AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -20%
Charmast Batterie Externe 23800mAh 4 Sorties et 2 ...
Voir le deal
23.99 €

Pour une fille drôle t'es pas si laide | Flora

Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



Pour une fille drôle t'es pas si laide | Flora Empty
Pour une fille drôle t'es pas si laide | Flora - (Dim 29 Mar - 17:28)
- Flora Fraser -

QUI SOURIT N'EST PAS TOUJOURS HEUREUX. IL Y A DES LARMES DANS LE COEUR QUI N'ATTEIGNENT PAS LES YEUX

Image 1 Image 2
nom : Fraser. Nom que j'ai hérité de mon père, qui le tenait du sien. Ce nom est assez répandu dans le monde et le notre est associé au monde du vin. Dans la région, impossible de ne pas penser au vignoble appartenant à ma famille depuis plus de septante ans. prénom(s) : Flora. Ce prénom a été choisi par ma mère. Il s'avère qu'elle est passionnée de fleurs et c'est tout naturellement qu'elle proposa ce prénom le jour de ma naissance. Mes parents n'étaient jamais parvenus à se mettre d'accord avant ce jour. âge : vingt neuf printemps, le trentième se rapproche doucement. naissance : J'ai vu le jour à Wellington, le vingt quatre juillet mille neuf cent nonante, lors d'une belle soirée ensoleillée. nationalité : Je suis néo-zélandaise.  Jorigines : amaïcaine grâce à ma mère. Elle est venue s'installer en Nouvelle-Zélande quand elle avait vingt six ans.  statut civil : célibataire. A force de souvent bouger, j'ai beaucoup de mal à m'accrocher aux gens et à fonder une famille. orientation sexuelle : bisexuelle. occupation : je suis militaire de formation mais je n'ai jamais oublié ma passion pour le violon. Dés que j'en ai l'occasion, je donne quelques cours. argent :  je gagne assez bien ma vie et n'étant pas une grande dépensière, je peux facilement économiser. caractère : gourmande, franche, passionnée, gentille, généreuse, ordonnée, libre, souriante, maniaque,... groupe : positive minds. the fortune teller : le métier et la famille. avatar : nathalie emmanuel. crédit images : tearsflight.

tell me who you are

Informations en vrac : [1] Je ne suis pas pudique du tout. Parfois ça peut surprendre les gens. Je n'ai aucune gêne et parfois ça peut être mal interprété. [2] Je suis allergique au pollen. Dés qu'il commence à faire beau, je passe la majorité de mon temps à éternuer. [3]  Ambidextre, mais plus généralement gauchère que droitière. [4] Diabétique, je fais très attention à mon alimentation. Pourtant j'aime beaucoup aller manger une glace lors des belles journées d'été. [5] Superstitieuse, je fais toujours attention à tout: à ne passer sous une échelle, le chiffre 13 ne fait pas partie de mes chiffres fétiches. Je fais toujours attention à ne jamais briser un miroir, seulement jamais c'est plutôt l'impossible [6] Ma couleur préférée est le rouge. Sauf pour les fleurs, je déteste les rouges. [7] Je mange deux à trois fruits par jour, j’adore ça. [8] J'adore la période de Noël. Je l'attends toujours avec hâte et je me lasse jamais devant les téléfilms qui inonde les ondes à cette période. [9]Je n’ai pas facilement honte. Sortir déguisée et ridicule ou faire des attractions pour enfants dans les fêtes foraines, rien ne m’arrête. [10]  J'ai une peur bleue des alligator, crocodiles ou toute autre déclinaison de cette race. [11] Depuis une intoxication en mangeant des crustacés, je fais très attention avec les produits issus de la mer. [12] Quand je m’ennuie je passe pas mal de temps sur des applications de rencontre. Souvent dans le but de vite rencontrer l’autre, même pour uniquement parler.  [13]  Je chante dès que je suis sous la douche ou en voiture. Personne ne m’entend

Partie histoire : J'ai vu le jour un beau soir d'été en plein mois de juillet de l'année mille neuf cent nonante à Wellington • Je n'ai jamais vécu à la ville, vivant depuis toujours dans des terres légèrement reculées. Mes parents sont propriétaires d'un vignoble que mon père a hérité de son père. Ma mère quand à elle, était une athlète. Son sport de prédilection était le 100 mètres, elle a gagné de nombreuses médailles rendant fière son pays d'origine, la Jamaïque. Elle a rencontré mon père lors d'une courses à Wellington et elle n'est plus jamais vraiment partie • Ma mère ne travaille pas sauf dans le domaine familiale, elle a très souvent été là pour moi. Je suis fille unique bien que mon père espérait avoir une grande famille. Aux yeux de ma mère son corps était bien trop important que pour porter d'autres enfants. • Toutes les semaines nous nous rendions à l'église. Mes parents sont très croyant et longtemps, la bible fut mon livre de chevet • Petite, je n’aimais pas l’école. J’avais quelques difficultés à suivre. De plus j’avais quelques kilos superflus et comme les enfants sont méchants entre eux, j’en ai beaucoup souffert.  A l'époque je bégayais dans les moments de grands stress, ça n’a pas aidé à ne plus être la risée des autres enfants. De nos jours ça m'arrive encore mais c'est vraiment rare, j'évite de prendre la parole en public • Je m'ennuyais surtout à l'école ne trouvant aucun intérêt pour les mathématiques, les sciences et même le sport. J'étais souvent celle qui se prenait une balle en pleine tête durant un match de volley-ball. J'étais juste douée pour la course. J'ai du hérité cela de ma mère. • A l'âge de cinq ans, mes parents m'ont emmené voir un concert de musique classique. Ce jour-là je suis tombée amoureuse du violon. J'en ai fait tous les jours durant des années avant de me rendre compte que je ne voulais pas en vivre et y consacrer tout mon temps. De nos jours, je donne encore quelques cours à certains jeunes pour permettre à ceux qui ont besoin de profiter de mes connaissances • Les années passèrent et vinrent les belles années de l'adolescence. J'avais à peine quinze ans quand je tombai amoureuse pour la première fois. Contrairement à ce que l'on aurait pu pensé, ce n'était pas pour les beaux yeux d'un garçon mais pour ceux d'une belle jeune femme. Mes parents n'étaient pas trop d'accord. Ils vivent encore dans un monde virtuel où les filles sont obligés d'aimer les filles. En se rendant à l'église toutes les semaines, il est difficile pour eux de voir les choses autrement. Ils me forcèrent à rompre avec la fille dont j'étais tombée amoureuse. J'ai eu beaucoup de mal à assumer ma bisexualité • Je commençai à sortir à l'âge de seize ans. Suite à cette rupture amoureuse brutale c'était ma seule issue que je trouvais à ma souffrance était la fête. Je me rebellais beaucoup et durant cette période je m'affirmai et j'attrapai un caractère bien trempé. Je buvais beaucoup, je fumais aussi ce qui aidait à être moins timide. • Jusqu'au jour où je me retrouvai à l’hôpital. Au début on pensait que j'avais fait un malaise à cause d'un manque d'alcool mais il s'avéra que j'étais diabétique • Ma vie repris son cours sans aucun écart. Je tentais d'être une fille modèle voulant suivre la vision de mes parents. Mais je m'ennuyais toujours à l'école. J'étais rebelle dans l'âme et quand vint l'âge de mes dix-huit ans, je m'engageai dans l'armée contre l'avis de mon père qui pense encore que c'est un métier d'homme. Cela fait dix ans que j'exerce ce métier et je ne compte pas arrêté. Je voyage beaucoup et cela m'aide à ne pas devoir faire face trop souvent à mes parents. Leur vision fermée du monde nous force souvent à nous engueuler mais je les respecte tout de même et je continue à prendre de leur nouvelle • A l'approche de mes trente ans, j'ai envie de vivre ma vie sans trop me fier à leurs envies et leurs choix. Si je devais tomber de nouveau amoureuse d'une jeune femme, je n'aurai aucun scrupule à vivre ma relation même si je dois arrêter de les voir • Aujourd'hui, je vis seule avec pour compagnie un lapin. Lors de mes missions à l'étranger, je demande quand même à mes voisins d'y jeter un oeil.

i need you

(♂/♀) titre du lien ✻ Description du lien recherché.
(♂/♀) titre du lien ✻ Description du lien recherché.
(♂/♀) titre du lien ✻ Description du lien recherché.
(♂/♀) titre du lien ✻ Description du lien recherché.
(♂/♀) titre du lien ✻ Description du lien recherché.
(♂/♀) titre du lien ✻ Description du lien recherché.
(♂/♀) titre du lien ✻ Description du lien recherché.
(♂/♀) titre du lien ✻ Description du lien recherché.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



Pour une fille drôle t'es pas si laide | Flora Empty
Re: Pour une fille drôle t'es pas si laide | Flora - (Dim 29 Mar - 17:28)
- Liens féminins/masculins -


prénom nom (avatar) ✻ lien. C’est ici que tu pourras résumer le lien entre ton personnage et le scénario que tu présente. C’est probablement la partie la plus importante d’un scénario, puisque c’est grâce à cela qu’un joueur potentiel comprendra mieux ce qui unira vos deux personnages. Encore une fois, la façon d’écrire le lien est laissé à ton libre choix. C’est ici que tu pourras résumer le lien entre ton personnage et le scénario que tu présente. C’est probablement la partie la plus importante d’un scénario, puisque c’est grâce à cela qu’un joueur potentiel comprendra mieux ce qui unira vos deux personnages. Encore une fois, la façon d’écrire le lien est laissé à ton libre choix.

prénom nom (avatar) ✻ lien. C’est ici que tu pourras résumer le lien entre ton personnage et le scénario que tu présente. C’est probablement la partie la plus importante d’un scénario, puisque c’est grâce à cela qu’un joueur potentiel comprendra mieux ce qui unira vos deux personnages. Encore une fois, la façon d’écrire le lien est laissé à ton libre choix. C’est ici que tu pourras résumer le lien entre ton personnage et le scénario que tu présente. C’est probablement la partie la plus importante d’un scénario, puisque c’est grâce à cela qu’un joueur potentiel comprendra mieux ce qui unira vos deux personnages. Encore une fois, la façon d’écrire le lien est laissé à ton libre choix.

prénom nom (avatar) ✻ lien. C’est ici que tu pourras résumer le lien entre ton personnage et le scénario que tu présente. C’est probablement la partie la plus importante d’un scénario, puisque c’est grâce à cela qu’un joueur potentiel comprendra mieux ce qui unira vos deux personnages. Encore une fois, la façon d’écrire le lien est laissé à ton libre choix. C’est ici que tu pourras résumer le lien entre ton personnage et le scénario que tu présente. C’est probablement la partie la plus importante d’un scénario, puisque c’est grâce à cela qu’un joueur potentiel comprendra mieux ce qui unira vos deux personnages. Encore une fois, la façon d’écrire le lien est laissé à ton libre choix.

prénom nom (avatar) ✻ lien. C’est ici que tu pourras résumer le lien entre ton personnage et le scénario que tu présente. C’est probablement la partie la plus importante d’un scénario, puisque c’est grâce à cela qu’un joueur potentiel comprendra mieux ce qui unira vos deux personnages. Encore une fois, la façon d’écrire le lien est laissé à ton libre choix. C’est ici que tu pourras résumer le lien entre ton personnage et le scénario que tu présente. C’est probablement la partie la plus importante d’un scénario, puisque c’est grâce à cela qu’un joueur potentiel comprendra mieux ce qui unira vos deux personnages. Encore une fois, la façon d’écrire le lien est laissé à ton libre choix.
Revenir en haut Aller en bas
Sullivan Riggs
murphy's law › je suis un fataliste
Sullivan Riggs
murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
› posts : 60
› faceclaim : Ben Barnes (blossom)
› multinick : Lana (G. wilde) + Romi (V. Kirby)
› âge : 33 ans

Bad Karma


https://www.thegreatperhaps.org/t10961-sully-make-it-right#454252 https://www.thegreatperhaps.org/t10982-sully-kansas-city-shuffle#454608

Pour une fille drôle t'es pas si laide | Flora Empty
Re: Pour une fille drôle t'es pas si laide | Flora - (Dim 29 Mar - 19:43)
Hello Pour une fille drôle t'es pas si laide | Flora 2221190684

Je pense que Sully et Flora pourraient s'être connus dans leurs années "dérapages" Sully a deux doigts de la rédemption et Flora en pleine chute ?

Petit extrait qui va bien : "Un père flic, c'était un peu comme le clou du spectacle pour Sullivan. Faire le plus de conneries possibles, en s'assurant que le monde entier savait qui était Norman Riggs. Il voulait être la racaille, la mauvaise graine que son paternel adoptif était incapable de contrôler. Il aimait entendre chuchoter à leur passage quand il le sortait de cellule de dégrisement à 15 ans, sous le regard compatissant de ses collègues. Son but dans la vie était de devenir le vrai job de son père, son plus grand échec, sa pierre de Sisyphe."

Sinon, il y a ma Lana qui a le même âge, toute douce et passionnée de musique et de surf Pour une fille drôle t'es pas si laide | Flora 2221190684


Was there something I could've said ♒︎ I hate you, I hate you, but I was just kidding myself. Our every moment, I start to replace. 'Cause now that they're gone, all I hear are the words that I needed to say. ©️ endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Who you are
Bad Karma



Pour une fille drôle t'es pas si laide | Flora Empty
Re: Pour une fille drôle t'es pas si laide | Flora - ()
Revenir en haut Aller en bas
Pour une fille drôle t'es pas si laide | Flora

Sauter vers: