AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Manette Xbox Séries X avec adaptateur sans-fil ...
Voir le deal
52.99 €

(selina), [un titre malin ici]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(selina), [un titre malin ici] Empty
(selina), [un titre malin ici] - (Dim 28 Avr - 18:18)

selina acker
quote quote quote quote

Nom son nom est celui d'un des philanthropes les plus connus des états-unis: le nom acker a gagné sa légitimité de générations en générations, à travers des hommes qui ont investi, bâti, gravi les échelons et gagné. on connait son père là-bas, dans la grande amérique, pour être un politicien engagé, un chef d'entreprise au succès retentissant. ouais, plein d'gens rêvent de le rencontrer, et sa fille, elle, rêverait presque de valoir son attention.  Prénom(s) quel doux prénom que selina, au lycée, il était là-haut, au sommet, reine de promo, reine de tout. rose est le deuxième prénom choisi par ses parents: avec tout ça, difficile de l'imaginer autrement qu'une blonde aux yeux bleus, née dans une famille privilégiée. Âge vingt-sept ans, ancienne glorieuse déchue, mère célibataire, qui essaye d'obtenir un diplôme avec quelques années de retard. Naissance elle est née un sept juillet alors que sa mère, encore dressée sur des hauts talons, prévoyait de grands travaux pour commencer son salon d'esthétique bio et zen- c'est l'histoire officielle, du moins. selina, c'est l'enfant qu'on a vu venir pendant neuf mois mais pour qui on a pas vraiment fait beaucoup d'place; même en grandissant, y'avait forcément "mieux à faire" que de s'occuper d'un bébé qu'on foutait dans les mains d'une gouvernante. sa mère, après tout, venait tout juste de réussir à convaincre son époux de faire de leur résidence secondaire, un pied à terre en nouvelle-zélande, à wellington, où elle pourrait se lancer dans "son propre rêve à elle". Nationalité elle, elle se dit néo-zélandaise, pour avoir toujours vécu ici, à wellington et n'jamais avoir voulu en partir, sauf pour d'occasionnelles vacances. mais elle possède également un "consular report of birth abroad" distribué par le gouvernement américain, lui octroyant la nationalité américaine grâce à son père. de sa mère, elle a aussi hérité de beaux papiers australiens; peut-être que c'est ça qu'elle devrait faire, alors, en profiter pour partir une bonne fois pour toutes. Origines son père est américain, sa mère est australienne, d'un bout à l'autre du monde, ils se sont rencontrés sur une putain de soirée sur un yacht de riches. le sang qui coule dans ses veines, il est plus doré que rouge, à selina, et elle essaye de faire avec. elle peut au moins se targuer d'avoir une triple nationalité, l'identité américaine obtenue grâce au renom de son père alors même qu'elle n'y a que très rarement mis les pieds. Statut civil après une grossesse difficile plus solitaire qu'autre chose, selina s'est séparée du père de sa fille. elle est désormais célibataire, et elle n'a pas beaucoup de temps - ou d'envie - pour l'amour. Orientation sexuelle elle se dit qu'être juste hétérosexuelle c'est bien comme ça, elle a connu assez de hauts et de bas avec son cœur, en n'se concentrant que sur les garçons. Occupation on lui avait promis une belle vie, et elle l'avait espérée, désirée - comme si c'était acquis: mais la reine de promo, elle est devenue barrista, d'abord- le job qui lui a offert des maigres ressources pour préparer l'arrivée de son bébé. désireuse de faire peau-neuve, elle a changé de boulot, elle a tenu à se faire engager dans un restaurant de la ville, espérant y apprendre des choses qui la passionneraient - pour l'heure, on la traite plus de commis et de serveuse qu'autre chose. Argent l'argent n'a jamais été ce qui lui a manqué: ses parents ont toujours été là pour la soutenir financièrement, pour la "sauver de la noyade" comme une assistée qui ne peut pas se débrouiller toute seule. après tout, la seule fois où elle s'est prise à se lancer dans une vie stable avec quelqu'un, elle a fini prématurément enceinte, et sans toit sur la tête. aujourd'hui, elle a de l'argent de ses parents, toujours- un soutien immuable malgré la déception qu'elle se sent être pour eux. ses parents jugent ses tentatives de reprendre sa vie en mains comme de l'orgueil plus qu'autre chose: est-ce vraiment intelligent quand la vie et le confort d'elsie en dépendent? Groupe murphy's law et au fond du fond, malgré les apparences, c'est peut-être un sentiment qu'elle a toujours porté en elle. The Fortune Teller sa fille, majoritairement (a). Avatar candice accola. (©tumblr)

Caractère honnête, plutôt avec les autres qu'avec elle-même ✮ on lui a presque appris à sourire en n'importe quelle circonstance ✮ et elle, elle est persuadée d'avoir besoin des autres, toujours; pourtant, dans l'adversité, elle est plus débrouillarde qu'on ne l'imaginerait ✮ façonnée par la politesse dont elle a dû faire preuve pour entrer dans le moule, c'est comme si selina était incapable d'être fière, rancunière, colérique quoiqu'il se passe. depuis si longtemps elle dégage cette image de princesse douce, qui la fait se sentir aimée, qu'elle en est presque effacée, contre toute attente ✮ toute seule comme ça, elle est facilement anxieuse, stressée en des signes évidents dont beaucoup se fichent ✮ seli c'est une perfectionniste, fut un temps où elle avait naïvement cru que sa vie serait toujours bien rangée, comme sa chambre ou son placard à vêtements ✮ et si elle n'est pas superficielle, elle en reste matérialiste; la blonde aime les jolies choses, elle aime posséder au moins ça quand sa vie part en vrilles et puis évidemment, dépenser, ça lui vide la tête ✮ qu'on la prenne pour une blonde qu'on la sous-estime, pendant longtemps, elle a été la fi-fille adorée de son papa - au fond, elle sait sans doute qu'il remuerait ciel et terre pour elle et son bébé: mais elle est une petite chose pour lui, et c'est comme si elle voulait prouver qu'elle était mieux que ça. elle échoue concrètement, mais quand même, mine de rien, elle veut s'croire plus maligne et indépendante qu'on ne l'imagine ✮ c'est une travailleuse, alors, même si elle s'fait souvent rabaisser, presque maladroite quand elle est stressée: elle craint sans cesse de s'faire virer pour ses conneries continuelles, mais lina, elle met toujours son maximum pour s'appliquer dans ce qu'elle entreprend ✮ le sport a toujours été quelque-chose qui l'a motivée: dire que selina est une sportive alors, est un euphémisme. c'est comme si sans, elle devient subitement une cocotte minute dans laquelle la pression ne cesse de monter sans jamais s'échapper. le sport, ça lui donne de la motivation, de l'esprit d'équipe, de l'orgueil et de l'ambition- des choses dont elle manque désespérément aujourd'hui, dira-t-on ✮ elle est un poisson qui nage dans son eau; une fille qui est rarement sortie de ses plates bandes et a, de toute manière, arrêté d'essayer au bout d'un moment. des attentes de ses parents aux volontés sociales qui étaient partout autour d'elle, on n'voulait pas qu'elle soit originale ou différente. selina, elle est presque prévisible diraient certain; une gentille fille qui n's'énerve que rarement, un beau sourire éclatant sur les photos de famille, une eau paisible dont elle-même ne connait même pas le fond, probablement ✮ on n'aurait jamais pu la blâmer d'hypocrisie, dans quelque moment que ce soit; la tendresse de selina est toujours honnête, tout comme ses rires, la façon dont ses yeux s'accrochent à une personne comme si celle-ci, soudainement, était devenue la seule lumière dans toute la pièce. elle aime sans mensonge, et ses gestes de tendresse sont toujours vrais, empathiques, doux; jamais elle n'a menti, elle n'aime pas les menteurs, et les manipulateurs sont un visage dégueulasse de c'monde qu'elle aurait préféré ne jamais découvrir ✮ au fond du fond, elle se sent désespérément seule dans sa vie, depuis bien longtemps; et aucune popularité éphémère au lycée, aucun succès placardé sur des photos ou des trophées n'ont su complètement la faire exister pour elle-même ou aux yeux des autres ✮ quand tout va bien, selina est un rayon de soleil; joyeuse et drôle, sociable et encourageante, énergique et dynamique ✮ les conflits, elle les fuit facilement: on peut dire qu'elle se fait marcher sur les pieds, ou qu'elle a appris à être polie avant tout. selina est une craintive: peur de l'abandon, peur d'la solitude, peur de décevoir, peur de perdre. beaucoup de peurs qui lui bouffent la vie.

Citation blablbalbalbalbalbal raisins abricots secs miam
i. de toute sa vie en grandissant, la blonde n'a jamais touché à une manette de jeu vidéo: ce n'est qu'en vivant chez diego qu'elle a découvert cette habitude que d'autres ont, de se poser dans leur canapé et de s'énerver sur des stupides boutons et des micro-bugs qui foutent tout en l'air. ii. l'esprit sportif a presque éveillé en elle un caractère qui aime les défis: selina est le genre de fille qui pourrait se retrouver à claquer cent dollars néo-zélandais face à un arnaqueur dans une fête foraine, juste pour obtenir le cadeau tant promis. iii. elle ne boit pas de café, ironique pour une fille qui travaille chez une grande enseigne de café: de toute manière, depuis qu'elle a été enceinte, l'odeur la dégoûte trop. et puis, on lui demande rarement son avis; les gens face à elle viennent et partent et quand ils la remarquent, c'est surtout pour être désagréables. iv. et à vrai dire, elle n'en boira jamais du café, selina; de sa mère elle a appris toutes les choses bio, détox, bien vivre desquelles beaucoup de gens se foutent: seli, elle est vegan depuis sa plus tendre enfance. elle ne boit que certains genres de thé, parce qu'au fond, les plus répandus ne sont pas si bons que ça pour la santé. ses produits de beauté sont cruelty free, issus de l'agriculture équitable et ainsi de suite. peut-être sont-ce plus des habitudes qu'autre chose, tout ça; et sa mère aurait presque l'air crédible en grande défenseuse du monde, si elle n'passait pas autant de temps sur les réseaux sociaux grâce à son téléphone portable assemblé par des gosses de huit ans dans une usine en chine. v. ses parents sont racistes, à selina; elle le sait, elle l'assume tant bien que mal. de nombreux propos pour lesquels son père est bien connu sont hallucinants même pour elle: en grandissant dans ce genre d'ambiance, selina a toujours fait en sorte de ne jamais les décevoir, à ce niveau-là. pour elle, il n'y a jamais eu d'autre option que d'être en couple avec un homme. et il n'y a jamais eu d'autre possibilité qu'il ne soit blanc, avec des origines approuvées par ses géniteurs. rien que le fait qu'elle ait réussi à s'éduquer et à penser différemment d'eux, c'est un progrès, non? elle se dit qu'elle ne va certainement pas les changer... vi. elle ne mange que très rarement des produits issus d'une chaine de restauration quelle qu'elle soit: elle aime cuisiner, de toute manière et s'en donne toujours à cœur joie quand elle a le temps. à vrai dire, elle aime cuisiner pour les autres bien plus que si elle était toute seule dans son coin; parfois, elle se dit qu'elle aurait peut-être aimé commencer quelque-chose dans la restauration, un truc aussi ambitieux que son propre resto. si seulement elle n'avait pas foutu sa vie en l'air. vii. seli, elle n'est pas la féministe qui va aller se défendre bec et ongles pour avoir une "indépendance" quelle qu'elle soit: au contraire, elle correspond bien à l'image de la fille qui se fait marcher sur les pieds, même par son petit-ami misogyne qui l'intimide plus qu'autre chose. si un jour elle doit réussir à se trouver une voix, ce sera une surprise pour elle tout autant que pour son entourage. viii. selina a grandi élevée par des gouvernantes plus qu'autre chose: elle connait alors quelques mots de hongrois et de suédois, des langues enseignées par des jeunes filles au pair qui s'étaient occupées d'elle, à une époque. ses parents, eux, ils étaient trop occupés ailleurs pour vraiment la traiter autrement qu'un petit succès ambulant qui les faisait sourire avec tendresse, comme un p'tit chien qui attendait qu'ils daignent enfin s'occuper d'elle. ix. la blonde a un sommeil très léger, des insomnies faciles; elle se dit même lunatique, incapable de dormir parfois selon les mois et le cycle de la lune: un peu comme sa mère aussi, elle croit beaucoup aux conséquences de l'astrologie sur la vie quotidienne (pas l'astrologie qu'on lit dans les magazines, mais plutôt les recherches avancées, liées aux mouvements des astres et des planètes selon les constellations dans le ciel). x. elle a toujours été facilement manuelle, selina; à écrire joliment, à dessiner des belles petite décorations dans ses cahiers ou sur des feuilles. même si elle n'a par l'ambition d'une artiste, elle peint, et intérieurement, elle a alimenté en elle la prétention d'aménager elle-même la chambre de son bébé avant sa naissance. avec elsie, elle a même voulu se mettre au tricot et au dessin pour faire des genres d'histoire pour sa fille. son monde, de plus en plus, tourne autour d'elsie: sa fille n'a qu'elle comme parent, et aujourd'hui, c'est l'existence de sa fille qui lui permet d'avancer.

Pseudo/Prénom MARY-W. et un prénom de sainte pour bien vivre ma vie Âge bloquée à vingt-six ans, je ne vieillirai plus à partir de là. Pays france, le pays où soit il pleut genre cinq jours d'affilée et c'est la déprime, soit où il fait hyper chaud alors que c'est pas la saison (selina), [un titre malin ici] 4240345067 . Connexion 5j/7 always and forever, malgré les variations (selina), [un titre malin ici] 3782170742 sorry pour la suppression, j'avais vraiment espéré que j'arriverai à rp, mais quand on me rajoute genre 10h de boulot sorties de nulle part dans la semaine, je me fais bien arnaquer et voilà ce qui arrive (selina), [un titre malin ici] 2163945109 . Où as-tu connu le forum? par my love, si mes souvenirs sont bons (selina), [un titre malin ici] 3897376967 (selina), [un titre malin ici] 1313111005. Personnage inventé. Dernière bafouille ceci sera un retour en force (selina), [un titre malin ici] 3782170742 *croise les doigts* (ps: je crois que je serai indécise à vie sur l'avatar idéal pour selina (selina), [un titre malin ici] 3782170742) et je suis jamais inspirée pour les titres
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(selina), [un titre malin ici] Empty
Re: (selina), [un titre malin ici] - (Dim 28 Avr - 18:18)


Elle se souvenait de l’instant où la croix s’était affichée, presque fièrement devant ses yeux. Comme si elle la provoquait, ou comme si elle la punissait pour les actes qu’elle avait commis, les actions et les choix qui la menaient ici. Positif. C’était tout ce qu’elle avait su, son cœur s’emballant comme un fou, partagé entre des sensations impossibles à lier ensemble : surprise, peur, colère. Et peut-être même une pointe de bonheur. Peut-être bien que tout irait bien, qu’elle s’était dit, naïve et optimiste alors même que ses mains avaient commencé à trembler. Evidemment qu’elle avait été seule, complètement seule, Selina, quand elle avait passé ce test. En parler à qui que ce soit n’avait pas été une option – pas quelque-chose en tout cas, dont elle avait eu le courage. Les jugements, les critiques, les grandes inspirations de choc et de moquerie, elle n’en avait pas vraiment besoin : et pourtant, peut-être que certains retenaient ça surtout d’elle. Ses rixes et ses vérités parfois trop méchantes, balancées dans la tronche des autres. C’était ce qu’elle méritait, hein ? S’prendre une gifle de la part des circonstances, une bonne grosse baffe qui la ramenait dans la réalité. Et le si beau décor de la salle de bain de luxe du grand loft qu’elle partageait avec son petit-ami, n’avait rien fait pour apaiser tout, tout en elle, de son sang à ses organes, qui semblaient complètement se retourner. Elle en avait eu la nausée subitement : ses doutes avaient été confirmés, comme ça. Et c’était de là que tout s’était enchainé, vers la catastrophe, de déception en déception, de réveil à la réalité en réveil à la réalité.

L’appartement de Diego n’avait rien pour ressembler à ce qu’elle avait toujours connu, en grandissant. C’n’était pas le grand luxe, c’était modeste, quand bien même il aurait sans doute les moyens de faire mieux. Une remarque dont la blonde se gardait bien, surtout alors qu’elle ne débarquait qu’avec la moitié de ses affaires, juste un sac auquel elle s’accrochait fermement, comme une pauvre petite fille apeurée. Elle n’aimait pas ça. Rien que par orgueil, elle n’aimait pas que ce soit lui qui l’aide : pourquoi ? – s’demandait-elle trop souvent, alors que dans le monde dans lequel Seli avait grandi, rares étaient les actions gratuites. Ils s’étaient perdu de vue après le lycée, et en grandissant, le jeune homme avait dû finir par se dire que c’était tant mieux comme ça, parce qu’elle n’était pas une bonne personne pour lui. Parce qu’elle savait, elle, elle se souvenait ouais, qu’elle avait été méchante, presque cruelle, hautaine – à la recherche de quelque-chose qui n’avait jamais vraiment été sien et n’l’avait jamais vraiment faite se sentir si bien que ça. Au contraire, souvent, quand ses yeux s’étaient accrochés trop longtemps à des gens comme Diego, qu’elle avait cru déceler chez eux les conséquences des actes des gens comme elle, elle avait juste senti une vague de regrets déferler sur elle. Mais jamais elle n’avait eu le courage de parler, ou même de changer. Elle n’était pas une révolutionnaire comme ça, Selina. « Merci. » dit-elle avec une brave dose de courage, un sourire pincé sur les lèvres. C’avait été si facile d’obtenir quelque-chose de lui, d’avoir son aide comme une main tendue sur laquelle elle n’aurait jamais compté. Pourquoi ? Comment ? La surprise était encore la première émotion qui transparaissait quand elle le regardait pendant de longues secondes, avant tant de phrases au bord des lèvres : elle voulait lui demander ‘ce qu’il voulait’ pour faire ce qu’il faisait ; elle voulait lui dire qu’elle était ‘désolée’ aussi – pour le passé, le présent. Probablement même le futur. « T’es sûr que j’te dérange pas ? » elle avait créché chez une fille avant ça, une amie qu’elle avait miraculeusement gardé du lycée – pas une bourge, pas une fille comme elle. Elles deux, elles étaient devenues amies, presque parce que Selina avait commis l’acte criminel de s’attacher à celle qui lui avait donné des tutorats de maths pendant longtemps. Ça n’avait servi à rien, finalement. A part à ça, à rencontrer – retrouver Diego, qu’elle s’retrouve dans son salon, à y  poser ses bagages alors qu’il lui assurait qu’elle était « La bienvenue-… » chez lui. Et le sourire du brun fut contagieux, grignotant ses lèvres à la Acker – y’avait peut-être des chances qu’après tout ce qu’elle avait vécu ces dernières semaines, elle se sente bien ici, avec lui. Grâce à lui.

---------------------------------------

« (…) Bah alors ma Lili, ça fait longtemps que je n’ai pas entendu ta voix. J’espère que tout va bien de ton côté du monde. J’ai dit à ta mère que j’essayerai de venir pour la fin de l’année. Vous savez que vous me manquez toutes les deux… » mais toute l’affection du monde débordant dans la voix de son père n’arrivait à la faire arrêter de pleurer. Elle savait, Selina, que si elle décrochait le téléphone, elle tomberait en larmes. Le monde s’écroulerait, et les masques s’envoleraient – la vérité exploserait, comme ça. Mais elle avait honte tout autant qu’elle était coupable : comment dire à son père adoré, que tout l’argent qu’il avait tant investi pour elle, s’était évaporé parce qu’elle avait été amoureuse pendant trop longtemps ? Comment dire qu’en plus de tout ça, elle était enceinte de ce garçon, qu’elle n’avait pas le courage d’avorter, pas le courage non plus d’aller de l’avant et de prendre des décisions quelles qu’elles soient. Et comme un château de cartes, le peu d’assurance qu’elle avait réussi à emmagasiner auprès de Diego, avait désormais disparu. Elle était seule, ce soir – Trent était sorti, avec son argent à elle, prétextant que de toute manière, elle était enceinte, alors ‘les sorties, ça devait pas être trop fun pour elle’. Pourquoi est-c’qu’elle était là ? Parce qu’elle était une lâche plus que pour quelque autre raison que ce soit : ses parents pourraient l’aider. Diego l’avait aidée, et elle l’avait abandonné. Elle n’avait pas le courage, à fixer et fixer son nom dans le répertoire de son téléphone portable, comme si ça pouvait envoyer vers le brun des ondes télépathiques lui disant tout ce qu’elle voudrait lui dire. Pire que tout, ce soir, elle avait bien envie d’entendre sa voix – elle en avait besoin. Mais il la détestait probablement – à raison. Elle n’méritait pas des gens comme ça dans sa vie, alors elle ne faisait rien. C’était donc là et comme ça qu’elle finissait, Selina ; à devoir se regarder dans le miroir avec tout ce qu’elle avait fait, tout ce qui l’avait amenée à ses vingt-cinq ans. Elle voyait son ventre de plus en plus rebondi, elle voyait ses yeux vides, elle voyait la solitude partout autour d’elle, dans un endroit beaucoup trop grand pour elle. Le pire, c’était ça, le vaste, l’absence, le manque de chaleur dans le monde où elle existait sans personne d’autre. Elle n’voulait pas de la chaleur, d’l’affection ou d’l’attention de Trent ; elle n’voulait peut-être même pas être ici. Pourtant, y’avait dans son cerveau, une part responsable, sacrificielle, celle qui avait déjà accepté tout ça qui se disait qu’à défaut, c’était mieux pour le bébé. Mieux que de crécher comme une SDF chez des gens, surtout des gens qui méritaient mieux que ça. Chacun son monde, après tout, hein ? Elle était désormais dans celui de ceux qui échouaient, et ceux qui réussissaient, ils n’avaient pas l’temps pour elle.

---------------------------------------

« Ouais... on fait ça, jour après jour. » c'était toujours le mot de la fin qu'elle trouvait à dire, après avoir déballé sa vie à un cercle de gens qu'elle apprenait à connaître, lentement mais sûrement. Selina, elle n'était pas tombée dans les affres de l'alcool ou de la drogue – probablement parce qu'elle avait eu un bébé dans le ventre pour l'en empêcher, au moment où toute sa vie avait mal tourné. Mais elle avait quand même réussi à admettre qu'elle avait besoin d'aide. D's'admettre à elle-même qu'elle avait besoin d'aide. Ou du moins, de plus que c'qu'elle n'avait aujourd'hui : elle entendait ici autre chose que les critiques à peine voilées de sa mère, et les rares tentatives de consolation de son père, pour les fois où il rentrait en Nouvelle-Zélande, ou demandait de ses nouvelles. Elsie était née comme ça, du jour au lendemain, et elle avait cru qu'elle pourrait se noyer, littéralement : peut-être aurait-elle fini par le faire (sans doute, même) sans le soutien de ses parents. Ça lui faisait plus mal qu'autre chose, de réaliser ça. La norme aurait voulu qu'elle se sente aimée, reconnaissante, et enfin en sécurité : passés ces sentiments, demeurait aujourd'hui l'âpre arôme d'un échec cuisant. Elle avait eu sa fille et la seule raison pour laquelle elle avait pu lui donner un toit, ç'avait été parce que ses parents l'avaient foutue dans un des appartements qu'ils possédaient. C'était toujours mieux que de rentrer à la maison, non ? Une phrase que sa mère avait utilisée pour essayer de calmer le coup de grâce. Dans ce groupe de soutien aux mères célibataires, elle le savait, Seli, qu'elle n'était pas la plus désespérée qui soit, qu'elle n'était pas la plus seule qui soit. Peut-être qu'on la jugeait, elle, la fille aux parents riches qui voulait mieux que c'qu'elle n'avait déjà. D'autres personnes l'avaient déjà considérée comme ça. Il n'en manquait pas moins que Trent n'était plus là, qu'il n'avait jamais pris le temps de venir voir sa fille, au-delà de cette fois-là, à l'hôpital. Elle était seule, alors : face à sa fille qui grandissait à toute vitesse, et face à l'ampleur de ses échecs. Qu'est-ce qu'était sa vie désormais ? A trop croire qu'elle pourrait tout avoir facilement avec 'la bonne personne', elle n'avait plus rien aujourd'hui. Rien d'autre qu'une arrogance bipolaire : qui la mettait en colère quand elle se sentait plongée dans une situation injuste, qui l'abandonnait aux moments difficiles. Et qui quelques fois, lui donnait la force d'vouloir des choses. Y'avait pire. Il aurait pu y avoir mieux. Mais maintenant, il n'y avait plus que le réel, tangible et inéluctable, qui comptait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(selina), [un titre malin ici] Empty
Re: (selina), [un titre malin ici] - (Dim 28 Avr - 18:51)
Rebienvenuuuuuue amour (selina), [un titre malin ici] 1106308784 (selina), [un titre malin ici] 1106308784 (selina), [un titre malin ici] 1106308784 (selina), [un titre malin ici] 3686473356 (selina), [un titre malin ici] 3686473356 (selina), [un titre malin ici] 2150563227 (selina), [un titre malin ici] 1318934201 (selina), [un titre malin ici] 2221190684
Bonne chance pour ta fiche, ou le c/c (selina), [un titre malin ici] 41734297 et si tu as des questions, tu sais où je suis (selina), [un titre malin ici] 41734297
Selina c'est une pro de la chirurgie esthétique (selina), [un titre malin ici] 167779069 (selina), [un titre malin ici] 1321790767
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(selina), [un titre malin ici] Empty
Re: (selina), [un titre malin ici] - (Dim 28 Avr - 19:16)
selina est une servante du many faced god (selina), [un titre malin ici] 2195293790
(selina), [un titre malin ici] 1106308784 (selina), [un titre malin ici] 1106308784 (selina), [un titre malin ici] 1106308784 (selina), [un titre malin ici] 1106308784 (selina), [un titre malin ici] 1106308784 (selina), [un titre malin ici] 1106308784 (selina), [un titre malin ici] 1106308784 (selina), [un titre malin ici] 1106308784 (selina), [un titre malin ici] 1106308784 (selina), [un titre malin ici] 1106308784 (selina), [un titre malin ici] 1106308784 (selina), [un titre malin ici] 1106308784 (selina), [un titre malin ici] 1106308784 (selina), [un titre malin ici] 1106308784 (selina), [un titre malin ici] 1106308784 merciiiiii (selina), [un titre malin ici] 1815441022 (selina), [un titre malin ici] 1106308784 tu sais le c/c peut être dur parfois pour moi (selina), [un titre malin ici] 3782170742 (selina), [un titre malin ici] 4240345067
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(selina), [un titre malin ici] Empty
Re: (selina), [un titre malin ici] - (Dim 28 Avr - 20:01)
Bon retour parmi nous ! (selina), [un titre malin ici] 4176191583
Candice est un super choix. (selina), [un titre malin ici] 3039205186 J'espère pour toi que cette bouille sera la bonne. (selina), [un titre malin ici] 3782170742
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(selina), [un titre malin ici] Empty
Re: (selina), [un titre malin ici] - (Dim 28 Avr - 21:15)
oh je suis contente que tu sois de retour, j'étais triste de voir ta suppression (selina), [un titre malin ici] 1135450497
bon retour parmi nous, cette nouvelle bouille te va à ravir (selina), [un titre malin ici] 2025025955
Revenir en haut Aller en bas
Théoxane St James
murphy's law › je suis un fataliste
Théoxane St James
murphy's law › je suis un fataliste


Who you are
› posts : 495
› faceclaim : Katherine McNamara (EVERDOSIS)
› âge : 23 ans
en cours

Héliodore + Tori + Achlys + Grayson + Célia
Bad Karma


https://www.thegreatperhaps.org/t9703-theoxane-i-love-you-and-i-w https://www.thegreatperhaps.org/t9711-theoxane-je-serais-la-douce-pluie-d-automne

(selina), [un titre malin ici] Empty
Re: (selina), [un titre malin ici] - (Dim 28 Avr - 21:20)
Bienvenue parmi nous avec la belle Candice (selina), [un titre malin ici] 613702535



HÉLIOXANE
Baby, I'm dancing in the dark with you between my arms barefoot on the grass, listening to our favorite song when you said you looked a mess, I whispered underneath my breath but you heard it, darling, you look perfect tonight
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(selina), [un titre malin ici] Empty
Re: (selina), [un titre malin ici] - (Dim 28 Avr - 21:49)
@aileen jenkins merci ma belle (selina), [un titre malin ici] 613702535
j'espère aussi, on y croit (selina), [un titre malin ici] 2499787472 (selina), [un titre malin ici] 3237041519

@georgia vasquez ouaiiiiiiis moi aussi j'étais triste, j'ai pas vu le temps passer (selina), [un titre malin ici] 2804261376 anyway, je suis de retour of course et on pourra se trouver ces liens, héhéé (selina), [un titre malin ici] 843243092
merciiiiii (selina), [un titre malin ici] 1318934201

@théoxane st james merciiii (selina), [un titre malin ici] 180640823
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(selina), [un titre malin ici] Empty
Re: (selina), [un titre malin ici] - (Dim 28 Avr - 22:05)
elle est tellement belle (selina), [un titre malin ici] 2201629221
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Who you are
Bad Karma



(selina), [un titre malin ici] Empty
Re: (selina), [un titre malin ici] - (Dim 28 Avr - 22:11)
Un rebienvenue s'impose apparemment !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Who you are
Bad Karma



(selina), [un titre malin ici] Empty
Re: (selina), [un titre malin ici] - ()
Revenir en haut Aller en bas
(selina), [un titre malin ici]
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sauter vers: