'elle, quoique gardant une certaine liberté sur ses actes. Tant qu'elle peut sortir autant qu'elle veut, qu'elle peut suivre les études qu'elle souhaite, elle veut bien sourire et faire acte de présence aux soirées mondaines et autres œuvres caritatives auxquelles sa famille est conviée. Concrètement, on la laisse faire ce qu'elle veut, Noa, elle n'a pas à se plaindre. (neuf) Elle est toujours là, à faire comme si rien ne pouvait l'impressionner, ou l'atteindre. Mais elle s'est fait avoir, Noa. Elle a été faible, elle n'a pas fait attention. Ou elle n'en avait pas envie, pour une fois. Alors bêtement, elle s'est enamourée de Silas, le protégé de son père, bien plus âgé qu'elle. Ou pas tant que ça – pas tant que ça, à ses yeux, à elle, en tout cas. Ce qu'en dit la loi, c'est autre chose, si bien que quand son père l'a découvert, il l'a menacé de le balancer, de porter plainte, s'il ne rompait pas. Il l'aurait viré. Et Noa, elle n'en a jamais rien su, de tout ça. Elle s'est retrouvée larguée, du jour au lendemain. Sans véritables explications. Juste un cœur en morceaux. (dix) Il vivait avec les Bolívar depuis plusieurs années, travaillant pour son père, notamment. Ainoa, elle ne sait plus quand est-ce qu'elle a vraiment commencé à s'y intéresser, elle ne sait même pas comment est-ce que les choses se sont passées. Elle l'appréciait, c'est tout ; elle le trouvait attirant, plein de charme, c'est évident. De là à s'en éprendre, elle ne sait pas. Elle ne le lui a d'ailleurs pas dit tout de suite, Noa. Qu'elle l'aimait. Parce qu'on ne lui a jamais appris à dire ces choses-là, dans sa famille. On ne lui a jamais appris à privilégier l'amour, ou qui que ce soit. On lui a juste appris à ne penser qu'à elle. Pourtant, avec lui, pour la première fois, elle s'oubliait. Elle oubliait qui elle était. Elle ne pensait qu'à lui. Jour et nuit. A quand est-ce qu'elle pourrait le retrouver, en cachette. Parce qu'ils ne disaient rien, aux autres. Ça n'a pourtant pas empêché son père de le savoir. Et pour lui, il était tout simplement inconcevable, que sa fille chérie s'amourache d'un vulgaire roturier. A ses yeux, Ainoa, elle valait mieux que ça. Alors il a mis le holà. Alors c'étai fini, pour Silas et Noa. (onze) Ainoa, elle est toujours la première à vouloir faire la fête, à vouloir entraîner les autres dans ses folies jusqu'au bout de la nuit. Elle sait où aller pour passer une bonne soirée, elle connaît les videurs, les meilleurs alcools et, surtout, elle sait s'amuser, elle ne se prive jamais. Pourtant, depuis quelques temps, quelques mois, elle n'y prend plus vraiment de plaisir, Noa. Parce que son cœur est toujours brisé, parce qu'elle n'oublie pas. (douze) Elle prétend encore plus qu'avant. Elle a caché sa relation interdite, alors elle a caché la rupture, et les effets de celle-ci. Elle a caché sa peine, elle a caché son désespoir. Et quand il est dans les parages, quand elle le croise, elle feint encore, Noa. Elle fait comme si elle s'en fichait, comme si tout allait bien. Elle adopte la stratégie débile de vouloir lui faire croire qu'elle est mieux sans lui. Qu'elle n'est pas triste. Elle fait sa garce, elle le méprise. Elle veut lui faire payer l'affront qu'il lui a fait. Le mal, qu'il lui a fait. Alors qu'à l'intérieur, elle est dévastée, Ainoa. Parce qu'avant lui, elle n'a jamais aimé. Parce qu'il était le premier. Parce qu'elle est encore jeune, mine de rien, Noa. Elle a beau jouer les adultes, faire comme si elle n'avait besoin de personne, elle berne tout le monde, sauf elle-même. (treize) Depuis qu'elle est gamine, elle joue du piano. C'est encore autre chose que souhaitaient ses parents, et, parce qu'ils ont insisté, parce qu'elle est douée, elle prend encore des cours, très poussés. Selon eux, il n'y a rien de mieux que d'entendre dans toute la maison, leur fille chérie jouer du piano. Noa, elle est également dotée de l'oreille absolue. (quatorze) Elle a un frère, un peu plus âgé. Ils ont toujours été proches, en dépit de leur différence d'âge, mais, à cause de celle-ci, il a toujours été un peu trop protecteur, voire étouffant. Elle n'ose rien lui reprocher, cependant, parce qu'elle sait, Ainoa, que ça part d'un bon sentiment. (quinze) Ainoa, elle fait beaucoup ce qu'on attend d'elle, toujours obéissante, toujours sage – ou presque – mais elle a ses secrets, rien qu'à elle. Elle a un carnet, dans lequel elle a écrit des chansons, en espagnol, souvent. Ces chansons, elle les écrit toujours pour une mélodie, qu'elle a composée, au piano. Pour autant, elle ne les chante pas, quand bien même elle a une jolie voix. Parce que pour le coup, elle n'a pas confiance en elle, Noa, elle ne voit pas qu'elle est douée. (seize) Avant lui, il y en a eu d'autres. D'autres copains, que des garçons de son âge. Mais jamais aucun qu'elle ait aimé, vraiment. C'était plus une histoire de popularité, même s'il y avait toujours un minimum d'attirance réciproque. Mais de sentiments, il n'y en a jamais eu, jamais, avant lui.

(en vrac) outre l'escrime, elle pratique des activités de fitness, dans la salle de sport que compte la villa de ses parents. Elle a un chien, adopté par ses parents à l'occasion de son quinzième anniversaire. C'est elle qui s'en occupe, exclusivement, et c'est aussi pour lui, qu'elle vit encore chez ses parents. Elle ne boit pratiquement que des cappuccini. Elle a beau se prendre très au sérieux, elle ne supporte pas le goût acre du café. A la maison, on parle anglais et espagnol, passant d'une langue à l'autre sans transition, sans une once de difficulté. A cause de ses parents – ou grâce à eux, elle a aussi acquis une maîtrise parfaite du français. Elle a passé toute sa scolarité dans des écoles privées. Elle collectionne les cactus, elle aime à croire qu'ils lui ressemblent. Elle est cultivée, et entretient sa culture. Elle a sans cesse un ou deux bouquins sur sa table de chevet. Elle lit aussi bien des polars, que de la poésie, ou des essais. Elle sort un peu trop, ces derniers temps, essayant désespérément d'oublier celui qui ne veut pas disparaître de sa tête. Des fleurs sont déposées dans un vase régulièrement, dans sa chambre. Elle est possessive, Noa, et jalouse à l'excès. Il était à elle, alors il ne sera à personne d'autre. C'est du moins, ainsi qu'elle voit les choses.

behind the screen

pseudo/prénom : hello, it's me (again (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 4240345067), still breathing, madalen. âge : in my (very) early twenties (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 2131989730 même si je tiens plus la fatigue, l'alcool, j'suis vieille avant l'heure, moi j'vous le dis (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 3782170742 pays : le pays du maroilles (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 2101133513 connexion : (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 567690390 où as-tu connu le forum ? : par mes autres comptes (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 4240345067 j'fais partie des murs maintenant (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 23662033 personnage inventé/scénario/pré-lien : inventé (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 3691891342 dernière bafouille : une fois, avec une amie, on a fait un cake au maroilles pour un truc à la fac. j'vous dis pas l'odeur dans le métro, on assumait plus du tout (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 2276012357 voilà, c'était ma bafouille (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 4240345067 et rip liesel (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 1846787581
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(ainoa), I love you as hell, you love me as well. Empty
Re: (ainoa), I love you as hell, you love me as well. - (Sam 9 Nov - 21:47)
t'es toujours aussi belle (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 2227089788 (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 2227089788
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(ainoa), I love you as hell, you love me as well. Empty
Re: (ainoa), I love you as hell, you love me as well. - (Sam 9 Nov - 22:01)
reeeee à la maison (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 613702535
elle est si belle (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 2719934048 (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 843243092
hâte de découvrir son histoire et cet amour interdit (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 2223749420
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(ainoa), I love you as hell, you love me as well. Empty
Re: (ainoa), I love you as hell, you love me as well. - (Sam 9 Nov - 23:25)
@isabella gonzalez (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 843243092 (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 843243092 (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 843243092 les prises de bec isabella/liesel me manqueront (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 4203373176 mais si jamais, ainoa c'est une mini-liesel quand elle veut (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 4240345067

@elijah albarn merciiii (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 2227089788
je suis bien d'accord, elle est parfaite ester (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 4135354924 (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 4207362787
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(ainoa), I love you as hell, you love me as well. Empty
Re: (ainoa), I love you as hell, you love me as well. - (Sam 9 Nov - 23:27)
tu sais que tu m'as brisé le coeur dans ce sujet, donc y aura pas de prises de bec (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 4240345067 sinon je vais décéder (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 1330728483 (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 1330728483 (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 1330728483 et surtout parce qu'Izzie tire sa révérence (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 4240345067
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(ainoa), I love you as hell, you love me as well. Empty
Re: (ainoa), I love you as hell, you love me as well. - (Sam 9 Nov - 23:34)
@isabella gonzalez aaaw nooon (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 1846787581 liesel était atroce dans ce rp, jpp, j'ai jamais été aussi horrible inrp (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 1321790767 c'est bien quand on joue de jolis liens aussi (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 4207362787 aw, tu restes parmi nous quand même, dis ? (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 2224896922 (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 1318934201
Revenir en haut Aller en bas
Evan Samuels
murphy's law › admin mimi comme une souris
Evan Samuels
murphy's law › admin mimi comme une souris


Who you are
› posts : 544
› faceclaim : chris evans, ©ichi
› multinick : raphaël (m. huisman), louise (z. deutch), gabbie (e. watson), leonie (n. dovrev)
› âge : trente-sept ans (18 octobre)
Bad Karma


https://www.thegreatperhaps.org/t8144-whatever-you-want-whatever-

(ainoa), I love you as hell, you love me as well. Empty
Re: (ainoa), I love you as hell, you love me as well. - (Dim 10 Nov - 10:57)
tu es toujours aussi belle. (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 2201629221 (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 2201629221
et je sens que ce personnage va encore tout déchirer (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 4135354924 (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 4135354924 j'ai bien hâte de me pencher sur ta fiche pour la découvrir. (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 4207362787


why can't i hold you in the street ?
why can't i kiss you on the dance floor ?


(ainoa), I love you as hell, you love me as well. TNjyDJR
Revenir en haut Aller en bas
Bianca Kahnwald
murphy's law › je suis un fataliste
Bianca Kahnwald
murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
› posts : 1386
› faceclaim : Elle Fanning ©jenesaispas (avatar) anaphore (code sign)
› âge : 20 ans

Bad Karma

Across the universe.
disponibilité : sorry, i'm closed.
répertoire :

https://www.thegreatperhaps.org/t10532-finir-mal-et-mal-finir https://www.thegreatperhaps.org/t10550-bianca-in-the-middle-of-my-chaos-there-was-you

(ainoa), I love you as hell, you love me as well. Empty
Re: (ainoa), I love you as hell, you love me as well. - (Dim 10 Nov - 11:26)
J'ai déjà hâte de shipper en lire davantage de cet amour interdit aussi (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 3740144490

Rebienvenue et bon courage pour cette nouvelle fiche (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 107302656


you should go

don't go

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(ainoa), I love you as hell, you love me as well. Empty
Re: (ainoa), I love you as hell, you love me as well. - (Dim 10 Nov - 12:18)
@evan samuels moooh, merci, ça me fait plaisir (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 2227089788 (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 107302656

@bianca kahnwald mouahahahah (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 1646603530 (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 2899439335 merciiii, c'est cute (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 180640823 (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 1318934201
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(ainoa), I love you as hell, you love me as well. Empty
Re: (ainoa), I love you as hell, you love me as well. - (Dim 10 Nov - 14:28)
rebienvenue icii (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 2211289881 (ainoa), I love you as hell, you love me as well. 4125275393
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Who you are
Bad Karma



(ainoa), I love you as hell, you love me as well. Empty
Re: (ainoa), I love you as hell, you love me as well. - ()
Revenir en haut Aller en bas
(ainoa), I love you as hell, you love me as well.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sauter vers: